Après la fête sauvage à Lyon, le préfet ferme une partie des quais de Saône sur la rive gauche

Après la fête sauvage à Lyon, le préfet ferme une partie des quais de Saône sur la rive gauche
LyonMag

La décision est tombée ce vendredi en fin d'après-midi.

Après la fête sauvage sur les quais de Saône mardi dernier, le préfet du Rhône a décidé de prendre un nouvel arrêté. Dès ce samedi, une partie des quais de Saône, sur la rive gauche, entre le Pont Clémenceau et le Pont Kitchener, ne sera plus accessible.

"Depuis plusieurs jours, il a été constaté une recrudescence des regroupements de personnes sans respect de la jauge de six personnes, des gestes barrières, de la distanciation physique et du port du masque. Ces comportements dangereux pour notre sécurité sanitaire collective, dans le contexte de tension épidémique croissante que nous connaissons, vont jusqu’à l‘organisation de fêtes sauvages comme cela a été constaté sur les quais de Saône. Bien que des mesures fortes aient déjà été prises par le préfet, ces regroupements persistent", indiquent les services de l'Etat dans un communiqué.

De plus, ils précisent que le maire de Lyon Grégory Doucet ainsi que le président de la Métropole de Lyon Bruno Bernard n'y étaient pas favorables.

Ce nouvel arrêté est valable jusqu'au 2 mai prochain.

26 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
Ping-Pong le 03/04/2021 à 10:50

Partie de Ping Pong entre le préfet et les édiles lyonnais !

Signaler Répondre

avatar
civitas45 le 03/04/2021 à 10:39

avatar
Mario nette le 03/04/2021 à 10:13
Bubu a écrit le 02/04/2021 à 19h15

Raison de plus pour entrer en résistance contre Paris, ce lieu du pouvoir centralisateur, ce lieu qui n'a jamais cessé de s'enrichir avec le travail des forces vives en région. L'État a toujours eu une passion débordante pour l'aire parisienne, les autres régions n'ayant pour lui qu'une importance des plus limitées. France, soulève toi contre le centralisme, le jacobinisme, le parisianisme, et ce pour l'instauration du fédéralisme. C'est urgent, il n'y a aucune raison d'avoir pitié pour Paris, lieu maudit.

+10000

Signaler Répondre

avatar
L’autorité sélective le 03/04/2021 à 10:00

Ah c’est sûr, c’est plus facile d’interdire les quais de la saone que de faire respecter la loi dans les cités ou trafics, rodéos peuvent continuer comme avant....a quand une loi unique sur le territoire de la république !

Signaler Répondre

avatar
quiabo 2 le 03/04/2021 à 08:18
Précisions a écrit le 02/04/2021 à 19h55

Pourquoi il ne ferme pas aussi l'accès au quartier de la Guill, ça résoudra aussi les problèmes peut-être ?
Vraiment des actions à la petite semaine...
On a quand même souvent l'impression de revenir 80 ans en arrière ces dernières années !

Et dans les cités : chacun fait ce qu'il veut , pas vrai , Mr Mailhos ? On ne vous y voit pas souvent , à Bron , Villeurbanne , Vaulx , Vénissieux , St Priest , etc .......Pourquoi donc , mr le préfet ?????
Pourriez vous nous répondre ?.........

Signaler Répondre

avatar
Jolie Môme le 03/04/2021 à 08:10
lugdunumOOOOO a écrit le 02/04/2021 à 22h46

GD et BB contre la République !

Doucet a un petit vélo dans la tête ne lui demandé pas de comprendre la situation c'est au-dessus de ces moyens ! idem pour Bruno Bernard c'est grosso et merdo ! J.M

Signaler Répondre

avatar
Lestaquin le 03/04/2021 à 05:00
Yo a écrit le 02/04/2021 à 18h54

Qu'est ce qu'il ne faut pas lire !

Ya des virus neurologiques qui se développent aussi

Signaler Répondre

avatar
PersonnelSoignant le 03/04/2021 à 01:50

Tout comme le couvre-feu à 18h qui augmente les transmissions croisées aux supermarchés et transports en commun. Cette mesure augmentera les attroupement aux quais du Rhône et autres Parcs, surtout avec les 10km. Fermez les parcs et le virus se transmettra dans les appartements puisqu'on aura plus de vie en extérieur ;)

Signaler Répondre

avatar
raslebol69 le 02/04/2021 à 23:24
Couvre feux et enfermement . a écrit le 02/04/2021 à 18h27

Des mesures qui rappellent les heures , les plus sombres de l’histoire de France . Comme quoi , l’histoire se répète.

Vous faites clairement montre d'une ignorance crasse de l'histoire.

Signaler Répondre

avatar
lugdunumOOOOO le 02/04/2021 à 22:46

GD et BB contre la République !

Signaler Répondre

avatar
Trop dure la vie le 02/04/2021 à 21:30
liloilu a écrit le 02/04/2021 à 19h59

Vous avez joué, vous avez perdu... des bons moi j'vous dis !

