La femme de l'ex-patron d'Interpol à Lyon obtient l'asile en France

La femme de l'ex-patron d'Interpol à Lyon obtient l'asile en France
Meng Hongwei - DR

Meng Grace et ses deux enfants vont pouvoir souffler.

Leur avocat a annoncé que la France leur avait accordé le statut de réfugiés.

La femme de Meng Hongwei, ancien patron déchu d'Interpol à Lyon, arrêté par les autorités chinoises après des soupçons de corruption, se disait en danger. Elle avait, en début d'année, déposé plainte après une tentative d'enlèvement entre Rhône et Saône. Cela avait entraîné son placement sous protection policière.

Meng Grace compte désormais se battre pour revoir son mari, elle clame n'avoir pas vu l'ombre d'une preuve donnée par les enquêteurs chinois.

0 commentaire
Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.