La Métropole de Lyon se retire du projet "Lyon French Tech" et s’attire les foudres des députés LREM

La Métropole de Lyon se retire du projet "Lyon French Tech" et s’attire les foudres des députés LREM
Photo d'illustration - LyonMag

Suite à l’annonce de la Métropole de Lyon concernant le retrait de son soutien financier à l’association "Lyon French Tech", les députés voient rouge. 

Dès 2022, la Métropole de Lyon se retirera du projet "French Tech One Lyon Saint-Etienne". Une décision dont la récente annonce suscite l’indignation chez plusieurs députés LREM du Rhône.

Cette association qui "accompagne et stimule" plus de 1 100 entreprises du numériques sur le territoire, représente près de 22 000 emplois.

Dans un communiqué, les parlementaires expliquent trouver cette décision "incompréhensible". Selon eux, l’association jouait un "rôle économique moteur au niveau local et régional", en accompagnant des entreprises "développant de nombreuses innovations qui répondent aux problématiques environnementales"

Précisant que le secteur du numérique est l’un des secteurs qui recrutent le plus, les députés appuient le fait que cette décision "revient donc à se positionner contre l’emploi local, contre la réussite et contre l’égalité des chances"

Anne Brugnera, Jean-Louis Touraine et Thomas Rudigoz concluent le communiqué en précisant que "la crise sanitaire et économique que nous traversons nous a pourtant montré notre dépendance aux outils et plateformes étrangers. Il est donc d’autant plus urgent de soutenir ceux qui innovent dans nos territoires".
 

16 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
Foxy69 le 18/05/2021 à 11:38
Yo a écrit le 17/05/2021 à 20h19

Et en matière de vélo, Mr Pignon, il s'y connait !

LOL

Sans parler des chaines de vélo , de nos braves blousons noirs des années 60

Signaler Répondre

avatar
Venividivinci le 18/05/2021 à 07:22

Gag subvention à la décroissance ...
C est le retour a 0. Est l objectif de chacun

Signaler Répondre

avatar
Vicente69 le 18/05/2021 à 07:15
Zandye a écrit le 18/05/2021 à 06h02

Cette association qui "accompagne et stimule" plus de 1 100 entreprises du numériques sur le territoire, représente près de 22 000 emplois.... et ils pleurent pour 70 000 euros ???
https://www.lyonmag.com/article/115473/la-metropole-ne-veut-plus-subventionner-lyon-french-tech
Allez un petit chèque de 60 euros par boite et une tombola avec Lrem et hop !!
Parfois faut se bouger et pas compter sur l'assistanat , il suffit de traverser la rue pour trouver des subventions !!

ET tu trouves normal de financer la Fintech (Assoc parisienne) dont la vice président Beaume est membre du conseil de cette assoc ?
Je préfère financer dans la Région .
comme mettre 120 000 € pour une assoc de vélo aussi.
L'année prochaine nos impôts augementent !!!!!!!!!!!!!

Signaler Répondre

avatar
Zandye le 18/05/2021 à 06:02

Cette association qui "accompagne et stimule" plus de 1 100 entreprises du numériques sur le territoire, représente près de 22 000 emplois.... et ils pleurent pour 70 000 euros ???
https://www.lyonmag.com/article/115473/la-metropole-ne-veut-plus-subventionner-lyon-french-tech
Allez un petit chèque de 60 euros par boite et une tombola avec Lrem et hop !!
Parfois faut se bouger et pas compter sur l'assistanat , il suffit de traverser la rue pour trouver des subventions !!

Signaler Répondre

avatar
Lyon observer le 18/05/2021 à 00:13

Rien d'étonnant. D'un côté des élus dont on connaissait l'allergie à la Tech, d'un autre une association représentée par des élus (dirigeants de start-up) qui se pavanent en grosses voitures tout en se disant "good tech", "scale-up" et toutes autres dénominations à la mode. Au final, deux mondes faits pour ne pas s'entendre et que tout séparent.
C'était écrit. La stupidité des premiers qui n'ont pas vu plus loin que lavitrine que renvoient les seconds et des start-up plus sincères, plus authentiques, moins médiatiques qui vont en faire les frais.

