Réunion publique sur la piétonnisation de la Confluence : des élus écologistes convaincus mais peu convaincants

Réunion publique sur la piétonnisation de la Confluence : des élus écologistes convaincus mais peu convaincants

Lunaire. C’est ce qui définit le mieux la réunion publique organisée en visioconférence ce mercredi soir sur le projet de piétonnisation du cours Charlemagne dans le 2e arrondissement de Lyon au printemps.

"Des problèmes techniques" ont d’abord empêché plus de 100 participants à assister à l’évènement. En réalité, la SPL Lyon-Confluence n’avait pas anticipé que l’application Zoom restreigne automatiquement la jauge à ce nombre, au-delà il fallait payer.
Cet incident a en tout cas permis à Pierre Oliver, resté à quai derrière son ordinateur, d’enfourcher sa trottinette pour rejoindre les élus de la Ville et de la Métropole de Lyon pour siéger à leurs côtés. Le maire LR du 2e arrondissement allait jouer les trouble-fête, occasionnant des grands moments de gêne chez les animateurs du débat. Ou plutôt de l’absence de débat.

Car la plupart des participants l’ont remarqué : les questions "gênantes" ou du moins remettant en question le choix de piétonniser ou l’absence de concertation, n’ont été que rarement évoquées alors qu’elles fleurissaient sur le tchat.
Par contre, les questions sur la réouverture de la voûte Ouest de Perrache, très attendue par les cyclistes, sur l’accessibilité PMR du quartier ou sur le parking de Confluence "aspirateur à voitures", sur la plantation d’arbres sur la route et sur la possibilité de faire pousser de l’herbe sur l’esplanade François-Mitterrand avaient largement les faveurs des vice-présidents et adjoints Fabien Bagnon (Voirie), Valentin Lungenstrass (Mobilité), Laurence Boffet (Participation) et Chloë Vidal (Démocratie locale).

Quel impact cette piétonnisation du cours Charlemagne de la rue Montrochet au quai Antoine Riboud (au niveau de l’Hôtel de Région et du centre commercial Confluence donc) aura-t-elle sur la circulation automobile quai Perrache ? Valentin Lungenstrass se contentait d’expliquer les axes qu’il faudra emprunter.

Aux questions très politiques et orientées de Pierre Oliver, pas plus de réponses étaient apportées par les représentants de la majorité. Le maire du 2e demandait à Chloë Vidal comment avait été menée la concertation des salariés de la Confluence actuellement en télétravail. Gros moment de malaise. "Donc ce sont les militants écologistes qui vous ont répondu ?", osait l’élu LR. "On dérive un peu", coupait court Fabien Bagnon, qui répétait plusieurs fois qu’il ne voulait pas d’un débat politique ce mercredi soir. Comme lorsque Pierre Oliver le questionnait sur ce qui sera fait pour empêcher les rodéos sur le futur cours Charlemagne piétonnisé. Silence.

Dans le tchat, la colère montait. "Si c’est pour ne pas répondre aux questions préoccupantes, à quoi cela sert d’organiser une visioconférence?", se demandait un participant. "Franchement pourquoi on répond à des questions sur Uber et des poubelles mais pas aux questions essentielles ? C’est un sketch , non ?", poursuivait un autre. "Est-ce qu'on est à une réunion de présentation aux habitants ou une réunion de l'association La Ville à Vélo, franchement c'est bizarre cette présentation", concluait un troisième.

Place au calendrier du projet de piétonnisation. Une seconde réunion publique aura lieu en mars pour la "présentation du projet d’aménagement transitoire et des phases détaillées de concertation/évaluation". C’est d’ailleurs le mois prochain que la coupure du cours Charlemagne sera effective. En avril-juin, des ateliers thématiques sur le périmètre d’expérimentation, des murs d’expression et une observation participante seront mis en place. En juin 2021 sera menée une enquête de terrain auprès des habitants, salariés et visiteurs. Enfin, la Métropole prévoit une dernière réunion publique en septembre pour faire le bilan de cette expérimentation. On saura alors si elle est maintenue ou abandonnée.
"On va vivre cette expérimentation ensemble. C’est une véritable opportunité", se félicitait Fabien Bagnon en clôture de la réunion. Au regard des premières réactions, il faudra probablement attendre que les habitués du quartier jugent directement sur pièce pour être enfin convaincus. Ou pas.

