Quatre intrus ont passé la soirée dans un amphi de l'université Lyon 3

Quatre intrus ont passé la soirée dans un amphi de l'université Lyon 3
Lyon 3 - LyonMag

Dans la nuit de mardi à mercredi, quatre personnes ont passé un bout de leur soirée dans l'amphithéâtre A de la manufacture des Tabacs.

On parle d'intrusion nocturne. Et l'amphithéâtre A de l'université Lyon 3 avait été fermé le matin aux étudiants qui devaient y avoir cours. L'alerte a été donnée vers 5h du matin, lorsque les femmes de ménage prenaient leur service à l'université. Elles y ont surpris quatre individus, qui ont rapidement pris la fuite.

Sur place, des preuves de leur passage étaient encore visibles, notamment de la nourriture et des mégots. Ils seraient entrés sans effraction, et n'auraient pas fait de dégât particulier. Dans la matinée, les techniciens de la police scientifique ont prélevé leurs traces et empreintes, pour tenter de les retrouver.

8 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
Dr house le 01/04/2019 à 10:12

Quand je vais a la bibliothèque de la manufacture le soir, 15 minutes avant la fermeture les agents de sécurité et les bibliothécaires mettent la pression sur les gens pour qu'ils partent. A 21h45 il y a peu de TCL, le tram de 22h s'arrêtent à la part dieu au lieu d'aller jusqu'à Villeurbanne, après il y a 15 minutes d'attente pour avoir un tram. Alors une partie des gens de permanence partent bien avant 22h, et en courant. On ne voit pas ça a la bibliothèque de la Doua qui ferme pourtant a la même heure.

Signaler Répondre

avatar
thomaslyon le 31/03/2019 à 23:06

Tu parles d'une affaire...

Signaler Répondre

avatar
Jean Rachid le 29/03/2019 à 11:18

Où sont les agents de sécurité il y a pas de ronde de fermeture caméra detecteur mouvement c'est pas mis sous alarme bravo

Signaler Répondre

avatar
Impertinence. le 29/03/2019 à 04:52
lyyyooonnn a écrit le 28/03/2019 à 11h00

Peut être pour des raisons d’assurance, de responsabilité et que ça reste une intrusion même si c’est ouvert !

peut être pour des raisons de sécurité, de Réparation de préjudice sur civils et d'équité ils devraient mobiliser leurs moyens dans tous les cas beaucoup plus grave où ils ne se déplacent même pas et ne prennent même pas les plaintes.

Check mate.

Signaler Répondre

avatar
scully du fbi le 28/03/2019 à 12:26

Police scientifique pour un séjour de quelques heures sans effraction dans un bâtiment public . Pourquoi pas le FBI tant qu'on y est.

Signaler Répondre

avatar
Ol69200 le 28/03/2019 à 11:41

Toute cette procédure pour un simple squattage, alors que dans certaine affaire beaucoup plus dramatique il ne bouge même pas le petit doigt.
Totalement aberrant constat flagrant

" police et justice à deux vitesses"

Signaler Répondre

avatar
ecolemorte le 28/03/2019 à 11:00

surement des bons élèves qui venaient faire des heures sup

Signaler Répondre

avatar
lyyyooonnn le 28/03/2019 à 11:00

Peut être pour des raisons d’assurance, de responsabilité et que ça reste une intrusion même si c’est ouvert !

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.