Lyon : des policiers malmenés par des antifascistes dans une manifestation 

Lyon : des policiers malmenés par des antifascistes dans une manifestation 
Photo d'illustration - LyonMag

Ce jeudi, le syndicat CGT de la police municipale de Lyon a décidé de s’exprimer. 

Les militants reviennent sur une manifestation qui s’est déroulée le 4 février dernier dans la capitale des Gaules, et qui avait pour mot d’ordre "pour un monde plus juste et plus solidaire". Parmi les manifestants ce jour-là, des policiers municipaux de la Ville de Lyon, descendus dans la rue avec une pancarte sur laquelle on pouvait lire "policiers en colère". Un bout de carton sur lequel des autocollants CGT avaient également été disposés.

 Arrivés devant la Manufacture des tabacs, les policiers affirment avoir été réquisitionnés pour tenir la banderole de tête, aux côtés de membres de l’intersyndicale. Alors que le défilé est lancé, la pancarte "attire les curieux" selon la CGT : "on nous demande si nous sommes vraiment des policiers. Nous répondons en riant "oui, on est de la police municipale de Lyon, donc des agents territoriaux comme vous ". "

Mais un peu plus loin, sur le quai Gailleton, la situation se tend soudainement : "l’heure n’est plus à la rigolade. Un groupe de six jeunes, pulls noirs, capuches noires […] lancent des regards noirs et s’approchent en criant "c’est une honte que vous soyez là ! ". Suivront des insultes alors qu’un activiste s’approche pour coller un autocollant "antifasciste" sur la pancarte des policiers municipaux. "Nous réussissons à le décoller mais le groupe s’agite, nous menace, veut en venir aux mains", affirment les fonctionnaires. Les individus véhéments seront stoppés avant que la violence ne monte encore d’un cran. 

"Voyant cela, les représentants des autres organisations syndicales se défilent : "on aurait dû discuter de votre présence à la banderole de tête. Nous décidons alors de quitter la banderole" détaille la CGT. Mais de nouveau, les choses empirent une fois arrivés sur la place Bellecour, "lorsqu’un jeune homme tente d’arracher la pancarte des mains d’une policière. Celle-ci tient bon, se débat, répète inlassablement en direction des énergumènes "on est ensemble, on est ensemble"." Des mots qui ne calmeront pas les jeunes qui "veulent en découdre", obligeant les forces de l’ordre à quitter les lieux.

Dans son communiqué, la CGT indique néanmoins que cet incident ne changera rien à leur engagement : "nous serons toujours présents pour faire entendre aussi la voix de cette police syndiquée, aux côtés de la CGT et qui refuse de laisser ce terrain à l’extrême droite".
 

32 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
Hugo le 20/04/2021 à 08:40

Vous trouvez que ce n'est pas cher payé quand il s'agit de bavure à l'encontre de votre collègue ?
Et quand il s'agit de civils ou manifestants ou autres et que vous vous cachez derrière vos uniformes et que vous êtes tous protégés ? IL EN FAUT POUR TOUT LE MONDE !

Signaler Répondre

avatar
Merci pour le rappel le 18/04/2021 à 20:35
Ca? Des policiers? a écrit le 16/04/2021 à 20h47

Une policière municipale qui dit aux fachos d'extrême gauche "on est ensemble, on est ensemble"... les femmes et hommes policier.e.s qui depuis plusieurs années se sont fait agresser par ces groupuscules ultra violent apprécieront...
Soutien aux FDO!

Bien dit

Signaler Répondre

avatar
Ca? Des policiers? le 16/04/2021 à 20:47

Une policière municipale qui dit aux fachos d'extrême gauche "on est ensemble, on est ensemble"... les femmes et hommes policier.e.s qui depuis plusieurs années se sont fait agresser par ces groupuscules ultra violent apprécieront...
Soutien aux FDO!

Signaler Répondre

avatar
Calahann le 15/04/2021 à 22:17
Myriam a écrit le 15/04/2021 à 14h17

Les amoureux de la France ont du souci à se faire, avec ces énergumènes islamo-gauchos.

J'apprécie ton attention, merci couuuupine.

