Un étudiant de Lyon 3 entre la vie et la mort après s'être défenestré du quatrième étage

Un étudiant de Lyon 3 entre la vie et la mort après s'être défenestré du quatrième étage
LyonMag

Un étudiant en master de Droit à l’université Lyon 3 s’est jeté par la fenêtre du quatrième étage d'une résidence universitaire du Crous.

Un nouveau drame frappe encore les étudiants lyonnais. Dans la nuit de vendredi à samedi, un étudiant en master de Droit s’est jeté par la fenêtre du quatrième étage d'une résidence universitaire du Crous. Ce dimanche, le pronostic vital de l’étudiant est engagé. Le jeune homme se trouve entre la vie et la mort.

Un geste qui rappelle bien évidemment celui d’Anas Kournif qui s’était immolé devant le Crous en 2019.

Dans un mail diffusé en interne, que nous nous sommes procuré, le président de l'université Eric Carpano informe qu’une cellule psychologique sera mise en place à partir de ce lundi ainsi qu’un numéro vert.

Actuellement, le monde universitaire traverse une crise importante à cause de la situation sanitaire. De nombreux jeunes sont dans une grande précarité, beaucoup ont perdu leur emploi étudiant. Les cours ne peuvent également plus être assurés à 100% en présentiel. "La fermeture des universités, les cours à distance, l’arrêt des activités sportives, culturelles et festives ont favorisé l’isolement et la détresse psychologique. La situation économique a précipité les plus fragiles dans la précarité. Un drame humain se joue que nous ne devons pas occulter", peut-on lire dans ce mail interne de Lyon 3.

Le doyen de l'université a également réagi sur ses réseaux sociaux : "Un étudiant de master de Droit à Lyon 3 s’est jeté hier par la fenêtre du 4e étage de sa résidence universitaire. Son pronostic vital est engagé. Nous sommes bouleversés et l’entourons de nos pensées. Les raisons de ce geste sont à déterminer. Mais la fermeture des amphis fragilise", a écrit Hervé de Gaudemar dans un tweet.

En début de soirée ce dimanche, le Crous de Lyon, le rectorat et l'université Lyon 3 ont réagi dans un communiqué commun. "Olivier Dugrip, recteur de la région académique Auvergne Rhône Alpes, recteur de l’académie de Lyon, Gabriele Fioni, recteur délégué à l’ESRI, Éric Carpano, président de l’Université Jean Moulin Lyon 3, Christian Chazal, directeur général du Crous de Lyon, souhaitent exprimer tout leur soutien à sa famille et à ses proches et témoigner leur solidarité à l’ensemble de la communauté universitaire touchée par cet événement", peut-on lire.

Ce communiqué précise qu'une enquête a été ouverte.

Tags :

lyon 3

etudiants

44 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
lol le 13/01/2021 à 08:25
kikou a écrit le 11/01/2021 à 07h55

Salut. Je suis de ton avis ..... Trouves-tu normal que nous, étudiants devions payer la fac et tous les à côtés, alors qu'aucun ouvriers, cadres, ne paient pour aller bosser, n'est-ce pas là de la descrimination, alors que nous sommes l'avenir ?

Etudiant on apprend, on s’imprègne du savoir de quelqu'un d'autre. Au travail on rend, on redonne cette plus-value. Normal qu'on soit payé pour l'un, pas pour l'autre.

Signaler Répondre

avatar
kikou le 12/01/2021 à 08:48
Observatoire Lyonnais a écrit le 11/01/2021 à 22h38

Un statut de l'étudiant s'impose. L'Etat doit couvrir de plus en plus les notes de frais d'une grande partie de la population en âge de faire des études supérieures (type système scandinave).

EXACTEMENT. Et pas seulement la prise en charge financière de l'étudiant, mais aussi, dès le CP, la redistributions des heures de cours quotidienne, comme en Suède.

