Lyon : Le CISLD se rassemble pour soutenir la population syrienne

Lyon : Le CISLD se rassemble pour soutenir la population syrienne
Photo d'archive, LyonMag

À l'occasion des sept ans de la révolution syrienne, le Comité d’Information pour une Syrie Libre et Démocratique (CISLD) se rassemble ce samedi, à 15 heures, sur la Place des Terreaux, pour exprimer son soutien et leur solidarité envers la population syrienne, persécutée depuis le début du printemps arabe.

Afin de manifester contre les actes de barbarie perpétré dans cette région du monde, le CISLD invite les Lyonnais à rejoindre sa marche pour exprimer soutien et solidarité « pour ceux qui sont à l'intérieur » de cet enfer et qui revendiquent liberté, dignité et démocratie.

En marge de cette mobilisation, le CISLD évoque, à travers un communiqué, la situation de ce pays, sept ans après le printemps arabe de 2011. Ainsi, le groupe relaye les exterminations commises par le régime Assad, qui ont « liquidé physiquement les militants pacifistes » à la suite de la révolution arabe.

Le CISLD raconte « une véritable politique d'éradication » dans les prisons, où est pratiqué « la torture jusqu'à la mort ». Le groupe évoque également les conflits autour de Damas, qui ont déjà provoqué la mort de 900 civils depuis le 18 février dernier. Enfin, le collectif décrit des conditions de vie dantesque, où la population est calfeutrée dans des caves « avec à peine un repas par jour ».

Pour rappel, le printemps arabe a commencé en Syrie le 15 mars 2011 avec le soulèvement du régime de Bachar el-Assad. Un soulèvement qui a été avorté et a entraîné une guerre civile qui n'est, pour l'heure, toujours pas terminée. Selon diverses ONG, ce conflit aurait fait pas moins de 500 000 morts en l'espace de sept ans.

2 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
Rien a fouttre. le 17/03/2018 à 23:00

En attendant des affrontements imminents sur notre sol ,vous pourrez rejoindre votre communauté parmi le mille feuilles ethniques qui bouillonnent.

Signaler Répondre

avatar
sakura le 17/03/2018 à 21:01

ils ont oubliés les kudes qui sont tués par les turcs actuellement ..

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.