"Vos boules sont déjà sur le sapin ?" : l’attaque du bar de Croix-Rousse revendiquée

"Vos boules sont déjà sur le sapin ?" : l’attaque du bar de Croix-Rousse revendiquée
Les individus cagoulés dans les rues de la Croix-Rousse - DR

Ce jeudi soir, le bar La Pinte Douce, place Colbert dans le 1er arrondissement de Lyon a été la cible d'une attaque menée par des dizaines d’individus, dont certains encagoulés ou encapuchonnés.

Une attaque revendiquée ce vendredi matin sur le canal Telegram de la page Ouest Casual d’après un compte Twitter qui publie le communiqué des militants, vraisemblablement d’extrême droite : "Suite à quelques poussées d’hormones ridicules et lâches des antifascistes lyonnais, une équipe de 50 gones se rend à Croix-Rousse, ce quartier bourgeois où l’extrême-gauche a ses habitudes. Après avoir entonné nos slogans dans le quartier, nous arrivons devant leur bar et proposons aux locaux de sortir. Ils décident de rentrer en courant et de se terrer. S’ensuit une attaque massive du bar, toute la terrasse et le bar prend la foudre. Un juste retour de bâton. Encore une fois, la jeunesse lyonnaise prouve que l’antifascisme n’est qu’un ramassis de mouilles, à peine bon à impressionner l’étudiante en socio pendant leur manif ou à parader en pleine nuit tel des blattes. Jamais rien de concert dans la rue". Le communiqué, écrit dans le même style que certains hooligans après des bagarres, se termine par un "Joyeux Noël".

De plus, une vidéo accompagne le texte. Dans la pénombre, on aperçoit au moins une vingtaine d’individus entonner une Marseillaise, avec en fond un homme qui crie "gauchistes de merde" et des bruits de verre brisés. Devant le cortège, une banderole est tendue sur laquelle on peut lire "Vos boules sont déjà sur le sapin ?".

Pour rappel, de nombreuses vitres ont été brisées par les objets lancés, y compris des fumigènes, durant l’attaque du comptoir. Une personne avait été légèrement blessée et transportée à l’hôpital par les sapeurs-pompiers.

Selon la DDSP du Rhône, une plainte a bien été déposée par la gérante de la Pinte Douce. Une enquête pour "destruction ou détérioration volontaire d'un bien d'autrui" a été ouverte. Elle est menée par la brigade de sûreté urbaine du commissariat local.

X
0-50 sur 65 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
Julien M le 24/01/2020 à 14:20
Ici Lyon a écrit le 21/12/2019 à 21h50

Non mais arrêtez de pleurer !
Et les fachos (black blocs et autres anarchistes soixante guitares...) qui ont pété le 5 décembre dernier vers Saxe, vous vous en rappelez ? Ah non...c'était les Gilets Jaunes peut être ?
Dès qu'il s'agit de l'extrême droite, BFM et autres sont tous aux aguets à chercher le moindre détail un peu ambigu.
Vous êtes sur qu'aucun de ces garçons ne portait un croix gammée ? ???? ...
Ah oui tiens d'ailleurs êtes vous certains que ce soit uniquement par plaisir qu'ils ont "attaqué "ce bar, n'est ce pas tout simplement une riposte contres les Gauchards qui eux, je vous l'assure, savent être beaucoup plus violents, ?
MARRE DU POLITIQUEMENT CORRECT !!!!!!!

Mr. J'étais en terrasse quand ce groupe d'individus est arrivé pour détruire ce bar de quartier où les familles viennent manger des pizza autour d'un verre. Un acte lâche où un groupe créé un climat de terreur. Du terrorisme donc.

N'en déplaise à votre sens de l'information , attaquer des gens en terrasse d'un bar restaurant rappelle malheureusement des évènements parisien se terminant au Bataclan. Alors le génie de ce groupe n'est vraiment pas a saluer.

Qu'il y ai une guerre entre gamins de 20 ans politisés aux thèses absurde se revendiquant de gauche ou de droite ne justifie en rien cette violence. Par chance aucun enfant n'était présent pour voir ce déchaînement de post adolescents abrutis.

