Noyés de la Confluence : l'avocate du conducteur de la Clio fait appel

Noyés de la Confluence : l'avocate du conducteur de la Clio fait appel
Les lieux de l'accident mortel - Lyonmag.com

Un procès aux Assises ou en correctionnelle ? C'est ce que devra décider la chambre d'instruction de la cour d'appel de Lyon dans l'affaire des noyés de la Confluence.

Le 26 juillet 2014, en pleine nuit, une voiture finissait sa course dans la Saône, sur le quai Rambaud, après une brusque embardée. A l'intérieur du véhicule, seulement trois occupants sur six, tous originaires de Loire et Haute-Loire, arrivent à s'extraire et à remonter à la surface.

Quatre ans plus tard, le juge d'instruction a décidé de renvoyer les trois survivants devant la cour d'assises. Le conducteur de la Clio, alors âgé de 17 ans sera notamment poursuivi pour "violences avec armes ayant entraîné la mort sans intention de la donner". Mais son avocate a décidé de faire appel de l'ordonnance. Cette dernière a confié au Progrès qu'aucun élément moral n'est intervenu dans ce drame, causé, selon elle, uniquement par un manque de visibilité. Elle demande que les faits soient requalifiés en homicide involontaire.

 Le dossier doit être étudié dans les semaines qui viennent.

3 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
Toto en toto le 12/09/2018 à 15:34
L'équation imparable a écrit le 12/09/2018 à 15h02

Mineur = pas de permis = pas le droit de rouler = si tu blesses ou tues quelqu'un avec ta voiture c'est à toi de raquer en plus de la condamnation pénale. Trop dur à comprendre pour l'avocate? elle veut attaquer le brouillard en justice?

L'automobiliste n e doit jamais être coupable, c'est la loi économique qui l'impose. ;)

Signaler Répondre

avatar
L'équation imparable le 12/09/2018 à 15:02

Mineur = pas de permis = pas le droit de rouler = si tu blesses ou tues quelqu'un avec ta voiture c'est à toi de raquer en plus de la condamnation pénale. Trop dur à comprendre pour l'avocate? elle veut attaquer le brouillard en justice?

Signaler Répondre

avatar
Bien tenté ! le 07/09/2018 à 11:56

"Drame uniquement causé par un manque de visibilité". Le fait que le conducteur n'avait que 17 ans, et roulait probablement donc sans permis , qu'ils étaient 6 dans une Clio , et qui roulait probablement un peu vite compte tenu d'un manque de visibilité justement indiqué par l'avocate, tout ca ne fait pas partie des causes donc ?

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.