Près de Lyon : la gendarmerie donne son accord aux restaurateurs pour une fête d'anniversaire, puis vient quand même contrôler

Près de Lyon : la gendarmerie donne son accord aux restaurateurs pour une fête d'anniversaire, puis vient quand même contrôler
La Bastide à Collonges-au-Mont-d'Or - DR

Ce dimanche à la mi-journée, un important déploiement de gendarmes a eu lieu à Collonges-au-Mont-d’Or.

Les militaires ont ensuite investi le restaurant La Bastide, propriété de Fabien Chalard et Julien Géliot, connus à Lyon pour avoir également investi dans les établissements Pléthore & Balthazar et Léon de Lyon avec Laurent Gerra.

Selon Lyon People, le duo avait pourtant prévenu la gendarmerie depuis une semaine qu’il fêterait un anniversaire entre amis ce dimanche dans l’enceinte de La Bastide, à deux pas du restaurant étoilé de Paul Bocuse. D’où les nombreuses voitures garées devant l’établissement, et la présence d’une trentaine de personnes à l’intérieur.
Difficile de comprendre donc pourquoi les militaires ont cru qu’il s’agissait d’un restaurant clandestin. Et s’ils souhaitaient interrompre la fête, pourquoi ne pas l’avoir interdit en amont lorsque Fabien Chalard les avait appelés ? Selon nos confrères, la gendarmerie avait donné son accord, avec comme consigne que tout le monde parte avant le début du couvre-feu à 18h.

Au final, aucune verbalisation n’a été dressée ce dimanche. Les gendarmes ont simplement mis fin à la petite sauterie et prié les invités de rentrer chez eux.

Selon nos informations, la demande faite aux gendarmes n'était pas précise. Ni le lieu exact, ni le nombre de convives n'avaient été indiqués, d'où l'autorisation accordée par les forces de l'ordre. Par ailleurs, contrairement à ce qu'indiquent les organisateurs de la fête, l'évènement ne se déroulait pas dans un lieu privé mais bien au sein du restaurant.

50-100 sur 56 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
Autorisation de mise en danger de la vie d’autrui le 07/03/2021 à 21:16

Merci, je n’étais pas au courant. Je suppose que le personnel hospitalier est soit raoultien, soit vacciné, il s’en tape... C’est lamentable. J’ose espérer qu’une enquête est en cours pour déterminer depuis combien de temps cela dure, les fraudes diverses (aides perçues, recettes et personnel non déclarés), et qu’en attendant le restaurant a écopé d’une fermeture administrative.

Dans le cas de Collonges, on apprend carrément que la gendarmerie octroie des autorisations de ne pas respecter les consignes sanitaires pour convenances personnelles, alors que tout le monde en ch... depuis des mois, et que Castex nous fait la morale toutes les semaines ! C’est à vomir.

Cerise sur le gâteau, ce sont les gendarmes qui ont correctement fait leur boulot qu’on montre du doigt !!!

Signaler Répondre

avatar
Benêt le 07/03/2021 à 21:12

Et comme d'hab on n'est pas invité... Merci quand même pour l'info : je réserve pour bientôt.

Signaler Répondre

avatar
kikou le 07/03/2021 à 21:05

Moi ce qui me parait douteux, c'est qu'un officier de gendarmerie donne une telle dérogation en cette période sanitaire et quand bien même, ce restaurateur est naïf de ne pas demander à ce dit officier une dérogation écrite et dûment signée, oblitérée du tampon de la dite gendarmerie. Dans ce genre d'autorisation sujette à des incompréhensions, il vaut mieux se couvrir administrativement

Signaler Répondre

avatar
Excellent !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!! le 07/03/2021 à 20:46

Alors là c'est "le pompon" !!!
La communication n'est par leur fort...mdr

Après certains se demandent pourquoi des FDO semblent ne pas être efficaces contre les vrais dangereux...

Signaler Répondre

avatar
Malika le 07/03/2021 à 20:41
Précisions a écrit le 07/03/2021 à 20h09

Encore de jeunes recrues réquisitionnées pour le dimanche...
Ils n'avaient pas eu ou pas compris les consignes concernant ce restaurant...
Mais ils ont bien fait de vérifier, 30 personnes il me semble que ce n'est pas autorisé !

Ah bon c’est interdit ???

https://www.midilibre.fr/2021/03/04/une-vingtaine-de-journalistes-et-medecins-surpris-dans-un-restaurant-clandestin-au-siege-de-bfmtv-9407271.php

Signaler Répondre

avatar
Précisions le 07/03/2021 à 20:09

Encore de jeunes recrues réquisitionnées pour le dimanche...
Ils n'avaient pas eu ou pas compris les consignes concernant ce restaurant...
Mais ils ont bien fait de vérifier, 30 personnes il me semble que ce n'est pas autorisé !

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.