Signaler Répondre

avatar
Calahann le 15/04/2021 à 20:11
Malika a écrit le 15/04/2021 à 12h14

Bien évidemment le totalitarisme des autres dérange toujours, les black bloc sont des agneaux pacifistes qui n’ont pas pourrit le mouvement des gilets jaunes par leurs violences et les saccages et en decridibilisant une revendication populaire.... ce mouvement n’a aucune noblesse ni aucune légitimité pour porter la parole des ouvriers ! Vous me faites rire avec votre moral à deux centimes ! Si le fait qu’une minorité veuille imposer sa vision de la société par la violence n’est pas du totalitarisme alors c quoi ?

Exactement, vive le séparatisme alors !
Évite de mettre toute l'extrême gauche dans le même sac car ,le tient de sac serait encore plus volumineux !

Signaler Répondre

avatar
Masochisme le 15/04/2021 à 20:01
Quand les manif virent au comique a écrit le 15/04/2021 à 13h08

Ca va, y a pas que moi qui s'est marré en lisant cette histoire!
CGT, extrême gauche, police municipale, manque plus que quelques gilets jaunes, l'unef, la manif pour tous, et on a la totale!

Mais grave! Qu'est ce que des policiers sont aller faire dans une manif d'extrême gauche??? Hahahah!!!

Signaler Répondre

avatar
... le 15/04/2021 à 19:04
Malika a écrit le 15/04/2021 à 12h14

Bien évidemment le totalitarisme des autres dérange toujours, les black bloc sont des agneaux pacifistes qui n’ont pas pourrit le mouvement des gilets jaunes par leurs violences et les saccages et en decridibilisant une revendication populaire.... ce mouvement n’a aucune noblesse ni aucune légitimité pour porter la parole des ouvriers ! Vous me faites rire avec votre moral à deux centimes ! Si le fait qu’une minorité veuille imposer sa vision de la société par la violence n’est pas du totalitarisme alors c quoi ?

Une manifestation violente ne résout rien mais une manifestation pacifique, bah voila quoi c'est bien vous êtes là mais faîtes un peu moins de bruits et retournez travailler lundi hein? Vous serez gentils.

Signaler Répondre

avatar
Calahann le 15/04/2021 à 17:59
Myriam a écrit le 15/04/2021 à 14h17

Les amoureux de la France ont du souci à se faire, avec ces énergumènes islamo-gauchos.

Chuuuuuute la jalouse !
La prochaine mission de la PM sera d'aller dans les quartiers avec une banderole " Légalisons le cannabis " !

Signaler Répondre

avatar
Myriam le 15/04/2021 à 14:17

Les amoureux de la France ont du souci à se faire, avec ces énergumènes islamo-gauchos.

Signaler Répondre

avatar
Faut pas être bien malin quand même... le 15/04/2021 à 13:17

Non mais sérieusement, ils s'attendaient à quoi ces policier.e.s, en allant manifester avec l'ultra gauche anti-flic??
Oh, messieurs dames de la police municipale qui étaient présent, faut arrêter de vivre dans le monde des bisounours!

https://www.lexpress.fr/actualite/societe/justice/voiture-de-police-attaquee-et-incendiee-a-paris-le-18-mai_1800631.html

https://www.lemonde.fr/societe/article/2021/02/22/les-faits-de-violence-a-l-encontre-de-la-police-nationale-ont-plus-que-double-en-vingt-ans_6070753_3224.html

Signaler Répondre

avatar
Quand les manif virent au comique le 15/04/2021 à 13:08
Un vrai sketch! mdr! a écrit le 15/04/2021 à 12h55

Moi je suis mort de rire en lisant cet article!!! Des policiers municipaux, encartés à la cgt, qui manifestent avec l'extreme gauche et qui ensuite viennent chouiner parceque certains fachos de la manif n'ont pas été gentils avec eux. Quel sketch!

Ca va, y a pas que moi qui s'est marré en lisant cette histoire!
CGT, extrême gauche, police municipale, manque plus que quelques gilets jaunes, l'unef, la manif pour tous, et on a la totale!

Signaler Répondre

avatar
Bref, l'extrême gauche et la solidarité... le 15/04/2021 à 13:03

Heureusement que le mot d’ordre était "pour un monde plus juste et plus solidaire".

