"Températures insoutenables" : un syndicat demande la fermeture des écoles du Rhône

"Températures insoutenables" : un syndicat demande la fermeture des écoles du Rhône
Photo d'illustration - LyonMag

La FNEC-FP FO souhaite que les établissements ne soient pas ouverts jeudi et vendredi.

"Dans la journée du mardi 25 juin, plusieurs écoles de Lyon, Villeurbanne, Vaulx-en-Velin, Saint-Priest… ont fait remonter des températures excessives : 33, 34, 35, 36 et même 37 degrés dans certaines classes", explique le syndicat.

"Les enseignants décrivent des élèves fatigués, étourdis. Dans ces conditions, il est impossible de faire classe et la sécurité des élèves et des personnels n’est plus assurée", peut-on également lire dans le communiqué.

La FNEC-FP FO met en avant le report du brevet pour que la même mesure s’applique dans les écoles, établissements et services du département "jusqu’à la fin de l’épisode caniculaire".

36 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
Écologie fumisterie. le 27/06/2019 à 21:52
Rappel a écrit le 27/06/2019 à 19h56

Normal climatisé le privé , vu qui est subventionné depuis des décennies avec nos impôts...il a le nommais pas tout les fonds

Projet HAARP ? Contrôler le climat c’est possible.

Signaler Répondre

avatar
Abdel le 27/06/2019 à 20:53
Rappel a écrit le 27/06/2019 à 19h56

Normal climatisé le privé , vu qui est subventionné depuis des décennies avec nos impôts...il a le nommais pas tout les fonds

Votre Laïcité a perdue ,vous êtes le maillon faible,bonsoir.

Signaler Répondre

avatar
Bescherelle le 27/06/2019 à 20:52
Rappel a écrit le 27/06/2019 à 19h56

Normal climatisé le privé , vu qui est subventionné depuis des décennies avec nos impôts...il a le nommais pas tout les fonds

Des cours de français? Ça vous dit?

Signaler Répondre

avatar
Rappel le 27/06/2019 à 19:56
Vive l’école privé. a écrit le 27/06/2019 à 10h14

Madame, l’éducation nationale est en faillite.Et ça, nous le savons tous. Car, dans les écoles privées, je vous l’assure,beaucoup sont climatisés depuis un moment. Donc, le problème viens bien de cette institution décadente qui n’a plus les moyens d’assurer la sécurité des élèves de France. L’hiver aussi, par manque de chauffage,les élèves de certains établissements publics sont obligés de garder leur manteaux pour se réchauffé....ont comprends bien qu’en période de forte chaleur , presque tous le public a chaud par manque de moyens. Un père de famille a acheté poir 400. € des ventilateurs qu’il a offert à l’ecole ,où son fils est scolarisé. Le rectorat a refusé le don de ce papa aimable. En France , ont peut lutter contre tout , mais contre la Bêtise c’est perdu d’avance. Cordialement.

Normal climatisé le privé , vu qui est subventionné depuis des décennies avec nos impôts...il a le nommais pas tout les fonds

Signaler Répondre

avatar
Bozo le 27/06/2019 à 18:59
kruglennec a écrit le 27/06/2019 à 12h10

Faudrait peut-être pas oublier les canicules de 1911 , 1947 et personne n'en avait fait tout un foin !!!!

Y'avait pas les forums LyonMag pour donner la parole aux assistés de tout poil (gilets jaunes compris)

Signaler Répondre

avatar
kruglennec le 27/06/2019 à 12:10

Faudrait peut-être pas oublier les canicules de 1911 , 1947 et personne n'en avait fait tout un foin !!!!

Signaler Répondre

avatar
Julia30 le 27/06/2019 à 11:09
Vive l’école privé. a écrit le 27/06/2019 à 10h14

Madame, l’éducation nationale est en faillite.Et ça, nous le savons tous. Car, dans les écoles privées, je vous l’assure,beaucoup sont climatisés depuis un moment. Donc, le problème viens bien de cette institution décadente qui n’a plus les moyens d’assurer la sécurité des élèves de France. L’hiver aussi, par manque de chauffage,les élèves de certains établissements publics sont obligés de garder leur manteaux pour se réchauffé....ont comprends bien qu’en période de forte chaleur , presque tous le public a chaud par manque de moyens. Un père de famille a acheté poir 400. € des ventilateurs qu’il a offert à l’ecole ,où son fils est scolarisé. Le rectorat a refusé le don de ce papa aimable. En France , ont peut lutter contre tout , mais contre la Bêtise c’est perdu d’avance. Cordialement.

