Lyon : "Ce n’est pas encore sûr que la statue de Louis XIV quitte la place Bellecour"

Lyon : "Ce n’est pas encore sûr que la statue de Louis XIV quitte la place Bellecour"
Les analyses de la statue sont en cours -LyonMag

Ce mardi matin, un diagnostic de la statue de Louis XIV, place Bellecour, a débuté pour voir si l’oeuvre aurait besoin d’être restaurée.

Pendant deux jours, un restaurateur spécialiste des statues monumentales et un bureau d’études vont analyser la fameuse statue de la place Bellecour. Installée depuis 1825, la statue souffre de nombreuses dégradations comme des fissures, de l’oxydation….

Jean-Dominique Durand, adjoint au Patrimoine à la ville de Lyon, estime cette étude très importante : "Nous ne savons pas l’étendu des dégâts à l’heure actuelle. Nous espérons qu’ils ne soient pas trop importants. Nous aurons la réponse dans quelques semaines".

Pour le premier jour d’expertise, les spécialistes travaillent sur la composition de la statue. A l’aide d’une technologie appelée "fluorescence X", ils peuvent détecter tous les matériaux présents, notamment les différents alliages. Mais ce n'était pas simple de monter la nacelle sur la parvis de la statue. Les équipes ont dû décaisser le bord de la marche pour pourvoir installer des planches qui serviront de rampe d'accès.

Fanny Grué, restauratrice de sculptures, mandatée par la Ville, explique la teneur de cette expertise : "C’est une étude de l’état de conservation de la statue équestre notamment. On va évaluer les éventuelles altérations, les fissurations et tout ce qui est d’ordre de la dégradation en général. On va également analyser les deux œuvres de Guillaume Coustou, situées au pied du socle".

A savoir que la Métropole et la Ville ont financé conjointement ce diagnostic estimé à environ 20 000€.

Dans tous les cas, si la statue a besoin d’être restaurée, ou même son socle, "il n’est pas sûr qu’elle quitte la place Bellecour", comme l’indique Jean-Dominique Durand. Elle n’aura peut-être pas le même destin que la fontaine Bartholdi, qui avait été obligée de déménager temporairement de la place des Terreaux.

33 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
Post monétaire le 24/01/2019 à 15:19
même que c'est fly qui m'la dit ! a écrit le 24/01/2019 à 13h29

"l'éducation de masse" n'est qu'une vaste manipulation ! un complot américano sioniste !

ça n'engage que vous.

Signaler Répondre

avatar
même que c'est fly qui m'la dit ! le 24/01/2019 à 13:29
Post monétaire a écrit le 24/01/2019 à 11h35

Remarquez que les monuments aux morts de la guerre 14-18 ne montraient pas souvent les "gueules cassées"...

Des gens qui avaient des béquilles, parfois, mais "mutilés et déformés par la guerre"... c'est un peu problématique pour ensuite envoyer de nouveau des gens à la boucherie... ça donne moins envie que :
"la fierté nationale"...

C'est ça aussi l'éducation des masses : la grande manipulation.

"l'éducation de masse" n'est qu'une vaste manipulation ! un complot américano sioniste !

Signaler Répondre

avatar
Post monétaire le 24/01/2019 à 11:35
Non à LaRem a écrit le 23/01/2019 à 11h23

Quand on réalise une statue, le personnage est entier et en bonne forme. C'est pourquoi je vous est répondu "avec sa tête sans la mâchoire fracassée".
Je ne trouve pas cela marrant mais à chacun sa façon de réagir.

Remarquez que les monuments aux morts de la guerre 14-18 ne montraient pas souvent les "gueules cassées"...

Des gens qui avaient des béquilles, parfois, mais "mutilés et déformés par la guerre"... c'est un peu problématique pour ensuite envoyer de nouveau des gens à la boucherie... ça donne moins envie que :
"la fierté nationale"...

C'est ça aussi l'éducation des masses : la grande manipulation.

