Un nouveau centre de rétention administrative bientôt ouvert près de Lyon

Un nouveau centre de rétention administrative bientôt ouvert près de Lyon
Photo d'illustration - LyonMag

Ce mercredi, le ministre de l’Intérieur Christophe Castaner a annoncé plusieurs mesures sur l’immigration en France.

Parmi elles, l’ouvertures de trois nouveaux centres de rétention administrative destinés aux étrangers en instance d’expulsion. L’un d’eux sera implanté près de Lyon. Il devrait ouvrir ses portes en 2022, à Colombier-Saugnieu, non loin de l’aéroport Lyon Saint-Exupéry où un centre de rétention administrative existe déjà. Cette nouvelle structure devrait permettre l’accueil de 140 personnes supplémentaires.

"D’ici à 2020, le nombre de places en centre de rétention administrative aura augmenté de 35 % par rapport à la situation que nous connaissions au début du mandat" a déclaré ce mercredi Christophe Castaner.

A Lyon, régulièrement, des manifestations sont organisées par des associations pour "dénoncer les violences de la Police aux Frontières" dans ces centres fermés.

5 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
Calahann le 07/11/2019 à 18:09

Le gouvernement ....Encore un peu plus près du RN .

Signaler Répondre

avatar
Moi le 07/11/2019 à 16:57
Zied 31 a écrit le 07/11/2019 à 12h55

Ce centre servira de décors du paysage, comme d'hab ?
Personne n 'est renvoyé ! Quand les pays refusent, les types restent en clandos sur le territoire French.
Donc encore de la flûte de pan pour gagner des voix aux munics.....

Excellent

Signaler Répondre

avatar
Zied 31 le 07/11/2019 à 12:55

Ce centre servira de décors du paysage, comme d'hab ?
Personne n 'est renvoyé ! Quand les pays refusent, les types restent en clandos sur le territoire French.
Donc encore de la flûte de pan pour gagner des voix aux munics.....

Signaler Répondre

avatar
pas inquetude le 07/11/2019 à 12:50

Des associations leur feront leur paniers repas et un dossier pour qu’il puisse revenir très vite

Signaler Répondre

avatar
st exupery le 07/11/2019 à 12:17

quel dommage ils seront plus éloignés de la CAF
mais plus proche du retour

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.