Ecoutez Jazz Radio, Jazz et Soul

    

Photo d'illustration - LyonMag

Défense de l’IVG : rassemblement de solidarité à Lyon avec les Irlandaises

Photo d'illustration - LyonMag

Ce mercredi soir, à l'appel de nombreuses associations et organismes comme le Planning familial du Rhône, Lesbian and Gay Pride et Femmes Solidaires, un rassemblement est prévu à Lyon.

Alors qu'un référendum aura lieu ce vendredi en Irlande et pourrait donner le droit à l'IVG, les soutiens de la cause en France soutiendront les Irlandaises face à cette possible sortie d'une "situation inadmissible". Car aujourd'hui, "les avortements à l'étranger et les avortements clandestins ainsi que leurs risques rythment la vie des Irlandaises".

 

Le rassemblement aura lieu à 18h place de la Comédie dans le 1er arrondissement de Lyon.



Tags : IVG | avortement |

Commentaires 57

Déposé le 28/05/2018 à 22h05  
Par Foetus dites-vous? Citer

Déposé le 28/05/2018 à 22h04  
Par 78% des ébés broyés à la 9ème semaine,... Citer

NEXT a écrit le 25/05/2018 à 18h10

T'es bien atteint toi.

1) "le fœtus qui naît à 6mois" s'il naît ce n'est donc plus un fœtus.
2) L'iVG peut se pratiquer jusqu’à 12 semaines soit un peu avant le 3èm mois de grossesse. On est même pas à la moitié de tes 6 mois.
3) Près de 78% des IVG sont pratiqués avant la 9èm semaine donc sur des embryons et non sur des fœtus.

9ème semaine de grossesse

Semaine 9 : les changements chez maman

L'ensemble des organes du bébé sont désormais présents.
bébé bouge et fait même de petits sauts... Tout est en place et le reste ne sera que croissance et maturation. Sa tête se redresse et s'arrondit.

Vous entrez dans votre 9e semaine de grossesse, 11 semaines d'aménorrhée. Votre bébé atteint désormais 5,5 cm pour 9 g. Sa tête se redresse petit à petit et s'arrondit même si elle reste très grosse par rapport au corps. Les yeux couverts par de très fines paupières commencent à se placer sur le devant de son visage, les oreilles cheminent également vers leur place définitive.

Les narines restent écartées mais les lèvres se dessinent et il peut ouvrir la bouche. Ses bras et ses jambes continuent leur croissance au point d'être à peu près proportionnel à la longueur du corps. Les cordes vocales commencent leur apparition (même s'il faudra encore attendre plusieurs mois avant son premier cri).

Des mouvements pas encore perceptibles
L'ensemble des organes du bébé sont présents. Les membres sont maintenant constitués. Votre bébé bouge, il profite de l'espace que lui ménage la cavité amniotique pour se retourner, faire des petits sauts, essayer ses muscles tout neufs... A ce stade, ses mouvements ne sont pas encore perceptibles par la maman. Tout est en place et le reste ne sera que croissance et maturation. L'embryon est un "petit homme" et change de nom : il devient foetus.

C'est l'occasion de redécouvrir en images l'évolution incroyable de ces dernières semaines à travers les images du film "L'odyssée de la vie" de Bertrand Tavernier."

Evolution du foetus - Semaine 9

VOIR AUSSI
9ème semaine de grossesse
Semaine 9 : les changements chez maman
L'ensemble des organes du bébé sont désormais présents. Il bébé bouge et fait même de petits sauts... Tout est en place et le reste ne sera que croissance et maturation. L'embryon devient fœtus.

L'embryon devient foetus
semaine-90

Sa tête se redresse et s'arrondit
Vous entrez dans votre 9e semaine de grossesse, 11 semaines d'aménorrhée. Votre bébé atteint désormais 5,5 cm pour 9 g. Sa tête se redresse petit à petit et s'arrondit même si elle reste très grosse par rapport au corps. Les yeux couverts par de très fines paupières commencent à se placer sur le devant de son visage, les oreilles cheminent également vers leur place définitive.

Les narines restent écartées mais les lèvres se dessinent et il peut ouvrir la bouche. Ses bras et ses jambes continuent leur croissance au point d'être à peu près proportionnel à la longueur du corps. Les cordes vocales commencent leur apparition (même s'il faudra encore attendre plusieurs mois avant son premier cri).