Signaler Répondre

avatar
Bozo le 24/01/2019 à 11:07
fly storming a écrit le 23/01/2019 à 14h04

On l'appellerait "le penseur des GJ" ....

Justement, une statue de Drouet, futur routier dictateur en train de chier sur la constitution, ça serait classe non ?

Signaler Répondre

avatar
fly storming le 23/01/2019 à 14:04
statue a écrit le 22/01/2019 à 15h51

on pourrait mettre un mec en train de déféquer,
ça symboliserait bien l'homme sur la planète

On l'appellerait "le penseur des GJ" ....

Signaler Répondre

avatar
Le penseur de Picasso le 23/01/2019 à 11:56
Châtier les insolents a écrit le 22/01/2019 à 19h12

'Le penseur' de Renoir fournirait un modèle idéal pour votre suggestion constructive.

Ha oui, Renoir, c'est le père ou le fils qui a sculpté le "penseur" déjà ?

Quand les vieux beaufs incultes croient parler de culture...

Signaler Répondre

avatar
Non à LaRem le 23/01/2019 à 11:23
J'me marre a écrit le 23/01/2019 à 08h13

Non, ça c'était juste le début du supplice... mais il finit bien guillotiné place de la révolution (concorde)...

Quand on réalise une statue, le personnage est entier et en bonne forme. C'est pourquoi je vous est répondu "avec sa tête sans la mâchoire fracassée".
Je ne trouve pas cela marrant mais à chacun sa façon de réagir.

Signaler Répondre

avatar
Style Lyonnais le 23/01/2019 à 09:52
Lyonnaise69 a écrit le 23/01/2019 à 08h38

Tellement d'accord.

Elle n'est pas moche, mais elle pourrait être mieux en effet, avec plus d'arbres et de verdures. A condition que ces espaces verts soient respectés plutôt que piétinés...
Pour les immeubles alentours, ils n'ont rien de triste. C'est de l'ancien de grande qualité, sobre, très représentatifs de l'immeuble Lyonnais de la presqu'île (moins démonstratifs que les immeubles style Haussmannien ou "Art Nouveau", certes). L'immeuble comme on trouve sur les rues piétonnes.
Discrets à l'extérieur, superbes à l'intérieur. Très Lyonnais - on n'étale pas ses richesses - vous dis-je ;-)
Pour ceux qui préfèrent le moderne clinquant, il y a tout ce qu'il faut à Confluence...

Signaler Répondre

avatar
Lyonnaise69 le 23/01/2019 à 08:38
Gilles Bert a écrit le 22/01/2019 à 13h51

Elle est moche cette place Bellecour, triste, nue et sans intérêt.
Les immeubles qui la bordent sont tristes.
Avec un emplacement central il serait bob de l'améliorer par de nouvelles statues et plantations.

Tellement d'accord.

Signaler Répondre

avatar
J'me marre le 23/01/2019 à 08:13
Non à LaRem a écrit le 22/01/2019 à 18h07

Avec sa tête sans la mâchoire fracassée.

Non, ça c'était juste le début du supplice... mais il finit bien guillotiné place de la révolution (concorde)...

Signaler Répondre

avatar
Pluto le 22/01/2019 à 21:36
Non à LaRem a écrit le 22/01/2019 à 18h07

Avec sa tête sans la mâchoire fracassée.

Robespierre a très longuement agonisé, l'horreur. Comparativement, la guillotine était plus... franche. Place des Terreaux, elle a fonctionné 24h/24 durant des mois. On y perdait la tête mais sans souffrances inutiles. Ce qui vient au delà des GJ va forcément être pire, vu le degré d'injustices et de violences accumulées par notre système malade.

Signaler Répondre

avatar
Châtier les insolents le 22/01/2019 à 19:12
statue a écrit le 22/01/2019 à 15h51

on pourrait mettre un mec en train de déféquer,
ça symboliserait bien l'homme sur la planète

'Le penseur' de Renoir fournirait un modèle idéal pour votre suggestion constructive.

