Lyon : Roxana Maracineanu "est convaincue que le sport peut être un élément d'inclusion pour tous les jeunes"

Lyon : Roxana Maracineanu "est convaincue que le sport peut être un élément d'inclusion pour tous les jeunes"
Roxana Maracineanu- LyonMag

La ministre déléguée aux Sports, Roxana Maracineanu, et la ministre déléguée chargée de la Ville, Nadia Hai, étaient en visite dans le 9e arrondissement de Lyon ce vendredi au sein des infrastructures de Sport dans la Ville.

Au programme de cette journée pour les deux ministres, un temps d'échanges avec les jeunes de l'association autour de l'intégration grâce au sport. Quelques-uns ont pu témoigner et évoquer leur parcours devant les deux membres du gouvernement et ainsi évoquer les différents programmes d'insertion proposés par l'association.

"Nous sommes convaincus que le sport peut être un facteur d'éducation, un élément d'inclusion pour tous les jeunes de France. Ces valeurs fondent le vivre-ensemble. Ça leur permet aussi de prendre confiance en eux. A travers le sport, on voit l'égalité des chances et des choix qu'on va pouvoir leur proposer", a déclaré la ministre déléguée aux Sports ce vendredi.

Philippe Oddou, co-fondateur et directeur Général de Sport dans la Ville, en a également profité pour présenter les projets de l'association. D'ici 2024, 20 nouveaux centres verront le jour en France. De plus, ils travaillent actuellement sur la création d'un centre de vacances et de formation dans la Drôme provençale. La première pierre sera posée le 9 avril prochain et l'ouverture du site est prévue en juin 2022. Enfin, l'objectif est également de développer un campus, à l'image de celui dans le 9e arrondissement de Lyon, à Pantin en Seine-Saint-Denis.

"Il faut accompagner et soutenir ce genre d'initiatives. Sport dans la Ville est accompagné par nos deux ministères dans le cadre d'un programme "Tremplin Asso" pour aider le développement de ce genre de programmes. Nous accompagnons déjà les associations par des financements. Une enveloppe de 100 millions va également arriver pour développer les équipements sportifs, parce que dans les quartiers prioritaires des villes, il y a une carence en équipements sportifs", a conclu la ministre déléguée chargée de la Ville Nadia Hai.

X
3 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
Terminator le 19/02/2021 à 21:28

Coucou vous n auriez pas vu mon commentaire des fois ? Liberté d expression mon œil oui quand on voit la censure de la GESTAPO de Lyon mag.... Ah. Oui J oubliais c est des gauchistes donc pas surpris....

Signaler Répondre

avatar
Corsica le 19/02/2021 à 20:06

Des nulles ont en a eues mais elle c’est la pire, elle qui a découvert l’islamisme dans le sport...

Signaler Répondre

avatar
Elmut69 le 19/02/2021 à 19:14

Elle a attendu d être ministre pour voir cela ? C est le gouvernement qui aura fait le plus de mal aux sports !

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.