Ecoutez Jazz Radio, Jazz et Soul

    

Affaire Preynat : la première bande-annonce du film choc de François Ozon

Le 20 février prochain, le film Grâce à Dieu sortira en salles.

Signé François Ozon, ce long-métrage choc traitera de l'affaire Preynat, alors même que le prêtre soupçonné de pédophilie sur des scouts à Sainte-Foy-lès-Lyon n'a pas encore été jugé.

 

La première bande-annonce du film est sortie ce jeudi. On y retrouve trois personnages principaux campés par Denis Ménochet, Melvil Poupaud et Swann Arlaud. Ils campent respectivement les rôles de François Devaux, Alexandre Dussot et Pierre-Emmanuel Germain-Thill, trois figures de l'association de victimes La Parole Libérée.

 

Outre leur confrontation au silence de l'Eglise et du cardinal Barbarin, dont la célèbre phrase lachée lors d'une conférence de presse sert de titre au film, on suit la vie bouleversée des victimes présumées après ces révélations qui n'ont pas fini de faire du bruit.

 

Tourné à Lyon entre mars et mai 2018, Grâce à Dieu compte également Josiane Balasko et Eric Caravaca au sein de son casting.

 



Tags : Grâce à Dieu | La parole libérée | affaire Preynat |

Commentaires 16

Déposé le 08/12/2018 à 22h00  
Par Agnès Citer

Alfred a écrit le 08/12/2018 à 08h20

L'église est soumise aux lois de la République et c'est bien ça qui vous dérange !!!

Ce film traitre d'un sujet bien réel, comment? on ne le saura qu'après l'avoir vu, votre position dogmatique n'a qu'une cause : le fanatisme.

j'ai hâte qu'il sorte

Déposé le 08/12/2018 à 08h20  
Par Alfred Citer

Bernard a écrit le 07/12/2018 à 17h30

L'église fait se qu'elle veux et ses fidèles l'a soutiennent, c'est ça qui vous dérange le plus

L'église est soumise aux lois de la République et c'est bien ça qui vous dérange !!!

Ce film traitre d'un sujet bien réel, comment? on ne le saura qu'après l'avoir vu, votre position dogmatique n'a qu'une cause : le fanatisme.

Déposé le 07/12/2018 à 23h23  
Par Zig Citer

Bernard a écrit le 07/12/2018 à 17h30

L'église fait se qu'elle veux et ses fidèles l'a soutiennent, c'est ça qui vous dérange le plus

L'église et Les "églises" ça on avait constaté oui qu'elles faisaient ce qu'elles voulaient.
Et avec le soutient de certains fidèles.

Mais les enfants victimes de la pédophilie de la part des représentants de ces églises, croyez vous qu'ils le voulaient eux ?

Déposé le 07/12/2018 à 17h30  
Par Bernard Citer

CQFD. a écrit le 07/12/2018 à 14h50

Ce film ne traite pas de la pédophile mais du silence complice et systématique de l'église face à ses prêtres violeurs d'enfants.

L'église fait se qu'elle veux et ses fidèles l'a soutiennent, c'est ça qui vous dérange le plus

Déposé le 07/12/2018 à 15h42  
Par Alfred Citer

rishi a écrit le 07/12/2018 à 14h17

Le fond de commerce d'Ozon, c'est le sociétal, c'est la vie des bobos à la gloire du néo libéralisme, c'est le féminisme, la transsexualité, la bisexualité, etc. et bien sûr l’anticléricalisme de base, On est donc honnêtement en droit de douter de l'objectivité de cet auteur pour traiter d'un dossier aussi sensible que celui de la pédophilie.

Si Barbarin et/ou ses prédécesseurs avait informé la justice des agissements connu du père Preynat il n'y aurait pas eu sujet à en faire un film.
Néanmoins l'église peux très bien réaliser son propre film pour donner son point de vu.

Déposé le 07/12/2018 à 15h13  
Par on s'y perd Citer

rishi a écrit le 07/12/2018 à 14h17

Le fond de commerce d'Ozon, c'est le sociétal, c'est la vie des bobos à la gloire du néo libéralisme, c'est le féminisme, la transsexualité, la bisexualité, etc. et bien sûr l’anticléricalisme de base, On est donc honnêtement en droit de douter de l'objectivité de cet auteur pour traiter d'un dossier aussi sensible que celui de la pédophilie.

