Réouverture des écoles le 11 mai : la CGT Educ'Action du Rhône pose ses conditions

Réouverture des écoles le 11 mai : la CGT Educ'Action du Rhône pose ses conditions
photo d'illustration - Lyonmag.com

Alors que des préavis de grève ont déjà été déposés contre une réouverture des écoles le 11 mai prochain, la CGT Educ'Action du Rhône dénonce "l'improvisation du gouvernement" .

Dans un communiqué, le syndicat estime que cela "met en danger la santé des personnels, des élèves et de leur famille".

La CGT Educ'Action interpelle le recteur de l'Académie de Lyon, appelant à "une prise de responsabilité" : "La réouverture improvisée ne peut que conduire à une deuxième vague épidémique encore plus meurtrière, dont la responsabilité reposera entièrement sur le gouvernement, et le MEDEF qui fait pression pour la réouverture anticipée des écoles".

Le syndicat pose donc ses conditions pour "un maximum de garantie et de sécurité" , et demande la mise en place d'une politique systématique de tests pour les personnels et les élèves ainsi que la fourniture de matériel de protection en quantité suffisante pour les agents et les élèves.

La CGT compte également sur la désinfection régulière des écoles, et sur la diminution des effectifs par classe, pour permettre la distanciation sociale pour l'ensemble des niveaux et pour tous les lieux fréquentés par les élèves et les personnels.

Le syndicat affirme enfin utiliser tous les moyens à sa disposition pour garantir la protection des personnels, que ce soit le droit d'alerte, le dépôt de plainte pour mis en danger de la vie d'autrui, menaçant aussi de faire grève dans les cas où les droits de retrait seraient refusés par l'employeur.

28 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
Alexandra Fourmita le 29/04/2020 à 09:23

En Alsace, une enseignante et mère de famille de 42 ans, ( sans antécédents médicaux, sans comobordité liée au poids) faisait l'école pour des enfants de soignants ( un groupe de 6 élèves). Un enfant semblait n'avoir qu'un petit rhume. Elle est décédée hier.

Signaler Répondre

avatar
il faut arrêter les conneries le 24/04/2020 à 00:02
pode a écrit le 22/04/2020 à 18h36

l'encre et le papier ? mais vous habitez au XIXe siècle ?

ordi portable, connexion internet, c'est de cela que les enseignants ont eu besoin pour le confinement et c'est ce dont ils ont besoin le reste du temps sans que cet équipement ne soit pris en charge par l'éducation nationale ou les collectivités locales

ensuite les enfants peuvent être porteurs du virus tout en étant asymptomatiques ce qui explique qu'une partie des enseignants qui assurent l'accueil des enfants des personnels essentiels soient tombés malades !

et les économies de transport... qui touchent toutes les personnes en télétravail... c'est un gain tellement important que je soupçonne les enseignants d'avoir créer le virus pour économiser leurs abonnements TCL !

Bien sûr vous avez des statistiques détaillées des conneries avancées?

Signaler Répondre

avatar
pode le 22/04/2020 à 18:36
Larutap a écrit le 22/04/2020 à 11h58

trop drôle les enseignants , ils n'ont pu utiliser leurs droits de retraits parce qu'en télétravail minimum , ils ont fait des économies de transport, de temps ! ils n'ont pas été touchés par le virus outre mesure , les enfants n'étant pas touchés ! et maintenant ils voudraient qu'on leur paye l'encre , le papier !
ils demandent des conditions de reprise du travail et les hommes politiques maires de grande ville , de villages inconnues les soutiennent démagogiquement !!!!!!Aux Contamines Montjoie , un épisode a révélé qu'il n'y avait aucun porteur du virus sur un échantillon significatif malgré la présence d'un adulte porteur et dont on n'est même pas sur qu'il ait eu le coronavirus !!! Les établissements vont être nettoyés , les enfants sont tout à fait capables de pratiquer les gestes barrières . Les enseignants crient au loup et se croient martyrisés ! On va leur faire une rentrée progressive , réduire les effectifs , mais cela ne sera jamais suffisant , jamais !

l'encre et le papier ? mais vous habitez au XIXe siècle ?

ordi portable, connexion internet, c'est de cela que les enseignants ont eu besoin pour le confinement et c'est ce dont ils ont besoin le reste du temps sans que cet équipement ne soit pris en charge par l'éducation nationale ou les collectivités locales

ensuite les enfants peuvent être porteurs du virus tout en étant asymptomatiques ce qui explique qu'une partie des enseignants qui assurent l'accueil des enfants des personnels essentiels soient tombés malades !

et les économies de transport... qui touchent toutes les personnes en télétravail... c'est un gain tellement important que je soupçonne les enseignants d'avoir créer le virus pour économiser leurs abonnements TCL !

