Bébés nés sans bras : onze cas suspects supplémentaires identifiés dans l’Ain

Bébés nés sans bras : onze cas suspects supplémentaires identifiés dans l’Ain
photo d'illustration - Lyonmag.com

Après la révélation par le registre Remera de sept cas d'enfants nés sans bras dans l'Ain, on apprend ce mardi que onze cas supplémentaires ont été identifiés dans ce même département entre 2000 et 2014.

Parmi eux, le cas d'un petit garçon né sans doigts à la main droite dans une maternité de Lyon et dont la famille vivait alors à Villars-les-Dombes.


Ces nouvelles données ont été publiées ce mardi par l'agence Santé Publique France.

5 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
Post monétaire le 31/10/2018 à 11:25
Lanceur d'alerte a écrit le 31/10/2018 à 10h06

La lanceuse d'alerte, la directrice du Remera, s'était vue notifiée son licenciement... plutôt que voir le problème, faisons taire celui qui en parle. Mais devant la médiatisation de nouveaux cas ils semble que son licenciement soit suspendu.

En espérant que les subventions de cette association ne soient pas supprimées par ceux qui agissent en sous-main... ou par démagogie (comme des politiciens de la région).

Le fric, toujours le fric.

Signaler Répondre

avatar
Lanceur d'alerte le 31/10/2018 à 10:06

La lanceuse d'alerte, la directrice du Remera, s'était vue notifiée son licenciement... plutôt que voir le problème, faisons taire celui qui en parle. Mais devant la médiatisation de nouveaux cas ils semble que son licenciement soit suspendu.

Signaler Répondre

avatar
ChGuichard le 31/10/2018 à 01:30

M Macron, je parie que ce n'est pas dans l'Ain qui vous allez vous "reposer" ce week-end !!!

Signaler Répondre

avatar
Dr maboul. le 30/10/2018 à 19:38

Rassurez vous ,tous ceux nés avant sont nés EUX sans cerveaux . Le super humains c’est pour demain . Ils arrivent à couper aux ciseaux les défauts de l’ADN pour la perfection.aujourdhui c’est réservé aux riches ,mais demain se sera l’humanité Entière qui en bénéficiera.. Ses expériences feront mieux passé les super humains débarrassés de leurs imperfections naturelles.

Signaler Répondre

avatar
lyyooonnn le 30/10/2018 à 18:24

Ah bah ça va commencer à être significatif par rapport à la moyenne nationale désormais, on va peut être enfin se pencher sur le potentiel problème lié à l’agriculture...

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.