La SNCF va renforcer son réseau sur l'étoile ferroviaire lyonnaise

La SNCF va renforcer son réseau sur l'étoile ferroviaire lyonnaise
Photo d'illustration- LyonMag

La circulation ferroviaire sera-t-elle bientôt décongestionnée dans l'agglomération lyonnaise ?

L'étoile ferroviaire lyonnaise va évoluer dans les prochaines années. Aujourd'hui, 1150 trains empruntent ce réseau quotidiennement, dont 50% des TGV nationaux, et les infrastructures sont complétement saturées. La fréquentation de l'étoile a augmenté de 60% sur les dix dernières années et ces chiffres ne vont cesser d'augmenter. À l’horizon 2030, la fréquentation de la gare Lyon Part-Dieu augmentera de 15% et celle du réseau TER de 25%.

C'est à partir de ce constat que SNCF Réseau et ses partenaires (Etat, Région Auvergne-Rhône-Alpes, Métropole de Lyon…) ont décidé d'établir un programme détaillé avec 32 opérations qui seront réalisées d'ici 2025 comme la création de voies (comme la création de la voie L à la Part-Dieu), la modernisation de la signalisation, le renforcement de l’alimentation des trains… avec le seul objectif de rendre "le réseau plus fiable, qui répond aux attentes de régularité et de ponctualité", explique SNCF Réseau. 

"On a à faire à un grand chantier. Si on veut développer le ferroviaire, il faut donner de l'oxygène sur le nœud de la Part-Dieu. Le travail qui est fait ici a pour objectif de trouver une fiabilité et une régularité. On a déjà diminué de 42 minutes les minutes perdues, de 50% les trains en retard. Le travail à faire est à la fois sur le nœud lyonnais, mais pas seulement", a analysé le président de la Région Auvergne-Rhône-Alpes Laurent Wauquiez présent conférence de presse ce lundi.

Coût des opérations : 310 millions d'euros, financées par les différents partenaires. Quelques-unes ont déjà été réalisées et pour la première fois depuis 10 ans, la ponctualité a été améliorée sur l'étoile ferroviaire lyonnaise l'année dernière selon la SNCF.

"Ça va être une succession de petites opérations qui permettra de desserrer les contraintes et de passer à des fréquences au quart d'heure", explique Thomas Allary, directeur régional de SNCF Réseau.  Est-ce un premier pas vers le "RER à la lyonnaise" ? Tous les acteurs, notamment la Métropole et la Région semblent en tout cas sur la même longueur d'ondes à ce sujet. Mais le chemin semble encore long…

 

8 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
Meilleurstrains le 23/03/2021 à 22:33

Je suis en parfait accord avec Tiantian . Il faut au plus vite installer des contrôles automatiques dans les grandes gares avec du personnel de gare en appui . La fraude importante diminuera, Les voyageurs indélicats seront évincés. Les voleurs , les mendiants seront écartés. Les recettes TER augmenteront de façon significative et les clients voyageront sereinement.

De nombreux voyageurs ne prennent pas le train à cause de toutes ces dérives,

Signaler Répondre

avatar
roulette russe le 23/03/2021 à 15:43
De Lyon a écrit le 23/03/2021 à 10h28

@tortillard: regardez le faisceau ferroviaire (maps...)... si les trains de marchandise ne passent pas par la Part-Dieu, ils devront passer... par Perrache. Ca sera mieux? et en quoi posent-ils problèmes, vu qu'ils ne font que passer?
Sinon, plutôt qu'un bus à 120 millions d'Euros pour aller à St Ex', un train TER direct pour y aller depuis la Part-Dieu, ça coûterait combien? ça serait écologique et rapide.

Au moins le double ou le triple (la saturation des voies ferrées du NFL, qui réclame des investissements pharaoniques pour y remédier et augmenter la capacité, vous n'avez pas entendu parler ? ), et ça ne servira pas à grand chose pour les Chasselands et Genassiens qui voudraient aller en centre ville ou à l'aéroport.