Signaler Répondre

avatar
Observatoire Lyonnais le 11/01/2021 à 22:38

Un statut de l'étudiant s'impose. L'Etat doit couvrir de plus en plus les notes de frais d'une grande partie de la population en âge de faire des études supérieures (type système scandinave).

Signaler Répondre

avatar
Zig le 11/01/2021 à 22:02
kikou a écrit le 11/01/2021 à 20h41

Pensez ce que vous voulez, je suis libre de dire ce que je pense.. Vous me faites bien rire, à l'heure actuelle, où trouve t-on du boulot ? Je ne parle pas pour moi, mes parents ont ce qu'il faut pour que je puisse étudier, je pense aux fils de classe moyenne et petite, quoi que je n'aime pas ces termes, ces jeunes là doivent pouvoir étudier. Je te parle de fac je te parle pas de contrats en alternance, et quand vous me parlez d' EXPERIENCE en sortie BTS, je me marre, vous êtes la meilleure des meilleures, après vous on tire le rideau

Oú t'a vu que les fils de classes "moyennes et petites" ne pouvaient pas étudier ?

On en voit tous les jours des 100énes en BTS/DUT/Licence pro (ou non)...

Oú t'a vu qu'un jeune en alternance en BAC+2 ne trouvait pas de boulot parce qu'il manque d'expérience ?
C'est sur, il n'a pas l'expérience d'un senior, mais il y a encore, en France, beaucoup d'entreprises qui tournent et qui embauchent des JEUNES BAC+2 car justement il y a des formations de ce niveau parfaitement adaptables aux besoins des employeurs.

Signaler Répondre

avatar
kikou le 11/01/2021 à 20:41
Aurora a écrit le 11/01/2021 à 10h27

Alors là on tient le pompon…

la différence entre un ouvrier et un étudiant, mon cher, et qu'il y en a un qui rapporte du fric et l'autre non.

Et si tu veux vraiment gagné des sous et te former, les contrats d'alternance, ça existe.
J'ai pas payé mon école, payée 80% du SMIC pendant 2ans, formée en même temps, avec un BTS à la sortie. Et comme j'avais de l'expérience, j'ai trouvé un poste direct après.

Mais ça sous-entendu de se sortir les doigts...

Pensez ce que vous voulez, je suis libre de dire ce que je pense.. Vous me faites bien rire, à l'heure actuelle, où trouve t-on du boulot ? Je ne parle pas pour moi, mes parents ont ce qu'il faut pour que je puisse étudier, je pense aux fils de classe moyenne et petite, quoi que je n'aime pas ces termes, ces jeunes là doivent pouvoir étudier. Je te parle de fac je te parle pas de contrats en alternance, et quand vous me parlez d' EXPERIENCE en sortie BTS, je me marre, vous êtes la meilleure des meilleures, après vous on tire le rideau

Signaler Répondre

avatar
Zig le 11/01/2021 à 19:10
kikou a écrit le 11/01/2021 à 15h34

J'ai fait une erreur je voulais parler d'inscruiption à la fac, ce qui ne remet pas en cause le reste de mon commentaire. Merci ne m'avoir fait part de mon erreur.

Inscription à la fac, 170 euros pour les non boursiers.

Signaler Répondre

avatar
Attention !! le 11/01/2021 à 18:12

Il est très dangereux et particulièrement dégueulasse, d'associer le geste terrible de ce gône aux difficultés rencontrées par des étudiants.

Seuls des manipulateurs engagés politiquement, tentent d'utiliser pour récupérer le geste de ce pauvre gône.

Donc ne tombez pas dans le panneau.

Comme bon nombre de personnes en France, des étudiants vivent très très mal, cette période maudite.

Comme le souligne un étudiant dans un article du Progrès, il reçoit beaucoup de témoignages alarmant d'autres étudiants.

Notre système médical, et sa branche psy est totalement saturé. Avoir un RDV rapidement, ne relève même pas du miracle !

