Lyon : le Pavillon Noir du Bastion Social emmuré par des opposants

Lyon : le Pavillon Noir du Bastion Social emmuré par des opposants
Le Pavillon Noir emmuré - DR

Dans la nuit de lundi à mardi, des opposants ont dégradé le local d’extrême droite du Pavillon Noir situé quai Pierre-Scize à Lyon.

L’entrée du 'bar-associatif" du Bastion Social a été murée à l’aide de parpaings. De plus, de nombreuses affiches ont été collées sur la devanture du bâtiment et des tags ont été inscrits. Parmi eux, on pouvait lire "les fafs (comprenez fachos) sont là", "ni oubli ni pardon" ou encore "local fasciste". Des signes hostiles aux policiers, par exemple avec les trois points du "Mort aux Vaches", ont aussi été tagués sur le Pavillon Noir. Dans une vidéo publiée sur Youtube, on découvre les militants antifascistes cagoulés, prenant le temps de réaliser un dab devant le Pavillon Noir souillé.

Dans un message relayé sur les réseaux sociaux et sur des sites proches de l’extrême gauche, la "Section AFArge" a revendiqué l’action : "Nous ne resterons plus passifs et passives face à ces groupes fascistes qui en plus d’essayer d’installer leurs idéaux puants dans nos vies essayent aussi de s’implanter dans nos quartiers. En tant que militant-e-s antifascistes, autonomes, individu-e-s déter (déterminés, ndlr) nous allons prendre le problème du fascisme dans notre ville à pleine main, nous ne comptons pas déléguer ce problème à la police qui est l’alliée du fascisme, ni aux politiques pour qui les fascistes représentent un outil pour ce qu’ils n’osent pas faire".

Les "Auto Proclamé-e-s Maçons" pourraient donc de nouveau faire parler d’eux prochainement.

X
28 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
Diversions pour neuneus le 13/04/2018 à 09:07
CQFD. a écrit le 13/04/2018 à 08h32

Tolérer l'intolérable n'a rien de moral mais une preuve de bêtise et de faiblesse.

Quelle moralité ? Vous détenez la science infuse ? Tolérer,l’intolérable ont le vie tous avec le terrorisme,le recul des Libertés et bien d’Autres choses plus importantes que se que représentent l’infime partie des extrémistes droites comme de gauches...

Signaler Répondre

avatar
Triste constat le 13/04/2018 à 09:00
CQFD. a écrit le 13/04/2018 à 08h32

Tolérer l'intolérable n'a rien de moral mais une preuve de bêtise et de faiblesse.

Mdr, la gueguerre des riquiqui et roudoudou ... vous êtes un pur produit du système puisque vous acceptez l’inacceptable dans notre société qui vous flagelle, vous rackette,vous dit quoi penser. vous n’etes Même pas conscient que vous êtes devenu un mort vivant aux ordres. Qui est le gentil ? ,qui est le méchant ? N’oubliez pas les chaînes de l’information,elle vous le diront. Donc, nous sommes tous bêtes et faibles du système de la pensée unique.

Signaler Répondre

avatar
CQFD. le 13/04/2018 à 08:32
giancarlo a écrit le 12/04/2018 à 19h10

Qui est fachos? Eux ,peut être mais vous aussi dans vos propos.moralité,vous ne valez pas mieux .

Tolérer l'intolérable n'a rien de moral mais une preuve de bêtise et de faiblesse.

Signaler Répondre

avatar
giancarlo le 12/04/2018 à 19:10
CQFD. a écrit le 12/04/2018 à 08h39

Il faut murer les fachos et leurs soutiens nauséabons

Qui est fachos? Eux ,peut être mais vous aussi dans vos propos.moralité,vous ne valez pas mieux .

Signaler Répondre

avatar
Les mercenaires de la bêtise,mdrrrrrr le 12/04/2018 à 19:07
Résistance a écrit le 12/04/2018 à 00h44

Bravo pour votre courage et votre lutte efficace contre l'extrême droite de tous genre.
Résistance !!