23 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
Jolie Môme le 05/02/2021 à 07:17
Amok a écrit le 04/02/2021 à 07h04

Fondamentalement, je n’ai pas d’avis éclairé sur l’opportunité de piétonniser cette zone. Je n’habite pas le quartier mais j’y ai passé mon adolescence, je n’ai pas de bagnole et a priori, je préfère les zones piétonnes... Mais je respecte mes concitoyens. Et je m’inquiète des méthodes d’eelv ! Fausse évaluation objective et passage en force. Cette malhonnêteté, cette anti-scientificité et ce dogmatisme sont intellectuellement effrayants, et encore plus politiquement ! EELV, c’est le discrédit assuré pour toute l’écologie politique durant des décennies.

Je partage totalement votre avis !
Leurs façons d'agir s'est de la dictature !
Non seulement ils endettement notre ville sur dix ans mais pour conduire des projets compléments fou comme celui d'expérimenter la création de pâturages en ville !
Cordialement à vous . J.M

Signaler Répondre

avatar
Guignolesque le 05/02/2021 à 07:11

Eh ben....je vois que rien ne change au pays de Guignol

Signaler Répondre

avatar
Adieuconfluence... le 04/02/2021 à 13:20

@ bertrand Jaboulay Franchement vous etes serieux la en parlant de debat factuel techique et pragmatique ? Personne n’a repondu aux questions genantes donc ce n’est pas un debat : - quelle est la pertinence d’une experimentation dans une periode qui n’est pas representative de la vie du quartier ( teletravail extremement bien pratiqué dans le quartier, circulation moindre, gare de Perrache fonctionnant moins ...) ? - pourquoi le questionnaire de la metropole etait aussi oriente , qui a vraiment repondu, car peu d’habitants on pu le faire et a priori les commercants n’ont pas pu s’exprimer. - ou va t’on passer en cas d’accident ou de travaix sur les quais du rhone ? - quel sera l’impact sur les quais de la mullatiere ? poser ces question ne me paraissent pas faire preuve d’hostilite envers la majorité en place. La democratie participative c’est ecouter tout le monde et argumenter pour obtenir l’adhesion. La dès qu’une question etait derangeante on posait une question hors sujet sur les trotinettes , les velos cargo pu l’ouverture de l’acces pieton sous Perrache. C’est extrement maladroit de ne pas permettre à l’equipe municipale du 2ieme d’exposer son avis ( eux aussi ont ete elus ) . Cela demontre tout le dogmatisme de cette nouvelle metropole. si t’es pas EELV t’es forcement un facho pollueur. c’est triste et au antipotes de la tradition de consensus qui a longtemps caracterisé la politique lyonnaise.

Signaler Répondre

avatar
ALEXCommerc le 04/02/2021 à 12:29
Bertrand JABOULEY a écrit le 04/02/2021 à 11h48

Désolé Lyon Mag, mais je n’ai pas participé à la même réunion que vous hier soir. A moins que vous considériez que le but d’une réunion publique est de crier plus fort que l’autre ou de faire un « coup politique », pour faire le « buzz ». Telle n’est pas ma conception. Je suis ni un militant ecologiste, ni un partisan de la majorité. Mais pas plus un partisan du Maire du 2e. Ce qui me laisse une liberté de parole, comme certains spectateurs de ce mauvais spectacle d’hier entre le Maire du 2e et ses soutiens et d’autres favorables à la Majorité. Heureusement qu’ll y avait des personnes serieuses qui etaient là pour ecouter et poser des questions perinentes. Pour une fois que cette majorité n’aborde pas un sujet de manière dogmatique, qu’elle pose le débat purement factuel et technique, qu’elle fait preuve de pragmatisme... on ne va pas l’accuser à tort ! Toutes les questions n’ont pas encore reçu réponse ? Quoi de plus normal pour une PREMIERE réunion publique, qui permet de poser des questions, qui sera suivie d’autres réunions qui apporteront des reponses. Mais manifestement Lyon Mag et les contributeurs anonymes ne sont pas là pour obtenir des réponses, mais pour cogner.. La négation de la concertation.