Vous avez raison, l'école publique est sous-investie en France, et ce depuis des décennies. D'ailleurs, la part du PIB français consacrée à l'éducation a baissé, alors que le nombre d'élèves a augmenté en parallèle. De plus, la hiérarchie de l'Education Nationale manque parfois cruellement de bon sens comme pour cette histoire de ventilateurs.

Signaler Répondre

avatar
Vive l’école privé. le 27/06/2019 à 10:14
Julia30 a écrit le 27/06/2019 à 09h49

Effectivement, c'est inadmissible que les horaires de travail des gens en extérieur ne soient pas adaptés aux températures; de même, la pénibilité de ces métiers doit être reconnue. Cela n'empêche que l'article parle des élèves qui sont plus fragiles que les adultes face aux coups de chaud, notamment les petits de maternelle. Plusieurs élèves ont fait des malaises ces derniers jours, notamment un élève à Bobigny qui a dû être évacué par les pompiers. Et si c'était votre enfant, auriez-vous toujours le même discours?

Madame, l’éducation nationale est en faillite.Et ça, nous le savons tous. Car, dans les écoles privées, je vous l’assure,beaucoup sont climatisés depuis un moment. Donc, le problème viens bien de cette institution décadente qui n’a plus les moyens d’assurer la sécurité des élèves de France. L’hiver aussi, par manque de chauffage,les élèves de certains établissements publics sont obligés de garder leur manteaux pour se réchauffé....ont comprends bien qu’en période de forte chaleur , presque tous le public a chaud par manque de moyens. Un père de famille a acheté poir 400. € des ventilateurs qu’il a offert à l’ecole ,où son fils est scolarisé. Le rectorat a refusé le don de ce papa aimable. En France , ont peut lutter contre tout , mais contre la Bêtise c’est perdu d’avance. Cordialement.

Signaler Répondre

avatar
Julia30 le 27/06/2019 à 09:49
Un ouvrier du bâtiment . a écrit le 26/06/2019 à 18h36

N’importe quoi. En 2019 ,il faut le dire , la régression mentale touche une bonne partie de la population par des propagandes stupides de dérégulation climatique. Alors que le climat, c’est bien des cycles de grands froids et de grandes chaleurs. Le seul dérèglement de notre société c’est notre cerveau qui absorbe une quantité inimaginable d’informations etqui se laisse guider par autrui pour les comprendre et les analyser. Je travailles dehors , par tous les temps depuis quarante ans . J’ai connus comme beaucoup des grands froids ,des températures à -18 et des canicules à plus de 40 à l’ombre sous un soleil de plomb dans le sud de la France. Des vents a 130kmh ect.... mais les français ont La mémoires très courtes , c’est sûrement pour ça . Parlez en aux anciens du bâtiment, eux savent de quoi ils parlent . Des souffrances meme pas reconnu pour la retraite , pour une pénibilité que tous se fouttent car , ses travaux sont effectués par des étrangers ou des français d’origine étrangère, EUX, ont le droit de souffrir sans être indemnisés ,comme pour les pauvres chibani que j’ai côtoyé.

Effectivement, c'est inadmissible que les horaires de travail des gens en extérieur ne soient pas adaptés aux températures; de même, la pénibilité de ces métiers doit être reconnue. Cela n'empêche que l'article parle des élèves qui sont plus fragiles que les adultes face aux coups de chaud, notamment les petits de maternelle. Plusieurs élèves ont fait des malaises ces derniers jours, notamment un élève à Bobigny qui a dû être évacué par les pompiers. Et si c'était votre enfant, auriez-vous toujours le même discours?

Signaler Répondre

avatar
l'été il fait chaud le 26/06/2019 à 20:30

Quelle société ! toujours un pretexte pour en faire le moins possible ! la decadence des franchouillards : les etrangers se foutent de notre gueule et ces beaufs de francais continuent a se plaindre : allez vivre a l'étranger et vous reviendrez en courant.

Signaler Répondre

avatar
Chomdus non rémunéré pour tous. le 26/06/2019 à 19:27

Fermeture des écoles de la dictature ?

Signaler Répondre

avatar
Bozo le 26/06/2019 à 19:09
Lyonnaise69 a écrit le 26/06/2019 à 14h29

Une journée. Je demande à ce que les écervelés sans enfants soient obligés de passer la journée dans une classe où il fait plus de 35 degrés. Dieu merci ce fil ne révèle en rien la réalité.Pas besoin de fermeture. Tous les parents qui tiennent à la santé de leur gamin se sont arrangés pour trouver des solutions de garde jeudi et vendredi

Purée bonjour la génération d'assistés qui se prépare...