Signaler Répondre

avatar
Châtier les insolents le 22/01/2019 à 19:10
Lyonnaise69 a écrit le 22/01/2019 à 12h52

Il y a vraiment toujours autant de con, frustré et aigrit dans ce monde.

Taisez-vous ! C'est un tas de ferraille grotesque qui ne mérite pas le moindre kopeck des contribuables déjà exsangues. Vous devrez craindre davantage l'explosion de population des SDF dans ce quartier plus que le destin de cette inutilité publique.

Signaler Répondre

avatar
Non à LaRem le 22/01/2019 à 18:07
J'me marre a écrit le 22/01/2019 à 15h55

Robespierre qui a fini comment au fait ?...

Avec sa tête sans la mâchoire fracassée.

Signaler Répondre

avatar
Le retour de Guignol le 22/01/2019 à 17:59

Je propose qu'on la remplace par une cage de verre genre papamobile et qu'on y installe définitivement MacRon, afin de faire rire jeunes et moins jeunes.

Signaler Répondre

avatar
Oncle zeub . le 22/01/2019 à 17:58
non plutôt en 1934 a écrit le 22/01/2019 à 17h21

je n'oublie pas... je dis juste que l'extrême droite se sent le vent en poupe en ce moment et que le résultat de cette guérilla urbaine qu'ils mènent depuis 2 mois finira par la satisfaction des revendications de la gauche qu'ils exècrent...

Toi, tu es née avant ton père? Arrête les drogues et va te recoucher,abrutis.

Signaler Répondre

avatar
non plutôt en 1934 le 22/01/2019 à 17:21
Ce n'est qu'un combat continuons le début a écrit le 22/01/2019 à 16h29

Vous oubliez la suite, le Front Populaire à permis les congés payés,l'augmentation des salaires ( 12% en moyenne), la semaine de 40 heures et l'établissement des conventions collectives.

je n'oublie pas... je dis juste que l'extrême droite se sent le vent en poupe en ce moment et que le résultat de cette guérilla urbaine qu'ils mènent depuis 2 mois finira par la satisfaction des revendications de la gauche qu'ils exècrent...

Signaler Répondre

avatar
Ah ouais quand même le 22/01/2019 à 17:20
Macron 1er: out! a écrit le 22/01/2019 à 16h25

Sans doute parce que Macron n'a que des rois comme référence ultime... N'est-il pas allé, le soir de sa déclaration de candidature, se prosterner sur les tombeaux des rois capétiens à la cathédrale de Saint Denis?
De nombreux indices montrent qu'il exècre la République!

Punaise et dire qu'on se moque de post-monétaire et de sa paranoia complotiste...

Signaler Répondre

avatar
Ce n'est qu'un combat continuons le début le 22/01/2019 à 16:29
non plutôt en 1934 a écrit le 22/01/2019 à 15h53

La comparaison avec 1788 ? Bof.
Moi je trouve plus pertinente la comparaison avec 1934 où, dans un contexte de montée des fascismes dans une partie de l'europe, les ligues fascistes françaises avaient tenté de prendre le pouvoir par la rue et n'avaient au final que fait précipiter l'arrivée du front populaire au pouvoir....

Il en arrivera de même de GJ, leurs chefs sont des complotistes d'extrême droite et l'issue se terminera par la satisfaction de revendications de la gauche et des syndicats...

Vous oubliez la suite, le Front Populaire à permis les congés payés,l'augmentation des salaires ( 12% en moyenne), la semaine de 40 heures et l'établissement des conventions collectives.

Signaler Répondre

avatar
Macron 1er: out! le 22/01/2019 à 16:25
mondovalie a écrit le 22/01/2019 à 13h06

Symbole de la macronie ? en 1825 ? Bravo pour ces commentaires intelligents !

Sans doute parce que Macron n'a que des rois comme référence ultime... N'est-il pas allé, le soir de sa déclaration de candidature, se prosterner sur les tombeaux des rois capétiens à la cathédrale de Saint Denis?
De nombreux indices montrent qu'il exècre la République!

