Municipales 2020 à Lyon : un candidat mystère poussé par Gérard Collomb ?

Municipales 2020 à Lyon : un candidat mystère poussé par Gérard Collomb ?
Gérard Collomb lors de sa récente réélection comme maire de Lyon - LyonMag

Les dix-huit mois qui nous séparent des prochaines élections municipales et métropolitaines risquent fort de n’être pas un long fleuve tranquille à Lyon.

Comme le bon Roi Jean II dit Le Bon lors de la bataille de Poitiers, Gérard Collomb va devoir se garder tant à droite qu’à gauche.

David Kimelfeld le sait mieux qu’un autre, c’est la présidence de la Métropole que l’ancien ministre de l’Intérieur rêve de briguer en 2020. S’il y parvient, restera à régler le cas du candidat pour la ville de Lyon.

Gérard Collomb a beau dire qu’il mènera les deux listes, il sait qu’une telle position sera intenable sur le plan politique. Qu’il le veuille ou non, il sera bien obligé d’annoncer la couleur et de dire à l’avance qui sera maire de Lyon en cas de victoire de son camp. Ne pas le faire serait offrir sur un plateau des arguments à un Étienne Blanc qui ne manquerait pas de dénoncer un "candidat fantôme".

Reste à trouver l’oiseau rare ce qui ne sera pas le plus facile. Ils sont aujourd’hui plusieurs au sein de l’exécutif à s’imaginer en mesure d’endosser ce costume. Sans les citer tous, on peut penser en premier lieu à Georges Képénékian qui a occupé le poste pendant 15 mois, et qui se verrait probablement bien refaire un tour de manège.

On peut également imaginer que l’adjoint à l’Education Guy Corazzol, la présidente du Sytral Fouziya Bouzerda et monsieur Urbanisme Michel Le Faou pourraient être tentés par une telle aventure. Parmi eux, certains se croient d’ailleurs investis d’une mission pour des Lyonnais qui pourtant, ne les connaissent absolument pas.

Si l’on en croit certaines confidences de l’entourage du maire, le choix pourrait se porter sur une personnalité extérieure à l’équipe actuelle. Une personnalité qui, comme Gérard Collomb, soit capable à la fois de fédérer des femmes et des hommes venus d’horizons politiques divers et de faire le lien avec les milieux économiques.

L’actuel maire de Lyon l’a reconnu, il aurait voulu que ce soit Emmanuel Macron, avant que ce dernier ne vise un poil plus haut en 2017. Pas sûr qu’il soit alors facile de trouver une telle perle rare. Et même dans ce cas, encore faudrait-il que Gérard Collomb soit en mesure de l’imposer à ses troupes, de moins en moins dociles.

X
22 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
nullités le 28/11/2018 à 14:53

Mr Collomb ayant fait partie du gouvernement de nuls qui ont mis la France et les Francais dans la mouise n'aura pas ma voix !

Signaler Répondre

avatar
c'estça le 20/11/2018 à 21:06

Rassurez moi celui qui a découvert l'Amérique c'est bien Christophe et non pas Gérard Collomb???

Signaler Répondre

avatar
julie69 le 20/11/2018 à 18:56

Louis Pelaez

Signaler Répondre

avatar
qui le 20/11/2018 à 18:53

hulot le mulot

Signaler Répondre

avatar
nora le 20/11/2018 à 17:38

Bouteflika lyonnais

Signaler Répondre

avatar
boubouphile le 20/11/2018 à 08:00

Guignol... serait ce pire ?

Signaler Répondre

avatar
les branquignols le 20/11/2018 à 06:46
NADA a écrit le 19/11/2018 à 10h55

Aucun poulain de COLOMB n'aura ma voix.
Je ne voterais ni SOCIA ni LREM pour les Européennes et pour les Municipales

une belle brochette de parasites fayots, qui n'ont fait que ramasser les miettes (encore copieuses) du baron... franchement rien d'enthousiasmant dans cette équipe de branquignols

Signaler Répondre

avatar
DRAGIBUS le 19/11/2018 à 21:31

thierry mouillac, évident

Signaler Répondre

avatar
Gérard le 19/11/2018 à 16:43

plus d'un tour dans son sac, le candidat Collomb MDR

Signaler Répondre

avatar
prince de bel air le 19/11/2018 à 15:18

Un autre Macron, collomb va encore pleurer.

Signaler Répondre

avatar
Non à LaRem le 19/11/2018 à 12:33

Cela sent la fin du règne sans partage.

Signaler Répondre

avatar
NADA le 19/11/2018 à 10:55

Aucun poulain de COLOMB n'aura ma voix.
Je ne voterais ni SOCIA ni LREM pour les Européennes et pour les Municipales

Signaler Répondre

avatar
ben voyons, au point où on est est ! le 19/11/2018 à 10:04
sans souci a écrit le 19/11/2018 à 09h52

Gerard ANGEL ?

wouaf wouaf wouaf wouaf wouaf wouaf

Signaler Répondre

avatar
allez Nata le 19/11/2018 à 10:02

Nathalie Artaud

Signaler Répondre

avatar
sans souci le 19/11/2018 à 09:52

Gerard ANGEL ?

Signaler Répondre

avatar
sans souci le 19/11/2018 à 09:51

Memphis DEPAY..... il y a du temps pour qu'il soit naturalisé....

Signaler Répondre

avatar
edouard 3 le 19/11/2018 à 09:27

Emmanuel Hamelin a la ville....Collomb à la Métropole

Signaler Répondre

avatar
Pam pam le 19/11/2018 à 09:21

Tout le monde sait qu'il existe un deal entre Collomb et Blache qui a trahi les électeurs de droite.

Signaler Répondre

avatar
Post monétaire le 19/11/2018 à 08:53

La guerre des clones continue ! :D

Signaler Répondre

avatar
Phil. le 19/11/2018 à 08:49

Je me méfie des "poulains" de Collomb......

En favorisant l'élection de Macron il a précipité la France dans la m....

Signaler Répondre

avatar
Il a pas compris le 19/11/2018 à 08:49

On ne veux pas de la baronnie!! L homme de paille de collomb ne nous interesse pas!
Et etienne blanc n est pas credible non plus! Lui, elu de l ain qui abandonné ses administrés pour venir se pavaner a Lyon!
Pour le moment, le moins pourris et le moins nombriliste semble etre Blache!

Signaler Répondre

avatar
Mon pseudo le 19/11/2018 à 08:45

Yannick Noah !

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.