Des mouvements pas encore perceptibles
L'ensemble des organes du bébé sont présents. Les membres sont maintenant constitués. Votre bébé bouge, il profite de l'espace que lui ménage la cavité amniotique pour se retourner, faire des petits sauts, essayer ses muscles tout neufs... A ce stade, ses mouvements ne sont pas encore perceptibles par la maman. Tout est en place et le reste ne sera que croissance et maturation. L'embryon est un "petit homme" et change de nom : il devient foetus.

C'est l'occasion de redécouvrir en images l'évolution incroyable de ces dernières semaines à travers les images du film "L'odyssée de la vie" de Bertrand Tavernier.

Evolution du foetus - Semaine 9

VOIR AUSSI
9ème semaine de grossesse
Semaine 9 : les changements chez maman
L'ensemble des organes du bébé sont désormais présents. Il bébé bouge et fait même de petits sauts... Tout est en place et le reste ne sera que croissance et maturation. L'embryon devient fœtus.

L'embryon devient foetus
semaine-90

Sa tête se redresse et s'arrondit
Vous entrez dans votre 9e semaine de grossesse, 11 semaines d'aménorrhée. Votre bébé atteint désormais 5,5 cm pour 9 g. Sa tête se redresse petit à petit et s'arrondit même si elle reste très grosse par rapport au corps. Les yeux couverts par de très fines paupières commencent à se placer sur le devant de son visage, les oreilles cheminent également vers leur place définitive.

Les narines restent écartées mais les lèvres se dessinent et il peut ouvrir la bouche. Ses bras et ses jambes continuent leur croissance au point d'être à peu près proportionnel à la longueur du corps. Les cordes vocales commencent leur apparition (même s'il faudra encore attendre plusieurs mois avant son premier cri).

Des mouvements pas encore perceptibles
L'ensemble des organes du bébé sont présents. Les membres sont maintenant constitués. Votre bébé bouge, il profite de l'espace que lui ménage la cavité amniotique pour se retourner, faire des petits sauts, essayer ses muscles tout neufs... A ce stade, ses mouvements ne sont pas encore perceptibles par la maman. Tout est en place et le reste ne sera que croissance et maturation. L'embryon est un "petit homme" et change de nom : il devient foetus.

C'est l'occasion de redécouvrir en images l'évolution incroyable de ces dernières semaines à travers les images du film "L'odyssée de la vie" de Bertrand Tavernier.

Evolution du foetus - Semaine 9

VOIR AUSSI
9ème semaine de grossesse
Semaine 9 : les changements chez maman
L'ensemble des organes du bébé sont désormais présents. Il bébé bouge et fait même de petits sauts... Tout est en place et le reste ne sera que croissance et maturation. L'embryon devient fœtus.

L'embryon devient foetus
semaine-90

Sa tête se redresse et s'arrondit
Vous entrez dans votre 9e semaine de grossesse, 11 semaines d'aménorrhée. Votre bébé atteint désormais 5,5 cm pour 9 g. Sa tête se redresse petit à petit et s'arrondit même si elle reste très grosse par rapport au corps. Les yeux couverts

Déposé le 26/05/2018 à 17h29  
Par QQfd Citer

CQFD. a écrit le 26/05/2018 à 10h06

En parlant de réveil:

https://www.sudouest.fr/2018/05/26/referendum-sur-l-avortement-en-irlande-vers-une-large-victoire-du-oui-5089914-6109.php

Quand à votre diatribe sur des religions ennemis de la démocratie et des libertés ce n'est qu'une évidence applicable à TOUTES les religions depuis des siècles.

Souvenez vous de leur leitmotiv commun :

Ayez peur de ce qu'il y a après la mort et faites ce qu'on vous dit

'Quand à votre diatribe sur des religions ennemis de la démocratie et des libertés ce n'est qu'une évidence applicable à TOUTES les religions depuis des siècles.'

Il n'y en a plus qu'une qui représente une réelle menace. Pourquoi accorder autant d'importance aux autres, et surtout à celle qui n'en représente plus aucune ?

Déposé le 26/05/2018 à 10h34  
Par Golias Citer

Une dérive inacceptable, merci à mes ancêtres... a écrit le 24/05/2018 à 16h16

L'élimination d'un enfant à naître dans le ventre de sa mère est un inacceptable pour l'Eglise Catholique... mais pardonnable puisque le Pape l'a expressément indiqué lors du dernier Jubilé de La Miséricorde...

https://croire.la-croix.com/Definitions/Lexique/Avortement/Le-pape-Francois-et-l-avortement

Personnellement "je suis contre l'avortement", mais je ne condamne pas celles qui l'ont pratiqué...

