MoDem : « Collomb fait des déclarations mais n’a contacté personne »

L’idée d’une alliance PS-Modem, imaginée par Gérard Collomb, ne porte pas ses fruits. En local, la récolte s’annonce maigre. Le parti orange veut présenter un projet mûrit aux Régionales, sans le parti de la rose. Cyrille Isaac-Sybille, le président du Modem du Rhône, annonce la couleur : "Qui se soumet se résout à disparaître".

"Le Modem est né d’un refus du bipartisme. Comment une formation politique pourrait s’allier avec des gens qui ne la respectent pas ?" s’interroge Cyrille Isaac-Sybille, en référence aux propos tenus par Gérard Collomb lors d’une visite au Japon. "Le PS, je vais le dynamiter. Je vais faire comme j’ai fait pour la droite et le Modem à Lyon : je vais le tuer" promettait le sénateur-maire de Lyon (1), avant de rectifier le tir dans une interview dédiée à Tribune de Lyon (2).

Jean-Jacques Queyranne appelle aussi à une alliance "arc-en-ciel", sans concertation ni projet commun avec le Modem. Pourtant, le parti s’affichait fin août aux "Ateliers d’espoir à gauche", se laissant même aller à quelques interventions très remarquées. "Le Modem ne s’arrête pas à Mariel de Sarnez (vice-présidente du Modem et bras droit de François Bayrou, NDLR). Les Verts et le PS ont parlé de nous, c’était un bon coup de pub !" ironise un militant.

Modéré, le nouveau "patron" du Modem du Rhône voit en cette rentrée tumultueuse "l’occasion de s’interroger et de proposer une offre politique aux électeurs. Il faut convaincre ceux qui ne vont plus voter, et composer avec les adhérents qui sont restés et qui ont une volonté politique forte". Des sanctions pourraient être prises en local à l’encontre de ceux qui, comme Michel Mercier, auraient changé de camp ou seraient tentés d’alimenter la confusion entre Modem-de-gauche et Modem-de-droite ?

"Nous ne voulons pas des personnes qui adoptent des positions extrêmes en se lançant dans une course du tout à droite ou tout à gauche, répond Cyrille Isaac-Sybille. Ce que nous voulons, c’est rassembler les démocrates. La section du Rhône est pour l’indépendance et c’est cette voie que nous défendrons. Notre priorité pour les Régionales est de proposer un projet concret aux Français. Les socialistes pourraient faire partie des socio-démocrates. On voudrait savoir, s’ils ont le choix entre une alliance PS-PC et une alliance PS-Modem, laquelle choisiraient-ils ?". Pour l’heure, l’entente semble compromise dans le Rhône.

Abdelwahid Djaballah

(1) Libélyon : http://www.libelyon.fr/info/2009/06/g%C3%A9rard-collomb-esprit-critique-de-plus-en-plus-critiqu%C3%A9-.html
(2) Tribune de Lyon : http://www.tribunedelyonhebdo.fr/

4 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
Nuance le 08/09/2009 à 16:00

Cet article semble répondre à côté de la véritable proposition du Président du Modem. Celui-ci ne parle pas d'abord d'alliances électorales, il parle de rencontres et de dialogue. Il s'agit en effet de savoir qui pense quoi et si les oppositions entre ceux qui combattent la perspective d'une réélection de Nicolas Sarkozy sont aussi importantes qu'on pourrait le croire. Après peut-être, et après seulement, on pourra se poser la question des alliances aux élections.

Signaler Répondre

avatar
Fred le 08/09/2009 à 14:33

Moi qui craignais que tout ce petit monde n'aille à gauche les pieds devants je suis très heureux de cette réaction. On peut souhaiter des alliances et ne pas être un vassal ou un tapis. Le PS ressemble un peu à Collomb, il fait systématiquement l'inverse de ce qu'il dit au national.

Signaler Répondre

avatar
Raphael le 08/09/2009 à 10:45

Je fais parti de ceux qui ont été consterné par les déclarations de Gérard Collomb sur le Modem. Ils ont bien raison d'hausser un peu le ton et de rester loin des extrêmes.

Signaler Répondre

avatar
latarjet le 08/09/2009 à 07:37

en fait le probléme dans le rhône c'est de savoir avec quels démocrates....ceux autour de Vesco ? de Geourjon ? d'Isaac-Sybille ? de Morales ? Il n'y a pas un mais des partis démocrates. Et Isaac-Sybille discute d'ailleurs avec les socialistes.

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.