Montée des extrêmes à Lyon : six personnes dont le président du Bastion Social sous contrôle judiciaire

Montée des extrêmes à Lyon : six personnes dont le président du Bastion Social sous contrôle judiciaire
Steven Bissuel, en rouge, avec d'autres membres du Bastion Social - LyonMag

Le parquet de Lyon avait requis trois mandats de dépôt, mais toutes les personnes interpellées après la rixe des extrémistes lyonnais sont ressorties libres.

Au total, sur les neufs hommes, huit identitaires et un antifasciste, sept ont été mis en examen pour violences aggravées dont six ont été placés sous contrôle judiciaire. Les deux derniers sont placés sous le statut de témoin assisté.

Parmi les identitaires mis en examen, on retrouve Steven Bissuel, président du Bastion Social. Il a, comme les quatre autres membres d’extrême-droite poursuivis, l’interdiction de se rendre dans le 5e arrondissement de Lyon entre 22h et 6h.


Concernant l’antifa âgé d’une trentaine d’années qui est soupçonné d’avoir foncé avec sa voiture sur ses opposants mercredi soir lors de la rixe devant le RockNEat quai Arloing, il a lui aussi interdiction de paraître dans le 5e, ainsi que dans le 9e, sauf pour les besoins de son métier.

Pour rappel, l’escalade de la violence a été rapide à Lyon entre extrême droite et extrême gauche. Après la dégradation du local de la Confédération nationale du Travail dans le 1er, des antifascistes ont muré l’entrée du Bastion Social. Pour se venger de ce dernier acte, les anciens membres du GUD s’étaient invités au concert "no racism, no sexism, no fascism", armés de barres de fer, pour y trouver leurs opposants. Une bataille rangée qui n'aura, heureusement, fait aucune victime.

Dans un communiqué, l'adjoint à la Sécurité à la Ville de Lyon, Jean-Yves Sécheresse, avait condamné "ces exactions commises par des groupuscules extrémistes, qui vont à l'encontre de tous les principes et de toutes les valeurs qui nous rassemblent au sein de la République, particulièrement à Lyon, ville façonnée par l'humanisme".

24 commentaires
Laisser un commentaire

avatar
Hahahahz le 15/04/2018 à 23:46
nopasaranpendantmesRTT a écrit le 14/04/2018 à 19h52

Les 'nazis' et 'antinazis' sont là peu près les mêmes. Oisiveté, inculture, et frustration. Une différence, peut-être ? Les premiers sont issus des classes populaires, les seconds de la petite bourgeoisie déclassée.

Le GUD manie sur les campus tant la barre de fer que le cocktail molotov. Cela lui a permis de se présenter comme le fer de lance de la réaction à Mai 68. Fin 1969, il est à l'origine de la fondation du mouvement Ordre Nouveau (ON). Ce dernier est présenté à la presse comme réunissant tous les groupuscules nationalistes, mais en fait il s'agit de la réunification des diverses structures nées de la dissolution d'Occident. Pour lancer ON, selon Jean-Marie Le Pen, le GUD eût lui-même fait sauter la salle où devait se tenir sa première réunion, afin de se présenter comme la victime prioritaire de la violence gauchiste

Signaler Répondre

avatar
weshalors le 15/04/2018 à 20:15
l'empereur est nu a écrit le 15/04/2018 à 17h58

eh oui ce sont les idiots utiles de la petite bourgeoisie de droite. Pendant que l'un devient un avocat ou un médecin l'autre vire nervis alors on le cache soit en grenouille de bénitier type action française ou civitas (voir gabriac) soit en fantassin de l'ultra nationalisme (voir ayoub et tous les gudars).
On parlera d'erreur de jeunesse (madelin, devedjian, longuet) https://fr.wikipedia.org/wiki/Occident_(mouvement_politique) pour finir grand défenseur de l'ultra libéralisme devant l'éternel.

Alors quand ces mouvances parlent "peuples" le subterfuge ne passe pas. Je préfère encore wauquiez au moins il n'enlève pas sa parka de grand bourgeois.

'Alors quand ces mouvances parlent "peuples" le subterfuge ne passe pas.'

C'est la même chose pour l'extrême gauche, avec les rejetons de la petite bourgeoisie de gauche passés par Lyon 2. Pas de boulot, un déclassement à la sortie, et la haine du Gorss Kapital.
Les renvoyer dos à dos est très juste. On remarquera simplement qu'il y a une forme de loose qui est devenue respectable.

