L'ancienne députée avait dénigré le commissariat de Vénissieux sur Facebook : 3 mois de prison requis

L'ancienne députée avait dénigré le commissariat de Vénissieux sur Facebook : 3 mois de prison requis
Karima Souid en 2014 lorsqu'elle était encore députée tunisienne - DR

Karima Souid n’a pas l’habitude de se retrouver au tribunal. Et encore moins pour des faits qui lui semblent injustes.

L’ancienne députée tunisienne de la circonscription France 2 Sud (2011-2014) avait donc convié la presse au tribunal correctionnel de Lyon ce vendredi pour assister à l’audience.

Les faits reprochés à Karima Souid remontent à l’été dernier. Arrivée au commissariat de sa ville, Vénissieux, elle souhaite porter plainte contre l’hôpital Edouard-Herriot après y avoir été prise en charge dans des conditions qu’elle jugeait inacceptables. Mais l’ancienne parlementaire, très agitée, se heurte au refus poli de la police. Cette dernière finira par la reconduire hors du commissariat tant le ton monte.


Karima Souid publiera ensuite une lettre ouverte et demandera au député LREM de la 14e circonscription, Yves Blein, de la transmettre au ministre de l’Intérieur Gérard Collomb pour l'ouverture d'une enquête interne.

Sur Facebook le 4 juillet 2017, elle dévoile sa lettre qui dénigre l’accueil et l’efficacité du commissariat vénissian à travers les termes "commissaire démissionnaire et incompétente", "Des agents de police qui vous manque de respect et qui vous violente quand vous êtes victime" ou encore "Des agents de police français qui ne maîtrisent pas la langue de Molière".

C’est donc le commissariat qui l’attaquait devant la justice pour délit d’outrage. Le procureur a requis 3 mois de prison avec sursis à l’encontre de Karima Souid, tandis que son avocat a demandé une relaxe au nom de la liberté d’expression.

Le jugement a été mis en délibéré au 6 avril.

35 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
cyriloa le 26/03/2018 à 23:52

On s'en tape des nationalité , la ce n'est pas le sujet.
Pour moi le vrai sujet c'est cette médecine honteuse a deux vitesses

Signaler Répondre

avatar
Charolais le 26/03/2018 à 23:22
Bizarre a écrit le 26/03/2018 à 21h00

Ben dans ce cas c'était une députée française alors non ?

Et bien dites donc.
Je récapitule.

Elle est française/tunisienne et est députée tunisienne circonscription France 2.
C'est pourtant simple, c'est marqué dans l'article.

De la même manière vous avez des députés français ou binationaux qui sont basés à l'étranger : ça s'appelle les députés des Français de l'étranger, exemple les circonscriptions Amérique du nord, Afrique, péninsule ibérique...

Il n'y a plus d'écoles en ville ou quoi ?

Signaler Répondre

avatar
Bizarre le 26/03/2018 à 21:00
charolais a écrit le 26/03/2018 à 10h25

Elle habite en France et elle est française.
C'est pourtant simple.

Ben dans ce cas c'était une députée française alors non ?

Signaler Répondre

avatar
cyriloa le 26/03/2018 à 15:35
Le grand bond en avant a écrit le 26/03/2018 à 14h03

et.... ?

Hé duc... pourquoi elle devrait renier sa nationalité tunisienne?
Il n'y à pas de honte à être tunisien!
Encore un esprit étriqué!

Signaler Répondre

avatar
Le grand bond en avant le 26/03/2018 à 14:03
cyriloa a écrit le 26/03/2018 à 13h35

Elle a la double nationalité, donc aussi tunisienne....

et.... ?

Signaler Répondre

avatar
cyriloa le 26/03/2018 à 13:36
Nostromo a écrit le 25/03/2018 à 19h54

"Ancienne députée tunisienne"
Ha bon, mais c'est quoi le rapport avec la France alors ?

Elle s'occupe des tunisiens de france

Signaler Répondre

avatar
cyriloa le 26/03/2018 à 13:35
charolais a écrit le 26/03/2018 à 10h25

Elle habite en France et elle est française.
C'est pourtant simple.

Elle a la double nationalité, donc aussi tunisienne....

Signaler Répondre

avatar
charolais le 26/03/2018 à 10:25
Nostromo a écrit le 25/03/2018 à 19h54

"Ancienne députée tunisienne"
Ha bon, mais c'est quoi le rapport avec la France alors ?

Elle habite en France et elle est française.
C'est pourtant simple.

Signaler Répondre

avatar
Nostromo le 25/03/2018 à 19:54

"Ancienne députée tunisienne"
Ha bon, mais c'est quoi le rapport avec la France alors ?