Signaler Répondre

avatar
J'me marre le 22/01/2019 à 15:55
Non à LaRem a écrit le 22/01/2019 à 13h56

Une statue de Maximilien de Robespierre en lieu et place de Louis XIV, cela aurait de la gueule.

Robespierre qui a fini comment au fait ?...

Signaler Répondre

avatar
non plutôt en 1934 le 22/01/2019 à 15:53
nous sommes en 1788 a écrit le 22/01/2019 à 14h32

On pourrait la remplacer par celle de Louis XVI, genre la guillotine et une tête dans un panier, ce qui serait prémonitoire pour à ce qui attend la plupart des politiciens actuels d'ici moins de 5 ans.

La comparaison avec 1788 ? Bof.
Moi je trouve plus pertinente la comparaison avec 1934 où, dans un contexte de montée des fascismes dans une partie de l'europe, les ligues fascistes françaises avaient tenté de prendre le pouvoir par la rue et n'avaient au final que fait précipiter l'arrivée du front populaire au pouvoir....

Il en arrivera de même de GJ, leurs chefs sont des complotistes d'extrême droite et l'issue se terminera par la satisfaction de revendications de la gauche et des syndicats...

Signaler Répondre

avatar
statue le 22/01/2019 à 15:51
nous sommes en 1788 a écrit le 22/01/2019 à 14h32

On pourrait la remplacer par celle de Louis XVI, genre la guillotine et une tête dans un panier, ce qui serait prémonitoire pour à ce qui attend la plupart des politiciens actuels d'ici moins de 5 ans.

on pourrait mettre un mec en train de déféquer,
ça symboliserait bien l'homme sur la planète

Signaler Répondre

avatar
nous sommes en 1788 le 22/01/2019 à 14:32

On pourrait la remplacer par celle de Louis XVI, genre la guillotine et une tête dans un panier, ce qui serait prémonitoire pour à ce qui attend la plupart des politiciens actuels d'ici moins de 5 ans.

Signaler Répondre

avatar
Non à LaRem le 22/01/2019 à 13:56

Une statue de Maximilien de Robespierre en lieu et place de Louis XIV, cela aurait de la gueule.

Signaler Répondre

avatar
Gilles Bert le 22/01/2019 à 13:51

Elle est moche cette place Bellecour, triste, nue et sans intérêt.
Les immeubles qui la bordent sont tristes.
Avec un emplacement central il serait bob de l'améliorer par de nouvelles statues et plantations.

Signaler Répondre

avatar
vin le 22/01/2019 à 13:25
le rdv des neuneus a écrit le 22/01/2019 à 13h10

Et toi, on t'a pas déboulonné le cerveau par hasard?

allo docteur ? etes vous sûr que ça va très bien chez vous ? n'avez vous pas eu quelques faiblesses dernièrement ?

Signaler Répondre

avatar
commmm le 22/01/2019 à 13:24
mondovalie a écrit le 22/01/2019 à 13h06

Symbole de la macronie ? en 1825 ? Bravo pour ces commentaires intelligents !

fait par un macroniste pour ridiculiser ceux qui ne supportent pas macroute

Signaler Répondre

avatar
le rdv des neuneus le 22/01/2019 à 13:10
Survivance de la royauté! a écrit le 22/01/2019 à 12h50

C'est un symbole de la macronie!
Il faut la déboulonner!

Et toi, on t'a pas déboulonné le cerveau par hasard?

Signaler Répondre

avatar
mondovalie le 22/01/2019 à 13:06

Symbole de la macronie ? en 1825 ? Bravo pour ces commentaires intelligents !

Signaler Répondre

avatar
Lyonnaise69 le 22/01/2019 à 12:52

Il y a vraiment toujours autant de con, frustré et aigrit dans ce monde.

Signaler Répondre

avatar
Survivance de la royauté! le 22/01/2019 à 12:50

C'est un symbole de la macronie!
Il faut la déboulonner!

Signaler Répondre

avatar
JOBO le 22/01/2019 à 12:46

Demandez aux ferrailleurs qu'ils rachètent cette statue,au lieu de mettre du fric !

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.