Centre de vaccination de Gerland : "il aurait été anormal de voir des files d'attente dehors"

Centre de vaccination de Gerland : "il aurait été anormal de voir des files d'attente dehors"
Lyonmag.com

"Vous vous êtes fait vacciner ? Ca va ? Hé bien bravo !".

Au centre de vaccination du Palais des Sports de Gerland, Georgette, 91 ans, est venue accompagnée de sa fille pour recevoir sa première dose de vaccin anti-Covid-19 ce mardi midi. Et c'est sous l'œil de Grégory Doucet, le maire de Lyon, de Pascal Mailhos, le préfet du Rhône ou encore de Jean-Yves Grall, le directeur régional de l'ARS que la nonagénaire a effectué ce parcours médical.

Depuis vendredi, toutes les personnes de plus de 75 ans peuvent venir se faire vacciner à Lyon. Et devant le Palais des Sports de Gerland, il n'y a pas foule "preuve que la logistique est bonne", a affirmé Grégory Doucet. "Le fait que ce soit aéré, qu'il n'y ait pas de file d'attente, ça crée la confiance. Une trop longue file d'attente serait angoissante, anxiogène", a insisté le maire écologiste de Lyon.

"Ce qui aurait été anormal, ça aurait été de voir des longues files d'attente. Les gens ont pris rendez-vous, viennent à l'heure donnée. Il n'y a personne qui attend, et c'est signe d'une bonne organisation", a abondé Jean-Yves Grall, le directeur de l'ARS Auvergne-Rhône-Alpes.

Chaque semaine, 17 000 doses de vaccins environ sont administrées à Lyon, dont la plupart au vaccinodrome de Gerland, qui représente "l'équivalent de trois centres de vaccination classiques", a précisé le maire de Lyon. Mais ce rythme de croisière est justifié, selon Jean-Yves Grall : "C'est toute une logistique qui est liée à la caractéristique même du vaccin, qui est un vaccin qui a une chaine de froid à tenir. Ca nous oblige à faire très attention, car au-delà de la température de moins 80 degrés nécessitant une décongélation, ce sont des flacons multi-doses qui sont difficiles à manier".

Les vaccins, livrés tous les jours à Gerland, sont stockés dans des frigos fermés à clé, puis sortis au fur et à mesure de l'arrivée des patients. Ces derniers sont d'abord pris en charge dans une zone d'accueil où ils doivent remplir un questionnaire de santé. Puis une consultation médicale est réalisée si nécessaire. Vient le moment de la piqûre, "qui ne fait pas mal du tout", à en croire Georgette. Les personnes vaccinées doivent ensuite attendre une quinzaine de minutes dans une zone "post-vaccin", afin de surveiller les risques d'allergie, avant un ultime entretien, pour prendre rendez-vous pour la deuxième injection notamment. Un parcours qui dure une trentaine de minutes pour les 550 personnes convoquées chaque jour.

Trois jours après le début de la vaccination, tous les rendez-vous ont déjà été pris d'assaut. Plus aucun créneau n'est disponible à ce jour sur la plateforme Doctolib pour les premières injections. A ce stade, 8 000 personnes sont vaccinées chaque jour dans la région. L'objectif est d'atteindre les 110 000 vaccinations d'ici la fin du mois.

27 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
Diversion le 20/01/2021 à 20:24
Ya KA a écrit le 20/01/2021 à 13h21

la patience devenue une "insulte à l'intelligence" en utilisant des conditions géo-économiques et géopolitiques" , c'est de l'incantation Développez vos propositions ....