Signaler Répondre

avatar
Henri dicule . le 25/03/2018 à 16:52
liberte, fraternité, égalité a écrit le 25/03/2018 à 14h19

bravo les journaliste, couche sur une couche mais elle est française et non tunisienne , tapez son nom sur google et vous allez voir sa biographie, ses origine est tunisienne, je ne comprends pas comme il a dit djamel debouz je suis nés dans la territoire française et j ai la nationalité française et je vie comme les français vous voulez quoi en plus, vous cherchez que des problèmes, si c'était une asiatique ou d une autre communiste vous ne parlez pas comme ça, les jaloux

Liberté ? Égalité ? Fraternité ? MDR ????. Une aristocratie indecrotable sur un lit de communautés indéfinissables. Cette oligarchie d’obeses qui a acheté la paix sociale a la voyoucratie qui maintenant se retourne contre elle ,c’est amusant et inquiétant à la fois. La BÊTISE est bien FRANÇAISE je vous rejoins ,au moins ça.

Signaler Répondre

avatar
liberte, fraternité, égalité le 25/03/2018 à 14:19

bravo les journaliste, couche sur une couche mais elle est française et non tunisienne , tapez son nom sur google et vous allez voir sa biographie, ses origine est tunisienne, je ne comprends pas comme il a dit djamel debouz je suis nés dans la territoire française et j ai la nationalité française et je vie comme les français vous voulez quoi en plus, vous cherchez que des problèmes, si c'était une asiatique ou d une autre communiste vous ne parlez pas comme ça, les jaloux

Signaler Répondre

avatar
cyriloa le 25/03/2018 à 14:14
J'dis ça, j'dis rien... a écrit le 25/03/2018 à 11h17

En effet. C'est moi.

C'est l'hôpital, les hôpitaux qu'il faut condamner !
Il n'y a plus de médecins, juste des imposteurs incompétents avec des doctorats.
Le serment d'Hippocrate a laissé place au serment d'hypocrite ...

Signaler Répondre

avatar
Qui, a acheté la france. le 25/03/2018 à 11:48
Silence! a écrit le 25/03/2018 à 10h05

Elles en disent quoi les diplomaties tunisiennes et françaises?
On voit tout de même là différence de culture entre la Tunisie et la France! Dans le premier pays, les politiques semblent se comporter austensiblement comme des gens de pouvoir, avec des exigences ... le deuxième, c est plutôt la monarchie discrète mais hermétique!!!!
J espère que nous pourrons lire les suites de cette affaire....
Question: dans une relation diplomatique, doit on privilégier la liberté d expressions à tout prix, ou préférer le « respect » des institutions? .... vous avez 4 heures

Démocratie ? Mdrrrrrr. Après, Ne demander pas pourquoi des millions de français ne votent plus .

Signaler Répondre

avatar
J'dis ça, j'dis rien... le 25/03/2018 à 11:17
charolais a écrit le 24/03/2018 à 16h21

Celui qui dit régulièrement sur ce forum qu'au commissariat de Villeurbanne, on vous décourage de porter plainte va-t-il etre poursuivi en justice ?

En effet. C'est moi.

Signaler Répondre

avatar
J'dis ça, j'dis rien... le 25/03/2018 à 11:17

Elle aurait dû aller au commissariat de Villeurbanne, elle y aurait été traitée comme une reine...

Signaler Répondre

avatar
Silence! le 25/03/2018 à 10:05

Elles en disent quoi les diplomaties tunisiennes et françaises?
On voit tout de même là différence de culture entre la Tunisie et la France! Dans le premier pays, les politiques semblent se comporter austensiblement comme des gens de pouvoir, avec des exigences ... le deuxième, c est plutôt la monarchie discrète mais hermétique!!!!
J espère que nous pourrons lire les suites de cette affaire....
Question: dans une relation diplomatique, doit on privilégier la liberté d expressions à tout prix, ou préférer le « respect » des institutions? .... vous avez 4 heures

Signaler Répondre

avatar
@charolais le 25/03/2018 à 08:16
charolais a écrit le 24/03/2018 à 16h19

Oui vous n'êtes pas très futé comme beaucoup de citadins ici.

Elle est député tunisienne pas française. Il suffit de lire l'article.

En réalité, Charolais, l'intelligence se situe beaucoup plus en ville que dans les zones rurales éloignées et pauvres (financièrement et culturellement) :
https://www.jobat.be/fr/articles/ou-habitent-les-personnes-les-plus-intelligentes

Signaler Répondre

avatar
charolais le 24/03/2018 à 20:15
befun a écrit le 24/03/2018 à 12h28

"L’ancienne députée tunisienne" ?????

Comment a elle pu être députée française??????

Est ce qu'un français est député à tunis , moscou ou dallas?

A ne plus rien y comprendre

C'est trop drôle. Vous êtes vraiment à côté de la plaque. La réponse a votre question est oui. Justement cette femme française était députée tunisienne.

Signaler Répondre

avatar
charolais le 24/03/2018 à 20:13
tricolore a écrit le 24/03/2018 à 16h29

C'est incroyable qu'une étrangère puisse être députée en France ! Ça part en quenouille ce pays !!

C'est incroyable qu'en étant français vous ne comprenez pas le français, elle est députée tunisienne. Elle est aussi française. Et oui, une française peut être député tunisienne.