Signaler Répondre

avatar
Société individualiste. le 15/04/2018 à 19:36

C’est pas que dans les extrêmes ,la violence est partout en france .c’est un phénomène de société qui va même s’accroître avec le temps .

Signaler Répondre

avatar
l'empereur est nu le 15/04/2018 à 17:58
AH le mythe du faf prolétaire a écrit le 15/04/2018 à 02h39

MDR
Il y a effectivement quelques prolos manipulés chez les nazis..
Mais Bissuel est un bourgeois propriétaire de magasins de vetement, meme chose pour Logan Dijan, propriétaire de Salon de tatouage, propriétaire de bar parisien dans le 5eme parisien et gosse de riche qui n´a jamais travaillé..
Le mensonge prends l´ascenceur, la vérité prends les escaliers, mais fini elle aussi par arriver..
Le GUD c´est un mouvement issu des facs de droit pas des usines, et on retrouve le nom des anciens du GUD dans les Panama papers ou l´affaire Calhuzac.
http://www.slate.fr/story/116375/panama-papers-voyage-coeur-gud

eh oui ce sont les idiots utiles de la petite bourgeoisie de droite. Pendant que l'un devient un avocat ou un médecin l'autre vire nervis alors on le cache soit en grenouille de bénitier type action française ou civitas (voir gabriac) soit en fantassin de l'ultra nationalisme (voir ayoub et tous les gudars).
On parlera d'erreur de jeunesse (madelin, devedjian, longuet) https://fr.wikipedia.org/wiki/Occident_(mouvement_politique) pour finir grand défenseur de l'ultra libéralisme devant l'éternel.

Alors quand ces mouvances parlent "peuples" le subterfuge ne passe pas. Je préfère encore wauquiez au moins il n'enlève pas sa parka de grand bourgeois.

Signaler Répondre

avatar
edwy!! le 15/04/2018 à 16:19
Free Palestine a écrit le 15/04/2018 à 07h39

Les vidéos de la bagarre MDR faut aller au contact les brebis
et sa veut défendre la France !!!!!!! vnez à Villeurbanne on va vous apprendre à ce battre les gaulois

Face à des gens comme vous, on ne peut que célébrer la mémoire d'Ariel Sharon, qui avait compris quelle était la seule attitude valable face à la violence.

Signaler Répondre

avatar
CQFD. le 15/04/2018 à 11:43
Pourquoi heureusement? a écrit le 14/04/2018 à 22h05

Pourquoi heureusement? Si ces deux bandes de débiles c'étaient auto-neutralisés on pourrait mieux respirer à Lyon.

Marre de ces tarés d’extrêmes droite/gauche.

Mais on respire très bien à Lyon et mis à part les fachos jamais personne n'a été agressé par des antifas ....

Pourquoi êtes vous inquiets alors?

Signaler Répondre

avatar
Free Palestine le 15/04/2018 à 07:39

Les vidéos de la bagarre MDR faut aller au contact les brebis
et sa veut défendre la France !!!!!!! vnez à Villeurbanne on va vous apprendre à ce battre les gaulois

Signaler Répondre

avatar
AH le mythe du faf prolétaire le 15/04/2018 à 02:39
nopasaranpendantmesRTT a écrit le 14/04/2018 à 19h52

Les 'nazis' et 'antinazis' sont là peu près les mêmes. Oisiveté, inculture, et frustration. Une différence, peut-être ? Les premiers sont issus des classes populaires, les seconds de la petite bourgeoisie déclassée.

MDR
Il y a effectivement quelques prolos manipulés chez les nazis..
Mais Bissuel est un bourgeois propriétaire de magasins de vetement, meme chose pour Logan Dijan, propriétaire de Salon de tatouage, propriétaire de bar parisien dans le 5eme parisien et gosse de riche qui n´a jamais travaillé..
Le mensonge prends l´ascenceur, la vérité prends les escaliers, mais fini elle aussi par arriver..
Le GUD c´est un mouvement issu des facs de droit pas des usines, et on retrouve le nom des anciens du GUD dans les Panama papers ou l´affaire Calhuzac.
http://www.slate.fr/story/116375/panama-papers-voyage-coeur-gud

Signaler Répondre

avatar
Pourquoi heureusement? le 14/04/2018 à 22:05

Pourquoi heureusement? Si ces deux bandes de débiles c'étaient auto-neutralisés on pourrait mieux respirer à Lyon.

Marre de ces tarés d’extrêmes droite/gauche.