Résistance ? Bravoure ? Héros? Mdrrrrrr,arrêtez de me faire rire, j’ai les lèvres gercées,mdrrrrrr.........

Signaler Répondre

avatar
nopasaranpendantmesRTT le 12/04/2018 à 18:14
CQFD. a écrit le 12/04/2018 à 08h39

Il faut murer les fachos et leurs soutiens nauséabons

Si vous employez de la formule pré-mâchée, faites au moins attention à l'orthographe.
No pasaran.

Signaler Répondre

avatar
rhooo!! le 12/04/2018 à 18:11
CQFD. a écrit le 12/04/2018 à 08h39

Il faut murer les fachos et leurs soutiens nauséabons

nauséabonds

Signaler Répondre

avatar
Henrig le 12/04/2018 à 15:41

Ils ont déjà tout nettoyé ... Y a même plus un tag ...

Signaler Répondre

avatar
CQFD. le 12/04/2018 à 08:39

Il faut murer les fachos et leurs soutiens nauséabons

Signaler Répondre

avatar
Résistance le 12/04/2018 à 00:44

Bravo pour votre courage et votre lutte efficace contre l'extrême droite de tous genre.
Résistance !!

Signaler Répondre

avatar
halteauxtartuffes le 11/04/2018 à 21:50
bravo a écrit le 11/04/2018 à 21h09

Ces identitaires ne sont ni plus ni moins que des nazis modernes . Les extrêmes sont toujours mauvais ! ON peut être de gauche , de droite du centre et aimé son pays ! Sans avoir la haine des races et des religions !

'Ces identitaires ne sont ni plus ni moins que des nazis modernes'

Non, les nazis modernes sont ceux qui agressent gratuitement, violent, lynchent, insultent, brûlent. Ceux qui laissent des personnes en miettes, handicapées, et des familles bousillées. Ceux qui se sont exprimés à Paris, Nice, et dans la plupart des villes Européennes. Ceux qui prêchent la haine, encore et toujours. Ceux qui vous vendent du shit aussi. Ceux devant qui vous avez appris à baisser les yeux.

Signaler Répondre

avatar
Vivelesjeanrebelle le 11/04/2018 à 21:37

Bravo! No pasaran ! Et ras le bol des traitements médiatiques ou des politiques qui ont pris l.habitude de comparer deux extrêmes ! A Notre Dame des Landes, les journalistes n.ont pas le droit de faire leur travail. Ou est la démocratie? Résistance!!!!

Signaler Répondre

avatar
bravo le 11/04/2018 à 21:09

Ces identitaires ne sont ni plus ni moins que des nazis modernes . Les extrêmes sont toujours mauvais ! ON peut être de gauche , de droite du centre et aimé son pays ! Sans avoir la haine des races et des religions !

Signaler Répondre

avatar
mdrrrr le 11/04/2018 à 15:20
Truelle au combat a écrit le 11/04/2018 à 15h07

Quand le bâtiment va, tout va.
Du beau boulot de maçon.

ces jeunes ont de l'avenir dans le BTP contrairement à d'autres qui se contenent de squatter des toits

Signaler Répondre

avatar
Truelle au combat le 11/04/2018 à 15:07

Quand le bâtiment va, tout va.
Du beau boulot de maçon.

Signaler Répondre

avatar
Marredecesanti le 11/04/2018 à 14:49
champs du cygne a écrit le 11/04/2018 à 12h50

enfin si la violence c'est mettre des parpaings devant une entrée et 3 affiches sur un mur c'est toujours moins violent que faire des ratonnades, péter la gueule à des étudiants, briser les vitrines des commerces et des locaux politiques et de syndicat, de mettre en pièce un couple au Carrefour de Villeurbanne, s'en prendre à des militants en les bastonnant dans leurs locaux, faire des rondes dans le quartier de Gerland etc...
Je ne sais pas si avec l'extrème droite à Lyon nous sommes dans la pensée mais dans l'ultra-violence pendant que nos chers élus ne font rien contre.