Signaler Répondre

avatar
lol le 23/12/2019 à 18:24

prochain coup , ce sera les œufs de paques

Signaler Répondre

avatar
Les chichis sans couilles made in france . le 23/12/2019 à 17:05
Prenons du recul a écrit le 21/12/2019 à 14h36

Je reconnais que mon commentaire est un peu léger mais peut-on écrire vraiment plus sur le sujet ? Il ne contredit pas non plus le fait que des journalistes reçoivent des menaces de l'extrême droite puisque, reconnaissons-le la presse leur est plus hostile et que rue89 semble dans sa ligne éditoriale "non neutre" non plus. Les menaces sont condamnables (suivies ou non de faits) en revanche l'engagement politique est un combat, violent, quand on donne des coups (même par voie de presse) il faut accepter un retour de bâton, c'est le jeu néanmoins, l'extrême droite ayant moins l'accès à ces médias emprunte des solutions moins "démocratiques".

Le recul, c’est que vos boules Vous êtes assis dessus !!!!!

Signaler Répondre

avatar
oui mais le 23/12/2019 à 16:37
NEXT a écrit le 21/12/2019 à 09h06

Pas plus qu'il n'y a de réaction de l’extrême droite, des politiques de droite, des assocs, ect....comme si on voulait protéger les auteurs de ces attaques homophobes, ou en tout cas ne pas les stigmatiser.

oui mais c'est pas le fond de commerce de la droite

Signaler Répondre

avatar
Wesh wesh le 22/12/2019 à 01:25
Blck&white a écrit le 20/12/2019 à 12h53

Les pseudos identitaires... on les vois jamais au quartier... tout juste bon à s'en prendre à un bar homo... Gloire et honneur c'est ça ? Fragiles...

+1

Signaler Répondre

avatar
Ici Lyon le 21/12/2019 à 21:50

Non mais arrêtez de pleurer !
Et les fachos (black blocs et autres anarchistes soixante guitares...) qui ont pété le 5 décembre dernier vers Saxe, vous vous en rappelez ? Ah non...c'était les Gilets Jaunes peut être ?
Dès qu'il s'agit de l'extrême droite, BFM et autres sont tous aux aguets à chercher le moindre détail un peu ambigu.
Vous êtes sur qu'aucun de ces garçons ne portait un croix gammée ? ???? ...
Ah oui tiens d'ailleurs êtes vous certains que ce soit uniquement par plaisir qu'ils ont "attaqué "ce bar, n'est ce pas tout simplement une riposte contres les Gauchards qui eux, je vous l'assure, savent être beaucoup plus violents, ?
MARRE DU POLITIQUEMENT CORRECT !!!!!!!

Signaler Répondre

avatar
Prenons du recul le 21/12/2019 à 14:36
vroom vroom a écrit le 21/12/2019 à 00h46

un peu faible comme analyse. Si l'on veut du factuel mieux vaut s'intéresser aux travaux du journaliste de rue89 Lyon (qui s'est fait menacer par l'extrême droite) sur ces mouvements d'inspiration néonazi et fasciste dans le département.

un petit coup de google et vous devriez retrouver ces articles.

Je reconnais que mon commentaire est un peu léger mais peut-on écrire vraiment plus sur le sujet ? Il ne contredit pas non plus le fait que des journalistes reçoivent des menaces de l'extrême droite puisque, reconnaissons-le la presse leur est plus hostile et que rue89 semble dans sa ligne éditoriale "non neutre" non plus. Les menaces sont condamnables (suivies ou non de faits) en revanche l'engagement politique est un combat, violent, quand on donne des coups (même par voie de presse) il faut accepter un retour de bâton, c'est le jeu néanmoins, l'extrême droite ayant moins l'accès à ces médias emprunte des solutions moins "démocratiques".

Signaler Répondre

avatar
Prenons du recul le 21/12/2019 à 14:18
Bk a écrit le 20/12/2019 à 17h25

Pour avoir étudier sociologiquement la chose, que dis-tu d'une attaque d'extrême droite contre un bar, véritable entreprise employant des salariés, payant ses impôts, neutre politiquement? Nous ne parlons pas d'une attaque contre un local politique mais contre un commerce ciblé pour sa situation géographique et parce sa clientèle peut éventuellement se composer de manière minoritaire de militants.

Je soutiens vos propos concernant l'établissement, cependant que j'essayais plus de répondre aux commentaires "d'apporter un peu de recul et de justesse" dans les représentations de chacun que d'excuser cette descente.

