Fausse alerte à la bombe sur un vol Lyon-Rennes : un étudiant devant la justice ce mardi

Fausse alerte à la bombe sur un vol Lyon-Rennes : un étudiant devant la justice ce mardi
Photo d'illustration - LyonMag

Les faits s’étaient déroulés le 18 janvier dernier.

Le trafic aérien à l’aéroport de Lyon-Saint-Exupéry avait été interrompu dans l’après-midi suite à une alerte à la bombe sur un vol de la compagnie EasyJet reliant la capitale des Gaules à Rennes.

A l’origine de cet incident : un étudiant de 23 ans qui avait passé un appel anonyme dans le but d’empêcher ses parents de le rejoindre en Bretagne. L’avion en question avait alors fait demi-tour.

Le jeune homme avait par la suite été placé en garde à vue reconnaissant les faits. Il sera jugé ce mardi après-midi devant le tribunal correctionnel de Rennes. L’étudiant encourt cinq ans de prison et 75 000 euros d’amende.

0 commentaire
Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.