C’est vous qui ne savez pas lire. Ce n’est pas la patience qui est un problème, c’est une stratégie reposant essentiellement sur des vaccins dont le développement (pour ceux à venir) et la production prennent objectivement du temps en plus d’être soumis à des enjeux économiques et politiques à l’échelle mondiale. D’où les difficultés observées actuellement. C’est ces dernières que je commentais en disant qu’on ne pouvait évidemment pas se satisfaire de la situation. Ce n’est pas de ma faute si vous n’êtes pas au fait de ces différentes informations.
Il faudrait viser l’extinction et non jouer au yoyo avec les nerfs de tout le monde. Pour cela, en passer par un reconfinement strict de probablement 8 semaines, une fermeture des frontières, l’organisation du ravitaillement en produits essentiels, de l’éducation, des soins...
Ensuite, une sortie de confinement rationnelle et pas le grand ratage de la dernière fois : dépistages systématiques réguliers, isolement des cas positifs dans des lieux ad hoc avec un accompagnement, prise de température à l’entrée des lieux publics, plan de vaccination non erratique comme à l’heure actuelle...
Les conséquences de tous ordres seraient moins dramatiques que celles du trompe l’œil économique auquel joue le gouvernement.

Signaler Répondre

avatar
Rasle bol 69 le 20/01/2021 à 13:41

"Ce qui aurait été anormal, ça aurait été de voir des longues files d'attente", impossible même vu le très faible nombre de rendez-vous donnés chaque jour. Du coup les gens qui veulent se faire vacciner ont les plus grandes difficultés à le faire.

Signaler Répondre

avatar
Ya KA le 20/01/2021 à 13:21
Diversion a écrit le 20/01/2021 à 12h45

Et vous appelez ça de l’efficacité face à une urgence sanitaire ?
Faire reposer l’essentiel sur le vaccin, dans les conditions géo-économiques et géopolitiques actuelles, c’est une insulte à l’intelligence et la condamnation à un looooong tunnel dont certains ne se relèveront pas.

la patience devenue une "insulte à l'intelligence" en utilisant des conditions géo-économiques et géopolitiques" , c'est de l'incantation Développez vos propositions ....

Signaler Répondre

avatar
Diversion le 20/01/2021 à 12:45
Larutap a écrit le 20/01/2021 à 11h02

un peu de patience ....en consultant régulièrement ...les places se libérent

Et vous appelez ça de l’efficacité face à une urgence sanitaire ?
Faire reposer l’essentiel sur le vaccin, dans les conditions géo-économiques et géopolitiques actuelles, c’est une insulte à l’intelligence et la condamnation à un looooong tunnel dont certains ne se relèveront pas.

Signaler Répondre

avatar
Larutap le 20/01/2021 à 11:05
Maumo le CROIX ROUSSIEN a écrit le 19/01/2021 à 16h06

Je crois que l'on vaccine a l'hôpital de la Croix rousse et a la Clinique Protestante , ma fille a téléphonée pour moi 86 ans , ily a plu s de place actuellement

Il y avait encore des places lundi ! patience , c'est la vertu des anciens et des anciennes

Signaler Répondre

avatar
Larutap le 20/01/2021 à 11:04
lagazet a écrit le 19/01/2021 à 15h27

Que deviennent tous les gens , qui ont dû être rayés , car insuffisance de vaccins pour eux ? ils ne sont pas prêts à se réinscrire de nouveau , car trop dégoûtés par ce manque d ' organisation , c'est révoltant. .

personne n'a été rayée ....chacun son tour ....ce n'est pas un manque d'organisation , au contraire ....il faut réguler ...

Signaler Répondre

avatar
Larutap le 20/01/2021 à 11:02
surprise a écrit le 20/01/2021 à 09h32

Comment allez vous augmenter le nombre de vaccinés chaque jour puisque depuis une semaine il est impossible de prendre RV. Les autorités sont satisfaites tant mieux pour elles. Ce serait mieux si les plus de 75 ans pouvaient s’inscrire. Pourquoi est il impossible de s’inscrire même pour février ou mars.

un peu de patience ....en consultant régulièrement ...les places se libérent

Signaler Répondre

avatar
BF le 20/01/2021 à 09:48

Enfin des nouvelles positives

Signaler Répondre

avatar
surprise le 20/01/2021 à 09:32

Comment allez vous augmenter le nombre de vaccinés chaque jour puisque depuis une semaine il est impossible de prendre RV. Les autorités sont satisfaites tant mieux pour elles. Ce serait mieux si les plus de 75 ans pouvaient s’inscrire. Pourquoi est il impossible de s’inscrire même pour février ou mars.

