Pont de Vernaison : des contrôles de gendarmerie renforcés avant une mise en sens unique

Pont de Vernaison : des contrôles de gendarmerie renforcés avant une mise en sens unique
DR

La Préfecture du Rhône a annoncé ce lundi renforcer les contrôles de gendarmerie au niveau du Pont de Vernaison, avant la mise en sens unique de l'ouvrage en juin prochain.

Trop vétuste et interdit aux véhicules de plus de 3,5 tonnes, le pont de Vernaison est pourtant encore régulièrement emprunté par des camions hors-gabarit. Les contrôles seront donc renforcés pour éviter qu'un incident ne se produise comme à Couzon-au-Mont-d'Or le 23 avril dernier : "Malgré une interdiction aux véhicules de plus de 3,5 tonnes, une bétonneuse de plus de 32 tonnes empruntait le pont de Couzon-au-Mont-d’Or, faisant courir le risque d’un accident mortel pour les personnes se trouvant sur l’ouvrage. Les dommages occasionnés ont conduit à une fermeture du pont pour permettre son auscultation avant toute décision de réouverture", indiquent les services de l'Etat.

Pour éviter le passage des camions, la signalisation sera renforcée sur les itinéraires qui mènent au pont, rappelant l’interdiction d’accès aux véhicules de plus de 3,5 tonnes. L'installation de dispositifs techniques complémentaires à un portique de gabarit est également étudiée, tandis que les professionnels routiers seront sensibilisés à l'inadaptation des GPS grand public qui ne signalent pas les limites de jauge.

4 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
BIPBIP le 04/05/2021 à 10:42

J'adore l'excuse du GPS. Un panneau reste un panneau . on ne conduit pas en regardant ces chaussures . A lieux de faire des ronds à fleurs et des gendarmes couchés il aurait fallut entretenir régulièrement les gros ouvrages. Gérer c'est prévoir

Signaler Répondre

avatar
Prato le 04/05/2021 à 10:11
Julius a écrit le 04/05/2021 à 07h26

Et oui la course a la rentabilite a ammener a ne jamais prevoir les reparations de tous ces edifices et a l inconscience croissante des chauffeurs en tout genre.... la catastrophe du pont en italie nous pend au nez

Pas besoin d'aller en Italie pour chercher des catastrophes dues au non respect des tonnages par les camions. La dernière a eu lieu en France

Signaler Répondre

avatar
Le chat le 04/05/2021 à 08:02

Pourquoi ne pas alterner le matin venaison A7 et le soir 16h00 A7 venaison

Signaler Répondre

avatar
Julius le 04/05/2021 à 07:26

Et oui la course a la rentabilite a ammener a ne jamais prevoir les reparations de tous ces edifices et a l inconscience croissante des chauffeurs en tout genre.... la catastrophe du pont en italie nous pend au nez

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.