Inauguration de la première chaufferie urbaine de France

Inauguration de la première chaufferie urbaine de France

Située en plein cœur du quartier de Gerland, la chaufferie urbaine de Lyon devient la plus grande chaufferie bois publique de France.

Grâce à ses trois chaudières de 17 Mégawatts chacune, cette chaufferie alimentera le réseau de chaleur de Lyon Centre Métropole à partir d’énergie renouvelable. Elle permettra de réduire plus de 126 000 tonnes d'émissions CO² par an, l'équivalent de 50 000 véhicules supprimés de la circulation.

Sa mise en service offrira une meilleure optimisation de l'énergie renouvelable issue des ordures ménagères de l'usine voisine de Gerland. Le réseau de chaleur Centre Métropole sera alimenté à 65% d'énergies renouvelables. C'est un site "extraordinairement smart", d'après la Présidente-Directrice générale de Dalkia, Sylvie Jéhanno.

Aujourd'hui, le réseau alimente en chauffage collectif et eau chaude sanitaire plus de 45 000 logements. A partir de 2027, plus de 130 000 foyers bénéficieront de cette distribution d'énergie. Soutenue par la société Dalkia, la chaufferie a bénéficié d'un investissement de 45 millions d'euros.

Pour la Ville de Lyon, cette chaufferie est un exemple : "La création à Lyon de la plus grande chaufferie urbaine biomasse de France est une grande fierté. Elle est le fruit d'une réflexion que nous portons depuis plusieurs années sur la question fondamentale de la transition énergétique. Lyon, qui dispose d'ores et déjà de nombreux atouts en la matière, est prête à relever le défi", confie Gérard Collomb, maire de Lyon.

6 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
surville le 13/04/2019 à 09:17

La chaufferie de Surville comprendra 3 chaudières de 17 Mégawatts chacune qui fonctionneront à partir d’énergie renouvelable
L’installation sera complétée par 4 chaudières gaz de 19 MW

Article très incomplet
lire : www.dalkia.fr/fr/espace-presse/communique-de-presse/chaufferie-biomasse-surville

Signaler Répondre

avatar
1083 le 12/04/2019 à 09:06

"C'est un site "extraordinairement smart", d'après la Présidente-Directrice générale de Dalkia, Sylvie Jéhanno." désolé mais je ne sais pas ce que ça veut dire... ça ne doit pas faire parti de mon "core business"

langue creuse pour projets flous

Signaler Répondre

avatar
Steph6914 le 12/04/2019 à 08:48

Ce n'est pas 45 millions d'euros, mais 455 millions d'euros, pour un système qui ne chauffera qu'un quart même pas de lyonnais, à un coût prohibitif puisque ceux qui en bénéficient auront à payer les investissements de Dalkia sur leur note de chauffage. Pour information, elle ne fonctionne pas suite à pleins de dysfonctionnements….

Signaler Répondre

avatar
Dtcgc le 12/04/2019 à 07:00

Comment arrive le bois à bruler . Par camions ...en file indienne sur un secteur déjà embouteillé , ...electrique les camions ? Et la combustion propre ? Pourquoi le même systeme n a jamais pu ouvrir vers Marseille ? Ça sent l enfumage ...et pour chauffer qui , nos fameuses chances , pas les riverains ....

Signaler Répondre

avatar
???? le 11/04/2019 à 21:19

Qui détient Dalkia ?????

Signaler Répondre

avatar
Feyzinois le 11/04/2019 à 19:13

45 millions c'est pas énorme comparativement à l'apport d'un équipement comme celui-ci. Une initiative qu'on aimerait voir se multiplier.

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.