Signaler Répondre

avatar
Je transpire sous la langue ,mdr. le 26/06/2019 à 18:55

Le feu sa brule ? Et l’eau sa mouille ? Opération CANICULE,alors pour les simples d’esprits, ils faut savoir se désaltérer, boire beaucoup, se rafraîchir, porter des vêtements légers , on ne sait jamais des fois que certains gardes leurs fourrures d’hiver. Fermer les volets et les fenêtres pour faire baisser la température ambiante et brancher la climatisation pour les plus riches . Sinon, si vous avez très chauds ,plongez vous dans de l’eau glacée, choc thermique garantis,mdrrrrrrr..

Signaler Répondre

avatar
mensonges et traditions. le 26/06/2019 à 18:42
Assistés et CASSOS de France a écrit le 26/06/2019 à 15h59

Avant ,ils faisaient comment ? Ailleurs ils font comment ? Mais à bisounoursland , des vers de terres ont en fait des couleuvres.

La France est effectivement un pays infantilisé par des gens sans scrupules . Dire autant d’inepties et après maltraité son peuple ,le gazé , les frappés,femmes et vieillards ,les emprisonnés,commme beaucoup ,ect.. interdire les manifestations, faire des lois pour éviter de s’exprimer sur internet, ect... la dictature en marche européenne et son directeur de multinationale FRANCE ,ont des odeurs de souffre .

Signaler Répondre

avatar
Un ouvrier du bâtiment . le 26/06/2019 à 18:36
Julia30 a écrit le 26/06/2019 à 16h26

Ailleurs, ils ferment les écoles quand on dépasse une certaine température (exemple: l'Allemagne). Avant, en France, il y avait moins de petites vacances mais les grandes vacances étaient du 1er juillet au 1er octobre. Les canicules étaient moins précoces également.

N’importe quoi. En 2019 ,il faut le dire , la régression mentale touche une bonne partie de la population par des propagandes stupides de dérégulation climatique. Alors que le climat, c’est bien des cycles de grands froids et de grandes chaleurs. Le seul dérèglement de notre société c’est notre cerveau qui absorbe une quantité inimaginable d’informations etqui se laisse guider par autrui pour les comprendre et les analyser. Je travailles dehors , par tous les temps depuis quarante ans . J’ai connus comme beaucoup des grands froids ,des températures à -18 et des canicules à plus de 40 à l’ombre sous un soleil de plomb dans le sud de la France. Des vents a 130kmh ect.... mais les français ont La mémoires très courtes , c’est sûrement pour ça . Parlez en aux anciens du bâtiment, eux savent de quoi ils parlent . Des souffrances meme pas reconnu pour la retraite , pour une pénibilité que tous se fouttent car , ses travaux sont effectués par des étrangers ou des français d’origine étrangère, EUX, ont le droit de souffrir sans être indemnisés ,comme pour les pauvres chibani que j’ai côtoyé.

Signaler Répondre

avatar
Julia30 le 26/06/2019 à 16:26
Assistés et CASSOS de France a écrit le 26/06/2019 à 15h59

Avant ,ils faisaient comment ? Ailleurs ils font comment ? Mais à bisounoursland , des vers de terres ont en fait des couleuvres.

Ailleurs, ils ferment les écoles quand on dépasse une certaine température (exemple: l'Allemagne). Avant, en France, il y avait moins de petites vacances mais les grandes vacances étaient du 1er juillet au 1er octobre. Les canicules étaient moins précoces également.

Signaler Répondre

avatar
Assistés et CASSOS de France le 26/06/2019 à 15:59
Lyonnaise69 a écrit le 26/06/2019 à 14h29

Une journée. Je demande à ce que les écervelés sans enfants soient obligés de passer la journée dans une classe où il fait plus de 35 degrés. Dieu merci ce fil ne révèle en rien la réalité.Pas besoin de fermeture. Tous les parents qui tiennent à la santé de leur gamin se sont arrangés pour trouver des solutions de garde jeudi et vendredi

Avant ,ils faisaient comment ? Ailleurs ils font comment ? Mais à bisounoursland , des vers de terres ont en fait des couleuvres.