Signaler Répondre

avatar
code de la rue mais pas trop, chez les Cacqueray and co le 21/12/2019 à 13:17
??? a écrit le 21/12/2019 à 10h33

Les antifas ont le même mode d'action... À ceci près que lorsque les affaires tournent au vinaigre, ils vont ensuite pleurer chez les flics et madame le juge.

Gabriac et Logan Dijan sont aller pleurer chez les flics il y a quelques années après s' être pris une volée a Paris...
Et en 2019 un des dirigeants de Ouest Casual et proche du bloc identitaire est allé déposer une plainte qui a mené un antifa en prison pendant 6 mois sur sa simple dénonciation,...
Depuis, les hooligans parisiens s' exportent et se déplacent au Mans la semaine dernière ou devant un pauvre bar de la Croix Rousse, pour jouer les SA aux petits pieds..
il y a moins de répondant en Province (quand on prend les gens par surprise) qu' a Paris.

Signaler Répondre

avatar
CQFD. le 21/12/2019 à 12:58
??? a écrit le 21/12/2019 à 10h33

Les antifas ont le même mode d'action... À ceci près que lorsque les affaires tournent au vinaigre, ils vont ensuite pleurer chez les flics et madame le juge.

Et bien sur aucun éléments factuel à nous proposer

Signaler Répondre

avatar
??? le 21/12/2019 à 10:33
Babtou fragiles a écrit le 20/12/2019 à 13h07

Alors là on les reconnaît les vrais mecs!! A 50 pour s'en prendre a un p'tit bar super tranquille !! Mais où sont vos boules? Très certainement sur un sapin

Les antifas ont le même mode d'action... À ceci près que lorsque les affaires tournent au vinaigre, ils vont ensuite pleurer chez les flics et madame le juge.

Signaler Répondre

avatar
Les faits sont là le 21/12/2019 à 09:29
axel a écrit le 20/12/2019 à 23h32

bien daccord avec "prenons du recul" les identaires sont plus sociologiquement issu de la france moyenne (employés, salaries industrie, commercant) alors que les anarchistes sont plus issus de milieu favorisé (reaction face à l'education reçue...)

et pourtant les identitaires sont gérants de bars, propriétaire de salons de tatouage, exploitants de salle de boxe, de société de communication ou de média , cadres bancaire ou conseillé parlementaire ...... donc dans tout les cas très éloigné du peuple et de ses réalités !!

Signaler Répondre

avatar
NEXT le 21/12/2019 à 09:06
Extreme gauche complice de l'homophobie a écrit le 20/12/2019 à 19h27

Sauf qu'à Lyon on sait très bien qu'elles genre de personnes attaquent les homos, et ce ne sont pas des gens d’extrême droite (dans ce cas nul doute qu'il y aurait eu des manifs, des communiqués indignés, etc...)
Mais "étrangement" à chaque agression contre des homos à Lyon, aucune réaction de l’extrême gauche, des politique de gauches, assocs, etc.. comme si on voulait protéger les auteurs de ces attaques homophobes, ou en tout cas ne pas les stigmatiser.

Pas plus qu'il n'y a de réaction de l’extrême droite, des politiques de droite, des assocs, ect....comme si on voulait protéger les auteurs de ces attaques homophobes, ou en tout cas ne pas les stigmatiser.

Signaler Répondre

avatar
Nine le 21/12/2019 à 09:05
Relis-toi! a écrit le 20/12/2019 à 17h12

On ne parle pas de l'attaque d'un local antifasciste mais d'un commerce lambda, avec des salariés et des factures à payer, qui tente juste de travailler tranquillement. Au même titre que l'attaque du Wall Street Pub, place Croix-Rousse début 2019.
Réfléchissez un peu avant d'écrire n'importe quoi.

La gérante elle-même a dit que c'était une attaque de l'extrême-droite contre la mouvance antifa. En tout cas, c'est ce qu'a rapporté un journaliste qui l'a interviewée.

Signaler Répondre

avatar
Antonin le 21/12/2019 à 01:53

"ou à parader en pleine nuit tel des blattes"

D'après les photos, les blattes ne sont pas uniquement de gauche à parader en pleine nuit !!!

