La Saulaie, prochain territoire dynamique de la Métropole de Lyon ? - VIDEO

Le lancement du projet était attendu depuis des années par la maire d’Oullins.

La Saulaie, prochain territoire dynamique de la Métropole de Lyon ? - VIDEO
Vue du quartier de la Saulaie - DR

Les anciens terrains de la SNCF deviendront d’ici 2036 un territoire métropolitain connecté au coeur d’Oullins. La Municipalité et la Métropole de Lyon ont acté ce lundi la désignation du groupe SERL à la concession de la Zone d'Aménagement Concerté de la Saulaie.

Cette vaste zone, dont certains terrains sont laissés jusque là à l’abandon, à pour ambition de devenir un quartier urbain avec tout un ensemble d’infrastructures propices au bon cadre de vie des habitants. L’objectif est d’apporter, à terme, 1 300 habitants supplémentaires dans la commune.

Mais le nouveau quartier de la Saulaie n’est pas encore prêt à être inauguré. Les consultations sur les études de la conception du quartier doivent être menées. Des études qui ne débuteront très certainement qu’une fois les élections métropolitaines passées, le temps de savoir comment le futur président de la Métropole souhaite agencer ces 40 hectares.

Les premiers permis de construire ne devraient pas être délivrés avant 2023. Viendront ensuite 13 années de construction, pour un investissement estimé à 77,3 millions d’euros, avant de voir émerger la ZAC de la Saulaie.

X
12 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
Gab le 24/02/2020 à 11:45
Vernon a écrit le 18/02/2020 à 20h41

Bien d'accord avec vous.

Bien d'accord avec une bonne isolation et une végétalisation maxi

Signaler Répondre

avatar
Vernon le 18/02/2020 à 20:41
bob a écrit le 18/02/2020 à 10h05

Ne vaut il pas mieux un immeuble de 6 étages (50 apparts) au pied du métro plutot que 50 maisons individuelles avec 500m² pris sur de la terre agricole à 20 km (avec 100 bagnoles de plus sur les routes) ?

Bien d'accord avec vous.

Signaler Répondre

avatar
kamel69110 le 18/02/2020 à 18:27
Els69 a écrit le 18/02/2020 à 09h57

Heu, c'est pas un quartier un peu "dangereux"?

Grave j'y travaille, avenue Jean Jaurès pour être précis,figurez vous que l'autre jour il m'en a fallu de peu pour que je me casse la figure sur une peau de banane

Signaler Répondre

avatar
L' enfer, c' est les autres le 18/02/2020 à 15:20
c'est moi a écrit le 18/02/2020 à 06h18

Quartier envahi par la racaille

La racaille c' est toujours les autres...
et si tu étais toi même la "racaille" d'autres gens ?
Y as tu seulement pensé ?

Signaler Répondre

avatar
Pelo du secteur le 18/02/2020 à 11:09
bob a écrit le 18/02/2020 à 10h05

Ne vaut il pas mieux un immeuble de 6 étages (50 apparts) au pied du métro plutot que 50 maisons individuelles avec 500m² pris sur de la terre agricole à 20 km (avec 100 bagnoles de plus sur les routes) ?

Comment ramener de la clientèle aisée aux dealers du quartier

Signaler Répondre

avatar
bob le 18/02/2020 à 10:05
Hausse température... a écrit le 17/02/2020 à 22h51

on bétonne, alors que tout immeuble devrait être végétalisé..les "décideurs" n'ont pas compris çà ?

Ne vaut il pas mieux un immeuble de 6 étages (50 apparts) au pied du métro plutot que 50 maisons individuelles avec 500m² pris sur de la terre agricole à 20 km (avec 100 bagnoles de plus sur les routes) ?

Signaler Répondre

avatar
Els69 le 18/02/2020 à 09:57

Heu, c'est pas un quartier un peu "dangereux"?

Signaler Répondre

avatar
Francesco le 18/02/2020 à 07:16

Profitons en pour faire les mêmes erreurs que pour le quartier des confluences !

Signaler Répondre

avatar
c'est moi le 18/02/2020 à 06:18

Quartier envahi par la racaille

Signaler Répondre

avatar
samir le 18/02/2020 à 00:48

terrains acquis en 2007 premiere construction en 2023 16 ans apres chercher l'erreur

Signaler Répondre

avatar
Hausse température... le 17/02/2020 à 22:51

on bétonne, alors que tout immeuble devrait être végétalisé..les "décideurs" n'ont pas compris çà ?

Signaler Répondre

avatar
axel le 17/02/2020 à 22:12

avec le metro, le quartier va exploser !

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.