Des centaines de milliers d'euros offerts par les collectivités aux clubs sportifs à Lyon : des sommes dérisoires selon la justice

Des centaines de milliers d'euros offerts par les collectivités aux clubs sportifs à Lyon : des sommes dérisoires selon la justice
Le Groupama Stadium - LyonMag

CANOL a du mal à comprendre les décisions du tribunal administratif de Lyon.

L'association de contribuables annonce ce jeudi que la justice a rejeté ses requêtes en annulation de subventions de la Ville ou de la Métropole de Lyon à des clubs sportifs professionnels. Puisqu'un recours global n'était pas possible, CANOL a attaqué séparément les subventions qui, cumulées, dépassent les 500 000 euros.

Lorsque la mairie de Lyon verse 79 962 euros au Lyon Hockey Club (LHC) pour l'achat de places et de prestations pour les rencontres, le tribunal administratif estimait que cette somme ne serait pas "susceptible d'emporter des conséquences significatives sur les finances de la Ville de Lyon, ni a fortiori sur la situation de l'ensemble des contribuables habitant dans la Métropole de Lyon et le Département du Rhône".

Même constat pour les 500 000 euros de la Région Auvergne-Rhône-Alpes pour l'Open Parc de tennis, les 109 930 euros de la Ville au LOU Rugby et l'indemnité de 322 000 euros versée par la Ville à l'OL pour récupérer ses terrains de Tola-Vologe à Gerland.

"En définitive, ces montants sont jugés dérisoires, alors que cumulés, ils représentent plusieurs centaines de milliers d'euros. Les contribuables apprécieront qu'ils n'aient plus le droit de contester les fréquents cadeaux faits au sport business avec leurs impôts", se lamente le président de CANOL, Charles Rossi.

Tags :

canol

8 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
Venividivici le 24/10/2020 à 06:43

Sport pro
Pas de subventions n

Signaler Répondre

avatar
Terminator... le 23/10/2020 à 09:58

Et les hôpitaux seraient pluss intéressé je pense que certains clubs qui ne le méritent pas d autant plus que si une personne pouvait donner du fric ce serait bien le.....
J. M. A. Du foot pros car ce sont les supporters
Qui le fait vivre.... Non ?

Signaler Répondre

avatar
Pragmatik le 23/10/2020 à 00:13

Pourquoi financer des clubs professionnels qui sont privés, à but lucratif et paient des salaires de dingue aux joueurs ?

Signaler Répondre

avatar
Un rêve... le 22/10/2020 à 14:20

L'Arroseur arrosé...

En 2009, lorsque j'ai rencontré un des dirigeants de cette association, pour lui communiquer des preuves concernant des faits de prise illégale d'intérêts.

Ce monsieur m'a déclaré, que les montants était trop bas...

Prétexte tout trouvé, pour éviter que son ami de longue date et sénateur maire soit inquiété.

Cette association comme d'autres qui prétendent lutter contre la corruption (ptdr) n'agissent jamais de façon claire sur tel ou tel type de dossier.

On le voit avec la justice.
Certains dossiers pourrissent dans des tiroirs, là où d'autres ne sont même pas bouclés mais déjà enrôlés.

Des citoyens engagés, indépendants, et agissant uniquement pour le bien et l'intérêt général, dans des associations et dans la justice ?

Un rêve, qui ne sera jamais une réalité.

Signaler Répondre

avatar
corrumption ou déconnection? le 22/10/2020 à 14:08

on en est ou du remboursement du stade des lumignons?

cela démontre bien que les magistrats ne vivent pas dans le meme monde que nous!!!! Pour eux, 500k€, c est une somme derisoire
pour le français moyen, ca permet de faire vivre de nombreux précaires et animer la vie locale

ou alors, ils touchent un billet

Signaler Répondre

avatar
Non et non le 22/10/2020 à 12:10

Vous nous faites chier à distribuer du pognon a tout va à ces clubs sportifs si ça se trouve derrière tout ça se cache la mafia du sport qui s'en met plein les poches alors qu'il a d'autres urgences à pourvoir que le foot sport débile .

Signaler Répondre

avatar
Gégé la magou!lle le 22/10/2020 à 11:39

Les collectivités dépensent sans aucun contrôle des dizaines de milliers d'euros, constituant des cadeaux déguisés aux différents clubs sportifs, mais ce n'est pas grave.

Ah...

Signaler Répondre

avatar
Malheur à celui.... le 22/10/2020 à 09:59

....Qui ne s'acquittera pas d'un impôt dérisoire.....

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.