Signaler Répondre

avatar
Un vrai sketch! mdr! le 15/04/2021 à 12:55
Plop! a écrit le 15/04/2021 à 11h09

En clair, ce que je lis, c'est qu'une manif de flic a été stoppée à cause de 6 branleurs qui passaient par là ?

J'ai pas l'habitude de prendre la défense des anti-fa, mais faut reconnaitre que ça explique la difficulté de la police à gérer les black bloc !

C'est est presque drôle !

Moi je suis mort de rire en lisant cet article!!! Des policiers municipaux, encartés à la cgt, qui manifestent avec l'extreme gauche et qui ensuite viennent chouiner parceque certains fachos de la manif n'ont pas été gentils avec eux. Quel sketch!

Signaler Répondre

avatar
cqfd. le 15/04/2021 à 12:42
Pilou69 a écrit le 15/04/2021 à 08h43

Arrêtez de fustiger l'extrême droite. Vous êtes la preuve que l'extrême gauche est pire !

mon brave pilou, ta lecture m'as convaincu, je confirme désormais l'extrême droite est d'une douceur incomparable.. tout comme tes trop nombreux commentaires :-)

Signaler Répondre

avatar
Malika le 15/04/2021 à 12:14
renseignez vous a écrit le 15/04/2021 à 10h10

Si vous aviez un peu de culture politique, vous sauriez que ces jeunes se réclament des idées Libertaires, de la Démocratie directe et de la dissolution de la police. Utopique ? peut être.
Mais vous êtes complètement a coté de la plaque a les accuser d' être totalitaires. (puisque totalitarisme= société policière et antidémocratique)

Bien évidemment le totalitarisme des autres dérange toujours, les black bloc sont des agneaux pacifistes qui n’ont pas pourrit le mouvement des gilets jaunes par leurs violences et les saccages et en decridibilisant une revendication populaire.... ce mouvement n’a aucune noblesse ni aucune légitimité pour porter la parole des ouvriers ! Vous me faites rire avec votre moral à deux centimes ! Si le fait qu’une minorité veuille imposer sa vision de la société par la violence n’est pas du totalitarisme alors c quoi ?

Signaler Répondre

avatar
Himmler le 15/04/2021 à 11:49

Mais c'est normal les Policiers Municipaux ne sont pas de vrais flics tout le monde le sait .
Jamais ils n'auraient fait ça si ça avait été des Policiers Nationaux toute la différence elle est là .
Supprimez cette municipale qui sont les descendants des gardes champêtres et embauchez de vrais flics il y en a marre à la fin d'avoir des gens qui jouent au cowboys et qui ne sont même pas foutus de se faire respecter où va t on là ?

Signaler Répondre

avatar
Jobos le 15/04/2021 à 11:46
renseignez vous a écrit le 15/04/2021 à 10h10

Si vous aviez un peu de culture politique, vous sauriez que ces jeunes se réclament des idées Libertaires, de la Démocratie directe et de la dissolution de la police. Utopique ? peut être.
Mais vous êtes complètement a coté de la plaque a les accuser d' être totalitaires. (puisque totalitarisme= société policière et antidémocratique)

S'il n'y a plus de police, cela reviendra vite à ce que chacun fasse lui même la police (et la justice !), je ne vois pas où est la liberté là-dedans...

Signaler Répondre

avatar
Sourceur le 15/04/2021 à 11:13

Un petit Lien vers votre source ce n'est pas mal : https://www.cgtvilledelyon.fr/la-police-on-la-veut-avec-nous-ou-contre-nous/
D'autant qu'une partie de l'histoire est tronquée et que le prisme de votre article a tendance à nuire au côté humain du communiqué original.

Signaler Répondre

avatar
Plop! le 15/04/2021 à 11:09

En clair, ce que je lis, c'est qu'une manif de flic a été stoppée à cause de 6 branleurs qui passaient par là ?

J'ai pas l'habitude de prendre la défense des anti-fa, mais faut reconnaitre que ça explique la difficulté de la police à gérer les black bloc !

C'est est presque drôle !

