Bastion Social : la dissolution déjà décidée il y a deux mois, après des violences

Bastion Social : la dissolution déjà décidée il y a deux mois, après des violences
Photo d'illustration - LyonMag

Selon Médiapart, la dissolution du Bastion Social avait été décidée il y a plusieurs mois, et non pas cette semaine.

Les motifs de l’arrêt du groupe d’extrême droite ne seraient pas l’antisémitisme, comme l’a expliqué Emmanuel Macron lors de son discours au Crif mercredi soir, mais pour son incitation à la constitution d’un groupe armé durant l’acte 3 des Gilets Jaunes à Paris, le 1er décembre dernier. Un appel au rassemblement avait alors été lancé, semble-t-il, par le nouveau chef du Bastion Social, le Strasbourgeois Valentin Linder. L’objectif était clair : "recréer le chaos".

Ce jour-là, environ 80 militants présentés comme "ultranationalistes" par le site d’investigation s’étaient donc réunis dans la capitale. Parmi eux, des membres du Bastion Social, mais aussi des hooligans du Strasbourg Offender, des ultras du Racing Club de Strasbourg. Surnommé "Les Zouaves", le groupe aurait été le premier, ce samedi de décembre, à s’en prendre aux forces de l’ordre. Dans l’après-midi, les Zouaves auraient également décidé d’aller déloger des individus présentés comme antifas, alors en train de dégrader l’Arc de triomphe.

Après les violences opérées par les membres de l’extrême droite, le ministère de l’Intérieur va s’appuyer sur l’article L. 212-1 du code de la sécurité intérieure, qui prévoit la dissolution de groupes "s’ils provoquent à des manifestations armées dans la rue, s’ils ont pour but de porter atteinte à l’intégrité du territoire national ou encore, s’ils se livrent à des agissements en vue de provoquer des actes de terrorisme en France ou à l’étranger".

A la veille de la mobilisation suivante, les forces de police passeront à leur tour à l’action et interpelleront six personnes dont deux membres du Bastion : Xavier Marie et le Lyonnais Grégoire Vianney. Reconnus coupables de "participation à une entente en vue de commettre des violences ou des dégradations", ils écoperont de peines de trois à six mois de prison avec sursis. Les nationalistes seront néanmoins relaxés du chef d’accusation le plus lourd, celui d’association de malfaiteurs.

Médiapart rappelle également qu’il faut remonter à juillet 2013 pour trouver la dernière fois que des groupuscules d’extrême droite avaient été dissous en France, en l’occurrence les Jeunesses nationalistes et l’Ouvre française. Une fermeture qui était intervenue après la mort du militant antifasciste Clément Méric, "tué par des skinheads".

26 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
QQFD le 25/02/2019 à 21:04
CQFD. a écrit le 25/02/2019 à 18h53

S'attaquer à plus fort que soit n'a rien de lâche, bien au contraire.
Quand à se réjouir de la mort de quelqu'un, il faut vraiment être moins que rien pour y arriver.

'S'attaquer à plus fort que soit n'a rien de lâche, bien au contraire.'

Surtout en bande, en allant chez les flics (acab ?) quand ça tourne au vinaigre...

Signaler Répondre

avatar
CQFD. le 25/02/2019 à 18:53
Hum a écrit le 25/02/2019 à 14h43

Méric est mort par sa faute.
Il a lâchement voulu s'attaquer à quelqu'un, qui s'est finalement montré plus fort que lui.
Un poteau a terminé le travail...

S'attaquer à plus fort que soit n'a rien de lâche, bien au contraire.
Quand à se réjouir de la mort de quelqu'un, il faut vraiment être moins que rien pour y arriver.

Signaler Répondre

avatar
La laïcité a perdue la guerre de l’idéologie le 25/02/2019 à 17:47

Mdrrrr. Comme pour le salafisme , ils ferment une mosquée, il s’en ouvre trois ailleurs en France ..

Signaler Répondre

avatar
Hum le 25/02/2019 à 14:43

Méric est mort par sa faute.
Il a lâchement voulu s'attaquer à quelqu'un, qui s'est finalement montré plus fort que lui.
Un poteau a terminé le travail...

