Famar Lyon : un vœu pour la nationalisation voté par le conseil de la Métropole de Lyon 

Famar Lyon : un vœu pour la nationalisation voté par le conseil de la Métropole de Lyon 
DR

Le cas de l’usine de Saint-Genis-Laval produisant la Nivaquine, actuellement en redressement judiciaire, a été évoqué ce jeudi par les élus.

A la fin de la séance exceptionnelle du conseil de la Métropole de Lyon, le conseiller métropolitain et sénateur, Gilbert-Luc Devinaz, a fait part de son souhait à soumettre au vote un vœu pour la nationalisation de Famar Lyon.

"La crise que nous vivons pose évidemment la question de notre souveraineté sur des secteurs stratégiques, tels que la production de médicaments. Le Président de la République l’a également reconnu lors de sa dernière intervention en évoquant la nécessité de "rebâtir une indépendance agricole, sanitaire, industrielle et technologique française". Dans ce contexte, comment abandonner l’entreprise à son sort judiciaire et sa mort programmée en juillet prochain", a notamment déclaré l’élu mobilisé depuis plusieurs semaines sur le sujet.

Gilbert-Luc Devinaz a appelé la Métropole de Lyon à demander au Premier ministre, Édouard Philippe, que son gouvernement "accompagne l’engagement des clients actuels après le 3 juillet" mais aussi "examine la possibilité de nationaliser (même temporairement) l’entreprise FAMAR".

Le vœu a finalement été voté à 89 voix pour. 

4 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
hihi le 24/04/2020 à 11:23

UN VOEU! JE REVE ? ON EST DANS LA MAGIE? C'EST NOEL?
MESSIEURS LES ELUS RETROUSSEZ VOS MANCHES HAUSSEZ LE TON POUR SAUVER L 'USINE ET L'EMPLOI CHEZ FAMAR . VOUS SEREZ ENFIN CREDIBLES.

ALLEZ METTEZ VOUS AU TRAVAIL!!!

Signaler Répondre

avatar
Laveridad le 24/04/2020 à 08:07
PerouAtLC a écrit le 24/04/2020 à 07h22

La France, la prochaine URSS à la fin des années 1980 !
On connait la suite !

Ca sera toujours mieux que le capitalisme actuel

Signaler Répondre

avatar
PerouAtLC le 24/04/2020 à 07:22

La France, la prochaine URSS à la fin des années 1980 !
On connait la suite !

Signaler Répondre

avatar
Sami69 le 23/04/2020 à 23:22

Mais que de passe t’il avec FAMAR , pourquoi autant de lobby pour cette boite en redressement judiciaire et quel est l intérêt de ces députés à vouloir nationaliser au plus vite !!!!!!!!!

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.