Bertrand, je suis commerçant à Lyon 2ème, boulanger pour être plus précis, les commerçants du confluent et du cours charlemagne dont je fais pas parti mais que je connais bien sont "hyper content" de savoir que bientôt plus une seule "bagnole" ne passera devant leurs devantures, rien qu'oser proposer cette idée et pour nous (commerçants) une déclaration de fin d'activité organisé par des "pseudos écolos" qui communiquent sur des changements de contrat d'électricité et des voies de covoiturage en pleine crise sanitaire et financière… il fait quoi Doucet pour le commerce et les Lyonnais ? il fait quoi Bernard pour les commerces de la métropole ???

Moi je remercie LyonMag.com d'être le dernier à informer de ce qu'il se passe dans notre métropole et notre ville, la presse reste libre de s'exprimer même à Lyon.

Le problème de circulation du Confluent et du Cours Charlemagne vient peut être que beaucoup (moi le premier) coupe par la étant donné que de Limonest à Pierre Bénite il nous reste (nous les travailleurs) à 7 h le matin que deux pauvres voies de circulation limitée à 70 kms/h dans la deuxième Métropole de France ! moi je me lève à 3h du matin et je me couche à 22h du dimanche au dimanche, je paye des impôts, des taxes à MA ville et je compte pas la laisser tomber aux mains d'illuminés.

Encore BRAVO ! et merci à Lyon Mag et a vos courageux journalistes, si vous avez besoin de soutien on est des centaines à vous suivre et prêt a vous aider.

Signaler Répondre

avatar
Bertrand JABOULEY le 04/02/2021 à 11:48

Désolé Lyon Mag, mais je n’ai pas participé à la même réunion que vous hier soir. A moins que vous considériez que le but d’une réunion publique est de crier plus fort que l’autre ou de faire un « coup politique », pour faire le « buzz ». Telle n’est pas ma conception. Je suis ni un militant ecologiste, ni un partisan de la majorité. Mais pas plus un partisan du Maire du 2e. Ce qui me laisse une liberté de parole, comme certains spectateurs de ce mauvais spectacle d’hier entre le Maire du 2e et ses soutiens et d’autres favorables à la Majorité. Heureusement qu’ll y avait des personnes serieuses qui etaient là pour ecouter et poser des questions perinentes. Pour une fois que cette majorité n’aborde pas un sujet de manière dogmatique, qu’elle pose le débat purement factuel et technique, qu’elle fait preuve de pragmatisme... on ne va pas l’accuser à tort ! Toutes les questions n’ont pas encore reçu réponse ? Quoi de plus normal pour une PREMIERE réunion publique, qui permet de poser des questions, qui sera suivie d’autres réunions qui apporteront des reponses. Mais manifestement Lyon Mag et les contributeurs anonymes ne sont pas là pour obtenir des réponses, mais pour cogner.. La négation de la concertation.

Signaler Répondre

avatar
Mulatin le 04/02/2021 à 10:31
Perrache vs Confluence a écrit le 04/02/2021 à 08h10

Une équipe "compétente" qui n'arrive pas à mener une réunion visio ... qui explique que le problème de saturation du carrefour Charlemagne/Montrochet passe obligatoirement par une fermeture des 200m du cours Charlemagne ... ou comment nous "expliquer" que le quartier de Confluence se débarrasse des voitures sur celui Perrache. Ils veulent juste nettoyer le beau quartier de Confluence et se moquent totalement des habitants historiques de Perrache. Quant à la circulation uniquement sur le quai Perrache peu importe, même si lors des travaux ou accidents sur la M7 la circulation est déjà déviée sur ce même quai Perrache.
Lunaire, c'est un bon résumé, on parle de nature d'arbres, des poubelles, de pelouse sur l'esplanade, mais ils ne veulent pas voir ce qu'ils reportent à 500m de là ... belle mentalité d'autruche quand même

En tant qu’habitant de la Mulatière qui regarde confluence tous les jours... je me pose question de l’évolution du quartier.
Nous ne serons pas votre parking géant

Signaler Répondre

avatar
Agathon le 04/02/2021 à 09:54

Il y a un autre carrefour, avec tram, commerces et transit, dont il faut "pacifier" les circulations, en la piétonnisant : la place Gabriel Péri, à la Guillotière. Mais les élus écolos ont la trouille de s'y frotter.