Signaler Répondre

avatar
École privée. le 23/02/2019 à 20:18
Instruisez vous avant de l’ouvrir,gogols. a écrit le 23/02/2019 à 19h11

Vous pouvez l’accompagner dans sa grotte ,vue votre Qi en politique. La droite et la gauche c’est exactement pareil ,sauf qu’il faut des contrepouvoir qu’ils ont bien sûr inventé. Petit exemple, mR Gaudin maire de Marseille a été à l’ecole De Gaston deferre,socialiste qui pour tuer la CGT a pactisé avec FO de droite. Je vois laisserai par vous mêmes vous instruire sur le résumé.mais la conclusion c’est que la droite étant en mauvaise posture normal Gaudin son poulain en a pris le contrôle avec l’aide des syndicats FO de Gaston pourl’aider Après sa mort à prendre la mairie de Marseille . En sortant de L’ENA si tous aller à gauche ,il ne resterait plus personne à droite et vice versa ,pour l’époque et le contrôle de la France par les mêmes élites d’une oligarchie française. Mitterand,et surtout Chirac et les autres sont des Sociaux démocrates et non droite ou gauche ,ça c’est pour les sans dents du peuple qui ne comprennent Rien à la politique.

Vous avez sûrement fréquenté l’école publique gratuite et incompétente à faire passer le français.

Signaler Répondre

avatar
edwy ! le 23/02/2019 à 20:02
ehui a écrit le 23/02/2019 à 13h58

l'extreme droite violente et haineuse a ce qu'elle mérite. point.

Clément Méric n'aurait pas dit mieux !
Et no pasaran, pendant mes RTT.

Signaler Répondre

avatar
Instruisez vous avant de l’ouvrir,gogols. le 23/02/2019 à 19:11
Allez retourne dans ta grotte a écrit le 23/02/2019 à 17h34

Toi t'as oublié tes cachets..... Mitterrand est mort depuis plus de 20 ans et la France a eu son lot de gouvernement de droite......

Vous pouvez l’accompagner dans sa grotte ,vue votre Qi en politique. La droite et la gauche c’est exactement pareil ,sauf qu’il faut des contrepouvoir qu’ils ont bien sûr inventé. Petit exemple, mR Gaudin maire de Marseille a été à l’ecole De Gaston deferre,socialiste qui pour tuer la CGT a pactisé avec FO de droite. Je vois laisserai par vous mêmes vous instruire sur le résumé.mais la conclusion c’est que la droite étant en mauvaise posture normal Gaudin son poulain en a pris le contrôle avec l’aide des syndicats FO de Gaston pourl’aider Après sa mort à prendre la mairie de Marseille . En sortant de L’ENA si tous aller à gauche ,il ne resterait plus personne à droite et vice versa ,pour l’époque et le contrôle de la France par les mêmes élites d’une oligarchie française. Mitterand,et surtout Chirac et les autres sont des Sociaux démocrates et non droite ou gauche ,ça c’est pour les sans dents du peuple qui ne comprennent Rien à la politique.

Signaler Répondre

avatar
Allez retourne dans ta grotte le 23/02/2019 à 17:34
miteranmatuer a écrit le 23/02/2019 à 15h52

on hésite entre mythomanie ou stupidité...
la violence et la haine comme vous dites n'est, et n'a jamais été d'estreme droate.
l'insécurité de la france est directement liée à une politique gauchiste voire extrême gauchiste depuis 40 ans, tout comme les antifa fils de bobo qui usent de violence et de haine à chaque manifestation.
mais ne vous inquiétez pas, vous l'aurez bientôt aussi devant votre porte chers électeur socialiste

Toi t'as oublié tes cachets..... Mitterrand est mort depuis plus de 20 ans et la France a eu son lot de gouvernement de droite......

Signaler Répondre

avatar
miteranmatuer le 23/02/2019 à 15:52
ehui a écrit le 23/02/2019 à 13h58

l'extreme droite violente et haineuse a ce qu'elle mérite. point.

on hésite entre mythomanie ou stupidité...
la violence et la haine comme vous dites n'est, et n'a jamais été d'estreme droate.
l'insécurité de la france est directement liée à une politique gauchiste voire extrême gauchiste depuis 40 ans, tout comme les antifa fils de bobo qui usent de violence et de haine à chaque manifestation.
mais ne vous inquiétez pas, vous l'aurez bientôt aussi devant votre porte chers électeur socialiste

Signaler Répondre

avatar
ehui le 23/02/2019 à 13:58

l'extreme droite violente et haineuse a ce qu'elle mérite. point.

