Covid-19 : les transferts de patients s'accélèrent dans le Rhône

Covid-19 : les transferts de patients s'accélèrent dans le Rhône
Un patient est transféré de Lyon à Poitiers - DR

Ce lundi, des patients atteints du Covid-19 ont été extraits d’hôpitaux du Rhône.

Au total, sept personnes hospitalisées entre le Rhône et la Loire ont été prises en charge par les soignants pour être transférés vers les hôpitaux de Bordeaux, Brive et Poitiers. Une opération pour tenter de faire redescendre la tension dans les hôpitaux d’Auvergne-Rhône-Alpes qui font face à la deuxième vague de l’épidémie de coronavirus.

Déjà, ce vendredi, quatre patients pris en charge dans des hôpitaux du Rhône avaient été envoyés dans la région Nouvelle-Aquitaine.

Dans le même temps, les chiffres continuent de se dégrader dans le Rhône avec 171 nouvelles admissions à l’hôpital depuis dimanche dont 27 dans les services de réanimation. Santé publique France a également enregistré 13 décès ces dernières 24 heures dans le département.

21 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
Ticia05 le 28/10/2020 à 18:06

Pourquoi les mutés dans d autres villes à Lyon il n'y a pas que les hôpitaux publics et y a quand même pas mal d autres hôpitaux et cliniques qui attendent des patients

Signaler Répondre

avatar
Lambda le 28/10/2020 à 14:17

Le privé ça existe... et ça bosse très bien. Pas la peine de transférer nos patients hors département.

Signaler Répondre

avatar
Horace le 28/10/2020 à 05:55
bron69 a écrit le 27/10/2020 à 15h50

Horace chopes le corona on en reparlera après si tu survis bien sûr

Votre méchanceté n'a d'égale que votre bêtise.

Signaler Répondre

avatar
Horace le 28/10/2020 à 05:55
La Pravda a écrit le 27/10/2020 à 16h29

J'espère que vous n'aurez pas besoin des services de réa, sinon vous êtes mal barré, et à ce moment là, nous verrons si vous continuez à dire "mascarade" !

Les menaces toujours les menaces !
C'est beau la vie en société aujourd'hui ! Les menaces que les menaces !
Vous irez recoller les morceaux de cette société après vos menaces proférées dans tous les sens.

Signaler Répondre

avatar
cestlesnerfs le 27/10/2020 à 23:08
La Pravda a écrit le 27/10/2020 à 16h29

J'espère que vous n'aurez pas besoin des services de réa, sinon vous êtes mal barré, et à ce moment là, nous verrons si vous continuez à dire "mascarade" !

c'est vraiment "naze"ce que tu dis...tu fais quoi demain?la réa peut t'accueillir pour t'expliquer...si tu arrives à comprendre...

Signaler Répondre

avatar
Pineau26 le 27/10/2020 à 19:59

L armée est compétente et équipée pour mettre en place des hôpitaux sous tente, pourquoi n est elle pas utilisée ??

Signaler Répondre

avatar
Pourquoi le 27/10/2020 à 18:24

Combien doit coûter les transports par hélicoptère de ces 7 patients pourquoi les déplacer si c'est pour qu'ils meurent quelques jours après ?

Signaler Répondre

avatar
Zig le 27/10/2020 à 17:29
petrus a écrit le 27/10/2020 à 15h34

a Lyon ou Plutôt a Bron il y a une ecole de santé militaire avec un grand terrain. pourquoi ne pas y installer un hôpital de campagne militaire. je sais bien que les nuits sont un peu fraîches mais il ne gèle pas encore. ce serait plus simple que de transporter les malades vers Bordeaux

Non, c'est trop simple comme idée...

Signaler Répondre

avatar
La Pravda le 27/10/2020 à 16:29
Horace a écrit le 27/10/2020 à 15h32

Quand est ce que cette mascarade va cesser ?
On en a marre de ces conneries ! La France veut vivre, respirer et travailler !
STOP A LA PANNIQUE ! STOP A MACRON !

J'espère que vous n'aurez pas besoin des services de réa, sinon vous êtes mal barré, et à ce moment là, nous verrons si vous continuez à dire "mascarade" !