Signaler Répondre

avatar
Jemlyon le 17/05/2021 à 23:48

Il n'y a que le vélo qui les intéresse ! 0

Signaler Répondre

avatar
William69800 le 17/05/2021 à 23:27

Et oui, la petite tambouille nauséeuse des écolo. Pauvre métropole !

Signaler Répondre

avatar
Yo le 17/05/2021 à 20:19
split21 a écrit le 17/05/2021 à 19h45

Il faut mieux subventionner les technologies innovantes non polluantes autour du vélo. Lyon va devenir un pôle de compétence du vélo à l'échelon européen, c'est fantastique !

Et en matière de vélo, Mr Pignon, il s'y connait !

LOL

Signaler Répondre

avatar
split21 le 17/05/2021 à 19:45

Il faut mieux subventionner les technologies innovantes non polluantes autour du vélo. Lyon va devenir un pôle de compétence du vélo à l'échelon européen, c'est fantastique !

Signaler Répondre

avatar
À voir EELV, les pollueurs ne seraient-ils pas les plus intelligents des 2 ? le 17/05/2021 à 19:18

EELV, toujours aussi azimuté (et certainement aussi pour financer quelques proches), ne savait plus qui ni comment exaspérer, par une nouvelle mauvaise idée bien demago tirée du fond du caniveau intellectuel dans lequel ils naviguent...
Et bien c'est fait ! Ce sera LREM et sa Start-Ups Nation...
Objectif EELV : Pourrir au maximum la vie des gens et se mettre tout le monde à dos pour se croire important.
Un peu à la manière des casseurs qui saccagent pour faire parler d'eux.
Pathétiques EELV, un manque de protéines animales certainement.

Signaler Répondre

avatar
Vicente69 le 17/05/2021 à 19:14
Précisions a écrit le 17/05/2021 à 17h39

Pour une fois que les députés LREM ne se cachent pas et que l'indignation n'est pas de leur fait... Il faut mettre cette date dans l'histoire de ce pseudo parti que l'on espère voir disparaître rapidement.

Je préfère que la secte EELV disparaisse

Signaler Répondre

avatar
La metropole ne vas pas tarder a s'expliquer le 17/05/2021 à 18:58

On verra bien ce que disent nos clampins de la métropole .si ils veulent bien répondre .
Si c est clair et honnete BB donnera publiquement des explications .
Si c'est "pas tres net" , alors ce sera quelqu un d'autre -ainsi va le partage des taches .

Ils ont peut etre besoin de subventioner une autre association ( disons parisienne sans la citer)à hauteur de 80000 euros suite a un désistement tres récent ....

Signaler Répondre

avatar
mdr69allo le 17/05/2021 à 18:41

Sur bfm radio ce matin, nicolas doze a dit qu'il retirait l'argent pour subventionner un obscur truc eelv sur la recherche de la décroissance, mais parait que bien que ce soit limite, c'est légal.
Bon comme l'ont dit les députés lrem, arrêter de subventionner l'une des seules industries qui recrute et qui donne des employés qui paient des impôts locaux, c'est pas l'idée de l'année...

Signaler Répondre

avatar
Elie Mieu le 17/05/2021 à 18:22
Yves07 a écrit le 17/05/2021 à 18h03

Bonjour,
Si les entreprises sont bénéficiaires je comprends quelles ne soient plus subventionnées.

Ce n'est pas une entreprise mais une association qui fournit un soutien logistique à des projets innovants.

Signaler Répondre

avatar
Yves07 le 17/05/2021 à 18:03

Bonjour,
Si les entreprises sont bénéficiaires je comprends quelles ne soient plus subventionnées.

Signaler Répondre

avatar
Précisions le 17/05/2021 à 17:39

Pour une fois que les députés LREM ne se cachent pas et que l'indignation n'est pas de leur fait... Il faut mettre cette date dans l'histoire de ce pseudo parti que l'on espère voir disparaître rapidement.

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.