Signaler Répondre

avatar
Dictature francaise le 15/04/2021 à 10:41

Toujours à discréditer les mouvements de gauche. Les médias aux ordres de la macronie pour les futurs élections

Signaler Répondre

avatar
Retardataires ? le 15/04/2021 à 10:38

C'est seulement maintenant que la CGT,se manifeste depuis février ? Houla,ce ne n'est pas bon pour un syndicat de se mettre en colère après + de 2 mois !! Peut être,à cause du télétravail à l maison,,ils ont perdu le sens du temps et de la raison ....

Signaler Répondre

avatar
Rouge le 15/04/2021 à 10:36

Vive le Che, vive Fidel, vive Meluche, Mao et Pol Pot !

Signaler Répondre

avatar
bisnu le 15/04/2021 à 10:32
renseignez vous a écrit le 15/04/2021 à 10h10

Si vous aviez un peu de culture politique, vous sauriez que ces jeunes se réclament des idées Libertaires, de la Démocratie directe et de la dissolution de la police. Utopique ? peut être.
Mais vous êtes complètement a coté de la plaque a les accuser d' être totalitaires. (puisque totalitarisme= société policière et antidémocratique)

Pourquoi essayer de mettre ces idiots dans des cases, antifa, totalitariste, libertere... ce ne sont que des idiots en pleine crise d'identité qui ne cherche qu'une chose , mettre le bordel dès qu'ils le peuvent... il n'y a pas de message derriere ces nazes , justes des marginaux , des frustrés qui ont une vie sans grand intérêt ..

Signaler Répondre

avatar
renseignez vous le 15/04/2021 à 10:10
Malika a écrit le 15/04/2021 à 09h31

des policiers malmenés par des antifascistes, l’extrême gauche aussi dangereuse que le fascisme, doctrines totalitaires et gare a ceux qui refusent leurs dogmes ! Pour l’instant l’ultra violence, les dégradations c’est toujours l’extrême gauche que j’ai vue a l’oeuvre.

Si vous aviez un peu de culture politique, vous sauriez que ces jeunes se réclament des idées Libertaires, de la Démocratie directe et de la dissolution de la police. Utopique ? peut être.
Mais vous êtes complètement a coté de la plaque a les accuser d' être totalitaires. (puisque totalitarisme= société policière et antidémocratique)

Signaler Répondre

avatar
levilleur le 15/04/2021 à 09:56

La CGT dans la police.....ah ah ah quelle blague.

Signaler Répondre

avatar
fascime le 15/04/2021 à 09:44

Le fascime en marche: Les "antifas " !

Signaler Répondre

avatar
Malika le 15/04/2021 à 09:31

des policiers malmenés par des antifascistes, l’extrême gauche aussi dangereuse que le fascisme, doctrines totalitaires et gare a ceux qui refusent leurs dogmes ! Pour l’instant l’ultra violence, les dégradations c’est toujours l’extrême gauche que j’ai vue a l’oeuvre.

Signaler Répondre

avatar
Venividivinci le 15/04/2021 à 09:20

Quand ta vie c est Lénine ...

Signaler Répondre

avatar
Pervenche le 15/04/2021 à 09:13

Les défenseurs de la France, communément appelés extrême droite , ne sont pas violents, eux.

Signaler Répondre

avatar
Zaco le 15/04/2021 à 09:06

Une bonne partie de "l’extrême droite" qui fait monter les scores RN aux élections et exprime une grogne populaire actuelle est surtout composée de déçus de la gauche devenue identitaire, sectaire, ou trop éloignée du peuple. Ce genre d'incident ne peut que le confirmer et encourager d'avantage cette fuite. Ici les policiers venaient surtout à l'encontre de la doctrine des anti-fascistes les plus actifs : la police serait forcément fasciste. Si ça, ce n'est pas être facho, qu'est-ce que c'est ?

Signaler Répondre

avatar
extrême gauche le 15/04/2021 à 09:03

On voit bien où est la violence.

Signaler Répondre

avatar
Pilou69 le 15/04/2021 à 08:43

Arrêtez de fustiger l'extrême droite. Vous êtes la preuve que l'extrême gauche est pire !

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.