Vous avez choisi votre camp celui des barbares

Donc pour vous les violences commises par les ultra gauche dans les différentes manifestations n'en sont pas en fait ? Sur NNDL ce n'est pas de la violence par exemple ? C'est pour la "bonne cause" donc ce n'est pas comparable ? Pour ma part, la violence est la même des deux côtés, aussi "barbare" comme vous dites !

Signaler Répondre

avatar
Vnl le 11/04/2018 à 14:13
champs du cygne a écrit le 11/04/2018 à 12h50

enfin si la violence c'est mettre des parpaings devant une entrée et 3 affiches sur un mur c'est toujours moins violent que faire des ratonnades, péter la gueule à des étudiants, briser les vitrines des commerces et des locaux politiques et de syndicat, de mettre en pièce un couple au Carrefour de Villeurbanne, s'en prendre à des militants en les bastonnant dans leurs locaux, faire des rondes dans le quartier de Gerland etc...
Je ne sais pas si avec l'extrème droite à Lyon nous sommes dans la pensée mais dans l'ultra-violence pendant que nos chers élus ne font rien contre.

Vous avez choisi votre camp celui des barbares

Car les violences à chaque manif d'extrême gauche(au milieu des élus de la république) , les destructions de mobilier urbain, de magasins, de voitures, les tentatives de meurtre sur les policiers(la fameuse voiture brûlée),sans oublier les mêmes actions violentes sur le camp d'en face(personnes isolées, élus Fn, écrivains...) le tout relayé impunément et fièrement sur internet, c'est le monde des bisounours ?

Sans parler des histoires de viols dans des squats et d'autres affaires pas très reglo....

Sérieux l'extrême gauche et anar sont tout aussi violents et fascistes que leurs ennemis.

Signaler Répondre

avatar
Extrêmement peureux. le 11/04/2018 à 14:10
VN a écrit le 11/04/2018 à 13h06

Suite à des attaques de fachos comme ils disent, ils voient tout rouge et vont murer un local ... vide (lol)

Et suite aux attentats islamiques (qui ont fait plus de 200 morts), ont-il murés les lieux de prières salafistes ? Les Jean-Rebelle sont ils sortis de leur trou à rat pour manifester leur indignation?

D’où vient leur sélection pour viser uniquement les mêmes personnes/groupuscule ?

De la Zad aux facs bloquées par des fascistes violents, que fait la République?

Les français ne sont pas courageux et ses bobo de gauche sont des pieds nickelés du courage. Le terrorisme et l’islam n’auront pas de difficultés à imposer leur charia ,c’est certain. Avec tous les petainistes de gauche ,je préfère assurer personnellement ma sécurité.

Signaler Répondre

avatar
Clemerite le 11/04/2018 à 14:03
Zob a écrit le 11/04/2018 à 13h02

Bravo à ces maçons. Quand les autorités laissent l'extrême-droite librement exercer son funeste office -soit la solidarité raciste-, c'est aux citoyens de s'en charger. Encore bravo!!

Quelques citoyens ? Des anti-tout qui pourtant se fringuent en bon capitaliste (adidas, north face...) des écolos à NDDL qui font brûler des pneus ? Bref ce sont juste des intolérants aux actions ultra sélectives (on s'attaque qu'aux méchants blancs) qui croient que seules leurs idées sont bonnes (Dictature ?)

Et qui sont de surcroît obligés de se couvrir le visage pour pas que leurs parents les reconnaissent.

Et d'ailleurs seuls dans la rue, ils ne bronchent pas et sont de doux agneaux....

Signaler Répondre

avatar
De vrais zéros,mdrrrr le 11/04/2018 à 14:02
Zob a écrit le 11/04/2018 à 13h02

Bravo à ces maçons. Quand les autorités laissent l'extrême-droite librement exercer son funeste office -soit la solidarité raciste-, c'est aux citoyens de s'en charger. Encore bravo!!