Signaler Répondre

avatar
gass le 27/10/2020 à 16:02
petrus a écrit le 27/10/2020 à 15h34

a Lyon ou Plutôt a Bron il y a une ecole de santé militaire avec un grand terrain. pourquoi ne pas y installer un hôpital de campagne militaire. je sais bien que les nuits sont un peu fraîches mais il ne gèle pas encore. ce serait plus simple que de transporter les malades vers Bordeaux

Il n'y a plus de moyens dans l'armée ..le loi du marché

Signaler Répondre

avatar
Iggy le 27/10/2020 à 15:52
Horace a écrit le 27/10/2020 à 15h32

Quand est ce que cette mascarade va cesser ?
On en a marre de ces conneries ! La France veut vivre, respirer et travailler !
STOP A LA PANNIQUE ! STOP A MACRON !

Troll

Signaler Répondre

avatar
John K le 27/10/2020 à 15:52
galinette a écrit le 27/10/2020 à 13h57

Et la famille des transbahutes dans tous ça , ? personne n ' y a pensé ? Hopital Desgenette à lyon , une soixantaine de lit occupés ,
Et 260 vides ? Alors ? Le maire il dit quoi ?

Quoi les familles des transbahutés dans tout ça?

J'en fais partie depuis samedi et la vérité même si elle est cruelle c'est que ça ne change absolument rien à notre situation car de toute manière on ne peut pas rendre visite aux malades.

PS: Merci aux infirmières et médecins pour le temps pris au téléphone pour répondre à nos inquiétudes quotidiennement.

Signaler Répondre

avatar
bron69 le 27/10/2020 à 15:50

Horace chopes le corona on en reparlera après si tu survis bien sûr

Signaler Répondre

avatar
galinette le 27/10/2020 à 15:45

Les déchets dont tu dois faire parti, comme les pastèques , tes potes. Verts ..dehors, rouges dedans .

Signaler Répondre

avatar
petrus le 27/10/2020 à 15:34

a Lyon ou Plutôt a Bron il y a une ecole de santé militaire avec un grand terrain. pourquoi ne pas y installer un hôpital de campagne militaire. je sais bien que les nuits sont un peu fraîches mais il ne gèle pas encore. ce serait plus simple que de transporter les malades vers Bordeaux

Signaler Répondre

avatar
Horace le 27/10/2020 à 15:32

Quand est ce que cette mascarade va cesser ?
On en a marre de ces conneries ! La France veut vivre, respirer et travailler !
STOP A LA PANNIQUE ! STOP A MACRON !

Signaler Répondre

avatar
blouseblanche le 27/10/2020 à 14:43
Pourquoi a écrit le 27/10/2020 à 12h45

Les cliniques privées de Rhone Alpes sont pleines aussi ? Pourquoi n'y a-t-il pas un lien entre public et privé pour de tels cas ? Il me semble que c'est ce qui avait déjà été reproché au printemps.

Il ne faut pas croire tout ce qu'on vous raconte ou ce que vous lisez sur le web. Les cliniques ont été largement mises à contribution au printemps et cela sera encore le cas si besoin dans les jours à venir.

Signaler Répondre

avatar
Popolon50 le 27/10/2020 à 14:21

heureusement que notre maire se Lyon avait vendu des proposition importante, au 1 ministre pour endigué la covid. on vois le résultat.

Signaler Répondre

avatar
Forza EELV le 27/10/2020 à 14:20
galinette a écrit le 27/10/2020 à 13h57

Et la famille des transbahutes dans tous ça , ? personne n ' y a pensé ? Hopital Desgenette à lyon , une soixantaine de lit occupés ,
Et 260 vides ? Alors ? Le maire il dit quoi ?

Occupe toi de composter tes déchets avant d'interpeller outrageusement Greg !

Signaler Répondre

avatar
galinette le 27/10/2020 à 13:57

Et la famille des transbahutes dans tous ça , ? personne n ' y a pensé ? Hopital Desgenette à lyon , une soixantaine de lit occupés ,
Et 260 vides ? Alors ? Le maire il dit quoi ?

Signaler Répondre

avatar
Pourquoi le 27/10/2020 à 12:45

Les cliniques privées de Rhone Alpes sont pleines aussi ? Pourquoi n'y a-t-il pas un lien entre public et privé pour de tels cas ? Il me semble que c'est ce qui avait déjà été reproché au printemps.

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.