Deux auto-écoles lyonnaises veulent former les utilisateurs de trottinettes électriques

Deux auto-écoles lyonnaises veulent former les utilisateurs de trottinettes électriques
Photo d'illustration - LyonMag.com

Les établissements volontaires vont proposer une formation de prévention à partir de septembre.

Face aux incivilités et accidents de la route en trottinettes électriques, certaines auto-écoles veulent agir. Dans le cadre d'un programme porté par Conseil national des professions de l’automobile (CNPA) et de la société d'exploitation de trottinettes électriques Circ, les auto-écoles sont conviées à se lancer dans la formation pour l'utilisation des trottinettes électriques. Deux centres lyonnais sont prêts à développer cette activité.

Le but serait de créer des discussions de groupe et de sensibiliser aux risques liés à l'usage des engins électriques. Parmi le programme, les auto-écoles diffuseront des crashs tests réalisés avec des trottinettes électriques. Ils enseigneront également les bons gestes à avoir et l'équipement recommandé.

L'auto-école des Brotteaux, située dans le 6e arrondissement, proposera ce service au tarif compris entre 10 et 15 euros. À noter que les auto-écoles partenaires du programme peut offrir des trajets gratuits à la fin de la formation. L'auto-école des Brotteaux en donnera deux à chaque élève.

Conduite Plus, l'autre groupe volontaire, proposera ce service dans ses 5 agences présentes dans l'agglomération. Paris, Marseille, Bordeaux et Annecy sont les quatre autres villes partenaires du programme.

17 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
Desespoir le 15/08/2019 à 13:12

il veulent imposer le permis de conduire pour trotinette de 5 ans a 70 ans avec un code et l inspecteur qui sera derriere vous sur la même trotinette en calbute.

Signaler Répondre

avatar
Chaque citoyen resemble à un clou... le 15/08/2019 à 09:52

La trottinettes électriques : la fin de Lyon, l'objet qui a détruit toute la joie de vivre dans une ville qui était très sympathique pour les piétons et les flâneurs. Aujourd'hui on risque nos vies à cause de tous ces dégénérés qui roulent sans égard pour l'intégrité d'autrui. Or, ces auto-écoles lyonnaises ne sont que des chacals qui veulent profiter d'un sale truc qu'on doit INTERDIRE dans notre ville perdue et abîmée...

Signaler Répondre

avatar
Papimouzo le 14/08/2019 à 01:33
Bibille a écrit le 12/08/2019 à 21h04

dans 6 mois le permis pour les trotinettes...vous verrez

Monsieur bibille permis pour trotinettes et avec assurance bien sûr sans oublier le port du casque aussi !!!
Donc pour résumer comme ditl autre par ici la monnaie et bien entendu les PV qui vont aller avec a savoir defauts de papiers de permis conduire et assurance ou casque !!!
Bref trottiner trottiner et payer avec le sourire !!!

Signaler Répondre

avatar
lol bis le 14/08/2019 à 00:40

Il y a eu plein d’autre tentative de solution de mobilité. Les trottinettes restent et se multiplient. Sans perfusion d argent public contrairement à l l’oligarque Decaux. La majorité a choisit, et leur sentence est irrévocable.

Signaler Répondre

avatar
Pas vraiment le 13/08/2019 à 18:21
lol a écrit le 13/08/2019 à 14h43

En fait si la majorité ne voulait pas de trottinette, il n y en aurait pas. Le fait est que cette solution de mobilité est plébiscitée et répond parfaitement à l attente de la majorité. Pour ma part je n en fais pas, j en ai eu une avant le phénomène et je trouvais ça terriblement dangereux pour ma petite personne.

Comment sais tu que la majorité le souhaite?
Y a t il eu ne serait ce qu un sondage ou un « référendum » local à ce sujet?
Ces entreprises ont imposé leur produit... c est totalement le contraire de ce qui s est passé pour les velov’ qui répondaient à une attente de l’an mairie et de l aménagement de la ville.... en respectant la loi!!! (Appel d offre, respect de la législation...)

Signaler Répondre

avatar
lol le 13/08/2019 à 14:43

En fait si la majorité ne voulait pas de trottinette, il n y en aurait pas. Le fait est que cette solution de mobilité est plébiscitée et répond parfaitement à l attente de la majorité. Pour ma part je n en fais pas, j en ai eu une avant le phénomène et je trouvais ça terriblement dangereux pour ma petite personne.

Signaler Répondre

avatar
Alain 2 le 13/08/2019 à 14:17

Une initiative qui va plaire aux bobos.

Signaler Répondre

avatar
Vous dérayez le 13/08/2019 à 11:00
Ne pas dire n'importe quoi ! a écrit le 13/08/2019 à 01h08

Il faut faire attention à ce que l'on dit si on veut être crédible

https://www.google.com/amp/s/www.autoplus.fr/actualite/Trottinette-electrique-Code-de-la-route-reglementation-Gouvernement-Amende-1538256.amp.html

https://www.service-public.fr/particuliers/vosdroits/F32294

Vous êtes opposés aux trottinettes, mais vous faites beaucoup d'erreurs dans vos arguments juridiques en écrivant ceci

"auraient ils oubliés la base de leur métier, à savoir le code de la route?
Ce dernier n autorise pas ces véhicules sur l espace public.... donc le débat est clôt!"

Non, le débat ne fait que commencer, et c'est là qu'il faut être vigilant, et ne pas se laisser piéger par exemple par

"Les établissements volontaires vont proposer une formation de prévention à partir de septembre."

Proposer, ça voudra dire quoi, tout à un prix...

