Rhône : la femme du boulanger... allergique à la farine

Rhône : la femme du boulanger... allergique à la farine
Photo d'illustration - LyonMag

C'est une histoire de rêve brisé que narre le Progrès ce mardi matin.

Celui d'un couple de trentenaires qui, en 2015, s'offre sa propre boulangerie à Tassin-la-Demi-Lune.

Le mari est pâtissier de formation mais a travaillé durant trois ans comme boulanger. Son talent est indéniable, et les affaires tournent bien.

Jusqu'à ce que la femme rencontre, au bout de 18 mois, des difficultés à respirer dans la boulangerie. Passée à la vente à la caisse, elle n'arrive toujours pas à retrouver son souffle correctement. Et pour cause, elle est allergique à la farine. Un comble pour le couple.

Désormais seul pour gérer la boulangerie, le mari a décidé de vendre son fonds de commerce, forcément à un confrère comme le précise le bail. Mais cela fait déjà un an et personne n'a encore flashé sur les Délices des trois renards.

D'où la décision du propriétaire de ne plus ouvrir les vendredis à l'avenir, afin de garder un rythme acceptable, notamment pour préparer sa nouvelle vie qu'il imagine à Montréal avec sa femme, loin de la farine.

0 commentaire
Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.