Du coup, ils chouinent... Pas sur les morts et les souffrances évitables, l’éreintement des soignants ou les galères sans fin que les décérébrés (de haut en bas de la société) font vivre à toute la population... Non ils chouinent, encore et toujours, sur leur frustration et s’offusquent de la réprobation, ouiiiiin ouiiiiin !

Signaler Répondre

avatar
Youth for Covid le 02/04/2021 à 21:05

On s'en fout on part en vacances à la campagne répandre le covid (variant "for climate)" . Dommage que la connexion internet soit moins bonne dans les terres écologique.

Signaler Répondre

avatar
Plouf ! le 02/04/2021 à 20:55
reaggaeman a écrit le 02/04/2021 à 20h48

Qui pour un soundsysteme sur la rive droite ? avec masque et gel hydroalcoo...hic bien sur

Je suis d’accord, allez tous sur la « rive » droite !! (Check photo)

Signaler Répondre

avatar
reaggaeman le 02/04/2021 à 20:48

Qui pour un soundsysteme sur la rive droite ? avec masque et gel hydroalcoo...hic bien sur

Signaler Répondre

avatar
Bubu le 02/04/2021 à 20:02
Couvre feux et enfermement . a écrit le 02/04/2021 à 18h27

Des mesures qui rappellent les heures , les plus sombres de l’histoire de France . Comme quoi , l’histoire se répète.

Lyon est une ville servile, son peuple n'a pas de tripes. Lyon subit sagement les outrages de Paris et en redemande. Paris en est aux anges de tant de petitesse.

Signaler Répondre

avatar
liloilu le 02/04/2021 à 19:59

Vous avez joué, vous avez perdu... des bons moi j'vous dis !

Signaler Répondre

avatar
Précisions le 02/04/2021 à 19:55

Pourquoi il ne ferme pas aussi l'accès au quartier de la Guill, ça résoudra aussi les problèmes peut-être ?
Vraiment des actions à la petite semaine...
On a quand même souvent l'impression de revenir 80 ans en arrière ces dernières années !

Signaler Répondre

avatar
Bubu le 02/04/2021 à 19:15
Yo a écrit le 02/04/2021 à 18h54

Qu'est ce qu'il ne faut pas lire !

Raison de plus pour entrer en résistance contre Paris, ce lieu du pouvoir centralisateur, ce lieu qui n'a jamais cessé de s'enrichir avec le travail des forces vives en région. L'État a toujours eu une passion débordante pour l'aire parisienne, les autres régions n'ayant pour lui qu'une importance des plus limitées. France, soulève toi contre le centralisme, le jacobinisme, le parisianisme, et ce pour l'instauration du fédéralisme. C'est urgent, il n'y a aucune raison d'avoir pitié pour Paris, lieu maudit.

Signaler Répondre

avatar
lol le 02/04/2021 à 19:08

Doucet était contre ;mais il ne faut pas oublier les quais du Rhône !Merci mr le préfet,et désolé pour les écolos !!!!

Signaler Répondre

avatar
Agathon le 02/04/2021 à 19:05

Paaaaarfait.

Signaler Répondre

avatar
hubris69 le 02/04/2021 à 19:00
Couvre feux et enfermement . a écrit le 02/04/2021 à 18h27

Des mesures qui rappellent les heures , les plus sombres de l’histoire de France . Comme quoi , l’histoire se répète.

A Lyon, avant la terreur sanitaire 2020/21, la Terreur révolutionnaire à Lyon 1793 (3000 morts, destruction des immeubles place Bellecour, spoliations..)

Signaler Répondre

avatar
Yo le 02/04/2021 à 18:54
Couvre feux et enfermement . a écrit le 02/04/2021 à 18h27

Des mesures qui rappellent les heures , les plus sombres de l’histoire de France . Comme quoi , l’histoire se répète.

Qu'est ce qu'il ne faut pas lire !

Signaler Répondre

avatar
Bubu le 02/04/2021 à 18:44

Le préfet sévit, les transgresseurs sont désormais prévenus, on ne bamboche plus sur les quais, et ce jusqu'à mai. Très bonne mesure. Mais l'interdit aurait du venir de la municipalité, car là ,indirectement ,c'est...Paris qui ordonne la fin des deportements sur les quais. Et là c'est gênant, c'est même exécrable. Dans une France fédérale, Paris ne viendrait pas mettre son sale grain de sel dans les affaires lyonnaises. Mais à Lyon, comme ailleurs en France, on semble adorer la dictature parisienne, devant Paris, lieu de tous les pouvoirs, on se couche. Paris n'aime rien tant que cette France sans amour propre qui devant lui fait le chien couchant.

Signaler Répondre

avatar
Danyel le 02/04/2021 à 18:36

À quoi bon fermer, ces gens là iront ailleurs. Il y a bien un bateau pompe anti incendie.

Signaler Répondre

avatar
Couvre feux et enfermement . le 02/04/2021 à 18:27

Des mesures qui rappellent les heures , les plus sombres de l’histoire de France . Comme quoi , l’histoire se répète.

Signaler Répondre

avatar
eh oui le 02/04/2021 à 18:06

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.