Un groupe industriel libanais désigné pour reprendre Famar Lyon

Un groupe industriel libanais désigné pour reprendre Famar Lyon
DR

Le tribunal de commerce de Paris a désigné ce lundi Benta Pharma Industries comme repreneur du site pharmaceutique Famar, basé à Saint-Genis-Laval, près de Lyon.

Le groupe industriel libanais a été préféré à l'offre déposée par Franck Supplisson, qui s'était associé à Cofilux-Secufund et Neovacs.

Benta Pharma Industries s'est engagé à conserver 115 salariés sur les 240 que compte l'entreprise. Mais d'ici 2026, le nombre total d'employés pourrait atteindre les 270. Pour cela, Benta devrait investir 42 millions d'euros.

Pour rappel, Famar,qui avait été placé en redressement judiciaire en juin 2019, est le dernier fabriquant français de chloroquine

10 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
Moche le 21/07/2020 à 23:41
Précisions a écrit le 20/07/2020 à 21h12

Effectivement il y a une enquête en cours sur Franck Supplisson pour prise illégale d'intérêts et détournement de fonds publics...
Mais bon Benta Pharma a surement des intérêts financiers avec C.GHOSN au Liban, alors que ce pays crève la dalle en ce moment.
=> Dommage que ce repreneur ne conserve que la moitié des emplois... On est toujours perdants dans tous les cas !

Comme par hasard une enquete sort sur le dénommé supplisson au moment de la decision du tribunal....
Un hasard
Benta pharma est tellement au dela de tout soupcon...

Signaler Répondre

avatar
ER1 le 21/07/2020 à 18:31

Ils n'ont pas trouvé un repreneur français ?

Signaler Répondre

avatar
Prix Nobel d'économie le 21/07/2020 à 11:22
Forecement69 a écrit le 21/07/2020 à 09h06

Forcément ce sont ces pays qui ont l'argent pour investir, quand nous occidentaux nous donnons tout au service publique

2 affirmations = 2 erreurs crasses.
Le Liban est en faillite,... Idem le service public français !
Le principe d'un forum n'est pas d'écrire n'importe quoi parce qu'on peut le faire.
Autrement dit : "fermez votre bouche, vous faites des courants d'air".

Signaler Répondre

avatar
Forecement69 le 21/07/2020 à 09:06

Forcément ce sont ces pays qui ont l'argent pour investir, quand nous occidentaux nous donnons tout au service publique

Signaler Répondre

avatar
PerouAtLC le 21/07/2020 à 06:51

Un syphonnage en règle de subventions et puis pssicht !
Plus rien !
Ca tombe bien le Liban à besoin d'argent !

Je peux me tromper
Qui vivra, verra ! (pour cela porter des masques !)

Signaler Répondre

avatar
Précisions le 20/07/2020 à 21:12

Effectivement il y a une enquête en cours sur Franck Supplisson pour prise illégale d'intérêts et détournement de fonds publics...
Mais bon Benta Pharma a surement des intérêts financiers avec C.GHOSN au Liban, alors que ce pays crève la dalle en ce moment.
=> Dommage que ce repreneur ne conserve que la moitié des emplois... On est toujours perdants dans tous les cas !

Signaler Répondre

avatar
Lyonnais. le 20/07/2020 à 21:07
Venividivici a écrit le 20/07/2020 à 19h54

Le PDG de Renault est malin..

De votre avis, reconversion via le médicament.

Signaler Répondre


avatar
S'ils veulent... le 20/07/2020 à 20:12

...se développer considérablement- qu'ils fabriquent le Lévothyrox d'orrigine pour re-soigner véritablement les nombreux malades, vu que l'on supprime le Ethyrox..changez le nom, investissez, soyez présent agressif et percutant sur le marché car les lobbys labos voudront vous écarter..si vous me lisez faites-le ?

Signaler Répondre

avatar
Venividivici le 20/07/2020 à 19:54

Le PDG de Renault est malin..

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.