Signaler Répondre

avatar
Cri le 20/01/2021 à 07:19

Impossible d’avoir quelqu’un avec les numéros téléphoniques indiqués les lignes sont sans cesse occupées quelle organisation ... E t tout nos représentants Maire, Préfet etc sont satisfaits... Pour eux aucun problème tout sera effectué en priorité.

Signaler Répondre

avatar
Dites la vérité ! le 20/01/2021 à 06:33
Jean-François G. a écrit le 19/01/2021 à 17h11

Personnellement les retards de livraison des vaccins et les cafouillages divers que l'on connait depuis le début de cette crise ne me dérangent pas trop car ils contribuent à augmenter le recul nécessaire qui permet aux gens avisés de ne pas se ruer sur un vaccin sans avoir la certitude que ses bienfaits sont plus importants que ses éventuels problèmes.
Le peu d'empressement de nos élus confirme qu'eux aussi sont de cet avis.
Autant pour la grippe je ne me suis pas posé de question autant pour celui là je suis prudent...ce qui ne veut pas dire que, par la suite, je n'y viendrai pas.

Pffff. Comment pouvez-vous avoir de la confiance aux 'dirigeants' comme Buzyn qui a sous-estimé la Covid-19 comme une grippette et qui ont découragé le port du masque au début de la pandémie ? Maintenant la pantalonnade continue avec l'Etat qui traîne ses pieds niveau vaccins seulement pour défendre un intérêt français, Sanofi...

Signaler Répondre

avatar
AH BON ? le 20/01/2021 à 05:59

C'est normal,;il n'y a pas de vaccins !

Signaler Répondre

avatar
Magique le 20/01/2021 à 04:38

« Le fait que ce soit aéré, qu'il n'y ait pas de file d'attente, ça crée la confiance. Une trop longue file d'attente serait angoissante, anxiogène", a insisté le maire écologiste de Lyon. »

Et il a ajouté : en revanche, dans les transports en commun, le manque d’aération, le contact des surfaces et la forte concentration de personnes (dont une partie porte des masques totalement inefficaces, d’autres sous le nez et d’autres mangent leur pain au chocolat en face de mamie) ne posent absolument aucun problème.

Signaler Répondre

avatar
Ah, ah ah... le 19/01/2021 à 23:04

Merci les cobayes !

Signaler Répondre

avatar
ChambreDeSaigneur le 19/01/2021 à 20:39

qui va vraiment se faire vacciner? Mes parents qui ont 71 et 74 ans ont eu le covid et s'en sont bien remis avec du repos. Ils ont été moins malades qu'avec la grippe au final.

Signaler Répondre

avatar
Effets secondaires en marchent. le 19/01/2021 à 19:02
Condoléances. a écrit le 19/01/2021 à 16h55

Vaccin ARN = aucun recul et si il y a des conséquences, elles seront catastrophiques. Donc, votre espérance de vie sera effectivement plus courte . J’ai eut le covid comme des milliers de personnes et je suis en très bonne santé aujourd’hui. Vous ne pourrez pas en dire autant bientôt , bonne chance ! Mdr.

Ils ont enfin , trouvé le vaccin pour remédier à la surpopulation mondiale , mdr.

Signaler Répondre

avatar
Logique le 19/01/2021 à 18:03

Pas de fille d'attente car pas grand monde compte se faire vacciner surtout pourquoi ne pas assumez que les gens n'ont pas confiance en se vaccin

Signaler Répondre

avatar
Jean-François G. le 19/01/2021 à 17:11

Personnellement les retards de livraison des vaccins et les cafouillages divers que l'on connait depuis le début de cette crise ne me dérangent pas trop car ils contribuent à augmenter le recul nécessaire qui permet aux gens avisés de ne pas se ruer sur un vaccin sans avoir la certitude que ses bienfaits sont plus importants que ses éventuels problèmes.
Le peu d'empressement de nos élus confirme qu'eux aussi sont de cet avis.
Autant pour la grippe je ne me suis pas posé de question autant pour celui là je suis prudent...ce qui ne veut pas dire que, par la suite, je n'y viendrai pas.