Signaler Répondre

avatar
Bissuel, Collonges au Mont d´or History X le 23/02/2019 à 12:38
louis defuneste a écrit le 22/02/2019 à 16h13

les 1% vont tomber
notre peuple vaincra

Le Bastion Social fait partie des 1%
L´ancien chef du GUD Philippe Peninque a planqué l´argent de Calhuzac en Suisse.
Le leader des Zouaves se nomme Marc De Cacqueray, il est issu de la grande aristocratie. (lLa grande aristocratie, dont il fait partie, font partie des 1%))
Le bastion social c´est de la piétaille prolétaire issue des stades de foot, qui sert la soupe a des châtelains et des fils a papas. (Ceux qui commandent le Bastion social sont toujours des gosses de riches. )

Signaler Répondre

avatar
craignos le 23/02/2019 à 10:21
cible2 a écrit le 22/02/2019 à 17h54

Il était temps. Il faut maintenant dissoudre tous les autres groupuscules d'extrême droite prônant la haine et la violence : le RN, LR, puis dans un deuxième temps le MODEM, l'UDI, la REM et quelques autres.
On aura enfin une vraie démocratie éclairée et apaisée comme en Turquie, en Corée du Nord ou au Vénézuela.

ll est temps de dissoudre tous les groupuscules d'extrême gauche prônant la haine et la violence : les blacks-blocs,ultra gauche racistes et quelques autres. On aura enfin une vraie démocratie éclairée et apaisée comme en Turquie, en Corée du Nord ou au Venezuela.

Signaler Répondre

avatar
Balayer devant sa porte avant de l’ouvrir . le 22/02/2019 à 18:10
cible2 a écrit le 22/02/2019 à 17h54

Il était temps. Il faut maintenant dissoudre tous les autres groupuscules d'extrême droite prônant la haine et la violence : le RN, LR, puis dans un deuxième temps le MODEM, l'UDI, la REM et quelques autres.
On aura enfin une vraie démocratie éclairée et apaisée comme en Turquie, en Corée du Nord ou au Vénézuela.

En Corée du Nord, comme en chine une majorité de citoyens sont heureux contrairement à vos préjugés idiots et racistes. Chez nous le nombres de suicides est hallucinant,c’est cela vivre dans le bonheur ? Croyez vous vraiment être libre de TOUT et pouvoir tout faire ? Demandez aux GJ qui ont été blessés et des Libertés perdues dont vous ne pensez même pas . Avant , tout été possible mais PLUS aujourd’hui.

Signaler Répondre

avatar
cible2 le 22/02/2019 à 17:54

Il était temps. Il faut maintenant dissoudre tous les autres groupuscules d'extrême droite prônant la haine et la violence : le RN, LR, puis dans un deuxième temps le MODEM, l'UDI, la REM et quelques autres.
On aura enfin une vraie démocratie éclairée et apaisée comme en Turquie, en Corée du Nord ou au Vénézuela.

Signaler Répondre

avatar
La roue tourne ,rien ne va plus. le 22/02/2019 à 16:48
louis defuneste a écrit le 22/02/2019 à 16h13

les 1% vont tomber
notre peuple vaincra

Amusant. Qu’est-ce Qu’une révolution ? Ce sont ceux du bas qui prennent la place de ceux du haut ,tous simplement. Voilà ,comment le monde tourne depuis la nuit des temps et sera jusqu’à la fin des temps. Le système ne fonctionne Plus ,donc, le peuple reprendra son destin en main . Le peuple rêve d’anéantir les puissants ,pendants que eux ignore le peuple . Tout à une fin , notre société décadente Nous le prouve tous les jours dans les JT et les infos médiatiques.

Signaler Répondre

avatar
La révolution le 22/02/2019 à 16:40
Zorgut a écrit le 22/02/2019 à 14h09

Tellement majoritaire qu'elle reste silencieuse devant les urnes.
A moins que cela soit un complot judéo-maçonnique.. j'ai bon?

L’histoire le dira . De toute manière,ils viendront aux pouvoirs c’est certain.