Non, c'est dramatique pour ces jeunes et moins jeunes qui, sont des victimes collatérales du covid et de sa gestion par la macronie.

Alors j'imagine que comme moi, nous sommes nombreux a vouloir venir en aide a toutes ces personnes.
Mais comment faire en dehors de ces fichus réseaux sociaux ???
Ils créent, une barrière invisible entre des êtres humains.

Si quelqu'un peut des infos concrètes, je suis preneur !!

Merci par avance.

https://www.leprogres.fr/faits-divers-justice/2021/01/11/le-cri-de-detresse-d-un-etudiant-lyonnais-apres-la-defenestration-d-un-de-ses-camarades-la-doua-villeurbanne

Signaler Répondre

avatar
Preston le 11/01/2021 à 16:12
kikou a écrit le 11/01/2021 à 07h55

Salut. Je suis de ton avis ..... Trouves-tu normal que nous, étudiants devions payer la fac et tous les à côtés, alors qu'aucun ouvriers, cadres, ne paient pour aller bosser, n'est-ce pas là de la descrimination, alors que nous sommes l'avenir ?

Oui il est tout à fait normal :
Quand vous travaillez, vous participez à créer de la richesse
Quand vous étudiez : non mais dans l'avenir : oui. C'est pourquoi l'état investit sur chaque étudiant. Frais de santé, aides divers, prise en charge d'une grosse partie de l'école (de la maternelle jusqu'au plus hautes études". Certes pas toutes les écoles, mais le plus grosse partie de votre éducation à été prise en charge.

L'état investit des milliers d'euros pour chaque enfant et ce dès la maternelle. Il est tout à fait normal que l'état ne donne pas un salaire pour aller à l'école. Il est investit sur vous pour qu'en suite vous puissiez générer, participer à créer des richesses

Signaler Répondre

avatar
kikou le 11/01/2021 à 15:34
Bonjour a écrit le 11/01/2021 à 11h02

Vous rigolez j’espère. Vos chères études sont financées par ceux qui bossent grâce à leurs impôts. Comme avant, nos parents et grands parents l’ont fait pour nous.
Pour cet étudiant, attendons les résultats de l’enquête car j’ai lu un témoignage assez troublant

J'ai fait une erreur je voulais parler d'inscruiption à la fac, ce qui ne remet pas en cause le reste de mon commentaire. Merci ne m'avoir fait part de mon erreur.

Signaler Répondre

avatar
bad trip le 11/01/2021 à 12:34

4eme année fallait y arriver !!! pk tout gacher monsieur en esperant que vous vous en sortiez

Signaler Répondre

avatar
Bonjour le 11/01/2021 à 11:02
kikou a écrit le 11/01/2021 à 07h55

Salut. Je suis de ton avis ..... Trouves-tu normal que nous, étudiants devions payer la fac et tous les à côtés, alors qu'aucun ouvriers, cadres, ne paient pour aller bosser, n'est-ce pas là de la descrimination, alors que nous sommes l'avenir ?

Vous rigolez j’espère. Vos chères études sont financées par ceux qui bossent grâce à leurs impôts. Comme avant, nos parents et grands parents l’ont fait pour nous.
Pour cet étudiant, attendons les résultats de l’enquête car j’ai lu un témoignage assez troublant

Signaler Répondre

avatar
bbange le 11/01/2021 à 10:51

Les gens mettent tout sur le compte du covid,

Il a bon dos le covid lol

Signaler Répondre

avatar
Aurora le 11/01/2021 à 10:27
kikou a écrit le 11/01/2021 à 07h55

Salut. Je suis de ton avis ..... Trouves-tu normal que nous, étudiants devions payer la fac et tous les à côtés, alors qu'aucun ouvriers, cadres, ne paient pour aller bosser, n'est-ce pas là de la descrimination, alors que nous sommes l'avenir ?

Alors là on tient le pompon…

la différence entre un ouvrier et un étudiant, mon cher, et qu'il y en a un qui rapporte du fric et l'autre non.

