Ecoutez Jazz Radio, Jazz et Soul

    

Photo d'illustration - LyonMag

Rhône : inquiétudes autour d’un cas de Covid-19 dans une école

Photo d'illustration - LyonMag

Il s’agit d’un membre du personnel de l’école élémentaire de Saint-Etienne-des-Oullières.

Ce cas de Covid-19 a été détecté la semaine dernière avant le pont de l’Ascension laissant l’inquiétude gagner les enseignants de l’école qui ont reçu un courrier jeudi de l’Agence Régionale de Santé et de l’Académie de Lyon.

 

 "Les mesures de prévention mises en place au sein de l’école/l’établissement vous ont permis de ne pas avoir de contacts à risque de transmission avec le cas. En conséquence, il n’est pas nécessaire que vous soyez placé(e) en quatorzaine ni de réaliser un test de dépistage", peut-on notamment lire dans cette lettre datée du 13 mai.

 

"Face à la léthargie de l’académie de Lyon et de l’ARS, le maire a finalement indiqué samedi 23 mai en début de soirée aux parents d’élèves qu’un cas de Covid-19 avait été signalé et que la classe concernée serait fermée lundi… A part ça, l’école fonctionnera normalement ce lundi…", déplorait ce dimanche soir le SNUDI-FO dénonçant un manque de communication.

 

"Les personnels de l’école élémentaire, depuis quatre jours, n’ont eu aucune nouvelle de la part de l’institution. Ni le recteur, ni l’inspecteur d’académie, ni l’inspectrice de la circonscription de Belleville ne leur ont donné la moindre consigne, ne leur ont apporté la moindre aide", ajoutait le syndicat qui exigeait dans la soirée un dépistage systématique des personnels ainsi que la fermeture de l’école jusqu’aux résultats des tests.



Tags : Covid-19 | cas | ecole | inquiétudes |

Commentaires 13

Déposé le 18/06/2020 à 19h43  
Par ornellasagot9@gmail.com Citer

Il faut 15 élèves par classe direction physique

Déposé le 25/05/2020 à 19h23  
Par pode Citer

Paulochon a écrit le 25/05/2020 à 17h30

C est vraiment la réflexion d un cerveau malade qui conduit à considérer que la vie d'un enfant faut plus que celle d une personne de 70 ans. Vous prenez vous pour le divin à considérer qu'une vie vaut plus qu'une autre. Quand votre sacro-sainte économie rassurez-vous les banques s'en remettront parfaitement. Et je ne saurais pas attristé si vous n'avez plus les moyens de vous acheter une télé de merde et de rouiller devant BFM. Il est fou de constater que seulement 2 mois de confinement arrivent a autant dessécher les connexion neuronales de personnes déjà bien basse du front

C'est aussi l'avis de la justice ou des assurances qui payent plus en cas de mort d'enfant que d'adulte ou de personne âgée (crash d'avions etc.)

Déposé le 25/05/2020 à 19h22  
Par pode Citer

Vivre libre . a écrit le 25/05/2020 à 15h15

Entièrement d’accord ! Il faut croire en SON destin. Les enfants sont épargnés et c’est une bonne chose de ce virus dans l’immense majorité. Donc, la vie est ce qu’elle est , et il vaut mieux mourir debout que de vivre à genoux comme ont l’impose à la moitié de l’humanité aujourd’hui.

Les enfants ne sont pas tous épargnés, certains meurent.
Peu , et tant mieux, mais du coup on ne peut pas non plus ne rien mettre en place pour les protéger en se disant qu'ils ont beaucoup de chances de passer au travers des mailles du filet !

Déposé le 25/05/2020 à 18h50  
Par Nicolala Citer

Paulochon a écrit le 25/05/2020 à 17h30

C est vraiment la réflexion d un cerveau malade qui conduit à considérer que la vie d'un enfant faut plus que celle d une personne de 70 ans. Vous prenez vous pour le divin à considérer qu'une vie vaut plus qu'une autre. Quand votre sacro-sainte économie rassurez-vous les banques s'en remettront parfaitement. Et je ne saurais pas attristé si vous n'avez plus les moyens de vous acheter une télé de merde et de rouiller devant BFM. Il est fou de constater que seulement 2 mois de confinement arrivent a autant dessécher les connexion neuronales de personnes déjà bien basse du front

Si la vie d'un enfant vaut plus que celle d'un vieillard. Qui pourrait hésiter?

Déposé le 25/05/2020 à 17h30  
Par Paulochon Citer

C est vraiment la réflexion d un cerveau malade qui conduit à considérer que la vie d'un enfant faut plus que celle d une personne de 70 ans. Vous prenez vous pour le divin à considérer qu'une vie vaut plus qu'une autre. Quand votre sacro-sainte économie rassurez-vous les banques s'en remettront parfaitement. Et je ne saurais pas attristé si vous n'avez plus les moyens de vous acheter une télé de merde et de rouiller devant BFM. Il est fou de constater que seulement 2 mois de confinement arrivent a autant dessécher les connexion neuronales de personnes déjà bien basse du front

Déposé le 25/05/2020 à 15h37  
Par renzouzumaki Citer

Un vulnerable a écrit le 25/05/2020 à 10h49

Vendredi dernier, dans la file à la caisse du super marché ALDI une maman avec 3 enfants autour de 10 ans sans masques... Est-ce bien assez de leur en faire porter un à l'école ?