Cependant je m'insurge contre le déni du réel qui consite à confondre le corps de l'enfant à naître comme faisant partie du corps de la mère, le slogan "mon corps m'appartient...donc je peux supprimer la vie que je porte" est un mensonge.

Je m'insurge aussi contre la dérive idéologique qui est passé d'une mesure "prophylactique" à un "Droit des femmes"... non, supprimer la vie d'une enfant ne peut être un "droit des femmes"!

Je m'insurge enfin contre l'effacement de l'homme avec qui l'enfant a été conçu, l'effacement du père, qui n'a aucun mot à dire, même si il est marié avec celle qui décide de supprimer son enfant, c'est une violence inqualifiable!

De quel droit une mère aurait le droit de choisir exclusivement si un enfant conçu par deux personnes peut vivre ou mourir?

Le père n'existe-t-il que pour payer une pension alimentaire si la mère choisi de garder l'enfant alors que lui n'en voulait pas?

Pourquoi ce deux poids deux mesures?

Ma position est indépendante de la position de l'Eglise Catholique, mes raisons sont purement humaines, en tant qu'homme, père et fils... humain!

Je conseille à ceux qui ne se contentent pas d'invectives et de vociférations anticatholique de rearder le merveilleux film de Cedric Klapish avec Romain Duris, Belmondo, etc... "Peut-être".

https://www.youtube.com/watch?v=WJ77ObqHdZg (amusant la morale tirée par les journalistes..."un monde métissé..." MDR! alors que la question est bien "j'avorte ou j'avorte pas?"!

Si l'avortement avait été légale ces dernières centaines d'années, je ne serai pas vivant...et beaucoup d'entre nous non plus! Si nous sommes là c'est que nos ancêtres n'avaient pas décrétés que la vie devait être rose pour leurs enfants ou alors il valait mieux qu'ils ne vivent pas...

Merci à tous ceux qui ont courageusement vécu leur vie pour que je puisse vivre la mienne aujourd'hui!

Vous osez parler de dérives inacceptables alors qu'en Irlande les scandales n’ont cessé d’éclabousser l’Eglise :

Pédophilie de prêtres, révélation sur la vente des bébés de filles-mères exploitées dans des blanchisseries par des religieuses dans les années 1950 (« Magdalen Laundries ») , découverte d’un charnier d’enfants au couvent de Tuam en 2014.

Difficile de considérer le clergé catholique comme défenseur des femmes et des enfants.

Déposé le 26/05/2018 à 10h06  
Par CQFD. Citer

Charlie a écrit le 25/05/2018 à 22h50

'Personnellement je n'ai encore pas vu de manifestation de " clandos, migrants ou autres barbus" contre l'IVG.'

Ils ne manifesteront pas, et ils n'en auront pas besoin. C'est juste une question de temps. Pour les cathos, si vous pensez que c'est là le principal danger, pourquoi pas après tout ? Le réveil sera rude.

En parlant de réveil:

https://www.sudouest.fr/2018/05/26/referendum-sur-l-avortement-en-irlande-vers-une-large-victoire-du-oui-5089914-6109.php

Quand à votre diatribe sur des religions ennemis de la démocratie et des libertés ce n'est qu'une évidence applicable à TOUTES les religions depuis des siècles.

Souvenez vous de leur leitmotiv commun :

Ayez peur de ce qu'il y a après la mort et faites ce qu'on vous dit

Déposé le 26/05/2018 à 01h24  
Par Agnès Citer

Réponse ! a écrit le 25/05/2018 à 21h11

Rassures-toi Maman, je ne suis pas croyant. Mais je pense par contre que l'IVG sera interdite à l'avenir. Non pas par les cathos, dont la communauté décline, mais par la seule religion en expansion en France. Celle dont il est interdit de parler, mais qui aligne les cadavres, les lynchages, et qui n'a pas énormément de sympathie pour les femmes libres. On peut bien sûr jouer la carte de la bien-pensance, ou du progressisme, cela n'y changera rien. Cette époque a vécu, et chercher du côté des cathos, du FN, ou de l'Action Française, c'est, en gros, chier dans la colle.

Pour autant ce ne sont pas les fanatiques musulmans (vous voyez d'ailleurs qu'on peut prononcer ce mot) qui aujourd'hui veulent interdire l'IVG.

