Menus sans viande à Lyon : "stop au carnage des mairies vertes", réclame la Confédération de la Boucherie

Menus sans viande à Lyon : "stop au carnage des mairies vertes", réclame la Confédération de la Boucherie
Photo d'illustration - LyonMag

Ce lundi midi, les écoliers lyonnais auront leur premier repas sans viande à la cantine.

Une décision de Grégory Doucet qui fait polémique dans tout le pays, alors que le maire écologiste se défend de toute idéologie vegan, rappelant que c'est pour se répondre au protocole sanitaire réclamé par l'Education nationale qu'il bannit la viande, trop longue à préparer et servir, des cantines.

Alors que les agriculteurs manifestent devant l'Hôtel de Ville, la Confédération de la Boucherie-Charcuterie s'est fendue d'un communiqué. "Mairies vertes : stop au carnage", réclame son président Jean-François Guihard. "Dans la ville de Bocuse et place forte de la charcuterie française, la Mairie préfère, par clientélisme, priver les enfants de viande, et pour certains issus de milieux modestes, du seul repas équilibré de la journée. Il est du devoir de nos élus de garantir aux enfants une alimentation adaptée à leurs besoins nutritionnels. Les artisans bouchers-charcutiers militent depuis toujours (et n'ont pas attendu les idéologues de la Mairie de Lyon) pour une alimentation de qualité, saine, variée et de saison. La viande fait partie de cet équilibre alimentaire", poursuit la Confédération de la Boucherie, qui dénonce "une insulte à l'ensemble des professionnels de la filière qui ont été mobilisés tout au long de la crise sanitaire pour nourrir les Français".

9 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
Prout le 23/02/2021 à 12:44
et oui a écrit le 22/02/2021 à 18h46

C'est surtout oublier que pour certains enfants c'est le seul repas ou il s mangent de la viande.

C'est aussi ça la réalité bien éloigné de la bobologique !!!

Bien d'accord !!

Signaler Répondre

avatar
Stop le 22/02/2021 à 19:15
armand a écrit le 22/02/2021 à 11h57

on est en plein dans la démagogie, c'est fou!

la mesure prise par la mairie est la meme que celle prise il y a un an par collomb...
aucune réaction à l'époque de wauquiez, ou blanc d'ailleurs allié à collomb...

et manger moins de viande, c'est une nécessité pour le climat, c'est un fait, pas une opinion...

Allez expliquer cela aux habitants des pays qui souffre de malnutrition et dans l'idéal aidez les vraiment

Signaler Répondre

avatar
et oui le 22/02/2021 à 18:46
armand a écrit le 22/02/2021 à 11h57

on est en plein dans la démagogie, c'est fou!

la mesure prise par la mairie est la meme que celle prise il y a un an par collomb...
aucune réaction à l'époque de wauquiez, ou blanc d'ailleurs allié à collomb...

et manger moins de viande, c'est une nécessité pour le climat, c'est un fait, pas une opinion...

C'est surtout oublier que pour certains enfants c'est le seul repas ou il s mangent de la viande.

C'est aussi ça la réalité bien éloigné de la bobologique !!!

Signaler Répondre

avatar
Venividivinci le 22/02/2021 à 14:48
bbange a écrit le 22/02/2021 à 11h01

Moi je soutiens les repas sans viande comme ca tout le monde mange a la meme enseigne. Ce n'etait pas normal que des familles payent des repas pour que leurs enfants ne mangent pas comme les autres. Au moins maintenant c'est l’égalité pour tous :-)

Oui entièrement d accord .
Vénissieux est avec vous ...

Signaler Répondre

avatar
Covid ,mon ami le 22/02/2021 à 14:04
Nyima a écrit le 22/02/2021 à 11h38

Rappel des faits :
1. Pandémie mondiale en cours… ça ne vous aura pas échappé, nous vivons avec un certains nombres de contraintes nouvelles.
2. Le Gouvernement a publié pendant les vacances scolaires la 6e version du protocole sanitaire à mettre en œuvre dans les écoles, en imposant une distance de deux mètres entre les élèves à la cantine, contre un mètre auparavant. (je ne suis pas épidémiologiste, je n'ai donc pas d'avis sur cette question)
3. Afin de faire au mieux avec ces contraintes, un choix TECHNIQUE a été fait dans l'optique de maintenir un service de plant chaud à table : celui d'un menu unique, sans viande, certes, mais avec des protéines animales chaque jour.
4. Ceci pour une période transitoire.
5. La droite lyonnaise, puis le gouvernement montent sur leurs grands poneys et crient au scandale en oubliant habillement que Collomb a pris EXACTEMENT la même mesure, lors de la sortie du premier confinement, en mai 2020, seul moyen selon lui à l'époque d'assurer la distribution de 29 000 repas quotidiens dans les écoles primaires de la ville.

Bref. Beaucoup de bruits pour rien.

Tu as raison tu es pas épidémiologistes mais tu es aussi très cons ,mdr. Tu mourras certainement confinés, car tu en as tous les symptômes,mdr.

Signaler Répondre

avatar
artémis le 22/02/2021 à 13:50

idéologie Vegan , oui ! mais pas que !! Idéologie qui va dans le sens des islamistes ! C'est bien là , la dangerosité de ces Maires " Verts " qui , dans leurs décisions , cachent leur vrais visages anti républicains et anti laicité !!

Signaler Répondre

avatar
armand le 22/02/2021 à 11:57

on est en plein dans la démagogie, c'est fou!

la mesure prise par la mairie est la meme que celle prise il y a un an par collomb...
aucune réaction à l'époque de wauquiez, ou blanc d'ailleurs allié à collomb...

et manger moins de viande, c'est une nécessité pour le climat, c'est un fait, pas une opinion...

Signaler Répondre

avatar
Nyima le 22/02/2021 à 11:38

Rappel des faits :
1. Pandémie mondiale en cours… ça ne vous aura pas échappé, nous vivons avec un certains nombres de contraintes nouvelles.
2. Le Gouvernement a publié pendant les vacances scolaires la 6e version du protocole sanitaire à mettre en œuvre dans les écoles, en imposant une distance de deux mètres entre les élèves à la cantine, contre un mètre auparavant. (je ne suis pas épidémiologiste, je n'ai donc pas d'avis sur cette question)
3. Afin de faire au mieux avec ces contraintes, un choix TECHNIQUE a été fait dans l'optique de maintenir un service de plant chaud à table : celui d'un menu unique, sans viande, certes, mais avec des protéines animales chaque jour.
4. Ceci pour une période transitoire.
5. La droite lyonnaise, puis le gouvernement montent sur leurs grands poneys et crient au scandale en oubliant habillement que Collomb a pris EXACTEMENT la même mesure, lors de la sortie du premier confinement, en mai 2020, seul moyen selon lui à l'époque d'assurer la distribution de 29 000 repas quotidiens dans les écoles primaires de la ville.

Bref. Beaucoup de bruits pour rien.

Signaler Répondre

avatar
bbange le 22/02/2021 à 11:01

Moi je soutiens les repas sans viande comme ca tout le monde mange a la meme enseigne. Ce n'etait pas normal que des familles payent des repas pour que leurs enfants ne mangent pas comme les autres. Au moins maintenant c'est l’égalité pour tous :-)

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.