Un père de famille condamné après avoir frappé son fils qui jouait à la console

Un père de famille condamné après avoir frappé son fils qui jouait à la console
Photo d'illustration - LyonMag.com

Le père, déjà connu des services de police pour ses problèmes d'alcool, a écopé d'une peine de quatre mois de prison ferme, sans mandat de dépôt.

 

La tête de l'enfant, âgé de dix ans, cognait contre le mur à chaque coup porté par son père. Samedi dernier, alors qu'il en détenait la garde alternée, le père de famille a assené, à plusieurs reprises, des coups de poing sur son fils aîné. La raison selon lui : l'enfant préférait jouer à la console plutôt qu'aider son père à monter un meuble.

C'est le petit frère de la victime qui, témoin de la scène, a appelé sa mère pour l'alerter. Cette dernière a ensuite appelé la police qui a interpellé l'individu. Après un rapide contrôle, les forces de l'ordre ont relevé un taux d'alcoolémie de 1,76g dans le sang du père de famille.

Aussitôt présenté au tribunal, le magistrat a relevé les multiples infractions de l'homme, déjà mis en cause dans trois autres affaires. La dernière en date ? La conduite en l'état alcoolique, qui lui a valu douze mois de prison, dont dix avec sursis, et la suspension de son permis de conduire.

Néanmoins, l'homme aurait entamé une démarche de soins, ce qui a permis une certaine clémence du juge. Ce dernier a condamné l'homme à quatre mois d'emprisonnement ferme, sans mandat de dépôt. Une peine moins lourde que celle requise par le ministère public.

3 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
inconnudu 69 le 25/11/2018 à 17:20

Sans mandat de dépôt ;typiquement français !

Signaler Répondre

avatar
bianca le 24/11/2018 à 19:23

Bizarre beaucoup moins de précisions sont données dans l'affaire des fillettes mortes étouffées a la gendarmerie de Limonest où la mère est soupçonnée.

Signaler Répondre

avatar
à déraciner le 24/11/2018 à 18:07

Déjà connu des services pour ses problèmes d'alcool....

Quoi, il doit être l'un des héros des cassos du moment -- UN GILET JAUNE !

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.