Tapez "1" si vous pensez que c'est de l'autodérision

Tapez "2" si vous estimez qu'extrême droite et Quotient Intellectuel ne sont pas directement proportionnel !!!

Signaler Répondre

avatar
vroom vroom le 21/12/2019 à 00:46
Prenons du recul a écrit le 20/12/2019 à 15h16

Pour avoir étudier sociologiquement les mouvances "jeunes" extrémistes dans mes travaux de master, il y a en général plus de "bourgeois" et de fils de "riches" (CSP+) chez les antifa (à gauche) que chez les "identitaires" et autres mouvements de droite radicale notamment dans la région lyonnaise, où la jeunesse d'extrême-droite est essentiellement issue des classes moyennes et populaires. Mais faire de grandes catégories des deux camps enlève la subtilité des différences parfois profondes entre les groupuscules d'un "même camp".
Au-delà de ces considérations, dans ces mouvements de jeunesse très souvent ce genre d'action sont des représailles, réaction à une attaque et le jeu médiatique, (largement plus indulgent avec le camp "antifa", reconnaissons-le objectivement) n'apaise pas la situation.
Enfin en ce qui concerne l'effet de "meute" (d'entraînement) est valable également dans les deux camps politiques et dans le troisième également dit "racailles" dans les commentaires, c'est le problème quasi-universel des "bandes" dans la jeunesse … En terme de valeurs paradoxalement, les "droitards" et les "racailles" partagent plus de choses en commun qu'avec les "gauchistes".

un peu faible comme analyse. Si l'on veut du factuel mieux vaut s'intéresser aux travaux du journaliste de rue89 Lyon (qui s'est fait menacer par l'extrême droite) sur ces mouvements d'inspiration néonazi et fasciste dans le département.

un petit coup de google et vous devriez retrouver ces articles.

Signaler Répondre

avatar
yannis le 20/12/2019 à 23:36

Encore un problème de drogue et de dealer mal payés.

Signaler Répondre

avatar
bernd le 20/12/2019 à 23:34

et l'extrême gauche ne parle pas de l'étudiant tabassé entre la vie et la mort pres de la mairie centrale dans la semaine. honteux !!!

Signaler Répondre

avatar
axel le 20/12/2019 à 23:32

bien daccord avec "prenons du recul" les identaires sont plus sociologiquement issu de la france moyenne (employés, salaries industrie, commercant) alors que les anarchistes sont plus issus de milieu favorisé (reaction face à l'education reçue...)

Signaler Répondre

avatar
Relis toi aussi le 20/12/2019 à 19:33
Relis-toi! a écrit le 20/12/2019 à 17h12

On ne parle pas de l'attaque d'un local antifasciste mais d'un commerce lambda, avec des salariés et des factures à payer, qui tente juste de travailler tranquillement. Au même titre que l'attaque du Wall Street Pub, place Croix-Rousse début 2019.
Réfléchissez un peu avant d'écrire n'importe quoi.

Pourtant le soi disant camp du bien mené par l'extrême gauche, n'hésite pas en manif à tout casser : laveries, banques, librairies, commerces, monuments aux morts....

Signaler Répondre

avatar
Extreme gauche complice de l'homophobie le 20/12/2019 à 19:27
et oui a écrit le 20/12/2019 à 17h51

Vous semblez méconnaitre le fait que les nervis d’extrême droite ne supportent pas les homosexuels qu'ils considèrent comme des déviants

Sauf qu'à Lyon on sait très bien qu'elles genre de personnes attaquent les homos, et ce ne sont pas des gens d’extrême droite (dans ce cas nul doute qu'il y aurait eu des manifs, des communiqués indignés, etc...)
Mais "étrangement" à chaque agression contre des homos à Lyon, aucune réaction de l’extrême gauche, des politique de gauches, assocs, etc.. comme si on voulait protéger les auteurs de ces attaques homophobes, ou en tout cas ne pas les stigmatiser.

Signaler Répondre

avatar
Foxy69 le 20/12/2019 à 19:09

Heureusement ,notre Justice inflexible va punir comme il se doit, ces voyous ......

Signaler Répondre

avatar
Mille feuilles communautaires pour désunion nationale. le 20/12/2019 à 18:05

Les deux extrémités sont en guerre pendant que les autres sont unis pour les discréditer et continuer leur dictature. Ils sont les idiots utiles des vrais saigneurs de la grande finance .