Prenons les choses chaque chose dans le bon ordre.

Déposé le 25/05/2018 à 22h50  
Par Charlie Citer

Entre intégristes on se comprend a écrit le 25/05/2018 à 08h52

Personnellement je n'ai encore pas vu de manifestation de " clandos, migrants ou autres barbus" contre l'IVG.
Et tout le monde sait très bien que vous saurez vous allier avec n'importe qui si cela vous permet d'atteindre votre but.

Souvenez vous les catholiques s'étaient fortement mobilisés contre la loi sur le voile islamique.

'Personnellement je n'ai encore pas vu de manifestation de " clandos, migrants ou autres barbus" contre l'IVG.'

Ils ne manifesteront pas, et ils n'en auront pas besoin. C'est juste une question de temps. Pour les cathos, si vous pensez que c'est là le principal danger, pourquoi pas après tout ? Le réveil sera rude.

Déposé le 25/05/2018 à 21h11  
Par Réponse ! Citer

Agnès a écrit le 25/05/2018 à 09h56

Vous êtes dur, ils sont quand même opposées aux prières de rue....

http://referentiel.nouvelobs.com/wsfile/0621365425889.jpg

Enfin sauf les leurs bien sur.

Rassures-toi Maman, je ne suis pas croyant. Mais je pense par contre que l'IVG sera interdite à l'avenir. Non pas par les cathos, dont la communauté décline, mais par la seule religion en expansion en France. Celle dont il est interdit de parler, mais qui aligne les cadavres, les lynchages, et qui n'a pas énormément de sympathie pour les femmes libres. On peut bien sûr jouer la carte de la bien-pensance, ou du progressisme, cela n'y changera rien. Cette époque a vécu, et chercher du côté des cathos, du FN, ou de l'Action Française, c'est, en gros, chier dans la colle.

Déposé le 25/05/2018 à 18h10  
Par NEXT Citer

Hum a écrit le 25/05/2018 à 16h32

Le foetus qui naît à 6 mois est un être humain.
Mais s'il reste en gestation, il ne l'est pas... c'est ça ?

Le foetus humain est un être humain. Même si ça vous arrangerait qu'il ne le soit pas, afin de pouvoir l'éliminer la conscience tranquille...

T'es bien atteint toi.

1) "le fœtus qui naît à 6mois" s'il naît ce n'est donc plus un fœtus.
2) L'iVG peut se pratiquer jusqu’à 12 semaines soit un peu avant le 3èm mois de grossesse. On est même pas à la moitié de tes 6 mois.
3) Près de 78% des IVG sont pratiqués avant la 9èm semaine donc sur des embryons et non sur des fœtus.

Déposé le 25/05/2018 à 17h43  
Par Hum hum Citer

Hum a écrit le 25/05/2018 à 12h31

C'est la bêtise des partisans de la culture de mort de croire que l'opposition à l'IVG est basée sur une quelconque doctrine ou une foi.
Non. S'opposer au meurtre d'innocents est un devoir pour tout être humain qui se respecte. C'est une loi naturelle.
Ne vous en déplaise...

Merci d'avoir tenté de me répondre.

Ceci dit comme la foi catholique vous vous opposez à l'IVG et à l'instar l’Église vous devenez totalement muet quand on vous parle des enfants violés par des prêtres.....
Vous parlez pour finir de " loi naturelle" notion absolument centrale dans la théologie morale catholique,et je subodore qu'il doit, comme par hasard, avoir d'autres convergences.

Alors oui si certain s'autorisent à croire en un dieu totalement imaginaire on est factuellement autorisé à penser que l'opposition à l'IVG (entre autre) est basée sur une quelconque doctrine ou une foi.

Déposé le 25/05/2018 à 17h03  
Par Kum Citer

Hum a écrit le 25/05/2018 à 16h32

Le foetus qui naît à 6 mois est un être humain.
Mais s'il reste en gestation, il ne l'est pas... c'est ça ?

Le foetus humain est un être humain. Même si ça vous arrangerait qu'il ne le soit pas, afin de pouvoir l'éliminer la conscience tranquille...

Le foetus qui nait à 6 mois n'est pas viable.

Arrêtez de faire croire qu'avorter est un "plaisir", c'est très traumatisant pour une femme.

Déposé le 25/05/2018 à 16h33  
Par Heu ? Citer

rhooo!! a écrit le 23/05/2018 à 20h58

Faire des commentaires pompeux et vides de sens porte un nom :
la connerie

Sauf pour la PMA, la GPA et cie, bien évidemment...