Signaler Répondre

avatar
alaindelyon le 26/06/2019 à 14:51

Vous êtes vraiment exigeants là clim dans les lieux d’éducation coûte une fortune alors que le changement de la vaisselle a l’Élysée n’a coûté que 500000€ et je vous parle pas de la piscine au fort de bregancon et les transports en avion pour faire 100km . Mon Général relevé vous ils sont devenus fous

Signaler Répondre

avatar
Lyonnaise69 le 26/06/2019 à 14:29

Une journée. Je demande à ce que les écervelés sans enfants soient obligés de passer la journée dans une classe où il fait plus de 35 degrés. Dieu merci ce fil ne révèle en rien la réalité.Pas besoin de fermeture. Tous les parents qui tiennent à la santé de leur gamin se sont arrangés pour trouver des solutions de garde jeudi et vendredi

Signaler Répondre

avatar
Télé réalité et virtuel sont le 26/06/2019 à 12:53
c. a écrit le 26/06/2019 à 12h48

Abréger vos commentaires. Canicule égal conséquence. Lumas égal cause c’est tout

Génération assistés tous simplement. Si , les supermarchés fermés simplement un mois , des milliers de jeunes mourraient de faim ,car incapable de se débrouiller seul, c’est triste mais bien réel .

Signaler Répondre

avatar
c. le 26/06/2019 à 12:48

Abréger vos commentaires. Canicule égal conséquence. Lumas égal cause c’est tout

Signaler Répondre

avatar
Sa fait peur . le 26/06/2019 à 10:56
Nostromo a écrit le 26/06/2019 à 09h58

Les 2/3 du JT hier ont été concentrés sur le sujet de la canicule, alors que la situation française est effectivement ridicule face à l'Afrique, l'Inde et tant d'autres
Nous sommes vraiment un pays de rigolos
Normal que tout le monde se foute de nous

Vous avez raison . Après enquêtes , il y a deux solutions. Ou , ils sont très intelligents et veulent notre bien commun où ils sont très cons et incompétents et là, sa fait peur. Et bien, malheureusement, permettez-moi de vous dire que tous, sont unanimes pour la deuxième options .

Signaler Répondre

avatar
Nostromo le 26/06/2019 à 10:49
Rasle bol 69 a écrit le 26/06/2019 à 09h03

Pensez plutôt aux enfants.

Si vous avez 50 ans et plus vous devez vous rappeler que pendant notre jeunesse on vivait très bien en classe pendant les canicules (ou le froid)
Et que personne n'aurait eu l'idée saugrenue de fermer les classes
Et comme c'est bizarre dis donc, aucun d'entre nous n'en est mort que je sache
De même rappelez vous donc de ces trajets de vacances en juillet aout sous un soleil de plomb... sans clim ni en voiture ni dans les trains
Cette société transforme les gens en poules mouillées assistées du berceau à l'EHPAD et qui s'enrhument au moindre pet de lapin
Incroyable

Signaler Répondre

avatar
Danilo le 26/06/2019 à 10:48

Et dans les Dom-Tom, il font comment ? Ils arrêtent d'aller à l'école toute l'année ? Je suis allé en Guyane Française ; 35* tous les jours, pratiquement toute l'année !
Et les peuples vivant pas loin du désert : ils arrêtent tout ?
Les vacances approchent, alors histoire de gratter quelques jours pour partir se faire griller dans les bouchons sur les autoroutes, là, par contre, la chaleur gêne moins.......

Signaler Répondre

avatar
Nostromo le 26/06/2019 à 09:58

Les 2/3 du JT hier ont été concentrés sur le sujet de la canicule, alors que la situation française est effectivement ridicule face à l'Afrique, l'Inde et tant d'autres
Nous sommes vraiment un pays de rigolos
Normal que tout le monde se foute de nous

Signaler Répondre

avatar
Dézécolle le 26/06/2019 à 09:55
Daysi a écrit le 26/06/2019 à 09h41

Il est vrai que c’est la fin du monde et cette sécheresse n’existe qu’en France ..... en Afrique ,il ne fait pas chaud , les pauvres comme ils font ,Alors? Le plan ORSEC est déclenché , un fonctionnaire de l’etat Viendra vous rafraîchir pendant la sécheresse, l’association des ASSISTÉS de France vous remercie d’acheter aussi un Pau de pulco pour l’eau fraîche . Je n’ose imaginer le jour , où une puissance étrangère viendra planter son drapeau,en république bananière française,mdrrrrrrr.

