Ecoutez Jazz Radio, Jazz et Soul

    

Fruits de Terre, une cuisine à base d'insectes sera proposée à La Commune - DR

La Commune, le tremplin des chefs en herbe à Lyon

Fruits de Terre, une cuisine à base d'insectes sera proposée à La Commune - DR

"Ce projet ne rentre dans aucune case."

C'est ce qu'explique Damien Beaufils, co-fondateur de la Commune, à la conférence de presse organisée ce mardi en plein chantier.

 

Il a créé avec l'architecte Déborah Hirigoyen et Damien Doublet, un conseiller en investissement tertiaire, cet incubateur culinaire et culturel, où seize chefs cuistots auront l'occasion de s'installer dès mars et proposer leur univers pour un certain temps.

 

L'ensemble sera un lieu de rassemblement éclectique, structuré sur le principe d'une commune. Une place centrale accueillera les 12 échoppes des cuisiniers, avec des propositions de plats entre 9 et 17€. Un kiosque proposera des spectacles, avec scènes ouvertes et concerts. Le lieu-dit fera place à des débats et conférences. Le bistrot sera, fidèle a son nom, lieu de beuverie. Le café permettra de manger un bout ou boire un thé. Le jardin sera le coin grand air, bronzette et jeux d'extérieur.

 

 

"Il vaut mieux se rendre compte après trois mois à la Commune que c'est un échec plutôt que de s'être engagé sur trois ans dans un bail commercial"

 

Un lieu intéressant pour les jeunes entrepreneurs de la gastronomie, leur apportant une visibilité pendant le temps où ils demeurent à la Commune.

 

Les chefs sélectionnés devront payer 5000€ par mois, sur un engagement d'un an. Une somme considérable, mais avantageuse comparée à l'investissement que représente l'ouverture d'un restaurant, qui oblige à s'engager sur trois ans pour un local traditionnel. La Commune est un peu comme un crash-test avant le grand saut.

 

"On sera un accélérateur de succès on espère, mais également d'échec : il vaut mieux se rendre compte après trois mois à la Commune que c'est un échec, que le projet n'est pas encore mature et avoir limité sa perte, plutôt que de s'être investi, s'être mis un emprunt sur le dos, s'être engagé sur trois ans dans un bail commercial", nous explique un des fondateurs Damien Doublet.

 

Cette redevance de 5000€ leur donnera en contrepartie un lieu d'une superficie de 1500 m2 capable d'accueillir 700 personnes, 240m2 de cuisine commune et une échoppe de 10m2.

 

Les cuisiniers seront coachés à la fois côté cuisine par un chef expérimenté et dans leurs démarches d'entreprenariat, par des rencontres organisées avec des agents immobiliers.

 

Pour le trio qui se fait surnommer "les 3D", s'installer à Lyon était une évidence.

 

"S'il y a une ville où La Commune devait ouvrir en premier c'est bien Lyon car c'est la ville de la gastronomie, de l'art de se retrouver à table et de la convivialité. Le 7e arrondissement est en plein développement, avec des milliers d'emplois et d'habitations qui arrivent. Et au milieu de ces grues et de ce développement on sera un peu comme cette place du village. Je crois qu'on est très attendu par les habitants et les entreprises.", s'enthousiasme Damien Doublet.

 

Le projet a déjà nécessité 2,5 millions d'euros fournis en partie par l'investisseur Chevrillon, et devrait selon les espoirs des fondateurs, générer 2 millions d'euros en un an.

 

L'établissement sera ouvert dès mars prochain du mardi au dimanche, de 11h30 à 1h du matin.



Tags : la commune | Chefs | cuisine | Lyon |

Commentaires 2

Déposé le 31/01/2018 à 12h22   Depuis l'application iPhone Lyonmag  
Par chris Citer

Y a-t-il une adresse ?

Déposé le 30/01/2018 à 18h34  
Par GPS Citer

Et où est-ce que cela se trouve? le 7ème c'est grand

Déposer un commentaire

 

En cochant cette case, je souhaite recevoir une notification à chaque nouveau commentaire.

Me connecter | Réserver mon pseudo

Ce compte gratuit et facultatif vous permet notamment de réserver votre pseudonyme pour les commentaires et le forum, afin que personne ne puisse utiliser le pseudo que vous avez déposé.