Froid à Lyon : le préfet du Rhône débloque des places d'hébergement supplémentaires

Froid à Lyon : le préfet du Rhône débloque des places d'hébergement supplémentaires
Photo d'illustration - LyonMag

La neige prévue ce vendredi à Lyon est une étape dans la vague de froid qui balaye le département.

Un coup dur supplémentaire pour les personnes qui n'ont pas de toit et qui vivent dehors ou dans des conditions déplorables.

Le préfet du Rhône Pascal Mailhos a donc décidé d'agir. En plus des 1978 places d'hébergement ouvertes dans les centres et hôtels de l'agglomération (contre 1200 l'an dernier), le représentant de l'Etat a indiqué débloquer 103 places supplémentaires dont 72 dédiées aux familles.

La Croix Rouge et le Samu social Alynea ont décidé d'intensifier dès jeudi soir leurs maraudes à destination des SDF.

X
6 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
kikou le 12/02/2021 à 19:09
Nigel a écrit le 12/02/2021 à 11h20

Comparer le nombre de chômeur avec le nombre d'emploi ne suffit pas pour parler d'emploi.

J'ai une entreprise de BTP avec 15 CDI, je cherche à recruter deux personnes à temps plein depuis 3 ans (les offres sont sur pole emploi), pour ce job aucune qualification n'est requise, lors des 6 premiers mois de recherches je demandais des personnes avec de l'expérience mais depuis je demande 0 expérience, juste des personnes déterminés et motivés.
Bilan: Mon équipe a vu défilé en 2,5 ans 9 personnes: Certains juste pour retoucher leur droit (ils ont donc arrêté au bout de quelques semaines seulement) et d'autres j'ai arrêté leur période d'essai car plus démotivé et démotivant je n'ai jamais vu ça.
Aujourd'hui mes salariés me demandent même d'arrêter de vouloir recruter, qu'ils se débrouillent avec le nombre qu'ils sont, j'ai tout de même pris un alternant motivé (qui n'est pas gratuit comme vous dîtes) et laissé les deux offres au-cas-où.

Voilà ma sensation d'entrepreneur: Recruter aujourd'hui est devenu une longue traversée du désert et pourtant comme vous dîtes des gens sans-emploi y en a beaucoup et sur ce point ce n'est pas la faute de l'Etat.

Et bien oui, c'est la faute de l' Etat !!!! Certains touchent le chômage parce qu'ils touchent plus à ne rien faire qu'en allant travailler, ce qui leur permet aussi de percevoir des aides sociales. Les charges sociales des PME, la vôtre par exemple, est grèvée par les taxes de toutes sortes perçues par l' Etat alors que les gros industriels, toutes proportions gardées ne paient pas ce que vous payez. Avec le système actuel, l'Etat entretien la fainéantise, le laissez aller, le profit sur la sueur de ceux qui bossent.

Signaler Répondre

avatar
petitgoretdemedine le 12/02/2021 à 12:10
flics bus a écrit le 12/02/2021 à 10h25

Après tout , des nuitées d'hôtel pour des pauvres , au moins , c'est mieux que dans des foyers bordeliques !
Et puis un bon lit , dans une chambre d'un 4 étoîles , bien vu !

c toi qui paye?

Signaler Répondre

avatar
Nigel le 12/02/2021 à 11:20
lol897 a écrit le 12/02/2021 à 10h27

Pour ce que ça sert, l'état s'en fiche du chômage il ne fait rien, 40 ans que ça dure, à part pour l'apprentissage c'est leur nouveau contrat emploi aidé, toutes les boites se lancent dans l'apprentissage, faut dire que c'est gratuit...
Y'a plus assez de hlm, l'état ne mène plus de politique de construction de masse, par contre les piscines olympique et les ronds points ça, ça a explosé.
Et on est pas aidé ni à gauche ni à droite, ces gens aiment commenter que y'a du boulot si on cherche ... Pourtant le nombre d'offres et bien inférieur au nombre de chomeur, mais c'est peut être parce que le cheptel qui vote à gauche et à droite ne sait pas compter, qu'on est dans cette situation.

Comparer le nombre de chômeur avec le nombre d'emploi ne suffit pas pour parler d'emploi.

J'ai une entreprise de BTP avec 15 CDI, je cherche à recruter deux personnes à temps plein depuis 3 ans (les offres sont sur pole emploi), pour ce job aucune qualification n'est requise, lors des 6 premiers mois de recherches je demandais des personnes avec de l'expérience mais depuis je demande 0 expérience, juste des personnes déterminés et motivés.
Bilan: Mon équipe a vu défilé en 2,5 ans 9 personnes: Certains juste pour retoucher leur droit (ils ont donc arrêté au bout de quelques semaines seulement) et d'autres j'ai arrêté leur période d'essai car plus démotivé et démotivant je n'ai jamais vu ça.
Aujourd'hui mes salariés me demandent même d'arrêter de vouloir recruter, qu'ils se débrouillent avec le nombre qu'ils sont, j'ai tout de même pris un alternant motivé (qui n'est pas gratuit comme vous dîtes) et laissé les deux offres au-cas-où.

Voilà ma sensation d'entrepreneur: Recruter aujourd'hui est devenu une longue traversée du désert et pourtant comme vous dîtes des gens sans-emploi y en a beaucoup et sur ce point ce n'est pas la faute de l'Etat.

Signaler Répondre

avatar
lol897 le 12/02/2021 à 10:27

Pour ce que ça sert, l'état s'en fiche du chômage il ne fait rien, 40 ans que ça dure, à part pour l'apprentissage c'est leur nouveau contrat emploi aidé, toutes les boites se lancent dans l'apprentissage, faut dire que c'est gratuit...
Y'a plus assez de hlm, l'état ne mène plus de politique de construction de masse, par contre les piscines olympique et les ronds points ça, ça a explosé.
Et on est pas aidé ni à gauche ni à droite, ces gens aiment commenter que y'a du boulot si on cherche ... Pourtant le nombre d'offres et bien inférieur au nombre de chomeur, mais c'est peut être parce que le cheptel qui vote à gauche et à droite ne sait pas compter, qu'on est dans cette situation.

Signaler Répondre

avatar
flics bus le 12/02/2021 à 10:25

Après tout , des nuitées d'hôtel pour des pauvres , au moins , c'est mieux que dans des foyers bordeliques !
Et puis un bon lit , dans une chambre d'un 4 étoîles , bien vu !

Signaler Répondre

avatar
hubris le 12/02/2021 à 10:03

Avec confinement, récession, chômage, le préfet est devenue le premier hôtelier de Lyon !

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.