Et si tu veux vraiment gagné des sous et te former, les contrats d'alternance, ça existe.
J'ai pas payé mon école, payée 80% du SMIC pendant 2ans, formée en même temps, avec un BTS à la sortie. Et comme j'avais de l'expérience, j'ai trouvé un poste direct après.

Mais ça sous-entendu de se sortir les doigts...

Signaler Répondre

avatar
mouais le 11/01/2021 à 10:05

Beaucoup de filières étudiantes qui servent juste à stocker des jeunes et faire baisser le chômage, des jeunes un peu niais à qui on a fait croire que tout est facile, des étudiants qui préfèrent la console la picole et les petards aux leçons : étudiant c’est pas évident en ce moment sans une grosse volonté.

Signaler Répondre

avatar
La prévention, c'est important le 11/01/2021 à 09:28

Bonjour,

le traitement médiatique sensationnaliste n'est pas approprié lorsque l'on parle de quelqu'un qui a tenté de se donner la mort.

mour les prochaines fois, quelques conseils pour aider à écrire les articles se trouvent ici : https://papageno-suicide.com/journaliste/ . ces éléments sont importants dans le traitement d'un potentiel suicide dans les médias, afin d'éviter l'effet de contagion suicidaire, bien réel et dramatique.

"Le traitement médiatique du suicide est loin d’être aisé et les les journalistes se disent souvent démunis quant à la façon de l’appréhender. De plus, l’actualité en matière de recherche scientifique met en évidence que, dans certaines circonstances, les mots pour décrire le suicide peuvent s’avérer délétères. Comment expliquer cet impact ? Quelles précautions prendre ? Sans entraver l’indépendance du journaliste, les ressources suivantes aideront à limiter au maximum le risque d’incitation suicidaire."

bonne journée à vous.

Signaler Répondre

avatar
Je saute le 11/01/2021 à 08:54
Sandye a écrit le 11/01/2021 à 05h54

Mdr , ça te passera ...

Ces jeunes ne savent plus quoi inventer pour se faire remarquer !!

Signaler Répondre

avatar
kikou le 11/01/2021 à 08:13

Lyonmag Où est mon commentaire sur le pseudo BELEHFOUMOUK !!!

Signaler Répondre

avatar
kikou le 11/01/2021 à 07:55
Etudiant lyonnais a écrit le 10/01/2021 à 14h29

Bonjour,

une aide financière pour TOUS les étudiants me paraît évidente. Un accompagnement psychologique poussé : c'est à l'Etat d'organiser ça, il faut que des personnes viennent vers les étudiants et pas l'inverse avec leurs numéros verts bidons.

Et enfin, il faudrait revoir les modalités d'apprentissage. Je pense surtout aux étudiants en école spécialisée (500 000 étudiants en France), qui payent chers un cursus censé apporter du concret et qui se retrouvent perdus à suivre des cours "techniques" à distance.

C'est malheureusement beaucoup trop tard pour agir à ce niveau là.

Salut. Je suis de ton avis ..... Trouves-tu normal que nous, étudiants devions payer la fac et tous les à côtés, alors qu'aucun ouvriers, cadres, ne paient pour aller bosser, n'est-ce pas là de la descrimination, alors que nous sommes l'avenir ?

Signaler Répondre

avatar
Maktoub 7 le 11/01/2021 à 07:00
Raconter la vérité a écrit le 10/01/2021 à 18h10

Les gens ici sont plus émus par le destin des proprios des boîtes des nuits que celui des jeunes personnes dont l'avenir est sérieusement en péril.

On est pas près d'oublier ces dernières périodes , de 2020 et 2021, car pour l 'instant , le pays s 'enfonce de plus en plus dans la glue sanitaire ; jusqu'où ?
Seul Dieu le sait .....

Signaler Répondre

avatar
Sandye le 11/01/2021 à 05:54
Force mentale a écrit le 10/01/2021 à 15h14

Il faudrait apprendre à être fort dans la vie...si on se jetait tous par la fenêtre,à la moindre difficulté !!!!!!paix à ton âme jeune homme .