Signaler Répondre

avatar
kikou le 04/02/2021 à 08:13

On ne peut convaincre en infligeant ses idées sans prendre connaissance des désiratas de la population, c'est comme si on infligeait une claque en disant en disant , tu vas la recevoir ". Les " verts" font monstres déclarations, et débattent ensuite, le monde à l'envers, ils font la guerre et regardent ensuite s'ils en ont les moyens, le Q.G des " verts " est pour le moins sans technique et sans tactique, mais ils s'entêtent. Quand des élus sont incapables de gérer, ils pourraient rendre leurs tabliers et laisser la place à des gens compétents, proche des citoyens. La démocratie, c'est avant tout, le peuple et non pas un groupuscule d'apprentis sorciers, qui fait de Lyon, sa mixture personnelle, au détriment des 85% d'électeurs qui ne se sont pas prononcés pour leur stratégie pathétique, d'un despotisme archaïque, qui ne fait que délabrer LYON et du bien-être des lyonnaises et des lyonnais.

Signaler Répondre

avatar
Perrache vs Confluence le 04/02/2021 à 08:10

Une équipe "compétente" qui n'arrive pas à mener une réunion visio ... qui explique que le problème de saturation du carrefour Charlemagne/Montrochet passe obligatoirement par une fermeture des 200m du cours Charlemagne ... ou comment nous "expliquer" que le quartier de Confluence se débarrasse des voitures sur celui Perrache. Ils veulent juste nettoyer le beau quartier de Confluence et se moquent totalement des habitants historiques de Perrache. Quant à la circulation uniquement sur le quai Perrache peu importe, même si lors des travaux ou accidents sur la M7 la circulation est déjà déviée sur ce même quai Perrache.
Lunaire, c'est un bon résumé, on parle de nature d'arbres, des poubelles, de pelouse sur l'esplanade, mais ils ne veulent pas voir ce qu'ils reportent à 500m de là ... belle mentalité d'autruche quand même

Signaler Répondre

avatar
Précisions le 04/02/2021 à 07:12

Les écolos n'ont toujours pas compris que faire de l'écologie à la petite semaine ça ne sert à rien, ça dérange profondément la population concernée, et leur image en prend un peu plus chaque jour.
Ils ne risquent pas d'être réélus sur la région Lyonnaise ces pastèques avec une politique uniquement axée sur de la pseudo écologie !
L'écologie ça fonctionnera (peut-être) si tous les gouvernements Européens par exemple, mettent réellement en place une politique écologique. Ce qui, avec uniquement des financiers à leurs têtes, n'est pas prêt d'arriver...
La cohabitation écologie / politique est encore loin d'être dans les mœurs.
Pour rappel le mouvement écologiste est réellement né en France sur le plateau du Larzac en 1973 avec des chèvres et en fumant du cannabis (post 68...). Maintenant ces mêmes personnes sont très aisées et croient encore à leur idéologie babacool.

Signaler Répondre

avatar
Amok le 04/02/2021 à 07:04

Fondamentalement, je n’ai pas d’avis éclairé sur l’opportunité de piétonniser cette zone. Je n’habite pas le quartier mais j’y ai passé mon adolescence, je n’ai pas de bagnole et a priori, je préfère les zones piétonnes... Mais je respecte mes concitoyens. Et je m’inquiète des méthodes d’eelv ! Fausse évaluation objective et passage en force. Cette malhonnêteté, cette anti-scientificité et ce dogmatisme sont intellectuellement effrayants, et encore plus politiquement ! EELV, c’est le discrédit assuré pour toute l’écologie politique durant des décennies.

Signaler Répondre

avatar
roulette russe le 04/02/2021 à 01:34

Que le maire du 2ème fasse un caca nerveux à propos de l'expérimentation de fermeture temporaire de 1500 m2 de goudron aux bagnoles pose la question de l'utilité des conseils d'arrondissements.

Signaler Répondre

avatar
lyyyyoonnnn le 04/02/2021 à 00:03

non mais cest quoi ce délire là, on marche sur la tête, ils sont complètement à côté la plaque les fumeurs de verte, faut arreter de planer et redescendre, cest vraiment une honte ces élus, franchement ils n’ont aucune fierté à s’afficher sans gène et à agir comme cela !!

Signaler Répondre

avatar
Habitant de Confluence le 03/02/2021 à 23:49

En tant qu'habitant du quartier Confluence et travailleur dans le centre commercial, je suis impatient de voir cet espace enfin pietonnisé. Ce serait un vrai gain en qualité de vie dans ce quartier.