Signaler Répondre

avatar
pode le 22/04/2020 à 18:31
un passager... a écrit le 22/04/2020 à 14h01

Juste une question, quel intérêt d'organiser ce retour à l'Ecole pour quelques semaines ? enfin quelques jours même (à partir du 25 mai un jour sur deux bref...) ?

Les enseignant.es ont raison de protéger enfants, familles, population et eux/elle même aussi.

On a vu ce que ça a donné au Japon... (fermeture des école après leur réouverture car deuxième vague).

les vacances sont le 3 juillets, même en reprenant le 11 mai cela fait 8 semaines pendant lesquelles il n'y a que 3 jours fériés ou pont.

je ne me prononce pas sur le fond (bien fondé de la décision, conditions de la reprise), mais il y a le temps de faire pas mal de choses en 8 semaines !

Signaler Répondre

avatar
lidia le 22/04/2020 à 17:49
Décision dangereuse et stupide de l'état. a écrit le 21/04/2020 à 18h22

Je suis parent et je ne comprends pas l'intérêt de prendre un risque aussi considérable, pas que pour les enfants mais aussi pour l'ensemble de la société car ils vont à coup sur faire circuler le virus.

Il est aussi étonnant que personne ne se souvienne des quelques cas d'adolescents décédés du covid19 alors qu'ils n'avaient aucun antécédents ni comorbidités...

J'annonce un scandale nationale si des adolescents devaient décéder du covid 19 au collège ou au lycée, alors qu'il ne restera que presque un mois de classe pour eux et deux mois pour l'élémentaire.

Le gouvernement veut à ce point risquer la vie des gens pour prouver sa servilité au medef?

Et bien gardez vos enfants chez vous le 11 mai, et ce jusqu'à la rentrée prochaine en septembre, voir même jusqu'aux vacances de Noel 2020.

Signaler Répondre

avatar
un passager... le 22/04/2020 à 14:01

Juste une question, quel intérêt d'organiser ce retour à l'Ecole pour quelques semaines ? enfin quelques jours même (à partir du 25 mai un jour sur deux bref...) ?

Les enseignant.es ont raison de protéger enfants, familles, population et eux/elle même aussi.

On a vu ce que ça a donné au Japon... (fermeture des école après leur réouverture car deuxième vague).

Signaler Répondre

avatar
Larutap le 22/04/2020 à 11:58
123 a écrit le 22/04/2020 à 10h44

euh, vous parlez des enseignants qui continuent justement de bosser mais en télétravail et ce en fournissant leur propre matériel ce qui ne serait demandé à personne dans le privé ?

trop drôle les enseignants , ils n'ont pu utiliser leurs droits de retraits parce qu'en télétravail minimum , ils ont fait des économies de transport, de temps ! ils n'ont pas été touchés par le virus outre mesure , les enfants n'étant pas touchés ! et maintenant ils voudraient qu'on leur paye l'encre , le papier !
ils demandent des conditions de reprise du travail et les hommes politiques maires de grande ville , de villages inconnues les soutiennent démagogiquement !!!!!!Aux Contamines Montjoie , un épisode a révélé qu'il n'y avait aucun porteur du virus sur un échantillon significatif malgré la présence d'un adulte porteur et dont on n'est même pas sur qu'il ait eu le coronavirus !!! Les établissements vont être nettoyés , les enfants sont tout à fait capables de pratiquer les gestes barrières . Les enseignants crient au loup et se croient martyrisés ! On va leur faire une rentrée progressive , réduire les effectifs , mais cela ne sera jamais suffisant , jamais !

Signaler Répondre

avatar
SENSO le 22/04/2020 à 11:09

Encore et toujours la CGT qui opère un véritable travail de sabotage. Elle critique sans cesse, ne construit rien et ne propose aucune solution! En cas de véritable guerre, la CGT passera dans le camp de l'ennemi, c'est sûr!