Déposé le 25/05/2018 à 16h32  
Par Hum Citer

dura lex sed lex. a écrit le 25/05/2018 à 15h16

Apprends à faire la différence entre un fœtus et un être humain, au lieu de te prendre pour un moralisateur.
La leçon de droit commence par ça.

Le foetus qui naît à 6 mois est un être humain.
Mais s'il reste en gestation, il ne l'est pas... c'est ça ?

Le foetus humain est un être humain. Même si ça vous arrangerait qu'il ne le soit pas, afin de pouvoir l'éliminer la conscience tranquille...

Déposé le 25/05/2018 à 15h16  
Par dura lex sed lex. Citer

Hum a écrit le 25/05/2018 à 14h24

Apprends à faire la différence entre un spermatozoïde et un ovule fécondé, au lieu de te prendre pour un comique.
La leçon de bio commence par ça.

Apprends à faire la différence entre un fœtus et un être humain, au lieu de te prendre pour un moralisateur.
La leçon de droit commence par ça.

Déposé le 25/05/2018 à 14h54  
Par Limites Citer

Hum a écrit le 25/05/2018 à 14h24

Apprends à faire la différence entre un spermatozoïde et un ovule fécondé, au lieu de te prendre pour un comique.
La leçon de bio commence par ça.

Quand un mammifère est relié à un autre directement, ce n'est pas un être vivant indépendant mais une forme de parasite.
Il suffit de le détacher pour voir qu'il n'est pas viable.

Et le corps de l'autre ne vous appartient pas.

Déposé le 25/05/2018 à 14h24  
Par Hum Citer

Alfred a écrit le 25/05/2018 à 13h43

L'IVG un meurtre???

Et la masturbation c'est quoi? Un génocide alors???

Apprends à faire la différence entre un spermatozoïde et un ovule fécondé, au lieu de te prendre pour un comique.
La leçon de bio commence par ça.

Déposé le 25/05/2018 à 13h43  
Par Alfred Citer

Hum a écrit le 25/05/2018 à 12h31

C'est la bêtise des partisans de la culture de mort de croire que l'opposition à l'IVG est basée sur une quelconque doctrine ou une foi.
Non. S'opposer au meurtre d'innocents est un devoir pour tout être humain qui se respecte. C'est une loi naturelle.
Ne vous en déplaise...

L'IVG un meurtre???

Et la masturbation c'est quoi? Un génocide alors???

Déposé le 25/05/2018 à 13h43  
Par Ha la vache ! Citer

Hum a écrit le 25/05/2018 à 12h31

C'est la bêtise des partisans de la culture de mort de croire que l'opposition à l'IVG est basée sur une quelconque doctrine ou une foi.
Non. S'opposer au meurtre d'innocents est un devoir pour tout être humain qui se respecte. C'est une loi naturelle.
Ne vous en déplaise...

Et les vaches, cochons, poulets que vous tuez pour les manger, ils étaient coupables ?

Déposé le 25/05/2018 à 12h31  
Par Hum Citer

Hum hum a écrit le 24/05/2018 à 09h45

Demander l'abolition de l'IVG sous prétexte qu'il ne convient pas à vos doctrines religieuses du moyen age.... trouvez autre chose.
Votre foi n'a pas vocation à imposer à tous les citoyens vos choix idéologiques. Qu'elle serve plutôt à aider les enfants violés par vos propres prêtres et simplement déplacés par leur hiérarchie lorsque les faits sont connus.

C'est la bêtise des partisans de la culture de mort de croire que l'opposition à l'IVG est basée sur une quelconque doctrine ou une foi.
Non. S'opposer au meurtre d'innocents est un devoir pour tout être humain qui se respecte. C'est une loi naturelle.
Ne vous en déplaise...

Déposé le 25/05/2018 à 09h56  
Par Agnès Citer

Entre intégristes on se comprend a écrit le 25/05/2018 à 08h52

Personnellement je n'ai encore pas vu de manifestation de " clandos, migrants ou autres barbus" contre l'IVG.
Et tout le monde sait très bien que vous saurez vous allier avec n'importe qui si cela vous permet d'atteindre votre but.

Souvenez vous les catholiques s'étaient fortement mobilisés contre la loi sur le voile islamique.

Vous êtes dur, ils sont quand même opposées aux prières de rue....

http://referentiel.nouvelobs.com/wsfile/0621365425889.jpg

Enfin sauf les leurs bien sur.