Signaler Répondre

avatar
et oui le 20/12/2019 à 17:51
Retour de manivelle a écrit le 20/12/2019 à 16h18

Peut-être ont-ils voulu venger les homosexuels qui se sont fait agresser cette année à Lyon et dont les agressions ont été "étrangement" passées sous silence par l’extrême gauche.

Vous semblez méconnaitre le fait que les nervis d’extrême droite ne supportent pas les homosexuels qu'ils considèrent comme des déviants

Signaler Répondre

avatar
Bk le 20/12/2019 à 17:25
Prenons du recul a écrit le 20/12/2019 à 15h16

Pour avoir étudier sociologiquement les mouvances "jeunes" extrémistes dans mes travaux de master, il y a en général plus de "bourgeois" et de fils de "riches" (CSP+) chez les antifa (à gauche) que chez les "identitaires" et autres mouvements de droite radicale notamment dans la région lyonnaise, où la jeunesse d'extrême-droite est essentiellement issue des classes moyennes et populaires. Mais faire de grandes catégories des deux camps enlève la subtilité des différences parfois profondes entre les groupuscules d'un "même camp".
Au-delà de ces considérations, dans ces mouvements de jeunesse très souvent ce genre d'action sont des représailles, réaction à une attaque et le jeu médiatique, (largement plus indulgent avec le camp "antifa", reconnaissons-le objectivement) n'apaise pas la situation.
Enfin en ce qui concerne l'effet de "meute" (d'entraînement) est valable également dans les deux camps politiques et dans le troisième également dit "racailles" dans les commentaires, c'est le problème quasi-universel des "bandes" dans la jeunesse … En terme de valeurs paradoxalement, les "droitards" et les "racailles" partagent plus de choses en commun qu'avec les "gauchistes".

Pour avoir étudier sociologiquement la chose, que dis-tu d'une attaque d'extrême droite contre un bar, véritable entreprise employant des salariés, payant ses impôts, neutre politiquement? Nous ne parlons pas d'une attaque contre un local politique mais contre un commerce ciblé pour sa situation géographique et parce sa clientèle peut éventuellement se composer de manière minoritaire de militants.

Signaler Répondre

avatar
Relis-toi! le 20/12/2019 à 17:12
Les meilleurs ennemis a écrit le 20/12/2019 à 15h50

Bah un coup c'est les antifas qui attaquent un local identitaire, un coup c'est les identitaires qui attaquent un local antifa.. rien de nouveau sous le soleil... tant que tout ces idiots se tapent entre eux, laissons les ensembles.

On ne parle pas de l'attaque d'un local antifasciste mais d'un commerce lambda, avec des salariés et des factures à payer, qui tente juste de travailler tranquillement. Au même titre que l'attaque du Wall Street Pub, place Croix-Rousse début 2019.
Réfléchissez un peu avant d'écrire n'importe quoi.

Signaler Répondre

avatar
bourgeoise le 20/12/2019 à 16:38
Croix roussienne a écrit le 20/12/2019 à 15h53

Waou quel courage les écervelée !
C'est pour quand vaulx en vélin ?

vous seriez intelligente vous auriez dit,
c'est pour quand la représaille à 100 écervellés ?

Tout ce qui sort de votre bouche est parole divine

Signaler Répondre

avatar
arrosé le 20/12/2019 à 16:37
Croix roussienne a écrit le 20/12/2019 à 15h53

Waou quel courage les écervelée !
C'est pour quand vaulx en vélin ?

pour quoi vaux en velin ? il y a des Hommes biologiquement sur humain

Vous rentrez dans le jeu de l'adversaire et leur donnez raison....

Signaler Répondre

avatar
banlieusard le 20/12/2019 à 16:33
DLOUL a écrit le 20/12/2019 à 14h04

Il n'y plus qu'à retrouver ces valeureux et puissants guerriers et les mettre au trou. Là je pense à Odoul qui fait le beau en conseil régional et qui se fait pipi dessus quand il se fait brancher dans un bar .. :D :D

les hommes ont les verra tot ou tard , pas ces jeunes d'un quand ou de l'autre... mais vous vous partirez très loin, j'en suis sure...

lyon mag nous a montré de nombreuses autres vidéos ou les autres fils a papa d'extreme gauche etait a 100 pour peindre une porte
fermez là serieux !

