Affrontements entre l’Arménie et l’Azerbaïdjan : le sénateur du Rhône, Gilbert-Luc Devinaz, inquiet

Affrontements entre l’Arménie et l’Azerbaïdjan : le sénateur du Rhône, Gilbert-Luc Devinaz, inquiet
Gilbert-Luc Devinaz - LyonMag

Gilbert-Luc Devinaz, sénateur PS du Rhône et président du groupe d’amitié France-Arménie dans la chambre haute du Parlement, "exprime sa très grande inquiétude" par rapport aux affrontements entre l’Arménie et l’Azerbaïdjan.

"De violents affrontements armés ont éclaté dimanche à la frontière entre l’Arménie et l’Azerbaïdjan et ont causé plusieurs morts", rappelle-t-il tout d’abord.

"La France qui copréside le Groupe de Minsk conjointement avec les Etats-Unis et la Russie, assume dans ce dossier une responsabilité particulière pour amener l’une et l’autre partie à consentir les efforts nécessaires pour la résolution du conflit territorial du Haut-Karabagh, préparer les conditions de l’instauration d’une paix durable, assurer la protection des populations dans un monde apaisé, nécessairement propice au développement du Caucase méridional et offrir à ses habitants des perspectives d’avenir favorables et l’assurance de relations de voisinage harmonieuses", estime le sénateur.

"L’ensemble des Etats membres du Groupe de Minsk doivent aussi contribuer à cette œuvre de paix en affichant tout d’abord une nécessaire neutralité dans cette instance de négociation et en usant de leurs relations privilégiées avec l’une ou l’autre des parties au conflit pour leur faire admettre qu’il n’y a qu’une issue à ce dossier, la conclusion d’une paix durable entre les protagonistes", ajoute-t-il.

Gilbert-Luc Devinaz conclut son communiqué en lançant "un appel particulier aux pays voisins des deux belligérants afin qu’ils accompagnent par leurs actions diplomatiques l’impérieuse et immédiate cessation des hostilités."

Un litige depuis plusieurs décennies

Les deux gouvernements se renvoient la responsabilité du début des combats. Après trois jours d’affrontements, et d’après l’AFP la mort d’au moins seize personnes, un cessez-le-feu avait été négocié. Néanmoins, celui-ci n’a duré qu’une journée et les combats ont recommencé ce jeudi.

Un litige oppose les deux nations depuis plusieurs décennies. Il porte sur le Nagorny Karabakh, une région d’Azerbaïdjan qui a fait sécession, soutenue par l’Arménie. Alors qu’une guerre avait eu lieu au début des années 1990, une médiation internationale avait été mise en place, toujours d’actualité mais qui n’a obtenu jusqu’à aujourd’hui aucun succès.

Laurent Wauquiez, président de la Région Auvergne-Rhône-Alpes, avait appelé, ce mercredi, les autorités françaises à une réaction.

10 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
Dehors manu l'embrouille le 18/07/2020 à 10:14
L OL a écrit le 17/07/2020 à 18h16

Bien au chaud dans un bureau, on peu être inquiet

Et en plus,il a la clim ......

Signaler Répondre

avatar
Dehors manu l'embrouille le 18/07/2020 à 10:13

Occupe toi donc des affaires françaises !On a du boulot sur la planche,redresser le pays ,par exemple !

Signaler Répondre

avatar
Farid le 18/07/2020 à 03:48

Sois inquiet pour la france

Signaler Répondre

avatar
aramis le 17/07/2020 à 23:02

Dans ces pays d'Asie Centrale ça a toujours été "chaud ", ce sont des siécles de conflits à répétition , et c'est pas demain que ça va s'arréter !!.

Signaler Répondre

avatar
C'est sur... le 17/07/2020 à 21:45

pour une paix durable, il faut arrêter le conflit..ah mais! puis négocier en écoutant chacun! Ah bon! que tous fassent des efforts..tiens donc..avec la volonté de progresser dans le bon sens..voilà ma déclaration de politicien responsable et attentif! je ferais moi aussi un bon sénateur non??

Signaler Répondre

avatar
decevant le 17/07/2020 à 20:15

Si vous compter sur votre patron totalement néophyte de partout pour régler ce problèmes et tous la pagaille qu’il a installée en France , vous allez être très déçu !!

Signaler Répondre

avatar
G.a le 17/07/2020 à 19:49

Il sert a quoi lui ?

Signaler Répondre

avatar
Pink floyd le 17/07/2020 à 19:48

Il est pas inquiet des affrontements du 13 et 14 juillet a villeurbanne ?
Il est pas inquiet pour les pompiers qui se font allumer a coup de mortier ? Il est pas inquiet par la racaille qui se squat devant la mairie ?
Il est pas inquiet pas le manque de flics a villeurbanne ? .....
En revanche il est inquiet pour des gens a 5000 km de la ville ou il est elu !

Signaler Répondre

avatar
PerouAtLC le 17/07/2020 à 18:45

Voila une position neutre bien plus utile diplomatiquement que la reéaction de notre président de région

Signaler Répondre

avatar
L OL le 17/07/2020 à 18:16

Bien au chaud dans un bureau, on peu être inquiet

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.