Déposé le 25/05/2018 à 08h52  
Par Entre intégristes on se comprend Citer

Réponse ! a écrit le 24/05/2018 à 23h07

Attention à l'orthographe !
Une opinion prémâchée ne vous dispense pas d'en maîtriser la forme...
Pour les cathos, rassurez-vous, ce sont pas eux qui mettront l'IVG en péril. S'agissant des clandos, migrants, et autres barbus, c'est moins sûr...

Personnellement je n'ai encore pas vu de manifestation de " clandos, migrants ou autres barbus" contre l'IVG.
Et tout le monde sait très bien que vous saurez vous allier avec n'importe qui si cela vous permet d'atteindre votre but.

Souvenez vous les catholiques s'étaient fortement mobilisés contre la loi sur le voile islamique.

Déposé le 24/05/2018 à 23h07  
Par Réponse ! Citer

Question? a écrit le 24/05/2018 à 17h28

Si le droit des enfants vous émeus tant que cela (ce qui reste bien sur à réellement démontrer) comment ce fait il que vous (et vos amis) soyez resté si silencieux face aux viols inqualifiables commis par des prêtres sur des enfants pendant des années avec la complicité bienveillante de leurs hiérarchie.

Attention à l'orthographe !
Une opinion prémâchée ne vous dispense pas d'en maîtriser la forme...
Pour les cathos, rassurez-vous, ce sont pas eux qui mettront l'IVG en péril. S'agissant des clandos, migrants, et autres barbus, c'est moins sûr...

Déposé le 24/05/2018 à 17h28  
Par Question? Citer

Une dérive inacceptable, merci à mes ancêtres... a écrit le 24/05/2018 à 16h16

L'élimination d'un enfant à naître dans le ventre de sa mère est un inacceptable pour l'Eglise Catholique... mais pardonnable puisque le Pape l'a expressément indiqué lors du dernier Jubilé de La Miséricorde...

https://croire.la-croix.com/Definitions/Lexique/Avortement/Le-pape-Francois-et-l-avortement

Personnellement "je suis contre l'avortement", mais je ne condamne pas celles qui l'ont pratiqué...

Cependant je m'insurge contre le déni du réel qui consite à confondre le corps de l'enfant à naître comme faisant partie du corps de la mère, le slogan "mon corps m'appartient...donc je peux supprimer la vie que je porte" est un mensonge.

Je m'insurge aussi contre la dérive idéologique qui est passé d'une mesure "prophylactique" à un "Droit des femmes"... non, supprimer la vie d'une enfant ne peut être un "droit des femmes"!

Je m'insurge enfin contre l'effacement de l'homme avec qui l'enfant a été conçu, l'effacement du père, qui n'a aucun mot à dire, même si il est marié avec celle qui décide de supprimer son enfant, c'est une violence inqualifiable!

De quel droit une mère aurait le droit de choisir exclusivement si un enfant conçu par deux personnes peut vivre ou mourir?

Le père n'existe-t-il que pour payer une pension alimentaire si la mère choisi de garder l'enfant alors que lui n'en voulait pas?

Pourquoi ce deux poids deux mesures?

Ma position est indépendante de la position de l'Eglise Catholique, mes raisons sont purement humaines, en tant qu'homme, père et fils... humain!

Je conseille à ceux qui ne se contentent pas d'invectives et de vociférations anticatholique de rearder le merveilleux film de Cedric Klapish avec Romain Duris, Belmondo, etc... "Peut-être".

https://www.youtube.com/watch?v=WJ77ObqHdZg (amusant la morale tirée par les journalistes..."un monde métissé..." MDR! alors que la question est bien "j'avorte ou j'avorte pas?"!

Si l'avortement avait été légale ces dernières centaines d'années, je ne serai pas vivant...et beaucoup d'entre nous non plus! Si nous sommes là c'est que nos ancêtres n'avaient pas décrétés que la vie devait être rose pour leurs enfants ou alors il valait mieux qu'ils ne vivent pas...

Merci à tous ceux qui ont courageusement vécu leur vie pour que je puisse vivre la mienne aujourd'hui!

Si le droit des enfants vous émeus tant que cela (ce qui reste bien sur à réellement démontrer) comment ce fait il que vous (et vos amis) soyez resté si silencieux face aux viols inqualifiables commis par des prêtres sur des enfants pendant des années avec la complicité bienveillante de leurs hiérarchie.

