Chien abattu par la police : la récupération du Bastion Social de Lyon

Chien abattu par la police : la récupération du Bastion Social de Lyon
Capture d'écran - DR

L'ultra droite qui soutient un chien abattu par la police, voilà un combat qui ne manque pas de brouiller les pistes sur les vélléités du Bastion Social de Lyon.

Généralement attachés à prôner la préférence nationale et à dénoncer l'implantation de l'ultra-gauche entre Rhône et Saône, les militants ont décidé de se rassembler ce dimanche après-midi devant le siège de la police municipale de l'Isle-d'Abeau.

Comme beaucoup de personnes, ils ont été choqués par la vidéo où l'on voit des agents tenter de maîtriser un chien errant, puis l'abattre avec leur arme de service.

"Forts contre un animal, faibles contre la racaille !", se désolent sur leur page Facebook les membres du Bastion Social, qui, concrètement, préfèreraient plutôt que les policiers "jouent de la gâchette" dans les quartiers sensibles (sic).

9 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
HH le 23/10/2018 à 08:29
France petoche a écrit le 22/10/2018 à 20h22

Battre un chien et l’abattre vous trouvez çà normal ? C’est vrai que les faibles préfèrent s’en prendre à plus faibles,vieillards,enfants,chiens, chats,ect... mais devant les vrais danger ,vous continuez à vivre à genoux comme des blattes peteuses que vous êtes.

Le courage ce n'est pas de faire le cake derrière son clavier!

Signaler Répondre

avatar
France petoche le 22/10/2018 à 20:22
non c est sur a écrit le 21/10/2018 à 13h15

Il a été abattu pour rien on aurait dû attendre qu il morde un enfant ensuite oui Un peu de sérieux si il vous plait Si il a été décider de l abattre il y avait une raison sinon la police sont des barbares mais je pense que il le fallait

Battre un chien et l’abattre vous trouvez çà normal ? C’est vrai que les faibles préfèrent s’en prendre à plus faibles,vieillards,enfants,chiens, chats,ect... mais devant les vrais danger ,vous continuez à vivre à genoux comme des blattes peteuses que vous êtes.

Signaler Répondre

avatar
Hum le 22/10/2018 à 09:29

C'est en effet assez risible de voir la police dégainer son arme contre un chien alors qu'elle est incapable d'intervenir pour calmer des personnes qui se comportent comme des animaux... ou moins bien qu'eux.

Signaler Répondre

avatar
il ont des ordres le 22/10/2018 à 00:20

Il laisse faire jusqu à la prochaine élection on verra bien ça bouillonne pour l instant ça va craquer dans pas longtemps mais pas comme d habitude

Signaler Répondre

avatar
Scoop le 21/10/2018 à 22:47

Quel découverte le bastion social est un mange m.....

Signaler Répondre

avatar
ALÉA JACTAE le 21/10/2018 à 18:37
non c est sur a écrit le 21/10/2018 à 13h15

Il a été abattu pour rien on aurait dû attendre qu il morde un enfant ensuite oui Un peu de sérieux si il vous plait Si il a été décider de l abattre il y avait une raison sinon la police sont des barbares mais je pense que il le fallait

Non pas des barbares,loin de là. Mais pas non plus des professionnels c’est certain. Enfin,si ils pouvaient faire de mêmes pour reconquérir les territoires perdus de la France,se serait magnifique.

Signaler Répondre

avatar
non c est sur le 21/10/2018 à 13:15

Il a été abattu pour rien on aurait dû attendre qu il morde un enfant ensuite oui Un peu de sérieux si il vous plait Si il a été décider de l abattre il y avait une raison sinon la police sont des barbares mais je pense que il le fallait

Signaler Répondre

avatar
eric69 le 21/10/2018 à 11:58

Bravo ! Une belle idée .les municipaux ont executés ce pauvre chien qui aurait pas du etre abattu .

Signaler Répondre

avatar
Lyonnais69005 le 21/10/2018 à 09:51

Le mieux serait de mettre l'intégralité du communiqué car les propos pris hors contexte, ce n'est pas du vrai journalisme.

Mercredi soir, dans la commune de L'Isle-d'Abeau en Isère, des policiers municipaux abattaient de sang froid un chien en pleine rue. Il aurait reçu quatre balles.

Nous ne pouvons qu'être scandalisés par cette honteuse intervention à l'heure où, en France, existent de véritables zones de non-droit comme à Champigny sur Marne où les forces de "l'ordre" semblent moins promptes à jouer de la gâchette.

Nous appelons donc ce dimanche 21 octobre à un rassemblement de protestation devant le commissariat de Police de L'Isle-d'Abeau à 15h afin de dénoncer la lâcheté et l'ignominie de cet acte de violence gratuite.

Forts contre un animal, faibles contre la racaille !

? -15h
???? -Dimanche 21 octobre
???? -Rue du Cardo 38080 L'Isle-d'Abeau

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.