Ecoutez Jazz Radio, Jazz et Soul

    

Opéra : festival Héros perdus du 22 janvier au 5 février

L’opéra de Lyon propose le  festival Héros perdus du 22 janvier au 5 février. Avec trois œuvres au programme : “Le Joueur” de Serge Prokofiev d'après Dostoïevski, “Dans la colonie pénitentiaire” de Philip Glass d'après Kafka et “Le Vin herbé” de Frank Martin d'après Le Roman de Tristan et Iseut.

 “Le Joueur” se déroule au casino de la ville de Roulettenbourg. Autour des tables de jeu s'agite un petit monde fasciné par la roulette, obsédé par le gain. Un général fauché, un aristo amoureux et paumé… Ils jouent, ils flambent et perdent… La folie du jeu par Prokofiev, l’auteur de Roméo & Juliette et de Pierre & le loup. La mise en scène est signée Grzegorz Jarzyna et la direction est assurée par Kazushi Ono.

“Dans la colonie pénitentiaire” est un véritable événement. Un opéra en anglais qui est joué au Studio Lumière 2 à Villeurbanne. L’histoire hallucinante d’un étranger qui vient visiter une colonie pénitentiaire qu’une grande puissance a installée sur une île. Dans cette prison, les condamnations à mort sont exécutées grâce à une machine dont les pointes gravent dans les chairs des prisonniers les motifs de leur condamnation. Mais le nouveau commandant de la colonie va remettre en cause cette façon de tuer. Et l’étranger va devoir prendre partie... Une histoire surréaliste qui est d’ailleurs tirée d’une nouvelle de Franz Kafka. Avec une mise en scène de Richard Brunel et sous la direction musicale de Philippe Forget.
Enfin, “Le Vin herbé” c’est l’histoire amoureuse et tragique de Tristan et Iseut. Un mythe médiéval où la belle Iseut est promise au roi Marc en Cornouailles. Tristan, loyal neveu et chevalier du roi Marc doit l’escorter jusqu’au lieu de mariage. Mais, par erreur, ils vont boire le “vin herbé”, un puissant filtre d’amour qui va les unir à jamais. Evidemment, la colère du roi Marc sera terrible... La mise en scène et de Willy Decker et la  direction musicale de Friedemann Layer. Un opéra qui est joué du 24 au 30 janvier au Studio Lumière 1 à Villeurbanne.

Le Joueur, du 22 janvier au 5 février à l’Opéra de Lyon. Tarifs de 5 à 88 euros.
Dans la colonie pénitentiaire, du 23 janvier au 4 février au Studio Lumière 2, 26 rue Emile Decorps à Villeurbanne. Tarifs de 10 à 35 euros.
Le Vin herbé, du 24 au 30 janvier au Studio Lumière 1, 26 rue Emile Decorps à Villeurbanne. Tarifs de 10 à 35 euros.

Renseignements : www.opera-lyon.com



Tags : Opéra | festival Héros perdus |

Commentaires 0

Pas de commentaire pour le moment.

Déposer un commentaire

 

En cochant cette case, je souhaite recevoir une notification à chaque nouveau commentaire.

Me connecter | Réserver mon pseudo

Ce compte gratuit et facultatif vous permet notamment de réserver votre pseudonyme pour les commentaires et le forum, afin que personne ne puisse utiliser le pseudo que vous avez déposé.