Signaler Répondre

avatar
valencies le 24/03/2018 à 18:43

il serait bon, avant de dire tout et n'importe quoi, d'aller voir ce qu'est la circonscription tunisienne "france 2" reprendre son calme et éviter tout comportement "extremedroitiste" qui n'honore pas le sens de l'hospitalité français ...

Signaler Répondre

avatar
C’est trop tard. le 24/03/2018 à 17:30
tricolore a écrit le 24/03/2018 à 16h29

C'est incroyable qu'une étrangère puisse être députée en France ! Ça part en quenouille ce pays !!

Depuis que la pensée unique de l’islamogauchisme à vue le jour ,la France n’est plus la France. Déjà ,fin 90 ,début 2000,mes enfants comme beaucoup,avaient honte d’etre Français. D’ailleurs dans un pays de 65 millions d’habitants, vous apercevrez peu de monde fier derrière le drapeau français. La France a Trahit les siens , son sort n’interesse plus grand monde ,sauf peut-être des mercenaires moyenant finance pour la défendre.

Signaler Répondre

avatar
tricolore le 24/03/2018 à 16:29

C'est incroyable qu'une étrangère puisse être députée en France ! Ça part en quenouille ce pays !!

Signaler Répondre

avatar
charolais le 24/03/2018 à 16:21

Celui qui dit régulièrement sur ce forum qu'au commissariat de Villeurbanne, on vous décourage de porter plainte va-t-il etre poursuivi en justice ?

Signaler Répondre

avatar
charolais le 24/03/2018 à 16:19
befun a écrit le 24/03/2018 à 12h28

"L’ancienne députée tunisienne" ?????

Comment a elle pu être députée française??????

Est ce qu'un français est député à tunis , moscou ou dallas?

A ne plus rien y comprendre

Oui vous n'êtes pas très futé comme beaucoup de citadins ici.

Elle est député tunisienne pas française. Il suffit de lire l'article.

Signaler Répondre

avatar
@befun le 24/03/2018 à 16:12
befun a écrit le 24/03/2018 à 12h28

"L’ancienne députée tunisienne" ?????

Comment a elle pu être députée française??????

Est ce qu'un français est député à tunis , moscou ou dallas?

A ne plus rien y comprendre

Et bien elle est députée... tunisienne.

Quel est le mot que vous n'avez pas compris ?

Signaler Répondre

avatar
Vixi le 24/03/2018 à 14:37

Cette femme est tunisienne .N'a t'elle aucun respect pour la France ? Reste t'elle en France que pour des privilèges ? .Quelqu'un pourrai m'éclairer sur la peine en cas d'outrage de la police Tunisienne ? Après l'affaire de Trèbes avec l'assassinat d'un Colonel,Qu'est ce que le Français lambda va penser des bi-nationaux en France ?.

Signaler Répondre

avatar
DTCMDM le 24/03/2018 à 13:46

Et ben au revoir ....non adieu ....

Signaler Répondre

avatar
John Steed le 24/03/2018 à 12:58

Dur quand on est révoltée par une injustice de garder son sang-froid et de se faire entendre.
Difficile également quand on est sous pression, parfois en danger, confronté tous les jours à la misère humaine, d'arriver à percevoir la demande et la détresse de la personne qui s'agite en face de vous et de faire montre d'empathie.

L'ex-députée s'est trompée de combat. Le problème initial est la déshérence de HEH et des hôpitaux publics en général (bizarre quand même qu'un grand hôpital ne soit pas en capacité de recruter 2 brancardiers et 2 médecins pour les urgences de nuit) Au moins un élément de la classe politique a pu s'en rendre compte personnellement.

Signaler Répondre

avatar
befun le 24/03/2018 à 12:28

"L’ancienne députée tunisienne" ?????

Comment a elle pu être députée française??????

Est ce qu'un français est député à tunis , moscou ou dallas?

A ne plus rien y comprendre

Signaler Répondre

avatar
sans souci le 24/03/2018 à 11:22

que la Justice passe.... on ne dénigre pas la police impunément.....sinon, le Monde est vaste......

Signaler Répondre

avatar
vieux lyonnais le 24/03/2018 à 10:13

curieuse expression que celle ci: l'ancienne députée avait "convié la presse au tribunal",
moi je croyais que c'était la justice qui convoquait les prévenus, obligés de comparaître. Et que les audiences étaient publiques et donc ouvertes à la presse.
de mon temps il y avait la police mondaine, aujourd'hui c'est la justice mondaine....

Signaler Répondre

avatar
Jeansais le 24/03/2018 à 10:07

Je ne doute pas un seul instant qu'en Tunisie on soit mieux soigné dans les hôpitaux et que les femmes soient mieux accueillies dans les commissariats...!

Signaler Répondre

avatar
sakura le 24/03/2018 à 10:04

c est sûr que lorsqu' on a vécu pendant des années avec les privilèges de députée , cela doit etre inacceptable d être traitée comme une simple citoyenne.

Signaler Répondre

avatar
pendule à l'heure le 24/03/2018 à 09:28

circonscription France 2 ?

Signaler Répondre

avatar
exit le 24/03/2018 à 09:15

Ancienne député ,donc non réélu par les électeurs.
Tout est dit !

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.