Signaler Répondre

avatar
Pfff !!! le 20/12/2019 à 16:22
Shisophrene 69 a écrit le 20/12/2019 à 12h54

Lisez attentivement le message ils s'adressent a eux même !!j'ai longtemps vécu a la croix rousse ou des jeunes "blanc" crâne rasé ranger lacets rouge ou blanc se bastonnent et rêvent en secret d'être des racailles

Cette époque est révolue depuis longtemps.

Signaler Répondre

avatar
Pfff !!! le 20/12/2019 à 16:21
zarb a écrit le 20/12/2019 à 15h51

Quartier bourgeois d'extreme gauche ?????

Ben oui … vous ne saviez pas ?

Les BOBO sont de gauche, et de plus en plus souvent d'extrême gauche ...

Signaler Répondre

avatar
Retour de manivelle le 20/12/2019 à 16:18

Peut-être ont-ils voulu venger les homosexuels qui se sont fait agresser cette année à Lyon et dont les agressions ont été "étrangement" passées sous silence par l’extrême gauche.

Signaler Répondre

avatar
Croix roussienne le 20/12/2019 à 15:53

Waou quel courage les écervelée !
C'est pour quand vaulx en vélin ?

Signaler Répondre

avatar
zarb le 20/12/2019 à 15:51

Quartier bourgeois d'extreme gauche ?????

Signaler Répondre

avatar
Les meilleurs ennemis le 20/12/2019 à 15:50

Bah un coup c'est les antifas qui attaquent un local identitaire, un coup c'est les identitaires qui attaquent un local antifa.. rien de nouveau sous le soleil... tant que tout ces idiots se tapent entre eux, laissons les ensembles.

Signaler Répondre

avatar
Imposteurs? le 20/12/2019 à 15:46

Un groupe d'extrême droite ou un groupe qui prétend l'être? tellement cette attaque est grotesque et dessert le groupe en question.
Et on a effectivement envie de leur dire, si ils sont ce qu'ils prétendent être, d'aller monter leurs muscles faces à des vrais voyous... ceux des "quartiers", ceux que l'on voit zoner à la Part-Dieu ou ailleurs. Là il faudrait un peu plus de courage...

Signaler Répondre

avatar
Prenons du recul le 20/12/2019 à 15:16

Pour avoir étudier sociologiquement les mouvances "jeunes" extrémistes dans mes travaux de master, il y a en général plus de "bourgeois" et de fils de "riches" (CSP+) chez les antifa (à gauche) que chez les "identitaires" et autres mouvements de droite radicale notamment dans la région lyonnaise, où la jeunesse d'extrême-droite est essentiellement issue des classes moyennes et populaires. Mais faire de grandes catégories des deux camps enlève la subtilité des différences parfois profondes entre les groupuscules d'un "même camp".
Au-delà de ces considérations, dans ces mouvements de jeunesse très souvent ce genre d'action sont des représailles, réaction à une attaque et le jeu médiatique, (largement plus indulgent avec le camp "antifa", reconnaissons-le objectivement) n'apaise pas la situation.
Enfin en ce qui concerne l'effet de "meute" (d'entraînement) est valable également dans les deux camps politiques et dans le troisième également dit "racailles" dans les commentaires, c'est le problème quasi-universel des "bandes" dans la jeunesse … En terme de valeurs paradoxalement, les "droitards" et les "racailles" partagent plus de choses en commun qu'avec les "gauchistes".

Signaler Répondre

avatar
CQFD. le 20/12/2019 à 15:07
Fils a papounai 69 a écrit le 20/12/2019 à 13h16

Ils sont contents les filfils a papa et oui c'est la crise mais ça sert a rien de s'en prendre a un bar cool je vous comprends pas la c'est pas ce bar le problème allez va demander de l'argent a votre papounet pour Noël

Fils à papa peut être...... Mais avec une professionnelle ça c'est certain

Signaler Répondre

avatar
Pfff !!! le 20/12/2019 à 15:01
non au firn a écrit le 20/12/2019 à 12h57

Bah c'est les sympathisants RN, le pb c'est que FI a les même, et ce que ces gens cherche c'est la bagarre organisée, parce que ça fait guerrier ... On a ce phénomène depuis les années 20, c'est d'ailleurs pour ça qu'on a créé les ancêtres des crs, alors utilisons l'outils qu'on a créé contre, pour résoudre ce pb.