Quel rapport avec la sècheresse en Afrique? On parle de la sécurité sanitaire des petits français! Et oui, ce sont des assistés: difficile d'être autonome quand on a 3 ou 4 ans!

Signaler Répondre

avatar
Daysi le 26/06/2019 à 09:41
Rasle bol 69 a écrit le 26/06/2019 à 09h03

Pensez plutôt aux enfants.

Il est vrai que c’est la fin du monde et cette sécheresse n’existe qu’en France ..... en Afrique ,il ne fait pas chaud , les pauvres comme ils font ,Alors? Le plan ORSEC est déclenché , un fonctionnaire de l’etat Viendra vous rafraîchir pendant la sécheresse, l’association des ASSISTÉS de France vous remercie d’acheter aussi un Pau de pulco pour l’eau fraîche . Je n’ose imaginer le jour , où une puissance étrangère viendra planter son drapeau,en république bananière française,mdrrrrrrr.

Signaler Répondre

avatar
Rasle bol 69 le 26/06/2019 à 09:03
Roberto a écrit le 26/06/2019 à 08h23

Pour les fainéants professionnels, tous les prétextes sont bons pour ne pas travailler.

Pensez plutôt aux enfants.

Signaler Répondre

avatar
solution le 26/06/2019 à 08:59

les chambres d’hôtel réservées pour migrants sont climatisées
il faut délocaliser les cours là bas
et les petits vieux des HEPAD aussi

Signaler Répondre

avatar
Plotine le 26/06/2019 à 08:51
Roberto a écrit le 26/06/2019 à 08h23

Pour les fainéants professionnels, tous les prétextes sont bons pour ne pas travailler.

Et mettre des petits bouts de 3 ou 4 ans dans des classes à 39 degrés, ça ne vous choque pas? Il n'y a pas de clim dans les écoles, certaines ne possèdent même pas de volet aux fenêtres! Quand on est nombreux, la température grimpe vite. Ces conditions peuvent mettre en danger les petits qui sont plus sensibles aux coups de chaleur. Il faudrait améliorer le confort thermique des écoles, c'est une évidence, mais en attendant il faut préserver la santé des élèves. Quel cynisme de certains qui sont prompts à critiquer les enseignants sans aucune considération pour les élèves! Dans de nombreux pays, dont l'Allemagne, les écoles ferment automatiquement dès qu'une température trop élevée est atteinte.

Signaler Répondre

avatar
Roberto le 26/06/2019 à 08:23

Pour les fainéants professionnels, tous les prétextes sont bons pour ne pas travailler.

Signaler Répondre

avatar
le biggeur le 26/06/2019 à 08:16

moi j'allais a l'ecole dans des algeco en plein soleil dans les années 75 dans le 8 eme pas de chauffage l'hiver ou trés peu débrouillez vous!!!!!!!!!!!!!!! et maintenant il faut fermer les écoles!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

Signaler Répondre

avatar
Objectif Lune le 26/06/2019 à 08:05

Il faut surtout exiger que les travaux de rénovation et d'adaptation aux nouvelles conditions climatiques des locaux éducatifs soient rapidement entrepris. Cette mentalité de différer sans cesse les dépenses indispensables n'est plus tenable, les enfants ne doivent pas devenir les victimes de petits calculs budgétaires.

Signaler Répondre

avatar
Sakura le 26/06/2019 à 08:05
valency a écrit le 26/06/2019 à 07h37

il faudrait peut être faire une grève contre la canicule ? ou même interdire la canicule ?

Et puis une contre.les orages, le froid, les odeurs dans les bus et metro, etc etc .

Signaler Répondre

avatar
valency le 26/06/2019 à 07:37

il faudrait peut être faire une grève contre la canicule ? ou même interdire la canicule ?

Signaler Répondre

avatar
Sakura le 26/06/2019 à 07:20

Que les mairies fassent installer des clims mobiles, des ventilo dans les classes,, ensuite que les parents qu ne travaillent pas à l extérieur,ou peuvent faire garder leurs mômes chez eux, le fassent et hop plus besoin de fermer les classes Et pour le repas, pour éviter de sortir les mômes,pique nique dans les classes.

Ok, ma solution coûte plus cher que celle des syndicats , mais au moins elle permet d arranger les parents qui bossent et qui n ont pas la possibilité de prendre des jours de rtt ou de congés pour rester chez eux.

De plus investir dans des clims et ventilo sera utile sur le long terme, vu quz ce genre d épisodes risquent de se reproduire tous les ans.

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.