On va donc se battre à coup de lien sur le site du gouvernement
https://www.service-public.fr/particuliers/vosdroits/F308

Il est stipulé que les engins électriques sont interdits sur l espace public
Un hypothétique décret pour septembre.... il faudra attendre la publication au JO... et ça n est pas sur

La mairie et la police n applique pas la loi en vigueur, c est un fait!!!!
Les autorités écoles tentent de profiter d un hypothétique texte permettant l utilisation de ces engins anti-piéton

Je suis citoyen français, et je ne souhaite pas voir ces objets dangereux proliférer en ville!!! Comme toujours, les trotteurs squatteront les trottoirs et mettront la vie des autres en danger!!!!!!
La loi n est déjà pas appliquée
aux autres modes de transports, alors plutôt que de se laisser dicter les envies et besoins d entreprises privées, nous ferions mieux de nous occuper de ce qui existe déjà!!!

Il y a déjà un problème de partage de l espace entre les piétons, auto, moto et vélos... n’en ajoutant pas encore!!!
A quand des pistes spéciales trottinettes?????

Signaler Répondre

avatar
Zied 31 le 13/08/2019 à 10:33

Comme disait Sarkozy, la méthode Collomb, c'est :
Passe moi le sel, je te passe la rhubarbe......
Tout le monde y trouve son compte.

Signaler Répondre

avatar
Pilou69 le 13/08/2019 à 09:38

Tout est histoire de gros sous ! La mise en place a été faite sans penser aux conséquences humaine et écologique... Comme d'habitude ! Pendant ce temps la mairie de Lyon encaisse les dividendes !

Signaler Répondre

avatar
zied3 le 13/08/2019 à 07:06

De toutes façons , les trottinettes électriques sont en train de produire les futures obèses de demain !
Dans 20 ans d'ici , la France sera pleine de gens grassouillets , par manque d'exercice physique , par paresse de marcher , en préfèrant prendre la trottinette , même pour aller à la cabane au fond du jardin !
Les régimes weight watchers feront succès et les nutritionnistes aussi !
Les médecins le recommandent : il est sain de marcher , et même marcher beaucoup , donc .....

Signaler Répondre

avatar
Ne pas dire n'importe quoi ! le 13/08/2019 à 01:08
Oui oui a écrit le 12/08/2019 à 15h39

Ouh le bon filon!!!
Après des prix prohibitifs pour les permis déjà existants (qui génèrent bon nombre de conducteurs sans permis ni assurance), les auto-écoles veulent dispenser des leçons payantes
Ces établissements auraient ils oubliés la base de leur métier, à savoir le code de la route?
Ce dernier n autorise pas ces véhicules sur l espace public.... donc le débat est clôt!
Il me semble que le code de la route impose une immatriculation pour tous les véhicules motorisés allant à plus de...6kmh....

Il serait peut être temps de remettre le citoyen, la sécurité et la liberté au cœur des préoccupations, au lieu de mettre le profit de quelques uns au dessus de tout

La liberté individuelle s arrête là où celle des autres commence.... la première des libertés est la sécurité

Combien de temps allons nous accepter que des entreprises nous imposent leurs préceptes ????

Il faut faire attention à ce que l'on dit si on veut être crédible

https://www.google.com/amp/s/www.autoplus.fr/actualite/Trottinette-electrique-Code-de-la-route-reglementation-Gouvernement-Amende-1538256.amp.html

https://www.service-public.fr/particuliers/vosdroits/F32294

Vous êtes opposés aux trottinettes, mais vous faites beaucoup d'erreurs dans vos arguments juridiques en écrivant ceci

"auraient ils oubliés la base de leur métier, à savoir le code de la route?
Ce dernier n autorise pas ces véhicules sur l espace public.... donc le débat est clôt!"

Non, le débat ne fait que commencer, et c'est là qu'il faut être vigilant, et ne pas se laisser piéger par exemple par

"Les établissements volontaires vont proposer une formation de prévention à partir de septembre."

Proposer, ça voudra dire quoi, tout à un prix...

Signaler Répondre

avatar
Jimi 28 le 13/08/2019 à 00:53

Si ça permet d’avoir des gens qui fassent moins de conneries avec leur trottinette c’est très bien. Il faut responsabiliser les chauffards en trottinette
Je vais sans doute aller faire la formation

Signaler Répondre

avatar
Bibille le 12/08/2019 à 21:04

dans 6 mois le permis pour les trotinettes...vous verrez

Signaler Répondre

avatar
les asticots ont un bon sens d'orientation.... le 12/08/2019 à 15:49

Parasitisme partout.

Signaler Répondre

avatar
Oui oui le 12/08/2019 à 15:39

Ouh le bon filon!!!
Après des prix prohibitifs pour les permis déjà existants (qui génèrent bon nombre de conducteurs sans permis ni assurance), les auto-écoles veulent dispenser des leçons payantes
Ces établissements auraient ils oubliés la base de leur métier, à savoir le code de la route?
Ce dernier n autorise pas ces véhicules sur l espace public.... donc le débat est clôt!
Il me semble que le code de la route impose une immatriculation pour tous les véhicules motorisés allant à plus de...6kmh....

Il serait peut être temps de remettre le citoyen, la sécurité et la liberté au cœur des préoccupations, au lieu de mettre le profit de quelques uns au dessus de tout

La liberté individuelle s arrête là où celle des autres commence.... la première des libertés est la sécurité

Combien de temps allons nous accepter que des entreprises nous imposent leurs préceptes ????

Signaler Répondre

avatar
mortauxtrotinettes le 12/08/2019 à 15:19

Du racket pur et simple de ces autos école tout simplement !

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.