Exactement, mais lorsque les "antifa" se manifestent violemment, c'est l'omerta médiatique …
Dommage car blancs bonnets et bonnets blancs ...

Signaler Répondre

avatar
Partisan le 20/12/2019 à 14:50

Cà fait plaisir à voir pour une fois que c'est pas des gentils kmers roses qui bousillent des crèches et terrifient les gones, de pauvres petites racailles qui bastonnent l'étudiant LGBT à 10 contre 1, des membres du parti sociétaliste qui prônent la venue des migrants mais pas chez eux et tout ce qu'on ne peut pas dire, bravo les résistants à l'oppression ! Et joyeux Noël à tous !

Signaler Répondre

avatar
Nguyen le 20/12/2019 à 14:22

Ils ont au moins raison sur une chose. Nous ne savons pas répondre à ce genre d'interpellation. Nous ne sommes pas tous des hommes. La question de ce que j'ai fait de mes boules est nulle et non avenue. Nous participons à des débats d'idées.

Signaler Répondre

avatar
DLOUL le 20/12/2019 à 14:04

Il n'y plus qu'à retrouver ces valeureux et puissants guerriers et les mettre au trou. Là je pense à Odoul qui fait le beau en conseil régional et qui se fait pipi dessus quand il se fait brancher dans un bar .. :D :D

Signaler Répondre

avatar
Fils a papounai 69 le 20/12/2019 à 13:16

Ils sont contents les filfils a papa et oui c'est la crise mais ça sert a rien de s'en prendre a un bar cool je vous comprends pas la c'est pas ce bar le problème allez va demander de l'argent a votre papounet pour Noël

Signaler Répondre

avatar
Babtou fragiles le 20/12/2019 à 13:07

Alors là on les reconnaît les vrais mecs!! A 50 pour s'en prendre a un p'tit bar super tranquille !! Mais où sont vos boules? Très certainement sur un sapin

Signaler Répondre

avatar
non au firn le 20/12/2019 à 12:57

Bah c'est les sympathisants RN, le pb c'est que FI a les même, et ce que ces gens cherche c'est la bagarre organisée, parce que ça fait guerrier ... On a ce phénomène depuis les années 20, c'est d'ailleurs pour ça qu'on a créé les ancêtres des crs, alors utilisons l'outils qu'on a créé contre, pour résoudre ce pb.

Signaler Répondre

avatar
sakuro le 20/12/2019 à 12:56

Ils sont perdus les gosses de riches, doivent avoir besoin de s’inventer des problèmes!

Signaler Répondre

avatar
Shisophrene 69 le 20/12/2019 à 12:54

Lisez attentivement le message ils s'adressent a eux même !!j'ai longtemps vécu a la croix rousse ou des jeunes "blanc" crâne rasé ranger lacets rouge ou blanc se bastonnent et rêvent en secret d'être des racailles

Signaler Répondre

avatar
Blck&white le 20/12/2019 à 12:53
Bibouille69 a écrit le 20/12/2019 à 11h36

Une équipe de 50 !! Des vrais mec quoi !!!après ça critique les racailles ! Vous ne vallez pas mieux finalement !! Les fachos les anti fa et les racailles toujours en équipe jamais seul ça fait plus les bonhommes lol

Les pseudos identitaires... on les vois jamais au quartier... tout juste bon à s'en prendre à un bar homo... Gloire et honneur c'est ça ? Fragiles...

Signaler Répondre

avatar
Lordee le 20/12/2019 à 12:52
Bibouille69 a écrit le 20/12/2019 à 11h36

Une équipe de 50 !! Des vrais mec quoi !!!après ça critique les racailles ! Vous ne vallez pas mieux finalement !! Les fachos les anti fa et les racailles toujours en équipe jamais seul ça fait plus les bonhommes lol

C'est les mêmes que les racailles ni plus ni moins.

Signaler Répondre

avatar
Non à LaRem le 20/12/2019 à 12:34

Impunis, ils ne peuvent que continuer.

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.