Signaler Répondre

avatar
nopasaranpendantmesRTT le 14/04/2018 à 19:52
édifiant... a écrit le 14/04/2018 à 16h19

La presse commerciale (possédée par les grands patrons francais) renvoie dos a dos nazis et antinazis..

Les 'nazis' et 'antinazis' sont là peu près les mêmes. Oisiveté, inculture, et frustration. Une différence, peut-être ? Les premiers sont issus des classes populaires, les seconds de la petite bourgeoisie déclassée.

Signaler Répondre

avatar
alertaantifascista le 14/04/2018 à 19:49
thomaslyon a écrit le 14/04/2018 à 14h53

Ravi de voir à chaque faits divers autant de soutiens à ces groupuscules d'extrême-droite neo-naze i que même le FN ne veut plus et dénonce

FN ?
F Haine !
Thomas, la révolution, ce n'est pas un dîner de gala !

Signaler Répondre

avatar
Encore un grolandais. le 14/04/2018 à 17:41
Question? a écrit le 14/04/2018 à 17h03

Pourquoi se cacher derrière un casque et des lunettes .... auraient ils eux mêmes hontes de ce qu'ils sont?

Et de ce que nous sommes tous devenus ? Ils sont à l’image de notre société de fous ,ni plus ,ni moins. Si vous sortiez plus souvent dans les quartiers,les rues de jours comme de nuits . Vous en verrez de toutes les espèces , cassos, cradoss ,roms, zadistes, zombies ect....... a moins de vivre caché ou d’être aveugle, c’est la société toute entière.

Signaler Répondre

avatar
Question? le 14/04/2018 à 17:03

Pourquoi se cacher derrière un casque et des lunettes .... auraient ils eux mêmes hontes de ce qu'ils sont?

Signaler Répondre

avatar
Magic le 14/04/2018 à 16:48
Foldire. a écrit le 14/04/2018 à 13h51

"... Concernant l’antifa âgé d’une trentaine d’années qui est soupçonné d’avoir foncé avec sa voiture sur ses opposants..."

L'extrême gauche utilise les mêms armes que les islamistes, la voiture bélier.
CQFD

Les ressemblances sont effectivement trop nombreuses pour ne pas voir les liens qui unissent ces terroristes.

Signaler Répondre

avatar
édifiant... le 14/04/2018 à 16:19

La presse commerciale (possédée par les grands patrons francais) renvoie dos a dos nazis et antinazis..

Signaler Répondre

avatar
Pasfollelaguêpe le 14/04/2018 à 15:59

Quel est le nom de celui d'ext gauche? Pour l'ext droite on peut le lire mais pour l'autre c'est mal écrit.

Signaler Répondre

avatar
thomaslyon le 14/04/2018 à 14:53

Ravi de voir à chaque faits divers autant de soutiens à ces groupuscules d'extrême-droite neo-naze i que même le FN ne veut plus et dénonce

Signaler Répondre

avatar
nopasaranpendantmesRTT le 14/04/2018 à 14:38
nuancier a écrit le 14/04/2018 à 14h09

c'est bizarre mais je ne vois pas l’extrême droite organiser un concert estampillé : "no racism, no sexism, no fascism"

C'est vrai.
Ils sont débiles, mais il y a des limites !

Signaler Répondre

avatar
noel69 le 14/04/2018 à 14:09
MAX a écrit le 14/04/2018 à 13h49

Et pour l'extrême gauche...?

pour l'extrême gauche c'est postes dans la politique,députés européens, super places dans le public etc ...

Signaler Répondre

avatar
nuancier le 14/04/2018 à 14:09
MAX a écrit le 14/04/2018 à 13h49

Et pour l'extrême gauche...?

c'est bizarre mais je ne vois pas l’extrême droite organiser un concert estampillé : "no racism, no sexism, no fascism"

Signaler Répondre

avatar
Foldire. le 14/04/2018 à 13:51

"... Concernant l’antifa âgé d’une trentaine d’années qui est soupçonné d’avoir foncé avec sa voiture sur ses opposants..."

L'extrême gauche utilise les mêms armes que les islamistes, la voiture bélier.
CQFD

Signaler Répondre

avatar
MAX le 14/04/2018 à 13:49
Netball a écrit le 14/04/2018 à 13h38

Prison à vie pour l'extreme droite, pour violence en bande organisée et avec arme (barre de fer).

Et pour l'extrême gauche...?

Signaler Répondre

avatar
Netball le 14/04/2018 à 13:38

Prison à vie pour l'extreme droite, pour violence en bande organisée et avec arme (barre de fer).

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.