Déposé le 24/05/2018 à 17h21  
Par Dieu merci les faits sont prescrits Citer

Une dérive inacceptable, merci à mes ancêtres... a écrit le 24/05/2018 à 16h16

L'élimination d'un enfant à naître dans le ventre de sa mère est un inacceptable pour l'Eglise Catholique... mais pardonnable puisque le Pape l'a expressément indiqué lors du dernier Jubilé de La Miséricorde...

https://croire.la-croix.com/Definitions/Lexique/Avortement/Le-pape-Francois-et-l-avortement

Personnellement "je suis contre l'avortement", mais je ne condamne pas celles qui l'ont pratiqué...

Cependant je m'insurge contre le déni du réel qui consite à confondre le corps de l'enfant à naître comme faisant partie du corps de la mère, le slogan "mon corps m'appartient...donc je peux supprimer la vie que je porte" est un mensonge.

Je m'insurge aussi contre la dérive idéologique qui est passé d'une mesure "prophylactique" à un "Droit des femmes"... non, supprimer la vie d'une enfant ne peut être un "droit des femmes"!

Je m'insurge enfin contre l'effacement de l'homme avec qui l'enfant a été conçu, l'effacement du père, qui n'a aucun mot à dire, même si il est marié avec celle qui décide de supprimer son enfant, c'est une violence inqualifiable!

De quel droit une mère aurait le droit de choisir exclusivement si un enfant conçu par deux personnes peut vivre ou mourir?

Le père n'existe-t-il que pour payer une pension alimentaire si la mère choisi de garder l'enfant alors que lui n'en voulait pas?

Pourquoi ce deux poids deux mesures?

Ma position est indépendante de la position de l'Eglise Catholique, mes raisons sont purement humaines, en tant qu'homme, père et fils... humain!

Je conseille à ceux qui ne se contentent pas d'invectives et de vociférations anticatholique de rearder le merveilleux film de Cedric Klapish avec Romain Duris, Belmondo, etc... "Peut-être".

https://www.youtube.com/watch?v=WJ77ObqHdZg (amusant la morale tirée par les journalistes..."un monde métissé..." MDR! alors que la question est bien "j'avorte ou j'avorte pas?"!

Si l'avortement avait été légale ces dernières centaines d'années, je ne serai pas vivant...et beaucoup d'entre nous non plus! Si nous sommes là c'est que nos ancêtres n'avaient pas décrétés que la vie devait être rose pour leurs enfants ou alors il valait mieux qu'ils ne vivent pas...

Merci à tous ceux qui ont courageusement vécu leur vie pour que je puisse vivre la mienne aujourd'hui!

Arrête de jouer au sainte ni-touche et de parler de mensonge alors que ton église en est la star incontesté.

Déposé le 24/05/2018 à 16h16  
Par Une dérive inacceptable, merci à mes ancêtres... Citer

L'élimination d'un enfant à naître dans le ventre de sa mère est un inacceptable pour l'Eglise Catholique... mais pardonnable puisque le Pape l'a expressément indiqué lors du dernier Jubilé de La Miséricorde...

https://croire.la-croix.com/Definitions/Lexique/Avortement/Le-pape-Francois-et-l-avortement

Personnellement "je suis contre l'avortement", mais je ne condamne pas celles qui l'ont pratiqué...

Cependant je m'insurge contre le déni du réel qui consite à confondre le corps de l'enfant à naître comme faisant partie du corps de la mère, le slogan "mon corps m'appartient...donc je peux supprimer la vie que je porte" est un mensonge.

Je m'insurge aussi contre la dérive idéologique qui est passé d'une mesure "prophylactique" à un "Droit des femmes"... non, supprimer la vie d'une enfant ne peut être un "droit des femmes"!

Je m'insurge enfin contre l'effacement de l'homme avec qui l'enfant a été conçu, l'effacement du père, qui n'a aucun mot à dire, même si il est marié avec celle qui décide de supprimer son enfant, c'est une violence inqualifiable!

De quel droit une mère aurait le droit de choisir exclusivement si un enfant conçu par deux personnes peut vivre ou mourir?

Le père n'existe-t-il que pour payer une pension alimentaire si la mère choisi de garder l'enfant alors que lui n'en voulait pas?

Pourquoi ce deux poids deux mesures?

Ma position est indépendante de la position de l'Eglise Catholique, mes raisons sont purement humaines, en tant qu'homme, père et fils... humain!