C'est quoi déjà le fond de commerce de votre église?
Le culte du silence face aux pires déviances, l'enrichissement sur le dos des crédules, le bourrage de crâne pour expliquer que le monde s'est fait en 6 jours chrono???

Déposé le 07/12/2018 à 15h01  
Par Barbidule Citer

pour une vraie parole libéree a écrit le 07/12/2018 à 13h30

Grâce à dieu 2 : la pédophilie dans l’éducation nationale. les profs jamais sanctionnés, les ministres qui couvrent ....

Je n'ai pas souvenir de ministres ou de recteurs d'académie se félicitant en public (ça permet aisément d'imaginer ce qu'il peut se dire en privé) de la prescription d'actes pédophiles.

Mais peut être pouvez vous nous illuminer (non je déconne)

Déposé le 07/12/2018 à 14h52  
Par Catholibans Citer

pour une vraie parole libéree a écrit le 07/12/2018 à 13h30

Grâce à dieu 2 : la pédophilie dans l’éducation nationale. les profs jamais sanctionnés, les ministres qui couvrent ....

Et la presse d'extrême droite catholique qui n'en parle même pas ......... à croire qu'ils sont eux aussi complice alors!

Déposé le 07/12/2018 à 14h50  
Par CQFD. Citer

rishi a écrit le 07/12/2018 à 14h17

Le fond de commerce d'Ozon, c'est le sociétal, c'est la vie des bobos à la gloire du néo libéralisme, c'est le féminisme, la transsexualité, la bisexualité, etc. et bien sûr l’anticléricalisme de base, On est donc honnêtement en droit de douter de l'objectivité de cet auteur pour traiter d'un dossier aussi sensible que celui de la pédophilie.

Ce film ne traite pas de la pédophile mais du silence complice et systématique de l'église face à ses prêtres violeurs d'enfants.

Déposé le 07/12/2018 à 14h42  
Par Question? Citer

pour une vraie parole libéree a écrit le 07/12/2018 à 13h30

Grâce à dieu 2 : la pédophilie dans l’éducation nationale. les profs jamais sanctionnés, les ministres qui couvrent ....

Pourquoi et au nom de qui mentez vous?
L'instituteur farinat a fini ses jours en prison, alors que le père preynat est toujours libre

Déposé le 07/12/2018 à 14h17  
Par rishi Citer

Le fond de commerce d'Ozon, c'est le sociétal, c'est la vie des bobos à la gloire du néo libéralisme, c'est le féminisme, la transsexualité, la bisexualité, etc. et bien sûr l’anticléricalisme de base, On est donc honnêtement en droit de douter de l'objectivité de cet auteur pour traiter d'un dossier aussi sensible que celui de la pédophilie.

Déposé le 07/12/2018 à 13h57  
Par Pastaga Citer

Ce film fera sans doute bien la pub des dirigeants de l'asso "La Parole libérée". Au détriment des autres victimes du Père Preynat. Avec le zest de dramatisation que nécessite la fictionnalisation.

Déposé le 07/12/2018 à 13h30  
Par pour une vraie parole libéree Citer

Grâce à dieu 2 : la pédophilie dans l’éducation nationale. les profs jamais sanctionnés, les ministres qui couvrent ....

Déposé le 07/12/2018 à 13h24  
Par Zig Citer

Se sont avant tout les victimes qui n'y sont pour rien.

Et des représentants de dieu qui usent de leurs statuts pour abuser sexuellement, violer, des enfants.

Il faut effectivement beaucoup de cran de la part des victimes de la pédophilie pour un jour briser publiquement le silence.

Et si ce film peut aider toutes les victimes de la pédophile à faire réaliser, comprendre, admettre auprès de leur entourage les difficultés qu'elles vivent pour sembler être toujours debout même une fois adulte et sensée hors de portée du pédophile, alors Bravo et Merci.

JFL

Déposé le 07/12/2018 à 11h42  
Par Merci Citer

Cette bande annonce est très prometteuse, il faut en effet plus de courage pour briser les silences que pour les maintenir en état

Déposé le 07/12/2018 à 10h18  
Par Bonjour Citer

Dieu n’y est pour rien...

Déposer un commentaire

 

En cochant cette case, je souhaite recevoir une notification à chaque nouveau commentaire.

Me connecter | Réserver mon pseudo

Ce compte gratuit et facultatif vous permet notamment de réserver votre pseudonyme pour les commentaires et le forum, afin que personne ne puisse utiliser le pseudo que vous avez déposé.