Pas de retour à la normale avant plusieurs semaines sur la ligne TER entre Lyon et Saint-Etienne

Pas de retour à la normale avant plusieurs semaines sur la ligne TER entre Lyon et Saint-Etienne
DR/SNCF

 La galère va durer pour les voyageurs.

La circulation des TER entre Lyon et Saint-Etienne sera encore compliquée dans les prochains jours. La ligne est à l’arrêt depuis mardi matin en raison d’un glissement de terrain à Rive-de-Gier après les fortes pluies tombées en début de semaine.
 
"Les dégâts sont importants car un mur de soutènement de cette voie ferrée a été emporté sur 200 mètres de long", a déclaré un représentant de la SNCF à l’AFP qui précise que le "soubassement de la deuxième voie, la plus proche de la rivière Gier en crue, a été en partie grignoté, provoquant la chute, mardi matin, d’un pylône soutenant des caténaires d’alimentation électrique".
 
Il n’y aura donc pas de retour à la normale « avant plusieurs semaines », selon un porte-parole de la SNCF.
 
Les voyageurs de la ligne la plus fréquentée de France peuvent emprunter des TER depuis Lyon Perrache jusqu’à Givors où des cars ont été mis en place afin de rejoindre Saint-Etienne, et inversement.

9 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
Foxy69 le 12/05/2021 à 17:45

Laurent du 79
Le bon sens et les sous ne font pas toujours bon ménage

Signaler Répondre

avatar
Miche le 12/05/2021 à 17:44

C'est là qu'on se rend compte de l'utilité de l'autoroute. Comment voulez- vous que l'économie de la Loire fonctionne normalement sans voie d'accès digne de ce nom.

Signaler Répondre

avatar
Venividivinci le 12/05/2021 à 09:44

La SNCF confond prévoir et pleuvoir .
On prend le 11 c'est a dire ces jambes ..

Signaler Répondre

avatar
Ouaisouaisoauis le 12/05/2021 à 08:41
Embêté a écrit le 12/05/2021 à 07h40

Zut, j'ai vendu ma voiture à la demande de EELV. Maintenant, je peux plus travailler.

Vu la bêtise de votre commentaire, j'imagine que vous ne travaillez pas beaucoup!

Signaler Répondre

avatar
Bus le 12/05/2021 à 08:18
Embêté a écrit le 12/05/2021 à 07h40

Zut, j'ai vendu ma voiture à la demande de EELV. Maintenant, je peux plus travailler.

Vous avez probablement mal lu. Des bus sont mis en place. Vous voilà sauvé !

Signaler Répondre

avatar
Embêté le 12/05/2021 à 07:40

Zut, j'ai vendu ma voiture à la demande de EELV. Maintenant, je peux plus travailler.

Signaler Répondre

avatar
Précisions le 12/05/2021 à 07:40

C'est toujours au même endroit depuis des décennies qu'il y a des problèmes sur les voies à cet endroit précis, dès qu'il y a des orages ou des grosses pluies.
Rien n'a été fait ??? Les politiques attendent-ils un potentiel contournement ouest de Lyon qui n'arrivera pas car ça dérange la "haute société" sur leurs terres ?
De nouveau, bouchons monstres pour ceux qui font le trajet entre Lyon et St Etienne pour travailler, je les plains sincèrement...

Signaler Répondre

avatar
bonne analyse le 12/05/2021 à 07:20
Laurent Du 79 a écrit le 12/05/2021 à 05h43

Une pluie même forte n'est pas un raz de marée mais elle le devient automatiquement quand on ne régule pas les ruissellements en amont des bassins versants. Depuis plus de 30 ans les climatologues disent bien, qu'avec le dérèglement climatique, il n'y aura pas moins d'eau mais une dégradation de la répartition annuelle des pluies : inondations l'hiver et sécheresse l'été, exactement le scénario qui s’installe durablement en France et partout dans le monde. En France la menace vient de l'eau des terres et pas de la submersion des mers !
Le bon sens aurait voulu qu'on anticipe en construisant des retenues en amont des villes pour maintenir un débit acceptable et plus régulier en aval tout au long de l'année, mais depuis quelques années l'administration ordonne la destruction des ouvrages sur les rivières au nom de la continuité écologique, ce qui a amplifié massivement un phénomène parfaitement prévisible : quand l'eau s'écoule plus vite elle s'écoule moins longtemps !

Vous avez totalement raison, il faut travailler en amont, pour ne pas avoir les problème plus bas, des dizaines d'années de retard sur ce sujet dans un certains nombres de vallées encaissées à risques
Le sujet ici est que la voie ferrée, la plus fréquentée, aurai besoin d'être repensée et sécurisée
Un sujet important pour ces régionales , avec l'abandon de l'A45, la diagonale Lyon Saint Etienne est au cœur du débat

Signaler Répondre

avatar
Laurent Du 79 le 12/05/2021 à 05:43

Une pluie même forte n'est pas un raz de marée mais elle le devient automatiquement quand on ne régule pas les ruissellements en amont des bassins versants. Depuis plus de 30 ans les climatologues disent bien, qu'avec le dérèglement climatique, il n'y aura pas moins d'eau mais une dégradation de la répartition annuelle des pluies : inondations l'hiver et sécheresse l'été, exactement le scénario qui s’installe durablement en France et partout dans le monde. En France la menace vient de l'eau des terres et pas de la submersion des mers !
Le bon sens aurait voulu qu'on anticipe en construisant des retenues en amont des villes pour maintenir un débit acceptable et plus régulier en aval tout au long de l'année, mais depuis quelques années l'administration ordonne la destruction des ouvrages sur les rivières au nom de la continuité écologique, ce qui a amplifié massivement un phénomène parfaitement prévisible : quand l'eau s'écoule plus vite elle s'écoule moins longtemps !

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.