Signaler Répondre

avatar
123 le 22/04/2020 à 10:44
honneur perdu à jamais a écrit le 22/04/2020 à 05h34

L’histoire retiendra que le corps enseignant en France a refusé de remplir ses obligations sociétales. Au contraire du personnel médical, des routiers, éboueurs, etc.....et au contraire des autres professeurs dans les pays voisins.

euh, vous parlez des enseignants qui continuent justement de bosser mais en télétravail et ce en fournissant leur propre matériel ce qui ne serait demandé à personne dans le privé ?

Signaler Répondre

avatar
Professeur Proton le 22/04/2020 à 10:42

Une seule condition: que l’ensemble du personnel ne travail pas. Votez pour pour moi ! Beaucoup de boulot à la cgt en 2020, Tiens d’ailleurs j’ai une question (vrai question): sont ils concernés par le chômage partiel eux? Ou pendant que les autres le sont eux du fait de leur mandat sont à 100% de salaire en étant chez eux?

Signaler Répondre

avatar
Bosseur le 22/04/2020 à 08:22
Cantines scolaire... a écrit le 21/04/2020 à 15h25

...ou les enfants sont coudes à coudes et façe à façe..puis impossible de manger avec un masque et peu d'enfants c'est multiplier le nombre de services..on commence donc le 1er repas à 10h30(!) pour finir le dernier..à 15h30 ! n'importe quoi, faut réfléchir

Dites, vous sortez des fois dans votre quartier ?

Que font les gamins en bas des immeubles dans les copropriétés ?

Ils jouent ensemble, sans masque, sans respecter les mesures de distanciation.

Et que dit la CGT spécialiste en médecine ?

La CGT est trop contente que la nation soit à l'arrêt, elle ne veut pas, ainsi qu'un nombre important des travailleurs, reprendre le boulot, ça me semble évident, le covid est un bon prétexte.

En plus, le ramadan approche...

Signaler Répondre

avatar
Francesco le 22/04/2020 à 07:04

Et aller encore une fois ! La CGT ! Y a pas un jour où il vont nous laisser tranquille ceux là !!!

Signaler Répondre

avatar
ouf! le 22/04/2020 à 05:58

Les enfants en situation d’échec scolaire seront les premières victimes. CGT=casse sociale.

Signaler Répondre

avatar
honneur perdu à jamais le 22/04/2020 à 05:34

L’histoire retiendra que le corps enseignant en France a refusé de remplir ses obligations sociétales. Au contraire du personnel médical, des routiers, éboueurs, etc.....et au contraire des autres professeurs dans les pays voisins.

Signaler Répondre

avatar
pode le 21/04/2020 à 23:56
Diego a écrit le 21/04/2020 à 18h59

Faut approfondir car là , vos propos ne veulent rien dire . Vous êtes profs ?? Médecins , chercheurs ...???

le coronavirus tue des gens, la CGT essaie de protéger les salariés afin qu'ils ne reprennent pas le travail dans n'importes quelles conditions et que le premier ne les tue pas...

ceci dit, les deux font exactement leur boulot !

Signaler Répondre

avatar
Looping le 21/04/2020 à 22:47

Ils ouvrent les écoles que pour en faire des garderies pour permettre aux parents de travailler.
Mais comment faire pour juillet et août quand les gamins seront en vacances et qu'on pourra pas poser car le Medef a dit qu'il faut bosser ?

Signaler Répondre

avatar
Alfonce le 21/04/2020 à 20:28

En réponse à ça suffit citer dit toi une chose que sais grâce à eux que tu as des congé payer sans les syndicats tu serait pas sur ton bigot a dire des bêtises aussi grosse ??

Signaler Répondre

avatar
Un passager... le 21/04/2020 à 20:06

avatar
Raconter la vérité le 21/04/2020 à 19:10
Décision dangereuse et stupide de l'état. a écrit le 21/04/2020 à 18h22

Je suis parent et je ne comprends pas l'intérêt de prendre un risque aussi considérable, pas que pour les enfants mais aussi pour l'ensemble de la société car ils vont à coup sur faire circuler le virus.

Il est aussi étonnant que personne ne se souvienne des quelques cas d'adolescents décédés du covid19 alors qu'ils n'avaient aucun antécédents ni comorbidités...

