Entrepôt XXL Amazon : FRACTURE et ACENAS font appel

Entrepôt XXL Amazon : FRACTURE et ACENAS font appel
DR

La justice avait autorisé la construction du gigantesque entrepôt d'Amazon sur la commune de Colombier-Saugnieu le 14 novembre dernier.

Les associations ACENAS et FRACTURE avait même été condamnées à verser 1 200 € à la société de construction Goodman et le même montant à la Ville de Colombier-Saugnieu. Il n'en fallait pas plus pour que les deux plaignant décident d'interjeter appel.

Etienne Tête se retrouvera donc de nouveau face au juge pour défendre les intérêts de ses clients riverains de l'aéroport de Saint-Exupéry, mais également pour empêcher "un projet non-compatible avec le plan climat de l'agglomération lyonnaise".

2 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
haoui le 30/01/2021 à 21:13

Pour un emploi amazon créé, ce sont 4,5 emplois de commerce détruits. Qui plus est on parle d'un emploi dans un entrepôt logistique dont les conditions de travail et de salaire sont probablement moins bonnes que dans un commerce.
On ne parle donc pas d'égoïsme bobo de riverains mais de chiffres et et faits solides, d'un minimum de lucidité de préoccupation pour autrui...
Si vous voulez absolument acheter en ligne, et que vous acceptez que la livraison ait un prix, et que vous supportez d'être livrés en plus de 24h... Il y a la poste, qui elle, paie ses impôts!

Signaler Répondre

avatar
grandest le 31/01/2020 à 13:59

Quelle purge que toutes ces associations khmers vertes!!!
S 'opposer ainsi à des milliers d'emploi qui peuvent sortir de la misère tant de familles!!
Cet égoïsme bobo de riverains ayant tant profité de la proximité de l’aéroport est vraiment insupportable!
Espérons que la justice clairvoyante de Lyon défendra une fois de plus l’intérêt général contre ces petits intérêts particuliers!!
Honte à ces associations!!

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.