Signaler Répondre

avatar
ai le 22/02/2019 à 16:22
Libération a écrit le 22/02/2019 à 15h40

A la libération, c'est les femmes qu'on tondait, celles qui avaient couché avec des boches. Les mecs, on les abattait avec ce qu'on avait sous la main. Des deux côtés, collabos comme résistants, ces mecs étaient des guerriers et ils avaient des couilles comme ni toi, ni ton président et tous ses sbires n'en auront jamais.

beaucoup sont passé a travers pour le bien du Général ...heu pardon de la France

Signaler Répondre

avatar
louis defuneste le 22/02/2019 à 16:13

les 1% vont tomber
notre peuple vaincra

Signaler Répondre

avatar
Libération le 22/02/2019 à 15:40
Ça suffit a écrit le 22/02/2019 à 14h06

Je croyais qu’on avez tondus tous ces collabos à la libération, que font-ils encore en France que des lâches. Tient bon MACRON, tu vas les gagner ces Européennes !

A la libération, c'est les femmes qu'on tondait, celles qui avaient couché avec des boches. Les mecs, on les abattait avec ce qu'on avait sous la main. Des deux côtés, collabos comme résistants, ces mecs étaient des guerriers et ils avaient des couilles comme ni toi, ni ton président et tous ses sbires n'en auront jamais.

Signaler Répondre

avatar
Zorgut le 22/02/2019 à 14:09
Anti Européen a écrit le 22/02/2019 à 12h34

La majorité silencieuse parlera dans les urnes.

Tellement majoritaire qu'elle reste silencieuse devant les urnes.
A moins que cela soit un complot judéo-maçonnique.. j'ai bon?

Signaler Répondre

avatar
Ça suffit le 22/02/2019 à 14:06

Je croyais qu’on avez tondus tous ces collabos à la libération, que font-ils encore en France que des lâches. Tient bon MACRON, tu vas les gagner ces Européennes !

Signaler Répondre

avatar
LREMmatuer le 22/02/2019 à 13:32

et la dissolution du gouvernement pour usage illicite de la violence ?

Signaler Répondre

avatar
rien ne change le 22/02/2019 à 12:39

Macron et ses sbires nous mentiraient???? non, ça n est pas possible!!!

en tout cas, on remarque que la désinformation a bien fonctionné:
- dans les médias, les casseurs de l arc de triomphe étaient présentés comme des fachos d'extreme droite (alors qu en fait c était ces fachos d'antifas)
- la dissolution d'un groupe d extreme droite au nom de l'antisémitisme, alors que c est suite a un appel a la violence

je tiens a rappeler que dans les cortèges, bon nombre de fachos de gauche appelant a l insurrection...ca a aussi été le cas de membre de l'UNEF lors des saccages de Tolbiac... et la, aucune condamnation, aucune dissolution

idem dans les quartier, ou le gogol qui avait appelé a une nuit de terreur pour halloween n as meme pas été incarcéré pour appel a la haine, au meurtre, au viol et au saccage
... il y a aussi le bargeot Chronique2Bass (ou un truc du genre) qui appelait a tuer

bref, encore une fois, Macron ment, et ses institutions le couvre


elles en pensent quoi les ONG internationales?
les dirigeants si prompt a ne pas reconnaitre le président d un pays (Venezuela), ils continuent de soutenir Macron et sa clique?

Signaler Répondre

avatar
Anti Européen le 22/02/2019 à 12:34

La majorité silencieuse parlera dans les urnes.

Signaler Répondre

avatar
pe-tit pe-tit pe-tit tout es p-tit dans ce pays .... comme le chantait Dutronc le 22/02/2019 à 12:31

du blablabla comme d'habitude quand on a pas de c.
et de muscles, il faut laisser croire qu'on en a

à l'image de son porte benella dont je vous invite à lire les grandes recommandations professionnelles >>>
https://www.leprogres.fr/faits-divers/2019/02/22/la-lettre-de-licenciement-d-alexandre-benalla-par-montebourg-devoilee

Heureusement qu'on a une deuxième chambre pour mettre en évidence les dérives de ce jupiter
https://youtu.be/W8kdYNjSCfI?list=PLluW1axwrkMPrmdnDvMmIN_nqY3AsAnFf

Signaler Répondre

avatar
Non à LaRem le 22/02/2019 à 11:54

Le bonimenteur de l'Elysée ne rate pas une occasion pour se faire mousser mais le peuple n'est pas dupe.

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.