Rhône : libéré par anticipation, il retourne en prison moins d'un mois plus tard

Rhône : libéré par anticipation, il retourne en prison moins d'un mois plus tard
Photo d'illustration - LyonMag

Cet homme de 26 ans, incarcéré à la maison d’arrêt de Villefranche-sur-Saône, avait bénéficié de l’ordonnance Covid-19 du 25 mars 2020.

Condamné en septembre dernier pour violences conjugales, il avait pu profiter de la décision de la ministre de la Justice, Nicole Belloubet, de faire sortir plusieurs milliers détenus en fin de peine en raison de l'épidémie de coronavirus.

L’homme ne sera finalement pas resté un mois en liberté, rapporte le Progrès. Il a en effet été jugé ce mercredi en comparution immédiate et a écopé de 18 mois de prison ferme avec mandat de dépôt pour des violences commises sur sa compagne mais également sur les policiers.

Les faits se sont produits ce mardi dans un appartement de Sainte-Foy-lès-Lyon où une dispute aurait éclaté avec au bout cris et coups. Les forces de l’ordre avaient été accueillis par l’individu armé d’un couteau de cuisine, finalement interpellé. 

Ce dernier a nié en garde à vue avoir frappé sa compagne mais a reconnu qu’il n’avait pas le droit de se présenter au domicile de la jeune femme de 23 ans. La victime a refusé de porter plainte ce qui n’a pas empêché l’homme de retourner derrière les barreaux.

19 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
Nadège le 25/06/2020 à 09:40
Ca vous etonne? a écrit le 17/05/2020 à 12h59

C'est ce qui va se passer avec la libération de l'agresseur de Marin.

Putin ... MARIN ? On s'en fou franchement c'est bon il a eu sa médaille sa médiatisation et son agresseur a été puni et fait 2 ans de prison déjà !! Le gars vas pas se retrouver avec une sécurité policiers non plus faut arrêter la...

Signaler Répondre

avatar
Ca vous etonne? le 17/05/2020 à 12:59

C'est ce qui va se passer avec la libération de l'agresseur de Marin.

Signaler Répondre

avatar
Zig le 17/05/2020 à 10:05
VDS.73 a écrit le 15/05/2020 à 22h31

Chassez le naturel et il revient au galop
..à croire que la prison est une addiction.

Ou la violence conjugale.

La prochaine fois, il devrait plutôt allé chez Maman, pour régler ses vieux comptes d'enfant.

Signaler Répondre

avatar
Pseudox le 16/05/2020 à 21:34

Qui l'eu cru....

Signaler Répondre

avatar
Petrus le 16/05/2020 à 15:03

j'ai bien peur que ce genre de choses devienne une banale habitude

Signaler Répondre

avatar
Tutu le 16/05/2020 à 08:13

Irrécupérable !!!!!!

Signaler Répondre

avatar
ouf! le 16/05/2020 à 05:59

Faute professionnelle du juge.

Signaler Répondre

avatar
Jack torrance le 15/05/2020 à 23:11

Lyonmag égal aux coco ou socialo quand ont dit la vérité ça vous dérange voila pourquoi nos commentaires ne passe pas et ont appel ça la démocratie française sérieux c'est le maire qui vous payent honte a vous vous me dégoûtez la corée du nord et égal a vous même

Signaler Répondre

avatar
VDS.73 le 15/05/2020 à 22:31

Chassez le naturel et il revient au galop
..à croire que la prison est une addiction.

Signaler Répondre

avatar
E T le 15/05/2020 à 21:02

Rentrer maison !

Signaler Répondre

avatar
Mc Fly le 15/05/2020 à 18:49

L'oncle Joey aussi, habitué très tôt à apprivoiser son parc, hurlait sitôt qu'on l'enlevait, et il a passé toute sa vie derrière les barreaux.

Signaler Répondre

avatar
Un rapport là dedans? le 15/05/2020 à 14:36
Duc de pouille a écrit le 15/05/2020 à 10h07

Et vous savez pourquoi nos prisons sont des hotels 4 étoiles avec. T. V. SPORT. PROMENADE. LITTÉRATURE.REPAS GRATUITS ETC.....
DONC CECI EXPLIQUE CELA....
ET VENEZ PAS ME FAIRE DES LEÇONS DE MORAL S. V. P.

Il se prend pour qui Mon Seigneur Le Duc à s'exprimer ainsi ? Ecrire en majuscule ne fait pas de votre "effet" une vérité.

Je vous souhaite d'aller faire un tour de quelques années en prison, ça vous calmera quelque peu puis vous y serez si bien ;)

Signaler Répondre

avatar
Lambert le 15/05/2020 à 14:05

Si Schiappa a de la suite dans les idées, même si la victime n'a pas déposer plainte, par peur, ce devrait être bracelet automatique durant deux ans avec contrôle quotidien et interdiction de présence dans un rayon de 5 Kilomètres autour du domicile et du travail de la victime.

Signaler Répondre

avatar
Duc de pouille le 15/05/2020 à 10:07

Et vous savez pourquoi nos prisons sont des hotels 4 étoiles avec. T. V. SPORT. PROMENADE. LITTÉRATURE.REPAS GRATUITS ETC.....
DONC CECI EXPLIQUE CELA....
ET VENEZ PAS ME FAIRE DES LEÇONS DE MORAL S. V. P.

Signaler Répondre

avatar
Bisounours le 15/05/2020 à 09:08

La compagne devrait attaque Belloubet pour mise en danger de la vie d'autrui et complicité dans des faits de violence...
J étais pourtant persuadé que ce profil d'individu ne pouvait pas prétendre à ces fameuses Libérations anticipées...

Signaler Répondre

avatar
Difiifcille le 15/05/2020 à 08:57

Belloubet va-t-elle être incarcérée pour toutes les conséquences de ses faits ?

Signaler Répondre

avatar
BYEBYE le 15/05/2020 à 08:52

Quand est-ce qu'on va comprendre que belloubet est la pire Ministre. Tout ce qu'elle fait est juste inacceptable. DEHORS

Signaler Répondre

avatar
unechance le 15/05/2020 à 08:10

Quelle chance pour la France ! Il est unique où il y en a bcp d’autres des comme lui ?

Signaler Répondre

avatar
Le respect de la victime le 15/05/2020 à 08:07

Le juge qui l a libéré à t il été mis en cause?
C est le premier responsable de la situation

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.