Allez à Monop.
Que du bio, caissière étudiante Science Po à mi-temps fort avenante, clientèle hollisterisée.
Au plaisir de vous croiser.

Déposé le 25/05/2020 à 15h18  
Par Vive l’école et le partage. Citer

Un vulnerable a écrit le 25/05/2020 à 10h49

Vendredi dernier, dans la file à la caisse du super marché ALDI une maman avec 3 enfants autour de 10 ans sans masques... Est-ce bien assez de leur en faire porter un à l'école ?

SI , vraiment VOUS l’êtes Vulnérable, POURQUOI , Sortir de chez vous et ne pas vous faire Livrer ? Parce qu’en fait , vous n’êtes qu’une langue de truie , inutile à la société que vous vomissez. Vous sentez la victimisation à cent kilomètres,,beurkkk.

Déposé le 25/05/2020 à 15h15  
Par Vivre libre . Citer

Yves B. a écrit le 25/05/2020 à 15h04

Commentaire consternant ! N'avez vous pas au contraire l'impression que les enfants ont déjà du faire beaucoup d'efforts, alors même que cette maladie ne les affecte pas ?

Une génération entière gardera des séquelles psychologiques suite à ce confinement, à un age où on a au contraire besoin de courir, de jouer avec les autres et d'apprendre à l'école. Et ceci au seul profit des plus de 75 ans et des obèses. Sans compter qu'on va leur laisser une France avec un endettement record...

Entièrement d’accord ! Il faut croire en SON destin. Les enfants sont épargnés et c’est une bonne chose de ce virus dans l’immense majorité. Donc, la vie est ce qu’elle est , et il vaut mieux mourir debout que de vivre à genoux comme ont l’impose à la moitié de l’humanité aujourd’hui.

Déposé le 25/05/2020 à 15h04  
Par Yves B. Citer

Un vulnerable a écrit le 25/05/2020 à 10h49

Vendredi dernier, dans la file à la caisse du super marché ALDI une maman avec 3 enfants autour de 10 ans sans masques... Est-ce bien assez de leur en faire porter un à l'école ?

Commentaire consternant ! N'avez vous pas au contraire l'impression que les enfants ont déjà du faire beaucoup d'efforts, alors même que cette maladie ne les affecte pas ?

Une génération entière gardera des séquelles psychologiques suite à ce confinement, à un age où on a au contraire besoin de courir, de jouer avec les autres et d'apprendre à l'école. Et ceci au seul profit des plus de 75 ans et des obèses. Sans compter qu'on va leur laisser une France avec un endettement record...

Déposé le 25/05/2020 à 14h11  
Par l'instit Citer

Un vulnerable a écrit le 25/05/2020 à 10h49

Vendredi dernier, dans la file à la caisse du super marché ALDI une maman avec 3 enfants autour de 10 ans sans masques... Est-ce bien assez de leur en faire porter un à l'école ?

les enfants ne portent pas de masques à l'école (seulement au collège).

Déposé le 25/05/2020 à 12h19  
Par PerouAtLC Citer

Bref, débrouillez-vous !
De toute façon on ne veut pas savoir si le nombre de cas augmente car il faut ré ouvrir l'économie.
Donc, seul l'immunité collective sauvera les survivants de cette crise sanitaire suite à l'abandon des citoyens par leur gouvernement.
Et tous ceux qui ne se préserve pas (gants, masques, distanciation, proscrire les transports partagées publics et privés, limitations des rencontres et des lieux fréquentés) prennent de réels risques avérés. Mais c'est leurs choix

Déposé le 25/05/2020 à 10h58  
Par @vulnérable Citer

Un vulnerable a écrit le 25/05/2020 à 10h49

Vendredi dernier, dans la file à la caisse du super marché ALDI une maman avec 3 enfants autour de 10 ans sans masques... Est-ce bien assez de leur en faire porter un à l'école ?

Pour les enfants en primaire, le port du masque n'est PAS recommandé (ni à l'école ni dans la rue). Il est donc NORMAL de voir des enfants de moins de 12 ans sans masque.

Mettez vous au régime ou faites-vous livrer vos courses à domicile, mais par pitié cessez d'exiger des autres toujours plus d'efforts !

Déposé le 25/05/2020 à 10h49  
Par Un vulnerable Citer

Vendredi dernier, dans la file à la caisse du super marché ALDI une maman avec 3 enfants autour de 10 ans sans masques... Est-ce bien assez de leur en faire porter un à l'école ?

Déposer un commentaire

 

En cochant cette case, je souhaite recevoir une notification à chaque nouveau commentaire.

Me connecter | Réserver mon pseudo

Ce compte gratuit et facultatif vous permet notamment de réserver votre pseudonyme pour les commentaires et le forum, afin que personne ne puisse utiliser le pseudo que vous avez déposé.