Mdr , ça te passera ...

Signaler Répondre

avatar
sauron le 10/01/2021 à 22:50

Paix à son âme

Signaler Répondre

avatar
À suivre le 10/01/2021 à 21:31
précisions a écrit le 10/01/2021 à 17h38

l’article du Figaro donne plus de détails..... je ne pense pas qu’on crie et qu’on renverse des meubles avant de sauter par la fenêtre à cause de sa précarité .... affaire à suivre ! "Lyon : un étudiant se jette par la fenêtre de sa résidence universitaire" : https://www.lefigaro.fr/faits-divers/lyon-un-etudiant-se-jette-par-la-fenetre-de-sa-residence-universitaire-20210110

Du 5ème et non du 4ème.

Affaire à éclaircir effectivement, pour éviter les mals entendus et polemiques, évitez les suppositions.

Signaler Répondre

avatar
Mania le 10/01/2021 à 19:11

Le gouvernement n'en parle jamais, les etudiants avaient le droit à la prime de Noël , avec toutes les distributions que fait le gouvernement pas une fois il a pensé aux étudiants, le gouvernement est responsable des drames des étudiants toutes mes pensées à sa famille j'espère qu'il va s'en sortir.

Signaler Répondre

avatar
kikou le 10/01/2021 à 18:58

Car que faire du fric quand on ne peut pas l'utiliser, mais il est vrai aussi, que plutôt d'accorder des aides sociales à des parasites de la société, tel que les transports en commun gratuits, je pense que les étudiants, les vrais, devraient avoir cette gratuité, car nous sommes l'avenir du pays. Nous payons pour étudier, je ne connais pas d'ouvriers qui le font pour trimer, c'est une incohérence et encore moins les migrants qui ne font rien pour la nation. Pas besoin d'associations pour cele, elle existe déjà: l ETAT, car dans les facs il n'y a pas que les filles et files de riches, de bourgeois, il y a des enfants moins bien entourés financièrement.

Signaler Répondre

avatar
Raconter la vérité le 10/01/2021 à 18:10
lagazet a écrit le 10/01/2021 à 13h44

Que dire dans de telles circonstances ? Nos étudiants ne sont vraiment pas encadrés , ni soutenus ni épaules comme certains commerçants. ..

Les gens ici sont plus émus par le destin des proprios des boîtes des nuits que celui des jeunes personnes dont l'avenir est sérieusement en péril.

Signaler Répondre

avatar
Real le 10/01/2021 à 17:58
MarreDesOInsOIns a écrit le 10/01/2021 à 17h16

Beaucoup de gens idiots ici

On ne connait même pas la cause de ce geste mais la plupart mette ça sur le dos du contexte actuel.

Savez-vous qu'il y avait déjà des gens de tout âge qui se suicidait ou essayait de suicider avant la covid ?

Il y a plein de gens qui ne sont pas bien dans leur tête sans lien avec la COVID ou la politique ou etc... Et tout autant qui ne sont pas assez solide psychologiquement par rapport à certaines difficultés de la vie.
C'est comme ça, c'est tout.

Arrêter de faire les pleureuses et de ne faire que d'appeler à l'aide au gouvernement. Si ça ne vous plait pas de voir ce genre de choses arriver, alors au lieu de commenter l'actualité, bouger votre cul et aller sur le terrain, intégrer ou monter des asso, bref, soyez actif plutôt que commentateur et pleurnicheur.

Quel salaud tu fais. Beaucoup d'ordures vont tenter de banaliser la détresse actuelle des étudiants.

Signaler Répondre

avatar
Belehfoumouk le 10/01/2021 à 17:45
Christophe69 a écrit le 10/01/2021 à 16h29

Comment est-il possible d'être aussi crétin ?
Vous avez un don !

