Coronavirus : la Confédération Paysanne veut la réouverture des marchés en Auvergne-Rhône-Alpes 

Coronavirus : la Confédération Paysanne veut la réouverture des marchés en Auvergne-Rhône-Alpes 
LyonMAg

Voilà maintenant cinq jours que les marchés ouverts sont interdits en France pour ralentir l’épidémie de coronavirus.

Mais la Confédération Paysanne Auvergne-Rhône-Alpes a fait savoir son mécontentement en adressant une lettre ouverte à Pascal Mailhos, Préfet de la Région. En effet, le décret du 23 mars prononcé par Edouard Philippe offre la possibilité aux Préfets, après consultation des maires, d’autoriser exceptionnellement la tenue de certains marchés.

C’est donc partant de cette exception que l’union syndicale paysanne demande la réouverture ou le maintien des marchés alimentaires de la Région. "En supprimant les marchés, nous craignons un engorgement des grandes et moyennes surfaces", s’inquiète la Confédération. 

Outre la volonté qu’ont les paysans d’éviter que les grands commerces ne deviennent un lieu propice à la contagion, "il est aussi vital que les agriculteurs puissent écouler les denrées qu’ils produisent en cette période de forte activité agricole", ont-ils rajouté. Un argument économique donc, mais aussi anti-gaspillage : "tout ce qui sera jeté aujourd’hui manquera cruellement demain !".

Concrètement, la Confédération Paysanne demande au Préfet la mise en place d’une stratégie "afin d’assurer la santé des producteurs, mais également celle des consommateurs". Cela passerait par’ la création d’une cellule de crise, des dérogations pour certains marchés ou encore des solutions alternatives.

Pascal Mailhos n’a pour le moment pas répondu à cette lettre ouverte parue ce samedi.

X
6 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
vinz38 le 15/05/2020 à 14:18

C simplement des règlements politiques au vu du ballotage de gerard collomb…

Signaler Répondre

avatar
Missi le 29/03/2020 à 16:25

Pourquoi certains marchés comme celui de tassin ainsi que de nombreux autres dans l'ouest Lyonnais ont t'ils été conservés et pas craponne ou st genis les ollieres qui est un petit marché ?
Est-ce lié à la couleur politique du Maire?
C'est un scandale de vouloir protéger les grandes surfaces au lieu de nos producteurs locaux!!

Signaler Répondre

avatar
Marc C le 29/03/2020 à 12:49

Un argument supplémentaire pour la réouverture des marchés : quand on achète directement au producteur (ce que je fais habituellement sur le marché dans ma petite ville), les produits ont moins voyagé et ont été touchés par moins de monde ! vive les circuits courts !

Signaler Répondre

avatar
lol69 le 28/03/2020 à 23:10
Lela a écrit le 28/03/2020 à 14h28

Le geste fort du gouvernement aurait été de garder les marchés dans certaines conditions...mais surtout de limiter les achats en grande distribution
Cas covid à Leclerc champvert...les employés avaient seulement des gants....on bien protégé !!!????????????

bah c'est ce qu'ils ont fait, puisque le préfet peut moduler suivant la région ou commune.

Signaler Répondre

avatar
C'est... le 28/03/2020 à 16:21

...ben v'lais çà...ououou nom de...gag !

Signaler Répondre

avatar
Lela le 28/03/2020 à 14:28

Le geste fort du gouvernement aurait été de garder les marchés dans certaines conditions...mais surtout de limiter les achats en grande distribution
Cas covid à Leclerc champvert...les employés avaient seulement des gants....on bien protégé !!!????????????

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.