Signaler Répondre

avatar
FEFI le 19/01/2021 à 17:03

Je ne suis pas anti-vaccin, mais sans se précipiter plus place disponible et puis rien? Juste la queue du mickey pour les RV après cette semaine...

Signaler Répondre

avatar
Condoléances. le 19/01/2021 à 16:55
Ils sont ou les antivac a écrit le 19/01/2021 à 16h26

Ayé maintenant ceux qui étaient anti-vaccin viennent chouiner que ça va pas assez vite...
c'est pitoyable de râler pour le simple plaisir de râler.
Quelle énergie de perdu en râleries, j'espère qu'un jour une étude montrera que les râleurs ont une espérance de vie plus courte !

Vaccin ARN = aucun recul et si il y a des conséquences, elles seront catastrophiques. Donc, votre espérance de vie sera effectivement plus courte . J’ai eut le covid comme des milliers de personnes et je suis en très bonne santé aujourd’hui. Vous ne pourrez pas en dire autant bientôt , bonne chance ! Mdr.

Signaler Répondre

avatar
Anti vaccin génétiquement modifié. le 19/01/2021 à 16:52
Ils sont ou les antivac a écrit le 19/01/2021 à 16h26

Ayé maintenant ceux qui étaient anti-vaccin viennent chouiner que ça va pas assez vite...
c'est pitoyable de râler pour le simple plaisir de râler.
Quelle énergie de perdu en râleries, j'espère qu'un jour une étude montrera que les râleurs ont une espérance de vie plus courte !

Pas d’angoisses, si vous préférez le vaccin ARN dont personne sur cette terre ne peut vous garantir que vous n’aurez pas d’effets secondaires graves , puisqu’il n’a JAMAIS été testé sur des humains et personne n’a le recul nécessaire pour affirmer le contraire. Attendez plutôt le vaccin pasteur européen, il est plus sur .

Signaler Répondre

avatar
Emile le 19/01/2021 à 16:38
Ils sont ou les antivac a écrit le 19/01/2021 à 16h26

Ayé maintenant ceux qui étaient anti-vaccin viennent chouiner que ça va pas assez vite...
c'est pitoyable de râler pour le simple plaisir de râler.
Quelle énergie de perdu en râleries, j'espère qu'un jour une étude montrera que les râleurs ont une espérance de vie plus courte !

et à quoi es-tu occupé en écrivant ce commentaire ?

Signaler Répondre

avatar
Ils sont ou les antivac le 19/01/2021 à 16:26

Ayé maintenant ceux qui étaient anti-vaccin viennent chouiner que ça va pas assez vite...
c'est pitoyable de râler pour le simple plaisir de râler.
Quelle énergie de perdu en râleries, j'espère qu'un jour une étude montrera que les râleurs ont une espérance de vie plus courte !

Signaler Répondre

avatar
Maumo le CROIX ROUSSIEN le 19/01/2021 à 16:06

Je crois que l'on vaccine a l'hôpital de la Croix rousse et a la Clinique Protestante , ma fille a téléphonée pour moi 86 ans , ily a plu s de place actuellement

Signaler Répondre

avatar
Aboukam le magnifique le 19/01/2021 à 15:50

Personne ne veut se faire vacciner

Signaler Répondre

avatar
lagazet le 19/01/2021 à 15:27

Que deviennent tous les gens , qui ont dû être rayés , car insuffisance de vaccins pour eux ? ils ne sont pas prêts à se réinscrire de nouveau , car trop dégoûtés par ce manque d ' organisation , c'est révoltant. .

Signaler Répondre

avatar
lagazet le 19/01/2021 à 15:17

Ou sont ces vaccins fantômes ? Vite faire appel à à madame Mimi Mary.

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.