Viens me le dire en face,et tu verras comment toi aussi t es un fragile

Signaler Répondre

avatar
précisions le 10/01/2021 à 17:38

l’article du Figaro donne plus de détails..... je ne pense pas qu’on crie et qu’on renverse des meubles avant de sauter par la fenêtre à cause de sa précarité .... affaire à suivre ! "Lyon : un étudiant se jette par la fenêtre de sa résidence universitaire" : https://www.lefigaro.fr/faits-divers/lyon-un-etudiant-se-jette-par-la-fenetre-de-sa-residence-universitaire-20210110

Signaler Répondre

avatar
Faites ce que vous pourrez. le 10/01/2021 à 17:26
Realiste a écrit le 10/01/2021 à 16h30

Triste comment peut-on les aider ?

Comment aider ceux qui souffrent intérieurement ?

Si je peut me permettre, quelques conseils.

Tout d'abord, commencez par vous enquérir des personnes qui sont autour de vous.
Parlez avec eux, soyez présent pour eux.

Essayez d'identifier ceux qui on le plus besoin de présence, d'aide.
Faites ce que vous pourrez, ce sera déjà beaucoup.

La bienveillance, ce n'est pas une question d'argent.
La bienveillance, c'est être humaniste.

Prenez soin de vous.

Signaler Répondre

avatar
MarreDesOInsOIns le 10/01/2021 à 17:16

Beaucoup de gens idiots ici

On ne connait même pas la cause de ce geste mais la plupart mette ça sur le dos du contexte actuel.

Savez-vous qu'il y avait déjà des gens de tout âge qui se suicidait ou essayait de suicider avant la covid ?

Il y a plein de gens qui ne sont pas bien dans leur tête sans lien avec la COVID ou la politique ou etc... Et tout autant qui ne sont pas assez solide psychologiquement par rapport à certaines difficultés de la vie.
C'est comme ça, c'est tout.

Arrêter de faire les pleureuses et de ne faire que d'appeler à l'aide au gouvernement. Si ça ne vous plait pas de voir ce genre de choses arriver, alors au lieu de commenter l'actualité, bouger votre cul et aller sur le terrain, intégrer ou monter des asso, bref, soyez actif plutôt que commentateur et pleurnicheur.

Signaler Répondre

avatar
Realiste le 10/01/2021 à 16:30

Triste comment peut-on les aider ?

Signaler Répondre

avatar
Christophe69 le 10/01/2021 à 16:29
Force mentale a écrit le 10/01/2021 à 15h14

Il faudrait apprendre à être fort dans la vie...si on se jetait tous par la fenêtre,à la moindre difficulté !!!!!!paix à ton âme jeune homme .

Comment est-il possible d'être aussi crétin ?
Vous avez un don !

Signaler Répondre

avatar
Amen le 10/01/2021 à 16:11
Terrifiant a écrit le 10/01/2021 à 15h31

Cette periode est terrifiante.

Mon Dieu, Marie, sainte Marie mère de Dieu venez en aide à ce gone.
Sauvez le.

Venez en aide à tous ceux qui n'en peuvent plus de souffrir et qui commettent l'irréparable.

AMEN !!!!

Signaler Répondre

avatar
mirou69 le 10/01/2021 à 15:44

Pourvu qu’il survive à cet acte de désespoir. La médecine fait parfois des miracles.

Signaler Répondre

avatar
luc le 10/01/2021 à 15:41

Force aux étudiants ; courage; n'hesiter pas a consulté, demander de l'aide; il faut survivre comme si vous croquez une pomme à pleine dents; je lui souhaite de s'en sortir.

Signaler Répondre

avatar
Terrifiant le 10/01/2021 à 15:31

Cette periode est terrifiante.

Mon Dieu, Marie, sainte Marie mère de Dieu venez en aide à ce gone.
Sauvez le.

Venez en aide à tous ceux qui n'en peuvent plus de souffrir et qui commettent l'irréparable.