Signaler Répondre

avatar
Déprimé le 03/02/2021 à 23:37

@jibe tu n’as pas vraiment tord mais franchement lors de quelques reunions auxquelles j’ai assité, j’ai toujours vu Colomb ou Kimelfeld repondre a l’opposition. La M Banon a seulement dit au maire du 2ieme qu’on n’etait pas la pour faire de la politique et n’a pas daigné lui repondre ...Pierre Olivier a du lui dire qu’il etait lui un habitant du quartier et que donc il meritait une reponse ... lunaire comme resume Lyonmag

Signaler Répondre

avatar
des visionnaires .... le 03/02/2021 à 23:20

la question qui prévaut : les élus de la secte verte veulent-ils vraiment enm.... jusqu'au bout les habitants de l'arrondissement et les travailleurs du siège de la région ?

Signaler Répondre

avatar
Jibe le 03/02/2021 à 23:18

La concertation de la ville de Lyon a toujours eu lieu de cette facon : une fois les decisiôs prises!!

Signaler Répondre

avatar
Déprimé le 03/02/2021 à 23:12

Le pire c’est lorsqu’a la fin de la réunion ils ont répondu à la question ( la seule vraiment polémique à laquelle ils ont osé répondre) : « Quels vont être les critères d’évaluation pour décider si l’expérience est concluante ? : un grand blanc puis « ben on va faire de la co-construction pour définir les critères d’évaluation » .

Pourquoi pas ? .... Mais après avoir écouté le branquignol chargé des études qui ose dire que la super enquête que les écolos brandissent comme un plébiscite n’a pas inclus la question de la pertinence ou pas de la pietonnisation parce que « ce n’était pas le sujet, », ça en dit long sur le sérieux de l’enquête. Le gugus s’émerveille du plébiscite pour la vegetalisation alors qu’on avait le choix entre les pots de fleurs ou les arbres. Du coup pour la décision finale qui sera livrée en septembre alors que la France ne sera peut être pas encore libérée du Covid , on se basera sur des enquêtes biaisées ( car la majorité des entreprises du quartier auront été en télétravail et les autres circulations contraintes) et faite surtout auprès de militants.

Ah oui j’oubliai pour les verts un habitant d’un quartier c’est aussi une personne qui y travaille (d’ailleurs le maire du 2ieme s’est interrogé pour comprendre comment les enquêteurs ont pu interviewer les salariés en télétravail ( régions, deloitte,...) Si je n’avait pas voté pendant 20 ans pour les verts ( même si je me suis calmé depuis 5 ans ) je ne serais pas aussi choqué... moi franchement je vais proposer une ZAD confluence sur la place Francois Mitterand !

Signaler Répondre

avatar
Rasle bol 69 le 03/02/2021 à 23:04

Erdogan ou Poutine n'auraient pas fait mieux pour bâillonner les opposants au projet.

Signaler Répondre

avatar
Rasle bol 69 le 03/02/2021 à 23:02

Trop facile d'invoquer qu'ils ignoraient les limites de zoom en version gratuite. Difficile donc de ne pas croire à une volonté de brider la parole des opposants au projet, une méthode digne des régimes totalitaires. Cela est PLUS QUE GRAVE en démocratie.

Signaler Répondre

avatar
wasp le 03/02/2021 à 22:56

Qui sont donc ces incapables qui ne savent même pas les limites du logiciel de visio qu'ils utilisent et qui veulent que les citoyens soient impliqués dans la gestion de leur ville et de leur espace, de participer citoyennement aux débats sur la politique de la ville
Je me demande si cela n'a pas été voulu afin de ne pas avoir trop de contradicteurs dans le débat, une forme de censure de fait

A 18h27 j'ai essayé de me connecté : impossible et pourtant je m'étais inscrit
Je n'avais pas de trottinette pour me rendre à la réunion, : dommage

Signaler Répondre

avatar
la cata le 03/02/2021 à 22:37

d’apres ma lecture : on consulte mais on a deja decidé . bref comment dégouter des personnes sceptiques sur l’ecologie et ces elus fermés a tout débat. on a l’impression de l’administration: on a décidé oan va faire et on va en tirer un bilan... forcement positif.

Signaler Répondre

avatar
serieux le 03/02/2021 à 21:03

ils sont pathetique !

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.