C’est surtout moins dangereux pour ses fils à papa que de s’en’ prendre à une mosquée salafistes,mdrrrrrr. Mais quels héros,qui au moindre pétard dans les marchés blanches couraient dans tous les sens. Comme des canards sans tête,mdrrrrrr

Signaler Répondre

avatar
Français trop moyen le 11/04/2018 à 13:48
VN a écrit le 11/04/2018 à 13h06

Suite à des attaques de fachos comme ils disent, ils voient tout rouge et vont murer un local ... vide (lol)

Et suite aux attentats islamiques (qui ont fait plus de 200 morts), ont-il murés les lieux de prières salafistes ? Les Jean-Rebelle sont ils sortis de leur trou à rat pour manifester leur indignation?

D’où vient leur sélection pour viser uniquement les mêmes personnes/groupuscule ?

De la Zad aux facs bloquées par des fascistes violents, que fait la République?

Parce vous vous ne sélectionnez et ne visez les mêmes personnes/groupuscules peut être

Signaler Répondre

avatar
VN le 11/04/2018 à 13:06

Suite à des attaques de fachos comme ils disent, ils voient tout rouge et vont murer un local ... vide (lol)

Et suite aux attentats islamiques (qui ont fait plus de 200 morts), ont-il murés les lieux de prières salafistes ? Les Jean-Rebelle sont ils sortis de leur trou à rat pour manifester leur indignation?

D’où vient leur sélection pour viser uniquement les mêmes personnes/groupuscule ?

De la Zad aux facs bloquées par des fascistes violents, que fait la République?

Signaler Répondre

avatar
Zob le 11/04/2018 à 13:02

Bravo à ces maçons. Quand les autorités laissent l'extrême-droite librement exercer son funeste office -soit la solidarité raciste-, c'est aux citoyens de s'en charger. Encore bravo!!

Signaler Répondre

avatar
Quel hymne à l'intelligence le 11/04/2018 à 12:55
Marredecesanti a écrit le 11/04/2018 à 10h58

Ces "AFArge" ne valent pas mieux que ceux qu'ils prétendent combattre, avec leurs méthodes de voyous, toujours dans la violence, digne d'un régime totalitaire. Sous prétexte que d'autres ne pensent pas comme eux, il convient de les éradiquer ? Où est la démocratie dans tout cela ?

Éradiquer ceux qui ne pensent pas comme vous alors?

Signaler Répondre

avatar
champs du cygne le 11/04/2018 à 12:50
Marredecesanti a écrit le 11/04/2018 à 10h58

Ces "AFArge" ne valent pas mieux que ceux qu'ils prétendent combattre, avec leurs méthodes de voyous, toujours dans la violence, digne d'un régime totalitaire. Sous prétexte que d'autres ne pensent pas comme eux, il convient de les éradiquer ? Où est la démocratie dans tout cela ?

enfin si la violence c'est mettre des parpaings devant une entrée et 3 affiches sur un mur c'est toujours moins violent que faire des ratonnades, péter la gueule à des étudiants, briser les vitrines des commerces et des locaux politiques et de syndicat, de mettre en pièce un couple au Carrefour de Villeurbanne, s'en prendre à des militants en les bastonnant dans leurs locaux, faire des rondes dans le quartier de Gerland etc...
Je ne sais pas si avec l'extrème droite à Lyon nous sommes dans la pensée mais dans l'ultra-violence pendant que nos chers élus ne font rien contre.

Vous avez choisi votre camp celui des barbares

Signaler Répondre

avatar
bravo le 11/04/2018 à 12:48

les maçons du coeur

Signaler Répondre

avatar
lyyyooonnn le 11/04/2018 à 11:33

On est d’accord, les uns ne valent pas mieux que les autres, tous dans le même panier, du ménage doit être fait des deux côtés

Signaler Répondre

avatar
Marredecesanti le 11/04/2018 à 10:58

Ces "AFArge" ne valent pas mieux que ceux qu'ils prétendent combattre, avec leurs méthodes de voyous, toujours dans la violence, digne d'un régime totalitaire. Sous prétexte que d'autres ne pensent pas comme eux, il convient de les éradiquer ? Où est la démocratie dans tout cela ?

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.