J'annonce un scandale nationale si des adolescents devaient décéder du covid 19 au collège ou au lycée, alors qu'il ne restera que presque un mois de classe pour eux et deux mois pour l'élémentaire.

Le gouvernement veut à ce point risquer la vie des gens pour prouver sa servilité au medef?

+1000

Signaler Répondre

avatar
VIVELERENOUVEAU le 21/04/2020 à 19:07

Encore la CGT "Centre de Gestion de la Terreur" qui fait une démonstration pour semer la terreur, un syndicat qui n'a fait que de détruire notre société,

Ils n'ont pas une graine de raisonnement dans leurs cerveaux,

Tous les individus dans le monde entier vont devoir progressivement s'éduquer à ce risque et avancer en se protégeant et en protégeant autrui, et c'est bien dés le plus jeune âge que l'on doit apprendre ces gestes...

La CGT est le plus grand nuisible de notre société

Signaler Répondre

avatar
Ça suffit le 21/04/2020 à 19:00

Travailler pour la CGT est une hérésie, à partir du 11 mai, j’espère ne pas les voir dans une manif d’ici septembre pour risque sanitaire évident.

Signaler Répondre

avatar
Diego le 21/04/2020 à 18:59
MAX a écrit le 21/04/2020 à 16h20

On se demande qui est l'ennemi de la France? Le coronavirus ou la CGT? Les 2 !!!

Faut approfondir car là , vos propos ne veulent rien dire . Vous êtes profs ?? Médecins , chercheurs ...???

Signaler Répondre

avatar
Psychose le 21/04/2020 à 18:26
Décision dangereuse et stupide de l'état. a écrit le 21/04/2020 à 18h22

Je suis parent et je ne comprends pas l'intérêt de prendre un risque aussi considérable, pas que pour les enfants mais aussi pour l'ensemble de la société car ils vont à coup sur faire circuler le virus.

Il est aussi étonnant que personne ne se souvienne des quelques cas d'adolescents décédés du covid19 alors qu'ils n'avaient aucun antécédents ni comorbidités...

J'annonce un scandale nationale si des adolescents devaient décéder du covid 19 au collège ou au lycée, alors qu'il ne restera que presque un mois de classe pour eux et deux mois pour l'élémentaire.

Le gouvernement veut à ce point risquer la vie des gens pour prouver sa servilité au medef?

Vous n êtes pas obligé d envoyer votre enfant et attendre 1 ou 2 ans si ça vous dit..

Signaler Répondre

avatar
Décision dangereuse et stupide de l'état. le 21/04/2020 à 18:22

Je suis parent et je ne comprends pas l'intérêt de prendre un risque aussi considérable, pas que pour les enfants mais aussi pour l'ensemble de la société car ils vont à coup sur faire circuler le virus.

Il est aussi étonnant que personne ne se souvienne des quelques cas d'adolescents décédés du covid19 alors qu'ils n'avaient aucun antécédents ni comorbidités...

J'annonce un scandale nationale si des adolescents devaient décéder du covid 19 au collège ou au lycée, alors qu'il ne restera que presque un mois de classe pour eux et deux mois pour l'élémentaire.

Le gouvernement veut à ce point risquer la vie des gens pour prouver sa servilité au medef?

Signaler Répondre

avatar
Corona le 21/04/2020 à 16:32

Toute façon tous les gamins veulent devenir plus tard chanteurs, footballeur , telerealité , vendre du shite.... donc ils peuvent fermer les ecoles longtemps !

Signaler Répondre

avatar
MAX le 21/04/2020 à 16:20

On se demande qui est l'ennemi de la France? Le coronavirus ou la CGT? Les 2 !!!

Signaler Répondre

avatar
Cantines scolaire... le 21/04/2020 à 15:25

...ou les enfants sont coudes à coudes et façe à façe..puis impossible de manger avec un masque et peu d'enfants c'est multiplier le nombre de services..on commence donc le 1er repas à 10h30(!) pour finir le dernier..à 15h30 ! n'importe quoi, faut réfléchir

Signaler Répondre

avatar
Dreamer le 21/04/2020 à 15:14

C'est une hérésie de rouvrir les écoles. On va le payer tôt ou tard. Micron et sa cour devront rendre des comptes...

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.