Je conseille à ceux qui ne se contentent pas d'invectives et de vociférations anticatholique de rearder le merveilleux film de Cedric Klapish avec Romain Duris, Belmondo, etc... "Peut-être".

https://www.youtube.com/watch?v=WJ77ObqHdZg (amusant la morale tirée par les journalistes..."un monde métissé..." MDR! alors que la question est bien "j'avorte ou j'avorte pas?"!

Si l'avortement avait été légale ces dernières centaines d'années, je ne serai pas vivant...et beaucoup d'entre nous non plus! Si nous sommes là c'est que nos ancêtres n'avaient pas décrétés que la vie devait être rose pour leurs enfants ou alors il valait mieux qu'ils ne vivent pas...

Merci à tous ceux qui ont courageusement vécu leur vie pour que je puisse vivre la mienne aujourd'hui!

Déposé le 24/05/2018 à 15h48  
Par Même pas dénombrable ... Citer

Même pas dénombrable ni par la police, ni par les organisateurs, ni par LYON-MAG!

@"ON SE PROMENE"
Je constate que vous ne contestez pas le fiasco de cette initiative de l'InterLGBT et du Planning Familial...c'est déjà ça! MDR!

Déposé le 24/05/2018 à 15h04  
Par ON SE PROMENE Citer

Personne n'est venu! a écrit le 24/05/2018 à 11h33

Fiasco complet de ce rassemblement organisé par le Planning Familial et l'Inter LGBT... Le fiasco était tel que les organisateurs et LYON-MAG n'ont pas pu diffuser les photos!... surtout que s'il l'avait fait d'autres auraient pu montrer la réalité du "rassemblement"!

MDR!

C'est sur quand on voit votre cortège fin novembre, un dimanche de surcroit , très clairsèment, gonflé avec des enfants et des gens venus de l'extérieur (voir sur la photo le drapeau de la Bourgogne)....

https://www.lyonmag.com/article/92328/lyon-350-personnes-a-la-marche-pour-la-vie

Tout ça censé rassembler moulte associations:
-La Fédération des Associations Familiales Catholiques (AFC) du Rhône
- Réseau vie
- Alliance Vita
- Action française.

Soutenu par la présence du FN et du PCD de Boutin

Déposé le 24/05/2018 à 12h01  
Par Catholiban Citer

Personne n'est venu! a écrit le 24/05/2018 à 11h33

Fiasco complet de ce rassemblement organisé par le Planning Familial et l'Inter LGBT... Le fiasco était tel que les organisateurs et LYON-MAG n'ont pas pu diffuser les photos!... surtout que s'il l'avait fait d'autres auraient pu montrer la réalité du "rassemblement"!

MDR!

En même temps il y a peu d’intérêt à ce déplacer pour ce qui est acquis et souhaité par une majorité écrasante de la population. (même pour les catholiques:)

https://www.lci.fr/societe/avortement-90-des-catholiques-francais-y-sont-favorables-1543464.html

Il n'y a plus que quelques intégristes comme vous pour se mobiliser par exemple contre l'entrée à l'Académie Française de Simone Veil

https://www.streetpress.com/sujet/391-les-anti-ivg-manifestent-contre-lentree-de-simone-veil-a-lacademie-francaise

Déposé le 24/05/2018 à 11h33  
Par Personne n'est venu! Citer

Fiasco complet de ce rassemblement organisé par le Planning Familial et l'Inter LGBT... Le fiasco était tel que les organisateurs et LYON-MAG n'ont pas pu diffuser les photos!... surtout que s'il l'avait fait d'autres auraient pu montrer la réalité du "rassemblement"!

MDR!

Déposé le 24/05/2018 à 11h28  
Par 72% des femmes qui avortent sont sous contraception! Citer

CQFD. a écrit le 24/05/2018 à 08h51

La population Française ne cessant d'augmenter et le nombre d'IVG restant stable c'est bien la preuve que le taux d'IVG diminue.

Très bonne remarque! Et tant mieux si le taux d'IVG diminue!

Mais comment expliquez-vous que le taux des femmes qui avortent en ayant une contraception reste lui aussi stable à 72%?

Déposer un commentaire

 

En cochant cette case, je souhaite recevoir une notification à chaque nouveau commentaire.

Me connecter | Réserver mon pseudo

Ce compte gratuit et facultatif vous permet notamment de réserver votre pseudonyme pour les commentaires et le forum, afin que personne ne puisse utiliser le pseudo que vous avez déposé.