Signaler Répondre

avatar
Force mentale le 10/01/2021 à 15:14

Il faudrait apprendre à être fort dans la vie...si on se jetait tous par la fenêtre,à la moindre difficulté !!!!!!paix à ton âme jeune homme .

Signaler Répondre

avatar
aud69 le 10/01/2021 à 14:47

C’est dramatique ! Plus de vie social et bien souvent Job étudiant inexistant avec cette période de merde!!! ON VEUT VIVRE NORMALEMENT COVID OU PAS COVID

Signaler Répondre

avatar
Etudiant lyonnais le 10/01/2021 à 14:29
Chimères a écrit le 10/01/2021 à 14h02

Bonjour,
Faire quoi, par exemple ?
Une aide financière, je veux bien, plutôt que de favoriser les entreprises millionnaires non vertueuses. Mais les mesures de prévention sont les mêmes pour tous car nous sommes tous interdépendants. Il n’y a pas de solution magique de ce côté là.
L’isolement, la détresse psychologique, est-ce vraiment du ressort de l’administration ? Ou bien cela relève-t-il de votre propre attention et solidarité ?
Peut-on tout attendre de l’Etat ?

Pensées pour ce jeune, étudiant ou pas, et pour ses proches. Souhaitons qu’il se rétablisse avec le moins de traces possible. Nos médecins sont capables de prouesses.

Bonjour,

une aide financière pour TOUS les étudiants me paraît évidente. Un accompagnement psychologique poussé : c'est à l'Etat d'organiser ça, il faut que des personnes viennent vers les étudiants et pas l'inverse avec leurs numéros verts bidons.

Et enfin, il faudrait revoir les modalités d'apprentissage. Je pense surtout aux étudiants en école spécialisée (500 000 étudiants en France), qui payent chers un cursus censé apporter du concret et qui se retrouvent perdus à suivre des cours "techniques" à distance.

C'est malheureusement beaucoup trop tard pour agir à ce niveau là.

Signaler Répondre

avatar
Peut être le 10/01/2021 à 14:06

Vous tirez un peu rapidement les conclusions de son geste qui vous dit qu'il n'avait pas d'autres problèmes qui n'avaient rien à voir avec l'université ?.

Signaler Répondre

avatar
pierrot69vl le 10/01/2021 à 14:04

triste à en pleurer , il faut aider nos étudiants à se refaire, la période est trop dure pour eux surtout

Signaler Répondre

avatar
Chimères le 10/01/2021 à 14:02
Etudiant lyonnais a écrit le 10/01/2021 à 13h42

Ça devait arriver, ça ne pouvait pas ne pas arriver. Les responsables sont au gouvernement. S’il vous plaît la presse, faites quelque chose puisque eux en sont incapables !

Bonjour,
Faire quoi, par exemple ?
Une aide financière, je veux bien, plutôt que de favoriser les entreprises millionnaires non vertueuses. Mais les mesures de prévention sont les mêmes pour tous car nous sommes tous interdépendants. Il n’y a pas de solution magique de ce côté là.
L’isolement, la détresse psychologique, est-ce vraiment du ressort de l’administration ? Ou bien cela relève-t-il de votre propre attention et solidarité ?
Peut-on tout attendre de l’Etat ?

Pensées pour ce jeune, étudiant ou pas, et pour ses proches. Souhaitons qu’il se rétablisse avec le moins de traces possible. Nos médecins sont capables de prouesses.

Signaler Répondre

avatar
lagazet le 10/01/2021 à 13:44

Que dire dans de telles circonstances ? Nos étudiants ne sont vraiment pas encadrés , ni soutenus ni épaules comme certains commerçants. ..

Signaler Répondre

avatar
Etudiant lyonnais le 10/01/2021 à 13:42

Ça devait arriver, ça ne pouvait pas ne pas arriver. Les responsables sont au gouvernement. S’il vous plaît la presse, faites quelque chose puisque eux en sont incapables !

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.