Signaler Répondre

avatar
De Lyon le 23/03/2021 à 10:28
tortillard a écrit le 23/03/2021 à 08h34

Et pour les trains de marchandises qui transitent de jour comme de nuit en gare par la Part-Dieu. Quel programme ?

@tortillard: regardez le faisceau ferroviaire (maps...)... si les trains de marchandise ne passent pas par la Part-Dieu, ils devront passer... par Perrache. Ca sera mieux? et en quoi posent-ils problèmes, vu qu'ils ne font que passer?
Sinon, plutôt qu'un bus à 120 millions d'Euros pour aller à St Ex', un train TER direct pour y aller depuis la Part-Dieu, ça coûterait combien? ça serait écologique et rapide.

Signaler Répondre

avatar
tortillard le 23/03/2021 à 08:34

Et pour les trains de marchandises qui transitent de jour comme de nuit en gare par la Part-Dieu. Quel programme ?

Signaler Répondre

avatar
Ils sont utiles ailleurs le 23/03/2021 à 08:14
ACE a écrit le 23/03/2021 à 08h09

FAUT DES MOYENS

On trouve bien des centaines de millions pour le stade perso de Aulas (toujours pas remboursé), pour construire des pistes cyclables, 120 millions pour un projet de Bus sensé remplacer un tramway.....
Bref, des sous, il y en a! C est juste une question de volonté!

On nous a promis des places de prisons, des forces de police et une politique d expulsion sévère.... on a obtenue plus de droit pour les ultras riches, une répression sauvage des mouvements sociaux, des cadeaux aux grosses entreprises....

Signaler Répondre

avatar
ACE le 23/03/2021 à 08:09
Tiantian a écrit le 23/03/2021 à 07h52

Vous soulevez des points très justes et brûlants. Le comble, c'est qu'ils sont connus de tous. Qui aura la volonté et le courage de s'y attaquer ?

FAUT DES MOYENS

Signaler Répondre

avatar
Tiantian le 23/03/2021 à 07:52
Et si on s occupait de ce que veulent les voyageurs a écrit le 23/03/2021 à 07h18

Pour nous faire préférer le train, il faut peut être s occuper du sentiment des voyageurs
Ça passe par:
- la sécurité dans les gares, en dégageant systématiquement les mendiants, voleurs et dealers des gares (la part Dieu en est truffée)
- la sécurité dans les trains en mettant des vrais agents de sécurité dans chaque train pour interpeller les nombreux délinquants qui y sont. Combien de vol, d agression et de viol dans les TER? Combien de comportements inadmissibles dans les TGV?
- contrôler l accès aux quais, en ne permettant l accès qu avec un titre de transport. Combien de voleurs attendent sur les quais, entrent dans un train et repartent avec une valise??

Les grands discours, c est bien beau! Mais écouter les usagers, et les ex-usagers, c est mieux!
C est de la comm à la petite semaine pour ne pas avouer que le problème vient de la sécurité des voyageurs

Vous soulevez des points très justes et brûlants. Le comble, c'est qu'ils sont connus de tous. Qui aura la volonté et le courage de s'y attaquer ?

Signaler Répondre

avatar
Et si on s occupait de ce que veulent les voyageurs le 23/03/2021 à 07:18

Pour nous faire préférer le train, il faut peut être s occuper du sentiment des voyageurs
Ça passe par:
- la sécurité dans les gares, en dégageant systématiquement les mendiants, voleurs et dealers des gares (la part Dieu en est truffée)
- la sécurité dans les trains en mettant des vrais agents de sécurité dans chaque train pour interpeller les nombreux délinquants qui y sont. Combien de vol, d agression et de viol dans les TER? Combien de comportements inadmissibles dans les TGV?
- contrôler l accès aux quais, en ne permettant l accès qu avec un titre de transport. Combien de voleurs attendent sur les quais, entrent dans un train et repartent avec une valise??

Les grands discours, c est bien beau! Mais écouter les usagers, et les ex-usagers, c est mieux!
C est de la comm à la petite semaine pour ne pas avouer que le problème vient de la sécurité des voyageurs

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.