Sirha : la Malaisie remporte la Coupe du monde de pâtisserie dans une ambiance bon enfant

Sirha : la Malaisie remporte la Coupe du monde de pâtisserie dans une ambiance bon enfant
DR

Après deux jours de compétition, c'est la Malaisie qui a remporté ce lundi la coupe du monde de pâtisserie, organisée dans le cadre du Sirha, à Eurexpo.

La compétition a commencé la veille pour les pâtissiers. Les 21 équipes finalistes avaient dix heures pour réaliser leurs plus belles -et bonnes- pâtisseries et pièces artistiques. Et ce qui est sûr, c'est que l'ambiance était au rendez-vous !

"L'ambiance est intense" pour Chen, supportrice chinoise
48 pays étaient représentés, et des centaines de supporters sont venus des quatre coins du monde. Suède, Royaume-Uni, Australie et Egypte se sont notamment affrontés, au rythme des drapeaux volants, des fanfares et des cris. Pour Andrew, supporter anglais, l'ambiance du Sirha est "la meilleure du monde".

Derrière les fourneaux, du côté des pâtissiers, c'est plutôt le stress qui domine. Un sentiment que ressent aussi Chen, venue jusqu'à Lyon pour supporter la Chine : "on a beaucoup de stress pour toutes les autres équipes aussi. L'ambiance est intense."

Des contraintes


Il faut dire que les candidats avaient dix heures pour réaliser 3 entremets au chocolat aux grands crus Valrhona, 3 entremets glacés aux fruits de la gamme Capfruit, 19 desserts à l’assiette, une pièce artistique en sucre, une pièce artistique en chocolat, et une pièce artistique en glace hydrique sculptée. Le tout sous l'oeil du président-fondateur de l'évènement, Gabriel Paillasson, dont c'était la dernière à ce poste. "C’est la première fois que la Malaisie monte sur le podium et c’est une preuve que dans la vie lorsqu’on est un bon travailleur et qu’on a un bon professeur, on a ce genre de résultat. Le travail de présentation était parfait et ils ont bien suivi le règlement. J’aime que l’ensemble évolue et toutes les nations ont évolué et encore amélioré leur niveau", a-t-il déclaré


Cette année, le thème était "Nature, Faune et Flore", et l'étendard de la compétition l'abeille, pour soutenir le programme "abeille, sentinelle de l'environnement", qui vise à les protéger. Pour la première fois, toutes les pâtisseries étaient 100% végans [ndlr, sans aucun produit issu des animaux ou de leur exploitation]. Autres difficultés, les candidats ont eu à réaliser ce lundi matin un entremet au chocolat avec un biscuit à base de miel, la sculpture de glace a dû intégrer un élément transparent en sucre soufflé d’environ 25/35cm, et, surtout, elle a dû être réalisée entièrement à la main.

C'est donc la Malaisie et son équipe qui a été proclamé vainqueur de cette coupe du monde, synonyme de 21 000 euros. Le Japon et l'Italie complètent le podium. Rendez-vous dans deux ans pour revoir concourir la France, gagnante de l'édition de 2017.

3 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
Pas étonnant le 29/01/2019 à 12:54
Je demande a écrit le 29/01/2019 à 12h20

Joli bazar grâce à ce salon...
Rocade saturée, tout comme l'A43 !
Les véhicules étaient hier matin invités à se reporter sur les parkings du parc OL.
Pourquoi au parc OL et pas à Meyzieu, ou des parkings immenses existent, ce qui permettrait à la Métropole de rentabiliser ses investissements ?

Tout à fait d'accord,mais le plus important ,c'est qu'Aulas rentabilise son stade, rentabliser les investissements publics n'entre pas dans les compétences de nos politicards,cela se saurait!!

Signaler Répondre

avatar
Je demande le 29/01/2019 à 12:20

Joli bazar grâce à ce salon...
Rocade saturée, tout comme l'A43 !
Les véhicules étaient hier matin invités à se reporter sur les parkings du parc OL.
Pourquoi au parc OL et pas à Meyzieu, ou des parkings immenses existent, ce qui permettrait à la Métropole de rentabiliser ses investissements ?

Signaler Répondre

avatar
Chris le 29/01/2019 à 12:15

Très beau salon mais un peu cher quand même.

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.